Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

vendredi 6 avril 2012 à 21h36min

Le 13 Août 2011, les médecins du Burkina Faso dans leur grande majorité ont décidé de se porter sur le terrain de la lutte pour améliorer leurs conditions de vie et de travail. Ainsi naissait le Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Après de très longues études, c’est avec conviction que les médecins sont engagés dans la lutte contre la maladie. Cependant les conditions de travail souvent calamiteuses et la précarité dans laquelle vivent les médecins constituent des obstacles sérieux aux soins de santé de qualité aux populations.

En effet, les médecins généralistes et spécialistes sont victimes d’injustice grave de la part des décideurs publics depuis plus de trois décennies. Parmi les cadres du Burkina Faso, les médecins sont parmi ceux qui sont engagés avec le niveau d’étude le plus élevé ; Bac+7ans pour les généralistes et Bac+11ans pour les spécialistes.

Cependant, les médecins se trouvent injustement classés en catégorie A1, ce qui correspond à la même catégorie que celle d’un fonctionnaire ayant pour diplôme de base la licence. Pire, alors que la vie devient de plus en plus en chère, certaines indemnités telles que les indemnités de logement ont connu purement et simplement une diminution de 40% au fil des années.

Aussi la bonification d’échelon qui avait été accordée par le pouvoir public pour corriger un tant soit peu l’injustice a été elle aussi suspendue de façon unilatérale depuis 1998. Le président du Faso en Septembre 2006 par le Décret N°2006-463/PRES/PM/MFPRE/MS/MFP portant organisation des emplois spécifiques du Ministère de la santé, en son article 305 rétablissait cette bonification au profit des Médecins, pharmaciens et chirurgiens dentistes. Malheureusement et jusqu’à ce jour ce texte n’a jamais été appliqué.

Ainsi, en tenant compte de l’inflation, le salaire de base des médecins généralistes a connu une baisse de 54% entre 1975 et 2005 selon une étude de l’IRSS publiée en Octobre 2009.On assiste donc à une vraie paupérisation du corps médical. Cette vérité purement scientifique ne souffre aucunement de discussions stériles qui n’ont leur fondement que dans l’hypocrisie et la mauvaise foi de certains courtisans des pouvoirs en place. Chers compatriotes, s’il est vrai que la médecine a été considérée pendant longtemps comme une profession sociale, il reste aussi vrai qu’un médecin affamé, tenaillé par les difficultés sociales et n’ayant pas lui-même les moyens de se soigner ne peut garantir un bon diagnostic encore moins un bon traitement à ses malades.

Les conditions de travail difficiles viennent encore compliquer d’avantage la situation. Les hôpitaux manquent cruellement de matériels médico-techniques pour le diagnostic et la prise en charge adéquate des malades. Dans ces conditions, malgré l’engagement et la bonne volonté des équipes de soins, les prestations ne sont pas souvent à la hauteur des attentes.

Au moment où les plateaux techniques des CMA, des hôpitaux régionaux et nationaux sont nettement en deçà des normes, nos autorités ont pris la décision d’affecter des médecins dans des CSPS qu’ils rebaptisent du même coup centres médicaux sans définition claire de leur statut dans le système de santé actuel de notre pays. Ceci constitue un nouveau challenge lancé au corps médical. Nous restons vigilants sur cette question et nous prenons à témoin l’opinion nationale sur les conditions de dénuement total (insuffisance de plateau technique, absence de logement..) dans lesquelles on nous oblige à travailler dans ces nouvelles structures.

En se rapprochant des populations laborieuses, les médecins ne ménageront aucun effort pour s’investir corps et âme, cela souvent au prix de leurs vies pour secourir nos frères et sœurs mais ils ne pourront en aucun cas être tenus pour responsables de la mauvaise qualité de soins qui dans la majorité des cas est imputable au système de soins de notre pays.

A travers cette déclaration, les médecins du Burkina regroupés autour de leur syndicat voudraient briser ce silence coupable autour de leurs conditions de vie et de travail. Nous en appelons au bon sens des décideurs publics pour que soit corrigée cette injustice qui mine gravement la performance de notre système de santé par la démotivation et la fuite des cerveaux. Nous espérons que cet appel solennel sera suivi de réponse pratique afin de nous éviter une autre crispation du climat social dans notre pays.

Tout en réitérant notre souci constant de travailler pour le bien-être de nos populations, nous tenons à réaffirmer notre entière disponibilité au dialogue et à la négociation.

Vive le SYMEB !

Vive le médecin burkinabé !

Dignité et intégrité pour une meilleure santé de nos populations !

Ouagadougou le 24 mars 2012

Pour le Secrétariat exécutif national (SEN)
Le Secrétaire Général

Dr Harouna DORO

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 6 avril 2012 à 22:06
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Je m’étonne que ce syndicat ne se fasse entendre que maintenant ! Il est vraiment inimaginable qu’un haut cadre de santé ne puissent pas assurer pour lui et ses enfants des soins de santé adéquats ! La population burkinabé est laxiste et ne s’intéresse pas vraiment à sa santé !le système de sa,té est bancale. Nos médecins font des efforts parfois surhumain pour faire sortir de ces hôpitaux d’une "vétusteté", permettez moi le terme, qui ne dit pas son nom des miracles ! mais le temps du sacrifice est révolu ! il est temps que les choses changes ! nous avons certainement les meilleurs médecins de la sous-région mais au burkina faso les médecins sont les plus mal payer ! si cela ne change nos cerveaux iront ailleurs et c’est le Burkina Faso qui en pâtira... Que ce syndicat se fasse mieux entendre ! rien est facile a avoir ! il faut se battre et redonner a la médecine ses étoiles ! non aux politiques qui veulent que des médecins formés a coup de million servent dans des structures ou leur connaissance et compétence sont emmener a disparaitre...

    Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2012 à 12:47, par Cruchot
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Le forum pullule de gens jaloux des médecins qui pensent pouvoir briser la lutte engagée. Laissez les Médecins lutter pour améliorer leurs conditions au lieu de déverser votre aigreur sur les gens. Si vous voulez, dormez et attendez que vos conditions s’améliorrent aussi. Bande d’ignorants et d’hypocrytes. Vous me faites pitié. Longue vie au SYMEB

      Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2012 à 19:33, par Rufis
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Ouffff !!!!!! Je n’ai jamais douté et je suis fier d’être médecin burkinabé. En compétence technique et en culture général. En avant cher confrère. L’avenir nous reserve des lendemains glorieux. ça toujours été ainsi depuis l’université. Quand la fac de médecine se lève tout le monde tremble meme celui qui est assis au perchoir. Ces jaloux qui n’ont rien compris de la vie et qui pensent que dès qu’on a un clavier pour taper dessus, on peut dire ce qu’on veut.
      Notre état se fout de ses employés et si les autres corps ne sont pas conscients, les médecins, aujourd’hui refusent la misère et la mort certaine du système de santé. car bien conscient que c’est le vaillant peuple qui payera toujours le lourd tribu. J’invite alors les internautes à bien s’informer sur les textes regissants le système de santé, l’emploi de médecin. Vous pouvez aussi vous renseigner sur le traitement des medecins de la sous région car aumoins, il ya matière à comparer. Et quand je pense que nous sommes bien former et plus fort que les autres. Je ne me leure pas car je suis actuellement en spécialisation et je sais de quoi je parle. Bon vent au SYMEB et tous debout, la victoire n’est pas loin.

      Répondre à ce message

      • Le 26 juin 2012 à 04:32
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        Un intellectuel qui aime a employer le terme jaloux me laisse pantois quant a la solidite de sa formation. A peine s’ il eleve le debat au- dessus du niveau d’ un pousseur de barrique. de toutes les facons, sur quoi vous vous basez meme pour croire que vous etes les meilleurs de la sous- region ? C’est parce que vous etes tellement efficaces que les Burkinabe meurent moins que nos voisins ? Ou bien c’est parce que vous etes imbattables en termes d’ absenteisme puisque vous dormez plus dans les cliniques privees que chez vous emems a domicile ? On va tout dire et les medecins gonfles vont se faire tout petits. Quand vous vous mettez debout tout le monde tremble ? Tu connais bien Hyppocrate ? Que non ! Beaucoup d’ entre vous ont plutot vendu leur ame a travers le serment d’ Hyppocrite.

        Répondre à ce message

    • Le 10 avril 2012 à 02:00
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      bizarre
      j’ai lu toutes les interventions et c’est curieux que les médecins soient malmenés ainsi par la population. cela montre que si les médecins se prennent pour les plus intelligents dans leur domaine,ils sont sûrement carents dans la communication parcequ’il ne suffit d’aller à école et boire des cours par choeur sans réfléchir et ensuite venir dire qu’on est un dieu sur terre. c’est ce qu’il ne faut jamais faire.
      ensuite à la lecture des réactions très vurulentes de la population,c’est comme si ce sont des douaniers qui publiaient une tribune pour faire des revendications salariales. j’ose faire la comparaison avec les douaniers et je crois que les medecins doivent se poser des questions.
      en tout cas il y a un réel problème,je ne sais pas lequel mais c’est pas normal que vous soyez aussi détestés si je me fie aux différents posts.
      dommage

      Répondre à ce message

      • Le 10 avril 2012 à 14:16
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        en fait c’est pas la population qui malmène les médecins. ce sont des détracteurs qui existaient bien avant la création du syndicat et qui ont même sur la plateforme "Médecin du burkina" où les débats se menaient étaient farouchement opposés à naissance du syndicat. ce sont ces même personnes qui poursuivent leurs activité impopulaire et anti démocratique. c’est malheureux que des burkinabè s’en prennent à des d’autres burkinabè parce que ces derniers demendent une amélioration de leurs conditions de vie et de travail. déplorable !!!!!
        on les connait ! on vous connait
        laisser les gens évoluer

        Répondre à ce message

      • Le 11 avril 2012 à 20:41, par maggy
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        Vraiment, je ne comprend pas les gens quoi. Il ne s’agit mm pas de dire qu’un jour ton petit frère aspirera à devenir medecin,mais de dire dire que "qui n’aura pas besoin un jour d’un médecin ?" Celui qui a parlé au hasard là, toi ni aucun membre de ta famille n’avez eu besoin un jour d’un médecin ?

        Je te connais pas mais j’aurai bien aimé etre là un jour où tu auras besoin d’un médecin en urgence et que tu te plaignes ou qu’onnte dise qu’il n’a pas pu venir à sa garde pcqu’il n’a pas d’essence ou qu’on l’a enfermé pcq’il n’a pas pays ses arriérés. j’exagère pr qu chacun comprenne que je ne vois pas où est le pbm qu ces gens luttent pr de meil cond de vie. renseignez vs ds la ss région et vs n’aurez plu un mot à dire contre cette revendication.

        Et puis celui qui parl d’autres emploi, je ne connais pas une profession qui sauve des vies et dt le nbre d’étude est égale à 7 et aussi il n’ya pas de diplome intermédiaire en medecine. c’est 7 ans ou rien ; ya pas de DEUG ou de licence ou de maitrise. si tu fais six ans d’étude et que pr une raison ou une autre tu doive arréter, tu quite la fac sans diplome.

        Bande d’ignorants et de malheurux vous me faites pitié vs qui pensez que cette revendication n’est pas pertinente.
        En cas d’épidémie quelconque soigne toi mm ton enfant ou ta maman. vs n’imaginez pas ce que ces gens font comme travail à l’intérieur du pays avc le peu de moyens techniques dt ils disposent. Ils st parfois obligé de payer des médicaments de leur poche pr sauver des vies.
        Alors soyez moins médiocres !

        Répondre à ce message

    • Le 10 avril 2012 à 16:51, par mathematiques
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Je m’excuse...je trouve qu’il est normal pour les medecins de revendiquer de meilleures conditions de vie et de travail comme tous les travailleurs burkinabè.Par contre, je demande à certains medecins d’être humble, de ne pas se prendre pour le centre du monde...on part dans un metier par vocation...si décide de faire les sciences exactes et appliquées ce n’est pas parce que je suis cancre ou je ne suis pas le meilleur de ma classe, voire de ma région mais parce que j’aime les maths ou les sciences physiques...Et puis tous ceux qui sont en medecine ne sont pas nécessairement des premiers de classe du lycée....
      Concentrer vous sur vos revendications et ne faites pas de comparaison entre les metiers, et ne dites pas que ce sont les cancres qui n’ont pas choisi la medecine, parce que nous sommes vus au lycée...courage et peser vos mots !

      Répondre à ce message

      • Le 10 avril 2012 à 20:37, par ndivaler
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        Bien dit ! Medecin burkinabè arrêtons de manquer d’humilité sinon la population sait aussi les conditions de vie des fonctionnaires burkinabès. Et puis combien d’enseignant à l’université qui ont des Doctorat et qui ne se plaignent ps de la sorte. Nous sommes au burkina et nous connaissons les réalité du trésor burkinabè en dehors de quelques gros détouneurs regaedez autour de vous. Revendiquez oui mais un peu d’humilité. Ce n’est pas parce que je suis medecin que je dois vivre sur une autre planète que le reste de ma population. Ahhh la francinisation. Ne nous comparons pas aux medecin qui venait d’étude il y a 60 ans

        Répondre à ce message

    • Le 11 avril 2012 à 16:52, par Wendpanga
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Je crois qu’il existe de véritable problème au niveau du monde médical. C’est un milieu qui comporte toutes les caractéristiques de l’esprit africain en général et de l’esprit burkinabé en particulier : petit esprit mesquin,malicieux,mauvais et égoïste.comment pouvez-vous expliquer que le gouvernement prenne un décret de bonification et l’annule sans qu’il ait quelqu’un qui bronche.Je vous dis que c’était un test pour prouvez la docilité,l’indifférence et l’imbécilité de ces grosses têtes apparemment sans cœur. En faculté de médecine,nous avions été conditionné à avoir la tête baissée sur nos papiers de sémiologie sans être capable de regarder la société et nous frayer un chemin en fonction de notre gabarit. L’échéance du test achevé avec succès bien sûr,on rétablit le même décret avec consigne" décret sans effet" juste pour se protéger .Pendant ce temps d’autre obtienne gain de cause à effet immédiat après une courte lutte. Alors qu’on nous dit « voici ceux à quoi vous avez droit mais nous n’auriez rien »

      Pendant sa tournée le ministre de la santé a félicité le corps médical et paramédical parce que nous avions été pratiquement le seul corps à n’avoir pas manifesté pendant la période critique nationale. Vous croyez qu’on vous sera reconnaissant pour cela ?!!! Si vous administrez par erreur une dose létale à un patient parce que vous avez des problèmes sociaux et existentiels ; vous serez pardonnés et compris ? Non !! On vous agitera comme un drapeau au yeux de tous les burkinabés.C’est l’occasion pour le gouvernement de dire à toute la population qu’il œuvre inlassablement pour elle en dénichant les brebis galeuses de notre système sanitaire.

      J’exhorte mes collègues médecins à poser clairement les problèmes sans sous estimer ou dénigrer les autres fonctions. si par exemple l’instituteur est mal payé,il ne pourra pas donner le meilleur de lui-même pour l’éducation efficient de nos enfants ; si l’infirmier à de sérieux soucis,il ne pourra pas exécuter nos consignes. Réveillons-nous. Ce n’est pas à nous de comprendre nos dirigeants mais à eux de nous comprendre. S’il y a des médecins fantômes qui ne font pas correctement leur travail,c’est aux autorités de prendre des mesures disciplinaires et en même temps galvaniser ceux qui se battent jours et nuit pour notre population. Mais ce n’est pas aux employés (médecin) de s’organiser pour mieux travailler avant que le gouvernement ne s’occupe d’eux comme le préconise Mr le ministre. C’est de la démission. En tant que médecin de la fonction publique burkinabé nous n’avons pas la prétention d’être riche mais nous avons besoin d’un minimum pour soulager la douleur de notre peuple. Dieu bénisse le BURKINA FASO.

      Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2012 à 22:06, par AO
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    suis pas médecin mais certains me font pitié avec leur bécane toute pourrie et je trouve anormal qu’ils soient logés sur le meme pied d’égalité que ces minables fonco avec simple licence,ce qui veut dire avec des gens qui ne peuvent pas aligner une phrase correcte. regardez dans la magistrature,on a une justice des plus pourries et des plus corrompues sur terre et si on compare à part les milo,ce sont les magistrats qui sont gatés avec des salaires faramineux. faut corriger cette injustice pour les medecins avec des bac+7 et un salaire qui n’atteint pas 1/10 ces voleurs de douaniers quand ils cumulent leur maigre salaire avec les pots de vin et ce sont les memes douaniers niveau cepe qui louent leurs r++ à ces médecins. c’est une insulte et ils ont de quoi à s’offusquer

    Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2012 à 11:03
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      au Burkina tous les corps st importan du simple mecano au magistrat ou au medecin.

      Répondre à ce message

      • Le 11 avril 2012 à 17:40, par wass
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        Tout est important sur terre.La declaration en ce que je saches n’a pas dit le contraire.Elle a simplement dit que les médecins sont mal traités.Tout le monde aimerait etre soigné par un médecin competent tranquile attentionné et serieux car c’est plus rassurant.Mais la misère actuelle des médecins ne garantit aucun soin de qualité.Et pourtant en matière de santé humaine l’erreur n’est pas permise.Acceptons que si les médecins sont fièrs de leur travail cela peut contribuer à ameliorer la santé de la population.Arretons les prejugés inutiles et apportons notre pierre à la construction de notre pays.Les mesquinéries et les jalousies bettes ne construiseront jamais un pays du reste ça cultive la haine.les médecins n’ont jamais dit que quelqu’un ne merite pas ses avantages mais ils disent qu’ils sont misérables et que les conditions de travail sont si mauvaises au point qu’ils n’arrivent pas à vous soigner convenablement.Soyons solidaires et respectons nous.Merci

        Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2012 à 22:46, par leregard
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Il faut situer les choses dans le contexte national. Les gents de al catégorie A1 sont au niveau moins le bac+5. Le plus souvent c’est le bac+6 (maîtrise + 2 ans) pour ceux qui n’ont pas choisi d’aller jusqu’au Doctorat 3ème cycle. Il faut faire attention. Les médecins dans leur grande majorité se comportent comme les douaniers.LA preuve c’est que l’hôpital Yalgado est classé comme une des institutions le plus corrompues "3 épines". Pire, la plupart des médecins et infirmiers passent plus de temps dans les cliniques vers lesquelles ils renvoient allègrement les malade. C’est bien de claironner une telle devise, mais il faut d’abord montrer par la pratique qu’on est ce qu’on veut paraitre.

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2012 à 13:17
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      les douaniers sont les premiers voleurs du burkina
      ensuite les financiers en 2ème position
      et 3ème position,c’est la santé avec ces administrateus des hopitaux,les médecins et les infirmiers etc...!
      ces médecins n’ont qu’aller se faire foutre. ils maltraitent les malades avec leur aigreur,aucune déontologie et après ils nous parlent de leur serment d’hypocrate,que des hypocrites. un bon infirmier en europe vaut mieux que nos médecins et après ils nous exhibent leur faux bac+9 +11 et pourquoi pas bac+20. qu’est ce qu’on a foutre,nous aussi on souffre plus que vous

      Répondre à ce message

      • Le 7 avril 2012 à 15:10, par Rufis
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        Vous êtes pitoyable de tenir des propos comme ça.
        Avec des reflexions pareilles, j’ai pitié pour mon cher Faso.
        Heureusement que des gens comme vous resterons dans l’ombre de la société.

        Répondre à ce message

      • Le 8 avril 2012 à 14:28, par Padac
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        Je vois que vous êtes une personne acculturée, vous pouvez jurer et parier avec tout ce que vous avez de très chère au monde qu’un infirmier formé en Europe vaut mieux qu’un médecin formé au Burkina ? Savez vous que beaucoup d’école d’infirmier(e)s en partenariat avec le CHU-YO font venir leur élèves pour un stage dans ce hôpital ? Renseignez vous si l’inverse se fait.S’ils sont très bons comme vous le dite pourquoi venir perdre du temps et d’argent au Faso ?

        Répondre à ce message

      • Le 8 avril 2012 à 14:35, par BISMARK
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        Vous êtes tout simplement un minable qui a sans doute tenté mais en vain de mené des études de médecine. Mais on s’en tape de votre état d’âme. Vous devez consulté un psy l’aigreur qui dégage de vos écrits font apparaitre votre humeur dépressive...

        Répondre à ce message

      • Le 9 avril 2012 à 01:21, par Bouglass
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        Je ne suis pas médecin mais je trouve que vous, l’anonyme,vous avez des problèmes sérieux de mentalité et souffrez d’un complexe d’infériorité. Hors mis cela, vous êtes d’une jalousie très maladive. Le problème posé est fondé et nous nous révoltons du fait que ceux à qui nous reprochons de s’investir plus pour le privé soient des victimes que nous ignorions. Que les décideurs fassent quelque chose pour redresser ce tort.

        Courage dans vos luttes. Vous aurez gain de cause.

        Répondre à ce message

      • Le 9 avril 2012 à 09:17
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        mon cher aigri, saches que dans le système de santé le médecin ne voit pas l’argent, ne touche pas l’argent ceci est le travail des administrateurs et des trésoriers.Rectifiez votre affaire de corruption.

        Répondre à ce message

      • Le 9 avril 2012 à 19:02, par juste citoyen
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        c’est pas sérieux mon frere. comment peux tu dire ceci ?voyons toi aussi !! si toi tu n’as point besoin des médecins ce n’est pas le cas pour les autres ok ?si les médecins doivent aller se faire foutre par qui te feras tu soigner ? on peut comprendre qu’il y’ait des ignorants mais jusqu’a ce point....c’est vraiment déplorable si tu as un rival médecin il faut le combattre lui mais pas sa profession ok ? ne dit-on pas que si ton rival cultive bien il faut le supporter car ce n’est pas son........qui a cultivé. a bon entendeur..............

        Répondre à ce message

      • Le 10 avril 2012 à 00:00, par medecin de son etat
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        mon frère je prie Dieu pour qu’un jour tu te retrouve à yalgado et je prie egalement que tu tombe sur moi. tu comprendra qu’avoir un bac + 20 comme tu le dit est important. bande de jaloux, sans le médecin tu sera un homme mort à l’heure actuelle. Alors cesse de raconter du n’importe quoi et met toi à l’evidence.

        Répondre à ce message

      • Le 10 avril 2012 à 01:09
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        Mon cher ami je suis déçu de ta réaction. Elle est primaire et je crois ca ne devrait pas l’être. Tu as tout à fait le droit de donner ton opinion même si elle n’est pas à la hauteur mais aller jusqu’à insulter les médecins et même toute autre personne de la sorte c’est pas du tout responsable. Moi en tout cas je ne ferai pas comme toi.
        La lutte est droit, et je pense bien que en tant que citoyen burkinabè, c’est naturel pour quiconque se sent victime d’une injustice se plaigne. les médecins ont bien compris cela et vont bientôt se faire sentir !Le syndicat des médecins veut juste vous prendre à témoin. Heureusement que tu n’es pas un décideur de ce pays sinon....... Pourquoi ne dénoncerais tu pas tout simplement le médecin aigre comme tu dis qui maltraite les malades ?
        Tu ne connais absolument rien en la formation d’un médecin encore moins de celle de l’infirmier. Un infirmier quel que soit son efficacité ne pourra jamais se comparer au dernier des médecins. D’ailleurs ils ne peuvent même pas se comparer puisque formation différente et rôle ou fonction différente dans n’importe quel système de santé.
        Enfin si tu souffre, sors et bats toi pour améliorer tes conditions ! C’est simple non ?
        Vive le SYMEB !!!!!!!!!!!!!

        Répondre à ce message

      • Le 10 avril 2012 à 11:43
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        Quand tu tomberas malades, vas vite te faire soigner par ce bon infirmier d’europe (j’aimerai bien t’y voir), c’est en ce moment que tu connaitras la valeur de ce medecin que tu qualifie d’aigri avec de faux diplomes... On dit qu’on est jamais prophete chez soi, mais n’exagerons pas. Un peu de politesse !!!C’est a cause des gens comme vous qu’on est toujours a ce niveau de developpement : toujours a preferer ce qui vient de l’exterieur et a denigrer tout ce qui provient de chez lui.

        Répondre à ce message

      • Le 10 avril 2012 à 14:22
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        les medecins n’ont jamais été contre un quelconque corps au faso. donc pardon !laissez les exprimer leurs besoins.
        on vous connait !!!
        c’est vous les congosseurs !!! reposez en paix

        Répondre à ce message

      • Le 11 avril 2012 à 23:26, par coraline
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        en tout cas cher ami nous sommes fiers d’être médecins du pays et c’est aussi notre droit de désiser des conditions meilleures !chers confrères soyons fiers car Dieu à voulu que parmi les hommes nous soyons de ceux qu’il incombe de soulager la souffrance aussi bien physique que psychologique de notre prochain c’est une mission noble n’en déplaise aux aigris ! sinon qu’ils peuvent venir nous voir s’ils ont des souffrances psychologiques nous on n’est pas aigris woooh...
        continuons de nous battre et surtout luttons pour la solidarité du corps et dans le corps médical c’est à ce seul prix que nous obtiendrons gain de cause !
        je vais juste faire un bravo aux MCD qui tavaillent sérieusement pour que les choses avancent dans les districts ! pas de découragement car découragement n’est pas pas burkinabé !
        sachez que quelque soient les efforts jugés insuffisants que vous faites vous contribuez un tant soit peu au développement de notre chère patrie ! en avant pour le progrès pour tous et tant pis pour les jaloux !!!!
        N’ayons pas peur des critiques si malveillantes soient elles ! on a besoin des ennemis pour avancez ce sont des géants aux pieds d’argile qu’il faut terrasser pour montrer que nous avons plus qu’un BAC+7 dans notre bagage ! on a aussi soif de la santé pour tous dans notre pays et cela est un privilège q’aucun aigri ne pourra nous otez !!!

        Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2012 à 14:17, par BISMARK
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Il se peut que vous soyez mal informé ou que vous êtes de mauvaise foi. Ne résumez pas le comportement des médecins a ce que vous voyez a Yalgado. Yalgado est un CHU ou exercent des hospitalo-universitaires qui ont la possibilité d’exercer dans les Cliniques si leur temps leur permet. Pensez a ces jeunes qui ont passé tout leur temps dans de longues études et qu’on envoie dans des zones réculées(ou il n y a pas de cliniques) sans le moindre accompagnement et qui ne peuvent même pas se payer une bonne voiture après 5 ans de service. Ne soyez pas aussi ingrat !!!

      Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2012 à 11:38, par wass
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      justement c’est la misère qui envoie les médecins en clinique,ils sont obligés de faire le tour des structures privées pour pouvoir survenir à leurs besoins.Aucun médecin ne peut etre heureux dans cela car trop travailler reduit la qualité de vie.Aussi j’en appelle à votre sens de la responsabilité car trouvez vous juste que quelqu’un qui a la licence touche le meme salaire que quelqu’un qui a un doctorat d’etat ?Que l’etat corrige cette injustice et prenne ses responsabilités pour les médecins qui ne feront pas leur job.merci d’avance pour votre bonne compréhension.

      Répondre à ce message

    • Le 12 avril 2012 à 01:08, par perch
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      je suis très déçu par votre réaction. j’ai fais l’hôpital Yalgado et je sais ce que touche un médecin Burkinabé après tant d’étude. tu es d’accord avec moi que c’est dans ce sens qu’on demande de revoir le statut salarial du médecin afin de corriger l’injuste pour que ces derniers puissent vivre de leur salaire. on me demande de travailler 24h sur 24h, 7jours sur 7 dans un csps transformé en Centre Médical ; pensez vous que je n’ai pas droit à une vie de famille avec salaire minable, sans flotte pour communiquer, sans carburant, sans intimité de fonction. soyons réaliste. quand on dit que le Burkinabé est égoïste mesquin très mauvais c’est maintenant que j’ai compris et vous me le confirmez encore. Qui dans la fonction publique travaille comme un médecin ? moi même j’en veux au ministère de la santé et surtout au ministre qu’on ne comprend. on ne vient pas en médecine qui veut je vous le rappel se sont les meilleurs qui viennent médecine. vous pensez que ça plait à un jeune médecin de quitter son pays pour aller travailler à l’extérieur.

      Répondre à ce message

      • Le 26 juillet 2012 à 12:06, par Archer
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        Merci mon frere pour ton appui et ta comprehension. Je suis pas encore Dr, je suis en juste en 8eme année de medecine et je prepare ma soutenance mais quand je regarde les conditions de vie de mes ainés Dr je n’ai meme pas envi de soutenir ! Au cours de mes gardes en 7eme année dans le service de urgences j’ai vu un nombre important de personnes mourrir juste parce que le minimum a manqué dans le service. Je ne souhaite plus revoir cela arriver a un seul burkinabé. On a baigné dans le sang en traumato pour tenté de sauver des malades bien qu’on nous ait fait aucun vaccin ! Ce metier quand le debute tu est obligé de faire un sacrifice enrme. SVP laissez nous revendiquer et ameliorer notre situation c’est pour le bien de tous. Essayez d’eviter des ecrits blessants et frustrants. Cette lutte est légitime et nus allons la mener vaille que vaille ! Vive le SYMEB. LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRON !!!

        Répondre à ce message

    • Le 21 mai 2012 à 03:15, par Un ami
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Premièrement BAC+7 N7 pas égal BAC+6 comme terminale n’est pas égale à première année université.
      En plus ne soit pas étroit dans ton approche. La medecine est un corps à horraires spécifiques (gardes, permanences, jour fériés, heures suplémentaires...)et une exposition aux maladies.Ton BAC+6 S’il est soumis aux conditions, qu’il vienne se joindre à nous pour lutter. La révendication syndicale est un droit pour les sociétés modernes.
      Deuxièment évite les déclarations gratuites qui enlève le peu de credits que pouvait avoir tes propos. Les cliniques sont surtout à 0uaga et à Bobo et les agents de santé sont dans les 45 provinces. Es tu sur qu’ils sont en grande majorité dans les cliniques la plus part du temps ? Et sait tu que à la descente de garde l’agent à droit à un repos qu’il peut exploiter à sa guise ? En plus ce que tu ignore c’ est l’aspect libéral du corps de la santé.L’hopital classé comme une institution corrompue ! Ou travailles-tu ? Si ton service est aussi grand, renferme autant d’employers et exerce autant d’activités quotidiennes sans etre classée corrompue repond à ce message. L’hopital renferme le corps médical,paramédical. On n’y retrouve des gestionnaires, des comptables, des informaticiens, et mème des patients de tout accabit. Et mème ton BAC+6 y est.Alors quand tu parles de corruption fait attention car il faut faire la différence avec le vol et l’escrocrerie. Ce n’est certe pas un milieu indemne de toute reproche mais ce n’est pas un milieu à 3 épines. Si tu as la sincérité de regarder autour de toi, d’extrapoler vos activités à celle de l’hopital tu breconnaitra que si elle à 3 épines ton service a 5 épines. Ce n’est pas claironner que de dire à ceux qui parlent de ce qu’ils ignorent de se taire.

      Un ami.

      Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2012 à 23:29
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    vous avez tout à fait raison la santé est un bien public et un bien national .bien à vous

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 00:41, par Nonsi
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Je crois que ce Monsieur ignore la classification catégorielle de la fonction publique ; le A1 = BAC + 5 ans. Même si tu as la licence comme diplôme de base tu fais encore une formation professionnelle de 2 à 3 ans pour prétendre au A1.
    En outre, je ne vois pas de mal à ce qu’un médecin soit affecté dans un CSPS dans la mesure oû même ceux qui sont dans les CMA qui n’ont pas fait la chirurgie d’urgence ne font que de la médecine générale. On a vu dans d’autres pays des médecins aux pieds nus qui ont énormément contribué à faire évoluer les indicateurs de santé dans le sens de l’amélioration de la santé des populations. Un médecin dans un CSPS, c’est toujours une valeur ajoutée au profit des patients et de la communauté, sauf s’il est incompétent.Évitons de rester dans un carcan de folie des grandeurs qui est aux antipodes de la mission première attendue de nous par les communautés. Le SYMED au lieu de faire une sortie théâtrale de ce genre, devrait commencer par voir pourquoi les nouvelles dispositions en faveur des médecins ne sont pas appliquées, attiré l’attention de la fonction publique et de son ministère de tutelle sur cette situation.... au lieu de faire des déclarations fantaisistes pour montrer qu’il existe.

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2012 à 09:45
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Les Medecins fond des vrais affaires au Faso . ils raquette des patient das les CHU. ils fond la navette ent le public et le privee. c est deja de l injustion . la mafia . qu il faut denonce pour le bonheur du peuple .

      Répondre à ce message

      • Le 8 avril 2012 à 14:58, par BISMARK
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        Vous êtes ridicule car tous les médecins ne sont pas dans les CHU et par conséquent ne font pas de prestations dans le Privé. Informez vous ; c’est toujours bien...

        Répondre à ce message

        • Le 10 avril 2012 à 21:21, par ndivaler
          En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

          D’accord, il y a des médecins qui ne peuvent pas travailler en cliniques du fait de la géographie. J’encourage ceux qui arrivent à le faire sans fautes cela relève de leur capacités de résistance et leur engagement au travail. Mais vraiment de là à brandir les bac+XXX pour exiger tout l’or du monde et manquer du respect aux autres c’est vilain. Si un medecin est aigris en comparaison avec un douanier il ne connait pas assez son serment d’hypocrate. Du reste vous n’avez pas les mêmes égards que les autres dans la société et je pense que les populations vous le reconnaissent. A vouloir trop brandir vos BAC+ XXX vous passer pour des ridicule sans humilité. Voiture en 5 ans, villa en 4 ans, Non ! soyons réalistes si vous ne détournez pas, vous ne faites pas de prestation dans les cliniques ou pour les grandes institutions ce n’est pas possible. Un magistrat peut il prester en ville ? Comparaison n’est pas raison !!! Y a til une différence entre un médecin et un économiste, un eleveur, un policier ? non ils participent tous à la vie d’une société. Si votre corps est sensible peut on penser à une bonne santé sans une bonne alimentation d’où sans l’agronome ? Monsieur le médecin le gendarme ne sécurise-t-il pas votre vie 24/24 comme vous le faite pour un diabétique ? N’avez vous pas été enseigné par un brillant instituteur engagé depuis votre pleine brousse ? Vous n’êtes ps sans savoir que de brillantes personnes de votre classe ont choisi de faire mathématiques, économie et en sont sorti prof de lycée aujourd’hui avec des licences, des maitrises, et mêmes des DEA. Ont il moins mérité que vous, ont ils été moins intelligents ? j’en doute fort. Donc revendiquez sans faire des comparaisons désobligeantes.

          Répondre à ce message

          • Le 11 avril 2012 à 18:11, par wass
            En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

            c’est regretable ;Ya trop de choses ds ce papier pour que les burkinabè en soient colés à des histoires de bac+x Est ce que c’est faux que pour avoir un doctorat il faut faire des études universitaires de 7 ans.Est ce que les médecins ne sont pas utlies ?Est ce que les médecins ne sont pas mal traités ?Soyons un peu serieux.Personne ne dit que les autres font rien pour ce pays mais la spécificité du corps médical nous impose d’etre plus attentionné aux preoccupations des médecins.Nous avons tous besoin qu’on parle tendrement qu’on soit à notre ecoute ou qu’on nous encourage quand on est malade.En un mot on a besoin de reconfort,mais qu’un mec affamé et perturbé peut reconforter.Soyons honnète avec nous meme.

            Répondre à ce message

          • Le 11 avril 2012 à 18:14
            En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

            o lalalala !!! jeune homme vous êtes hors sujet. ces médecins expriment leurs besoins
            juste le minimum pour assumer les impératifs en milieu de travail. si vous pouvez les aider aider les, dans le cas contraire laissez les évoluer
            je suis sur qu’une fois au moins dans votre vie vous avez exprimé vos besoins
            je pense pas que vous avez croisé un médecin sur votre chemin

            Répondre à ce message

      • Le 9 avril 2012 à 19:12, par burkinabé
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        si le ridicule pouvait tuer.......On fait des revendications pour améliorer votre santé et........voila comment ils accueillent ça. triste vraiment triste. si les médecins devaient faire rentrer de l’argent ils seraient les plus grands pourvoyeurs de l’état car si aujourd’hui on vous dit que pour traiter votre mal de tête il faut donner 100000 frs je suis sur que vous allez le faire puisqu’à défaut c’est la morgue puis le cimetière donc tous nous savons la tache oh combien immense qu’abattent nos médecins.aux médecins du Burkina je dis bon courage en tout cas nous citoyens conscients et honnêtes sommes de tout cœur avec vous.

        Répondre à ce message

      • Le 10 avril 2012 à 23:04, par DESSO
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        vois tu je suis vraiment découragé de tes propos.
        quant tu seras au bord du gouffre c’est ce que tu qualifie de MAFIA qui sera ton salut. on sait tous où se trouve la MAFIA au Faso. Laisse les médecins lutter pour l’amélioration de leur conditions de vie et de travail.
        sinon quant tu seras en face du médecin et quand celui-ci n’aura pas le minimum de matériel pour te sauver tu comprendras. je sais de quoi je parle. que cela ne t’arrive pas.

        Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2012 à 12:15
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Vous là !
      Arrêtez de distraire le peuple. Le gouvernement a fait ce qu’il a pu pour vous. Comme vous parlez si bien de fuite de cerveaux, si les conditions actuelles ne vous arrangent pas, vous pouvez aller voir ailleurs (pour ceux dont les compétences leur permettent bien sûr !).
      On ne peut pas avoir une situation de justice parfaite entre les différents corps ! Il y aura tjrs des fonctionnaires privilégiés comme les financiers, les douaniers, ... et d’autres qui ne le sont pas.
      Les inégalités constituent une loi de la nature (malheureusement pour certains) !

      Répondre à ce message

      • Le 8 avril 2012 à 15:21, par BISMARK
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        A l’avant dernier tirage (recrutement des médecins), pour une treintaine de poste a pourvoir, il n’y avait moins d’une dizaine de candidats. Au dernier tirage du mois de début Mars sur plus d’une centaine d’étudiants ayant soutenu leur thèse moins d’une quarantaine s’est présentée pour le recrutement. Mais ou vont les jeunes médecins après leur soutenance ? C’est pas a vous de leur dire d’aller voir ailleurs ils le font déjà si bien. Tant pis pour les malades

        Bandes d’ingrats

        Répondre à ce message

      • Le 8 avril 2012 à 19:02, par BISMARK
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        Si tous les fonctionnaires raisonnaient comme vous il n’y aurait jamais de lutte pour l’amélioration des condition de vie. Honte de vous. Si vous ne pouvez pas les soutenir, laissez les se battre. C’est aussi ca la démocratie...

        Répondre à ce message

        • Le 9 avril 2012 à 13:15, par Philosophiæ doctor (pHD)
          En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

          Vous m’excusez pour mon intervention, mais reconnaissons une chose, les médecins au Burkina sont imbus de leur personne et cela se constate a tous les niveaux.
          Sachez que le doctorat en médecine est un diplôme professionnel et n’est pas considéré comme plus d’un BAC+5. les médecins le savent bien. Vouloir dénigrer les autres corps de métiers comme si vous étiez les seuls qui méritent le plus est très grave.
          Maitrise + 3 ans d’étude a l’école de police= BAC+7, on devient commissaire en cat A1
          Maitrise + 3ans a lENAM= BAC+7, on devient Administrateur civil, cat A1
          Et les exemples sont légion, de grâce, lutter mais cessez les comparaisons stériles comme tel ou tel n’ont que la licence. L’administration burkinabé est bourre actuellement des Docteurs, des pHD loin devant vos petits doctorats en médecine, le complexe du passe ou tous les enfants veulent devenir "loctorot" est bien loin derrière nous.
          Sur ce site, plus haut, il est écrit :"Si l’on veut gagner sa vie, il suffit de travailler. Si l’on veut devenir riche, il faut trouver autre chose"
          Sans rancune

          Répondre à ce message

          • Le 9 avril 2012 à 16:49, par moimeme
            En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

            S’il vous reste un peu d’honneur vous ne devriez plus jamais consulter un médecin. A propos, j’espère que votre grand doctorat sert à quelque chose dans ce pays ?! Nous, nous avons de très petits doctorats mais la vie de beaucoup de gens en dépend. La votre aussi un jour peut être. Sait-on jamais...

            Répondre à ce message

          • Le 9 avril 2012 à 19:01, par ange
            En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

            Cher PhD, c’est possible que les médecins soient imbus de leur personne mais dire le doctorat en médecine est un diplôme professionnel et un "petit diplôme", je pense qu’il y a une grave confusion a votre niveau. Si on suit votre raisonnement, maitrise + 3 ans dans une école de menuiserie = Bac + 7 ; maitrise + 3 années dans une école de maçonnerie = Bac +7. Je pense que c’est pas réfléchi du tout pour quelqu’un qui a un PhD ? Et puis n’importe qui peut faire le PhD mais n’importe qui ne fait pas le doctorat en médecine. Il faut éviter les confusions et les amalgames et être positif pour une fois dans votre vie. Sans rancune.

            Répondre à ce message

          • Le 10 avril 2012 à 00:27, par medecin de son etat
            En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

            salut à tous, je pense que le débat est sortie de son cadre réel. pour exemple : A dakar, le médecin est classé en classe exceptionnel devant même le magistrat, au Niger le médecin est également classé en catégorie P3 loin devant les financiers et les douaniers. en France le médecin est le 3ème fonctionnaire d’état le mieux payé. Alors , les frère soyons raisonnable avec nous même et reconnaissons que le Faso a décidé volontairement de négliger le médecin. Nous voulons juste une réparation d’injustice. Aussi, la médecine n’est pas une formation professionnelle mon ami, il faut un coefficient intellectuel élevé pour y aller. c’est pas un concours basé sur un test psychotechnique pour y entrer. Donc de grâce, le doctorat est un diplôme d’état loin devant la maitrise. Pardonnez, laissez les médecins améliorer leurs conditions de travail.

            Répondre à ce message

          • Le 11 avril 2012 à 18:39
            En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

            on a tous lu l’article. Les médecins n’ont dénigré aucun corps Monsieur le pHD en Philosophie ; laisse les Freud reposer en paix

            Répondre à ce message

          • Le 15 avril 2012 à 14:45, par Demba
            En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

            Cher PhD,

            Je pense que tu es un aigri de dernière espèce. Si tu penses qu’avec ton PhD tu mérites d’être appelé Dr tu ments.OK ??
            Ce ’’doctorat’’ dont tu parles, tout le monde peut l’obtenir. Mais cher ami, tout le monde ne peut devenir Médecin. Sache aussi que ce minable PhD ne fera jamais de toi un médecin. D’ailleurs essai voir si tu pourras. N’importe qui se lève avec son PhD et se dit Dr. Mais tu n’es que docteur es sciences et non DOCTEUR EN MEDECINE. J’ose croire qu’en tant que PhD tu as acquis un sens de discernement, de raisonnement scientifique, ce qui te t’éviterait désormais à comparer des choses non comparables.
            Vive le SYMEB
            Vive les braves médecins du Burkina Faso.

            Répondre à ce message

            • Le 26 juin 2012 à 04:42
              En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

              Je suis content de decouvrir combien beaucoup de nos MD sont des incultes. le mot docteur etait d’ abord attribue au doctorat 3 eme cycle ou PhD. Les medecins Bac+ 6 ne sont pas des docteurs. Tu le sais. Pour etre docteurs, ils vont preparer maintenanrt leur Phd. Insulter ceux qui ont le PhD, les vrais docteurs meme s’ ils ne font pas des injections, montre que tu ne comprend rien dans la vie a part tes cours bosses par coeur dans la foret du Bois de Boulogne. Ton esprit est vraiment ferme. Tu veux faire la distinction entre docteur es- sciences et doceteur es- medecine ? Tu es un inculte qui n’a pas meme pas le niveaui d’ ouvertue dans un enfant de seconde. Ca fait pitie. Tu n’as pas encore atteint le niveau de professionnel. Tu ne sais meme pas encore te poser les questions les plus profondes sur le metier que tu exerces.

              Répondre à ce message

      • Le 9 avril 2012 à 16:29
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        Cher ami, c’est le jour que tu vas piquer ta crise ou ton père ou tante... que tu comprendra qu’il faut jamais classer celui qui passe toute sa vie à soigner dans la même catégorie que des voleur. Cher ami celui qui soigne est une dieu... et mérite une vie décente. Franchement si c’est pas au Burkina je n’ai jamais vu des médecins aussi misérable. Si nous devons faire quelque choses c’est soutenir ces jeunes afin qu’il s’adonne à la pratique de la médecine.

        Répondre à ce message

      • Le 9 avril 2012 à 19:29, par ami des médecins
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        mon frere tu es aussi aigri que ça contre les médecins ? que t’ont -ils donc fait ?voyons tu ne sembles pas savoir de quoi tu parles.si les médecins vont voir ailleurs que feras tu quand tu vas décompenser ta schizophrénie ? eh oui ta schizophrénie car si tu jouissais véritablement de toutes tes facultés tu ne débiterais pas de telles inepties car tout homme normal aspire à la justice et à l’équité. mais bon je propose que nos amis les médecins te classent dans la catégorie de ceux qui ne savent pas qu’ils ne savent pas:les imbéciles.

        Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2012 à 14:48, par Ghis
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Monsieur Nonsi,vous n y connaissez rien à la santé et au système de santé d’une manière générale,au lieu de vous informer à l’avance vous vous invitez dans le débat comme un cheveu dans la soupe.Soyez humbles,demandez et l’on dira ce qu’il y a à savoir et d’aventure si vous n’etes pas d’accord vous pouvez aller ouvrir des documents pour apprendre,un peu de tenue et de respect Mr Nonsin,il faut avoir l’humilité de demander,sa ne rabaisse personne !

      Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2012 à 14:59, par BISMARK
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      C’est pas encore tard. Vous pouvez vous inscrire en Médecine si votre age vous le permet. Peut être qu’avec un peu de courage vous exercerez « pieds nus ». Il faut pas se foutre de la carrière des jeunes gens. N’en déplaise aux jaloux,les choses bougeront pour les médecins...

      Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2012 à 12:19, par wass
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Merci de votre analyse mais je crois qu’il convient de faire des clarifications.Si A1 =Bac + 5 Est ce que les médecins qui ont Bac+7 devraient etre ds cette catégorie ?Est ce que c’est juste ?Si tu avais pris la peine de bien lire tu comprendrais que Bac+5 c’est avoir au moins pour diplome de base la licence.Personne n’est contre la presence des médecins au CSPS mais sans un minimum de plateau technique tout l’etat perd en envoyant un médecin là ou il ne peut appliquer 10% de ses connaissances.Il faut travailler à reunir les conditions.En plus la chirurgie essentielle dont vous parlez n’est que la forme d’exploitation la plus sauvage des médecins généralistes ;Si l’etat a besoin de chirurgien qu’il en forme au lieu de chercher des racourcis dangereux car pour operer il faut etre un chirugien,Cela est élémentaire.Du reste pour votre information sachez que depuis des années des demarches ont été entreprises concernant la non application des textes meme le mediateur du Faso a été saisi en son temps.Dans un état de droit et responsable quand l’etat prend des textes,c’est pour les appliquer.J’attire votre attention sur la fuite de cerveau ds le domaine de la santé.Si rien n’est fait c’est le pays tout entier qui perd car personne ne viendra developper notre système de santé en place.

      Répondre à ce message

    • Le 12 avril 2012 à 08:35, par wass
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Il est évident que pour le cas de notre métier les médecins ne soigneront pas les pieds nus car les Burkinabè meritent plus que cela.En réalité l’assurance qualité des soins de santé exige qu’on soit bien protégé avant de soigner pour mieux proteger les patients.C’est vous qui ne comprennez pas de quoi on parle.Licence + 2 ANS de formation professionnelle ne fait pas Bac + 5 car cela ne donne pas droit à un DEA.Et le niveau de base reste la licence ds ce cas.Soyons serieux.Puis les gens expliquent leurs difficultés vous leur demandez de soigner les pieds nus,allez travailler vous les pieds nus cela vous regarde mais pour rien au monde les médecins burkinabè ne feront cela.C’est la demotivation qui envoie les médecins des zones urbaines ds les cliniques,cela est dommage car tous les burkinabè ont droit aux soins de santé de qualité.Au délà de cette question des médecins c’est le travail meme qui est devalorisé ds notre pays,les travailleurs sont si miserables que plus personne ne croit au travail.Cela est dangereux pour l’avenir d’un pays.Les intellectuels de tout ordre sont méprisés et devalorisés.Tout se passe comme si l’on voulait que les gens regrettent leur choix de faire de longues études.Sans la lutte du SYNADEC les enseignants à l’Université faisaient pitié aussi.Il suffit que les étudiants posent le moindre problème pourqu’on vienne fermer les resto U et les frapper comme de petits anes.Pourquoi toute cette haine contre les gens qui veulent accroitre leur capital de savoir et servir mieux leur pays.Les gens qui savent lire et ecrire mieux reflechir sont des mal aimés dans ce pays.Il faut au lieu de faire des discussions stériles reflechir sur la question des travailleurs au BF et faire les transformations sociales neccessaires.Sans cela l’avenir ne sera point emergeant.

      Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 02:02
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    deception. Faut songer à passer à la vitesse superieure maintenant ! On a trop attendu !

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 02:20, par Afi
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Et selon la même étude de l’IRSS, quel est le temps de travail journalier d’un médecin du public au Burkina ? Ou bien Jean Bosco a volontairement occulté cette question intéressante ?

    Et puis ne posez pas mal vos problèmes par des fausses données. Aucun fonctionnaire niveau licence n’est classé en catégorie A1.
    Evitez les comparaisons ridicules de jeunes premiers parce que les burkinabé démunis (comme vous, et selon vous), souffrent sérieusement du comportement de la large majorité de leurs médecins.

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2012 à 10:44, par le BOS
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Bien dit mon frère, le travail journalier, hebdomadaire et même mensuel est évaluable. En réalité si nous partons sur cette base appuyer du temps de présence des médecins dans les structures publics on tombe à la renverse
      He bien pour être médecin (BAC+6) à l’UFR-SDS Alors il ya des médecin qui ont fait BAC+10 et même Bac+12 ans à l’université c’est ceux ci qui ont fait de longue études et même pouvaient se spécialiser avant d’être intégrés dans la fonction publique le coût de cette formation des années supplémentaire pouvait être utilisé pour la formation d’autres en médecine. Alors la FP a ses règle et partout ailleurs tous les fonctionnaires se valent. l’administration est une roue et je vois mal toutes les catégories socio-professionnelles se forger un syndicat et demander au MFPRE de revoir leur traitements.
      C’est l’évolution comme cela, c’est les jeunes arrivistes qui se surchauffe, si non il y a des médecins intègres, et responsables

      Répondre à ce message

      • Le 7 avril 2012 à 13:53, par ILBOUDO
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        JUSTE VOUS PRÉCISÉ UNE CHOSE COMME VOUS TENEZ TANT AU TEMPS DE TRAVAIL,
        je voudrais simplement vous renvoyer aux textes qui régissent particulierement les médecins hospitalo universitaires des chu au burkina .
        les médecins hospitalo-universitaires doivent partager leur temps hebdomadaire ( 40 H ) en 3 : 1/3 ( 13,33 h) pour donner des cours dans le cadre de la formation des médecins , 1/3 (13,33h) pour la recherche ( y compris l’encadrement des etudiants, la participatuions aux congrès scientifique etc) et 1/3 pour l’hopital ( 13,33 heure pour donner des soins aux populations ). cela veut dire que l’etat paye ces médecins specilistes pour passer 13 h environ par semaine à l’hôpital c’est à dire 1 journée et demi de travail par semaine .imaginer un chirurgien qui doit faire des consultation , visiter les malades hospitalisés et opéré, tous cela en 13, 33 heures .vous voyer bien que c’est un peu difficile.
        en fait le problème est que 100% des médecins spécialistes du pays sont dans les chu et chr ( dont plus de 90% a yalgado, BOBO et CHARLE DEGAULE).voila pourquoi vous verer rarement des médecins en tout temps et en tout lieu sur le lieu de service ( ce ne sont pas des bureaucrates).

        Alors monsieur vous voyer bien qu’avec 13,33 h vous ne pouver pas voir un medecin toute la semaine a l’hôpital ? car il n’a pas que ca à faire , il faut bien assurer la releve !
        je pense qu’il faut eviter de tenir compte de ce temps car le médecin en réalité travail 24h sur 24 : a la maison en train de pense à l’intervention du lendemain, au diagnostic difficile , aux cas en urgence.
        peut etre que vous etes assis dans un bureau et losqu’il est 17h00, vous pouver fermer votre bureau et dire aux usagers de rentrer.mais en santé ce n’est pas possible.
        je ne sais pas si vos usagers une fois sortis de votre bureau peuvent vous appeler.mais le médecin est interpellé à tous moments .c’est d’ailleurs ce qui est difficile dans ce boulot.pour dire simple que celui qui n’a jamais appelé un médecin ou n’importe quel agent de santé en urgence me jete la première pierre.
        donc en somme pour évaluer le temps de travail du médecin il va falloir intégrer le temps passer au service, le temps consacré à décrocher le téléphone pour écouter des patients et prodiguer les conseils car sur ce point , vous même peut être n’avez pas de gène sur l’heure approprié. et également prendre en compte le temps consacré pour des recherches de solutions permanentes aux cas de vos patients.

        De grâce tout ce qui est en train d’être révéler c’est pour un système de santé efficace afin que vous et vos enfants ne soyer pas obliger de vous faire évacuer pour une simple fracture.je pense que c’est au burkinabè de décidé s’il veulent D’un hôpital public comme la référence ou de structure privée comme la référence ( j’ai l’impression que c’est l’hôpital privé, la référence au Burkina).

        Répondre à ce message

        • Le 9 avril 2012 à 19:39
          En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

          je soutiens votre analyse mais déplore la grammaire !!!

          Répondre à ce message

        • Le 26 juin 2012 à 04:47
          En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

          "monsieur vous voyer bien qu’avec 13,33 h vous ne pouver pas voir un medecin toute la semaine a l’hôpital ? car il n’a pas que ca à faire , il faut bien assurer la releve !
          je pense qu’il faut eviter de tenir compte de ce temps car le médecin en réalité travail 24h sur 24 : a la maison en train de pense à l’intervention du lendemain, au diagnostic difficile , aux cas en urgence."
          L’ institutuer ui est petir de grammaire ne travaille- til pas 24 h/24 chez lui ? Le prof qui a encore trop de choses a t’ apprendre ne travaile- t- il pas 24/24 ? Vous les quelques excites de medecins, vous nous faites chier en verite. Si vous ne voulez plus travailer, arretez mais ne nous cassez pas les couilles. Nul n’est indispensable dans ce monde. Si vous voulez bien lutter, assurez- vous que la populatio est de votre cote. On appele ca la recherche de la ligitimite. Mais vous etes trop jeunes, et donc trop impetueux. Le syndicalisme, c’est tout un art.

          Répondre à ce message

      • Le 7 avril 2012 à 17:21
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        BAC+6 pour être médecin à l’UFR/SDS ! tu ignores de quoi tu parles.va aux sources, on te dira BAC+8

        Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2012 à 14:18, par BS Le sage
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      La question d’importance majeure et à laquelle ne repond pas c’est bien le temps de travail d’un médecin dans les structures publiques. Il faut justement repondre à ça pour savoir si les medecins méritent déjà ce salaire qu’ils jugent dérisoire.
      C’est connu : on s’arrange à se garantir un salaire à la fonction publique et après on se lance à la poursuite des perimes dans les cliniques privées.
      Conséquences : les médecins sont sont toujours inaccessibles dans les hôpitaux mais toujours disponibles dans les cliniques.
      Je l’ai toujours dis ici, en tant qu’acteur du système de santé, les va et viens entre le public et le privée se fait touours au détriment de l’une des deux parties. Dans notre cas tout le maonde connaît le perdant. On n’a pas besoin d’être professeur ou ministre pour le savoir. Malheureusement il manque du courage politique pour remedier à cette situation. Donc l’hémmoragie continuera : les patients solvables sont recrutés dans le public et orientés vers les cliniques sous pression, des matériels et des consommables sont détournés au profit des mêmes structures et le public accusera toujours des ruptures de stock tant que des agents continueront à faire la liason entre les hôpitux et les cliniques privées.
      En la matière je ne demande qu’une chose : QUE LE MINISTRE DE LA SANTE S’ASSUME EN APPLIQUANT LA THERAPIE DE CHEVAL

      Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2012 à 15:44, par BISMARK
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Ce n’est pas en terme de temps passé a lire des journaux qu’il faut raisonner. Mais en terme de qualité d’actes posés et de son impact sur la société...

      Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 07:42, par ZION
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    A ma connaissance il faut bac+5 minimum pour être en A1.(bac+3=licence en A3 ;bac+4= maîtrise en A2)les administrateurs civils jusqu’à un temps récent étaient maîtrise +3 soit bac+7 en A1.et sans indemnité pas plus de 120000 le mois.ils sont maintenant a bac+6 toujours en A1.Donc il faudra revoir

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 10:38, par Burkimbila
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Les données ont changé et les medecins devraient s’adapter. Quels textes interdisent les medecins d’être affectés en CSPS ? Ces CSPS font partie du Burkina, et vous êtes recrutés pour servir au Burkina.

    Aussi, il serait mieux pour vous de lutter pour ameliorer vos conditions de travail au lieu de passer votre temps à faire des comparaisons. On entend souvent des medecins se plaindre du faite que les attachés de santé sont trop payés par rapport à leur niveau. Ce n’est pas intelligent de votre part.

    Epargnez nous de vos BAC+x ; BAC+y. La population a besoin de soin. Ce n’est pas le diplôme qui soigne mais l’individu.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 10:40, par Burkimbila
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Les données ont changé et les medecins devraient s’adapter. Quels textes interdisent les medecins d’être affectés en CSPS ? Ces CSPS font partie du Burkina, et vous êtes recrutés pour servir au Burkina.

    Aussi, il serait mieux pour vous de lutter pour ameliorer vos conditions de travail au lieu de passer votre temps à faire des comparaisons. On entend souvent des medecins se plaindre du faite que les attachés de santé sont trop payés par rapport à leur niveau. Ce n’est pas intelligent de votre part.

    Epargnez nous de vos BAC+x ; BAC+y. La population a besoin de soin. Ce n’est pas le diplôme qui soigne mais l’individu.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 10:48, par tapedo
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Ces messieurs ignorent effectivement les classiffication categorielles de la FP. Les medecins ne sont pas les seuls dans ces conditions. Tous les cycles A1 de l’enam, l’Enaref et autre, c’est nivo maitrise + 2 ans de formation. Ce qui equivaut a bac+6. Ces medecin doivent encore chercher d’autre element pour bien argumenter leurs revendications, sinon ceux qu’ils enoncent dans cette declaration ne sont pas du tout robustes !

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 10:49
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    S vous voulez être en catégorie P, venez au CAMES comme vos collègues de l’IRSS. Sinon, restez en A1. C’est aussi une catégorie et arrêtez les comparaisons. Nous qui sommes en P, nous avons beaucoup peiné. Avant d’y être, nous avons étudié comme vous et beaucoup plus après et nous sommes passé par l’évaluation internationale ! Bande de fainéants !

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 10:53, par MS
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Je pense qu’il faut bien pauser votre problème et être plus explicites si vous voulez du soutien.
    - Les médecin sont considéré comme des bac+5. C’est d’ailleurs à tord qu’on les appelle docteurs. vous avez ce qu’on appelle un doctorat d’exercice. C’est la raison pour laquelle vous ne pouvez pas être recruté à l’université en l’état.
    - Les titulaires de thèse uniques qui sont universitaires et qui ne sont pas encore maître assistant sont en A1 aussi.
    - Enfin, il faudrait que vous nous montrez les indemnités auxquelles vous avez droit, votre salaire et votre temps de travail pour qu’on se rende réellement compte de l’injustice dont vous parlez.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 11:24, par tromechant
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    la sante,l’alimentation et l’education sont les trois piliers indispensables a tout developpement socio-economique.le probleme evoque est reel et arretons de faire une fixation sur les propos (BAC+ machin)bien que là aussi le SYMEB n’a pas tord vu qu’aucune autre etude ne necessite autant d’annee,j’invite simplement les uns et les autres a faire un tour a yalgado(aux urgences et en traumato)avant de revenir pour qu’on en discute.et si vous pensez que parce que vous avez les moyens d’aller voir ailleurs(notamment a l’exterieur),et bien allez y mais laisser moi vous dire deux ou trois choses.(entre retard d’evaccuation,factures exhorbitantes de l’hotel des examens complementaires de l’hospitalisation )et ajouter a ça le coup psychologique(pas de visite de proche) !et bien bonne chance.ne voyez pas là le fait que je suis contre les evaccuations.certainement pas. mais avec reserve s’il vous plait.900 millions l’annee derniere(reste encore a confirmer)pour les evaccuations,pouvez vous me dire sur combien d’annees ?pensez vous continue a supporter cela ?
    si certains disent qu’ on peut travailler comme le fontd’autres medecins pieds nus dans certains pays(lesquels stp ?),je n’ai qu’une chose a dire bonne sante a tout un chacun pour que vous ne puissiez pas voire le medecin qui devra vous soyez(pieds nus).je puis vous assurez que vous reviendrez sur vos propos.merci

    Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2012 à 13:23
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Etes vous sur qu’aucune autre etude ne necessite autant d’annee de formation ? Demandez a ceux qui font economie, droit, philosophie, mathematique, biologie et j’en passe combien d’annee il faut pour avoir un doctorat dans leur domaine. je dirai que le secteur de la medecine est la ou il est plus facile de se taper un doctorat. Lequel dans le milieu de la recherche est considere comme un BAC +5.
      En France, des reflexions sont entrain d’etre menees pour amener les etudes de medecine a puement et simplement 5 annees d’etudes.

      Répondre à ce message

      • Le 9 avril 2012 à 19:36, par ange
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        Mon cher, moi j’ai un doctorat en médecine et un PhD dans le domaine de la santé publique. Donc j’ai 2 doctorats. Selon toi j’ai un BAC+combien ? Tout le monde peut faire un PhD y compris les médecins. Le débat n’est pas à ce niveau. Et puis, pendant qu’on y est, pourquoi ne pas amener les études en médecine a 3 ans comme les infirmiers ? On règlerait du même coup les histoires d’indemnités et de travail dans les CSPS. Es tu sur que n’importe qui peut se taper facilement un doctorat en médecine ? Pourtant ils ne courent pas les rues, les doctorants en médecine. Sans rancune.

        Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 11:49, par un médecin en privé
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Bonjour,
    En quoi le fait de se tromper sur la classification catégorielle de la fonction publique altère t-elle le fond du message lancé par le syndicat ? les problèmes d’insuffisance du plateau technique dans nos formations sanitaires qu’il pose ne sont-ils pas réels et meme criards ? cette résurgence des centres médicaux, qui ne sont pas pris en compte dans la pyramide sanitaire de notre pays ne posera-t-elle pas plus de problèmes qu’elle n’en solutionnera ? L’absentéisme des médecins dans les formations sanitaires publiques n’est-elle pas plutot la conséquence de cette mauvaise gestion de leur carrière par le ministère de tutelle ? N’y a-t-il pas à craindre pour les gens démunis, une privatisation totale du système de santé par nos dirigeants, ce qui rendrait du meme coup la santé inaccessible a eux ?
    Il est aussi vrai que ceux qui sont médecins aujourd’hui étaient les premiers de classe au lycée et la jalousie de leurs anciens camarades est encore vivace.

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2012 à 13:32
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      tu es medecin privé et tu oublies,ignorant que tu es que la santé dans notre pays a déjà été privatisée depuis plus de 10 ans,tout comme l’éducation nationale. faut pas qu’on se voile la face car maintenant,si tu n’as pas d’argent,il ne faut pas tomber malade sinon tu es mort. les gens sont devenus cruels ds ce pays où tout est basé sur l’argent,il n’y a plus d’humanisme.
      la santé,l’éducation nationale,il faut avoir de les poches pleines sinon tes enfants ne peuvent plus aller a l’école,ne peuvent plus se soigner.
      vous avez vu l’état de nos établissements publics dans la santé et dans l’éducation nationale ? tout est délaissé et pour moi c’est une forme de privatisation déguisée

      Répondre à ce message

      • Le 7 avril 2012 à 17:06, par un médecin en privé
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        Bonjour,
        tu me traites d’ignorant et pourtant, au fond, tu ne dis pas autre chose ke moi. il est bien normal k’a coté d’un système public de soins bien fonctionnel, k’il existe des établissements privés de soins ki concourent a l’amélioration de la santé des populations ; et les établissements privés de santé existent depuis maintenant belle lurette ; ce k’il faut redouter, et c’est ce ke je dis mon frère, il ne faut pas ke les pouvoirs publics delaissent leur part regalienne en matière en matière de santé ; ce ki serait très grave pour la majeure partie de la population ki n’a pas les poches pleines coe tu le dis !

        Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2012 à 18:04, par BISMARK
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Bien dit. Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.Un fonctionnaire qui sort de l’université avec la maîtrise même s’il se forme 5 ans dans une école prof il n’en demeure pas moins qu’il a un niveau Bac+4...

      Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2012 à 18:23
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      je parie que c’est parapluie qui t’a sauvé.Les vrais médecins sont modestes.Toi tu as passer plus de dix ans à la FAC.

      Répondre à ce message

    • Le 10 avril 2012 à 17:15, par ib
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      il n’ya meme pas eu d’erreur dans la classification catégorielle dans la declaration,en effet la declaration dit que la catégorie A1 = Bac +5 donc niveau de base licence ou maitrise plus queque chose mais en dehors de l’université,Donc avec la licence comme diplome de base on peut etre en A1.Il devient injuste de mettre donc quelqu’un qui a diplome de base le doctorat dans la meme catégorie.Ils ont fait une fixation volontaire sur cette histoire de catégorie pour empecher de faire le fond du debat.C’est la mauvaise foi pour certains,l’ignorance pour d’autres.Avonçons sereinement.Il ya de pauvres monsieurs qui ne peuvent meme pas se payer du paracetamol mais qui se plaisent à dire au médecin de quitter le pays.ça fait pitié.La victoire est au bout de l’effort.

      Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 12:02
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    svp monsieur revoyez vos sources .pour etre en a1 c est bac plus 4 plus 2ans de formation donc bac plus 6

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 12:05, par samspade
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    il faut être un patriote, aucun médecin de fait un concours entré dans la fonction publique, rien que pour ça, on êtes de privilégie. jusqu’à un période récente les indemnités de médecin avoisinaient le salaire de l’administrateur civil, par exemple.

    Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2012 à 13:23, par ib
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      tres cher ami, je pense qu’avant de se prononcer sur un sujet il faut d’abord avoir l’ information juste. de quelle indemnité parlez vous ? j sui medecin et t’informe que l’indemnité la plus elevée est la sujetion qui fait 35000f pensez vous que y’a des administrateurs qui touchaient 35000f comme salaire au Burkina Faso ? soyons serieux et juste. inscrivez vous dans un debat d’idée constructif. je pense que le patriotisme n’exclu pas l’ amelioration des conditions de vie et de travail. pour votre gouverne le medecin ne fait pas de concours d’integration parce que jusqu’a present le nombre de medecin ne permet pas de couvrir les besoins de santé de nos populations ,ou voulez vous faire des concours pour les faire seulement ?

      Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 12:19, par Mètuor
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    les cadres supérieurs du ministère de l’économie et des finances sont en catégorie A échelle 1 sur la base d’une maîtrise + 2ans de formation soit licence + 3ans de formation, ce qui vaut Bac + 6ans ; je pourrais vous suggérer de réorienter vos revendications.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 12:49, par victor
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Les temps sont durs pour tout le monde au pays des hommes intègres. Chers médecins accommodez vous car on sait que c’est parce que vous êtes devenus trop nombreux pas en termes de ratio médecin par habitant mais pour « le mangement » on devient difficilement médecin chef e district actuellement et les clinique sont saturées. Ce qu’il y’a ce que vous devez vous attendre au pire car la médicalisation du système de santé va prendre fin et on verra…. De grâce à yalgado dans les blocs allez opérer les malades au lieu de laisser vos stagiaires le faire ??? On sait ce qui suit la morgue

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2012 à 17:20, par un médecin en privé
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Bonjour,
      c’est dommage ke le niveau du debat soit au ras du sol dans ce forum ; voici une corporation ki pose un problème, ki aura certainement une repercussion immediate sur l’ensemble de la population si leur lutte venait a se radicaliser ; et des internautes, parceke la modération permet n’importe koi, se donne en spectacle entre ridicule et ignorance à nous faire verser des larmes. le sujet est trop serieux pour k’on s’y amuse !
      faisons en sorte, en leur donnant des conseils et des pistes a suivre pour k’ils n’entrent pas en greve, car nous memes, directement, ou nos parents, plus ou moins proches seront certainement touchés par un arret de travail de cette corporation ; interpellons surtout les pouvoirs publics actuels pour kune oreille attentive soit pretée a leurs revendications

      Répondre à ce message

      • Le 9 avril 2012 à 15:48
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        cher médecin privé, je regrette que nos medecibs soient si plats. cela se ressent dans leur prestations. De nos jours leurs présence égale à leur absences. quand ils sont intégrés, ils filent chercher à etre MCD, au lieu d’exercer.
        Et une chose, il faut rechercher un syndicat intelligent pour mener la lutte parceque c’est votre droit. sachez simplement que c’est après la formation professionnel que l’Etat intègre.
        Rien ne prouve que vous auriez pu avoir une intégration si c’etait un test. Sauf quelques oiseaux rares, vous etes dans la majorité des incompétents et des esprists mercantilistes.
        ON NE MENE PAS UNE LUTTE SYNDICALE AINSI

        Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2012 à 18:24, par BISMARK
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Etes vous sur que les médecins sont devenus trop nombreux ? Dans tous les cas vous viendrez nous trouver labas...

      Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 13:52, par vision
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Deux à trois jours de consultation par semaine et quelques 30 minutes de visite aux malades hospitalisés et pire encore pour la visite il faut que les infirmiers les poussent à le faire seulement pour ce qu’ils gagnent mensuellement.il faudrait plutot voir ceux qui travaillent beaucoup exemple enseignant infirmiers ....certains medecins laissent la consultation au profit des formations et autres.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 15:12, par Ghis
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Je suis offusqué par les réactions des internautes sur cet article à la limite même insultantes,c’est dommage c’est l’incivisme sur le Net et avec sa je pleure pour mon pays,on ne peut pas se développer avec de telles mentalités.Vous savez ce qui fait le développement d’un pays c’est le vivre-ensemble,le dialogue,la communication,la culture et de fortes relations sociales.Parmi tous ces messages je n’ai pas rencontré de débats d’idées dans le sens d’encouragement.Le Japon,la Taïwan je les respecte ils n’ont pas de pétrole ni aucun minerai je vous assure mais ils sont classés au monde comme les pays ou l’indice de développement humain est formidable.Les gens ne s’insultent pas la bas,ils ne font pas de l’incivisme(jeter un chewing-gum dans la rue,brûler les feux rouges...).Ce qui les préoccupe c’est travailler,dialoguer entre eux pour savoir comment améliorer leur existence et mettre chacun à la place qu’il faut ;c’est sa un pays...
    Je pense que mon pays a du pain sur la planche,l’incivisme a atteint son paroxysme et même sur le Net où on se contente d’insulter,de critiquer à distance sans chercher à améliorer.Je termine en disant l’incivisme et le manque d’idées criards sont source de sous-développement.
    Je termine sur ses notes d’espoirs Bravo à toi Dr Doro pour ton article,courage nous sommes derrière le SYMEB,la lutte sera dure mais le bout du tunnel est déja visible,COURAGE !

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 15:34
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Je suis surpris de voir que bocoup de gens sont constipés intellectuellement quand ils disent que les médecins font des affaires et la navette entr le privé et le public.C’est parce que les conditions de travail et de vie sont minables chez les médecins.Si la population ne se lève pas pour comprendr et signaler cette injustice ces la fuite de cerveaux et donc de grands médecins où ils seront mieux traités c’est à dire à l’extérieur. Et on verra bien comment ces bandes de pseudointellectuelles vont se soigner dans le pays des hommes intègres ; etant donné que le prix du billet d’evacuation n’est pas donné à tout le monde. Encore faudra til qu’il yait un médecin ici au BF pour t’evacuer. Raisonner un peu et vous saurez que le symeb a raison. Bande de rat

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 16:47, par ROCKS
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Ce que beaucoup n’ont pas compris c’est que s’ils ne soutiennent pas les médecins c’est qu’ils se condamnent eux mêmes à dépenser plus pour des soins au privé car c’est là qu’iront tous nos médecins...

    Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2012 à 08:57, par Bouglass
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      M. ROCKS, votre réaction est très sensée. Notre peuple navigue entre l’incivisme, la jalousie, l’ignorance (pour ne pas parler d’incurie) et la mesquinerie.

      Ces médecins, que je soutiens entièrement, n’ont rien demandé qui puisse égratigner moralement ou financièrement la population. Au contraire, ils demandent que leurs conditions soient revues afin qu’ils servent mieux. Y voyez-vous quel mal ? Il me souvient que c’est cette même population qui a condamné les soignants lors de leur grêve contre l’augmentation des frais de consultation ! Si cela n’est pas de l’incivisme, trouvez-nous le qualificatif adéquat.
      Médecins et infirmiers, n’écoutez que votre conscience. S’il vous faut aller à l’extrême, tenez compte de ces réactions suicidaires de cette population pitoyable. Si vous arrêtez de travail durant un mois, pas question d’écouter les jérémiades du type : ils devaient voir la souffrance du peuple et écourter leur action !
      Courage et courage et du vent favorable à votre lutte.

      Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 16:52, par Debson
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    C’est vraiment dommage que le problème bien posé soit très mal compris et méprisé de la sorte. Des gens qui ont la mission de protéger et maintenir la santé des populations dénoncent le mauvais traitement (social et professionnel) dont ils font les frais ; et cela vous suscite autant d’amertume et de jalousie !!!!!! Sous d’autres cieux, ce serait l’inverse qui se produirait. Comme dirait Laurent Bado, le burkinabé est trop jaloux, mesquin et méchant. Reconnaissons que les médecins sont des gens très intelligents et il n’y en a pas d’incompétents ; en réalité, ce sont les moyens techniques de travail qui manquent ajoutés à la paupérisation des populations qui ne peuvent pas assurer les frais d’examen et d’ordonnance. Chaque fois qu’on confie un malade à un médecin, sachez que c’est un orgueil pour lui de le sauver..... Vous parlez de corruption : dans l’itineraire du malade, aucune oportunité n’est offerte au médecin qui puisse l’inciter au rackète. Car en psychologie médicale, le rapport médecin-malade doit être une relation empathique, de confiance où le medecin est perçu comme un dieu, un sauveur, une solution. Vous comprenez que dans ces conditions, auccun rackète n’est possible quand on veut soigner le malade. C’est d’ailleurs pour éviter de tomber ci-bas que les médecins demandent un meilleur traitement ; soutenez nous plûtot !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 17:58
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Comme les douaniers,les autorités savent que vous faites du business sur les médicaments des malades et des extra dans les cliniques.Il ne faut pas en avant vos bac+++ pour exagérer.Je serai heureuse d’avoir le 1/3 de ce que chacun de vous engrange par mois dans vos combines.Y en a marre à la fin

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 18:56, par PRESIDENT FONDATEUR
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Les réactions des un et des autres donnent raison à Laurent Bado qui dit que les Burkinabè sont jaloux, hypocrites et méchants. Voilà un syndicat de jeunes médecins qui est né a plus de 30 ans après la création d’une école de médecine. Dans sa déclaration, le SG de ce syndicat pose 2 vrais problèmes :
    1) La condition de vie peu enviable des médecins
    2) Le manque de condition minimum de travail dans les structures de santé
    Le constat que je fais et qui est déplorable est que 98% des réactions sont concentrées sur le point 1 n’ont pas dans le sens d’aider ce jeune syndicat à améliorer les conditions de vie des médecins mais plutôt à les fustiger et être heureux de leurs conditions de vie précaire. Comment diable comprendre que personne ne lève le petit doigt sur ces pauvres enfants de la pédiatrie couchés à même le sol, ces pauvres enfants malade de cancer qui meurent à petit feu par manque de médicament, aux urgences il faut payer le minimum pour être pris en charge. Un pays ou pour faire une dialyse en cas d’insuffisance rénale on dépose une caution de 1 million pour 10 séances puis 80 000f par séance une fois par semaine sinon au pire des cas 2 fois par semaine alors que près de chez nous au mali, Bénin cette dialyse est gratuite au point que des malades vont dans ces pays pour se faire soigner.
    Ces jeunes médecins se battent chaque jour pour que cela change au lieu de leur apporté notre soutien en dénonçant ces pratiques ont préfère s’attarder sur le point de leur conditions de vie. Nos dirigeants connaissent tellement notre mentalité qu’ils continuent de précariser tous les travailleurs. La devise est : moi je suis misérable, je ne fais rien pour améliorer ma situation alors pourquoi veux tu que je t’aide à améliorer la tienne. Soyons tous misérables c’est mieux. pauvre Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 19:56, par Mauvaise sortie
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    D’abord je regrette que ce soit un groupe de médécins qui fait ce verbiage.
    plusieurs observations :
    - les medecins sont des citoyens burkianbè qui se sont simplement orientés en médécine comme d’autres l’ont fait dans d’autres disciplines ;
    - les médécins ne sont pas les seuls a faire des études poussées au Burkina. jusqu’à ce jour les diplomates sortent avec un bac + 7 et classés en catégorie A1 ;
    - si ce n’est la mesure récente, le corps de la santé et l’enseignement étaient les seuls à bénéficier d’indémnités de logement dans ce pays ;
    - sachez que l’inflation frappe tous les revenus burkinabè, mais pas pour les seuls médécins ;
    - les médecins doivent cesser de hanaquer les pauvres patients pour commencer ;
    - faites votre travail ;

    Je disais tantôt que c’est regretable pour un médécin parce que étant médecin, mon souci premier était que l’on améliore le plateau technique pour faciliter le travail. c’est par notre travail que nous devons amener le peuples burkinabè à nous soutenir. Nous devons faire des sensibilisations pour etre corretes dans notre métier.
    Je connais bien les autres corps, et je sais que nous sommes encore mieux traités que certains. Et puis moi je suis contre les medecins qui sont formés et qui se retrouvent comm MCD, à gérer des affaires administratives au détriment des patients. NOUS DEVONS NOUS CORRIGER DABORD MES COLLABORATEURS.
    C’etait une mauvaise sortie de la part de notre Syndicat/

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 20:14
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    les medecins se croient malins.Chacun laisse son travail et part dans sa clinique.Si tu nas pas l’argent bonjour la mort.BANDE D’ASSASSIN !

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 20:25
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Je ne comprend pas les médecin. Il rentre cadeau à la fonction publique. Ce sont les seul fonctionnaires qui ne passe pas un concours, et encore les seuls autorisés à exercer leur métier dans le privé, et ils se plaignent.

    De toute les façons, au Burkina Faso, il n’y a pas une loi qui interdit à quelqu’un de passer le concours de la douane ou l’enaref. S’ils ont voulu devenir médecin qu’ils nous dérangent pas.personne ne les a envoyé la bas.

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril 2012 à 22:56
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Je lis les messages et je suis abattue !! Ils veulent que lon travail uniquement au privé ? ok ! Ils veulent qu’on ailles travailler a l’etranger ? ok ! Mais sincèrement qui sont ces gens qui ne pensent pas a la majorité des burkinabé ? combien sont les burkinabé qui peuvent se payer une consultation dans le privé ? la fuite des cerveaux est certainement une tres bonne chose pour le burkina faso vu qu’il ya des gens qui propose cela ! hum !! Je suis etudiant en medecine ! je ne compte pas le nombre de fois ou nous avons du cotiser pour soutenir un malade ou nous avons proceder a des exmen complementaire gratuit pour des malades ! combien de mes maitres se tuent a la tache !! jen ai vu passer des jours lhopital dans lespoir de voir des maximum de gens ! il existe des gens malvaillants certes mais il ne faut pas occulter le travail abatu !
      Des services de sante efficace passent par des medecins fier de leur travail ! Il est parfois mieux moralement d’aller travailler dans le privé ou tu es sur de faire de la bonne medecine quand tu en as les competences ! car tu travail dans les conditions, les gens peuvent sans problemes payer tes ordonnances sans soucie !! combien de fois en tant que medecin tu es devant un malade, tu sais exactement ce que tu dois faire, et tu le regarde mourir ! en tant qu’homme et en tant que medecin voila ce qui decourage ! la population sen fou ! Paresseux ? les medecins paresseux ? cest le monde en l’envers !! je nose meme pas y repondre !! mais vraiment pour le bien de chaque burkinabé prenez les medecins au serieux !!!

      Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2012 à 12:19, par Dr en finance
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      c’est vraiment triste que des gens qui savent taper un clavier d’ordinateur réagissent de la sorte. je suis vraiment dépasser. Moi personnellement j’ai fait un séjour de 45jours aux urgences traumatologiques de l’hopital yalgado et j’ai vu comment ces gens travaillaient.ils faut souvent avoir l’honnetete intellectuelle de le reconnaitre. Si déja dans nos grands centres les médecins ne disposent pas de moyens techniques pour travailler imaginez un instant ce qu’il en ai des centres périphérique.Moi l’accident que j’ai eu était en périphérie et je loue encore ici l’éffort qu’a fait le médecin pour que j’arrive sain et sauf à ouagadougou. s’il est vrai que la suite de ma thérapie a été faite en europe je sais que sans ce médecin de Réo je ne serai peut-etre plus de ce monde et tous nous savons sur ce forum que leurs revendications plus que fondées sont pour le bien de la population alors à défaut de les soutenir car jaloux ne les villipendons pas.

      Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 20:27, par la justice pour tous
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    les gas il faut qu on se dis la vérité si tu prends un exemple sur un jeune magistrat qui viens nouvellement de sortir de l enam il a plus de 550000 cfa comme salaire alors que le pauvre médecin avec ses 7ans d étude n a que moins de 175000.moi je trouves qu il y a injustice a quel que pars.laisse les médecin revendiquer les meilleurs conditions de vie et de travaille.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2012 à 22:48, par vérité
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Les médecins sont des privilegiés dans le système sanitaire par rapport à d’autres agents ayant égalemnet des doctorats d’Etat (pharmaciens et chirurgiens-dentistes). Prenons l’exemple des districts sanitaires où ce sont uniquement les médecins généralistes qui sont nommés responsables.Un pharmacien ou un chirurgien-dentiste qui même ayant dix ans d’ancienneté dans un disttrict n’est même pas proposé comme intérimaire. Par contre un jeune médecin dès sa première année de service peut être proposé MCD au detriment du pharmacien ou du chirurgien -dentiste. Donc au sein du ministère de la santé il ya une discrimination.
    Au sein des districts la plupart des médecins ne pensent pas aux malades, ils n’aspirent qu’à être MCD où ils passent leur temps à faire des malversations en complicité avec les gestionnaires des hôpitaux.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2012 à 05:35
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    A travers la lecture de vos commentaires et appréciations je tire deux conclusions : beaucoup sont sous informés des réalités sanitaires de ce pays et une certaine mesquinerie habite bon nombre de nos compatriotes.
    Le Burkina Faso ne se résume à ouaga, et que les hôpitaux ne se résument à Yalgado.Plus de la moitié des interventions chirurgicales réalisées, sont faites faites par des médecins généralistes formés intensément en 6 mois pour la circonstance.Ceci sans la moindre incidence sur leur salaire.Ils sauvent des vies à longueur des journées sans repos. Dans certains centres, un seul médecin opère chaque jour de jour comme de nuit sans aide. Devant certains cas, la conscience vous oblige à ouvrir votre porte-monnaie. La vraie misère se voit à l’hôpital.En dehors des grandes villes, les médecins dorment dans la structure sanitaire dans des bâtiments étatiques ; juste pour être à coté.
    Pour les consultations de médecine, la ils consultent 24h sur 24.Combien sont qui appellent nuitamment pour des vraies urgences d’une part et d’autre part pour des incidents et accidents des ébats amoureux. Ils n’ont même pas de temps pour eux mêmes.
    Ils forment en permanence les paramédicaux à leur charge afin qu’ils puissent prodiguer des soins de qualité là où le pied du médecin n’atteint pas.Des supervisions se font également pour la cause.
    Par rapport au plateau technique, c’est la catastrophe. Beaucoup de malades meurent à cause du manque de matériel adéquat de travail.
    La fuite des cerveaux a atteint ce corps en plein visage.Apres le Ghana et le Niger qui ont perdu respectivement 800 et 150 en moins de 5ans, le Faso assiste au départ de ses fils aussi. Aucun médecin étranger ne viendra vous soigner à ce montant là. Je termine mon propos en vous disant, en toute modestie, que les médecins du Faso sont les meilleurs de la sous région et sont prisés. Le Faso est dur certes,mais qu’il soit équitable pour tous ses fils.

    Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2012 à 08:10
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Un Medecin opérer seul sans aide ? Ou bien vous êtes criminel ou bien vous mentez. Vous voyez, la réactions des forumistes sur la déclaration de ce syndicat s’expliquent largement par cette mentalité égoïste et égocentrique. Vous ne pensez qu’a vous dans vos réaction. Voussavez bien que les médecins ne sont pas les seuls acteurs de ce système de santé. Vous ne représentez en terme numérique que 1 ou 2% de l’effectif de tout ce beau monde qui se bat pour sauver des vies. Pourquoi vous croyez être les malaimés de ce pays. Non je ne suis pas d’accord que le médecin de Yalgado crois qu’il est plus laiser que l’infirmier du fond de la brousse entrain de vcciner les enfants et qui est souvent oublié.
      Non messieurs, vous ne centrer pas vos revendication sur le malade. Pourquoi, vous croyez que vous ne devez pas travailler en CSPS. Ceux qui fréquentent les CSPS sont bel et bien desburkinabes et ils ont eux aussi le droit d’accéder aux médecins. C’est un droit absolu a la santé. Ce que la plupart des jeunes médecins ignorent, c’est que leurs ainees ont travailler dans ces CSPS avant que la création des districts sanitaires. Je suis d’accord avec vous qu’il faut renforcer le matériel pour permettre aux centres médicaux de jouer leur rôle mais on ne peut pas vous soutenir quand vous estimer qu’un médecin dans un CSPS est diminué. C’est plutôt la population qui sont dimuniees.
      Cordialement !

      Répondre à ce message

      • Le 8 avril 2012 à 12:36, par instituteur honnete
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        en fait mon cher ami, loin de plaider la cause des médecins je prendrai à titre illustratif un exemple dans un domaine que je connais bien celui de l’enseignement.si aujourd’hui on propose à un inspecteur de l’enseignement du 1er degré d’être directeur d’école d’un village je suis sur qu’il refuserait non pas parce qu’il sous-entend que ce sont des ânes qui sont des directeurs d’école non mais plutôt parce que c’est contre-productif qu’on injecte beaucoup de temps et d’argent dans sa formation pour qu’il vienne faire un travail qu’il aurait pu faire 10ou 15ans avant. juste pour vous dire qu’on ne forme pas quelqu’un en 8ans pour l’envoyer ensuite travailler comme il aurait sans doute pu le faire 10ans avant.ensuite demander aux infirmiers si leurs rapports avec les médecins ne sont pas empreints de respect car la première fois que moi j’ai entendu parler de la misère des médecins c’était par un infirmier.et puisque vous en parlez, si ces 1% ou 2% du système de santé fait une gréve d’une semaine je suis sur que si vous n’avez pas un parent médecin vous serez le 1er à sortir pour réclamer qu’ils se mettent au travail car les conséquences seront fâcheuses peut-être même plus que la sortie des militaires.

        Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2012 à 07:41
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Aigreur quand tu nous tient. Le Bac est le premier diplôme universitaire. Quand on dit Bac+n, cela veut dire le nombre d’année passé à l’université après le Bac. Si tu as quitté avec le DEUG, la Licence ou la Maitrise c’est BAC+2 ; BAC+3 ou BAC+4.Le nombre d’année passée dans une école professionnelle ou le nombre d’année d’expérience professionnelle ou de stage n’intervient pas dans ce décompte de BAC+n.

    Un Maîtrisard + n ans dans une école professionnelle + n ans dans la fonction publique reste et demeure un BAC + 4.

    Le doctorat tout comme la licence ou la maitrise est un diplôme et non un nombre d’années d’expérience accumulé.

    Juste une contribution.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2012 à 10:47
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    A l’endroit des medecins ,je veux seulement leur rapeler ceci"ce n’est pas la profession qui honore l’Homme,mais l’Homme qui doit honorer sa profession".dites moi quelle est la proportion des patients que vous voyez (du haut de vos piédiestaux)parmi ceux qui passe dans le système de santé ?meme pas 5%.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2012 à 11:19, par façondevoir
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Je ne sais sais pas si c’est la faculté de medecine oubien si c’est le hasard qui envoie les gens de cette nature là à se former en medecine mais je suis souvent deçu de ces gens là.
    Je ne suis pas jaloux des docteurs ou des medecins. J’ai aussi été à l’école et je n’ai pas embrassé la dernièrr des filières.
    Depuis le campus vous remarquerez qu’ils se prennent trop la tête. BAC+n, le medecin sauve des vies, il n’est pas bien payé, il n’est pas n’importe qui...
    Tout est centré sur le medecin comme s’il était le seul du système de santé.
    Vos collègues de la santé sont regroupés au sein du SYNTSHA (Syndicat des Travailleurs de la Santé Humaine et Animale) pourquoi vous ne les rejoignez pas afin de renforcer la lutte commune ? En quoi c’est un crime qu’un medecin travail dans un CSPS ? Franchement on vous comprendra mieux si vous posez clairement le problème de plateau technique. Vos salaires sont certes bas mais cela me rappelle une histoire racontée sur HOUPHOUEIT BOIGNY qui a reçu des douaniers qui sont venus se plaindre de de leur salaire. Chacun est arrivé avec sa grosse cylindrée et veut tout de même être pris au sérieux. De grâce, évitez un peu les comparaisons qui s’apparentent souvent à de la jalousie.

    Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2012 à 12:37
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      merci de nous comparer a des douaniers... moi je dis juste que jai ete major de ma classe de ma 6ieme a ma terminal avec un bac c ! jai toujours rever d’etre medecin... j’etais fier de pouvoir minscrire en medecine car je faisais parti des gens avec un moyenne suffisante ! jai trimer ! des nuits blanches, javais a peine une vie sociale ! jai bosser a lhopital comme un fou.. aujourd’hui je suis dans un csps renomme cm ou je ne suis meme pas capable de faire le centieme de ce que jai appris ! le salaire je men fous ! mais pardon quoi prenez moi au serieux ! je veux soigner des gens ! pas juste etre un medecin affecter a un poste ! on s’y ennuie a mourir et je perds mes reflexes ! pardon ! il ne faut pas faire semblant ! qu’il nous place dans des endroit ou on peu faire notre travail ! meme si c’est au fin fonds du burkina faso ce nest pas grave ! je demande juste des moyens !!! je ne cracherai pas sur une augmentation de salaire ! je participe, sans men orgueillir a 50 pourcent des ordonnances que je signe ! avoir un salaire qui me le permettes sans que ma femme ne le sentes, lol, me ferai plaisir ! rire

      Répondre à ce message

      • Le 10 avril 2012 à 00:34
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        major à gratter des culs oui,cela se remarque par la pauvreté de ton message avec de ces fautes indignes de quelq’un qui se prend pour un docteur

        Répondre à ce message

      • Le 26 juin 2012 à 05:06
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        Va au Campus de Zogona. Je parie que chaque tete chauve que tu verra sur une P.50 est un professeur, titulaire d’ un doctorat these unique ou doctorat d’etat. Certainement Premier de sa classe depuis le CPI. Faut pas vraiment nous pomper l’air avec vos intelligences. Arretez. Vous n’etes pas les seuls et il n’ y a pas que les medecins, je ne vais plus vous appeler docteurs, car 95 % d’entre vous ne l’etes pas.
        J’ai bien l’ impression que vous ne voulez pas vraiment gagner l’ opinion publique a votre cause que vous peinez a presenter clairement. Il ne suffira pas de dire j’etais le 1er de ma classe, j’a i fait la C, j’ai ensuite fait la medecine pour avoir les gens avec vous". Moi j’ ai fait la A, j’ etais aussi le major de ma promotion, j’ ai fait des etudes literaires et je n’ai aucun "complexe du medecin". Si vous etiez venus en letres modernes, ce n’est pas sur que vous alliez m’ egaler. Alors, chacun va la ou il est sur d’ etre plus performants. Ou vous voulez dire que la medcine est plus dure que tout ? Et si les mathematiciens se jettent dans cette discussion, vous allez dire quoi ? Et si NidAWA, L’ ENNEMI N0 1 DES lITERAIRES, VOUS DISAIT de lui donner l’ exemple de quelque chose qui ne soit pas lie a la geologie, pour dire que la geologie est la plus dure te la plus importante de toutes les sciences. De ce point de vue, l’ eau distillee que vous utilisee provient du sol, est donc geologique. L’ osciloscope que vous portez fierement est fait d emetal, est donc geologique, etc. etc.

        Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2012 à 11:28, par Code
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    S’il vous plait moins d’aigreur, dès qu’on parle de soins ou de soins de qualités on ne voit que le médecin, les autres (surtout les paramédicaux)sont des accompagnateurs. SVP ne dévalorisez pas les docteurs car après Dieu c’est nous, Dieu a créer l’homme, nous on le répare et souvent on le ressuscite. Il ne faut pas que le médecin devienne comme un infirmier dans des CSPS en brousse.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2012 à 12:21
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    je suis sidere ! ok ! laissons nos maitres partir ! laissons le savoir du burkina faso s’éloigner ! nos plus gros savant en matiere de medecine sont courtiser de partout ! ok ! la santé na pas de prix, faites tout pour que nos medecins pensent a autre chose qu’a largent et a leur propre survie si vous voulez survivre ! un medecin dans un csps c’est ridicule ! un étudiant en medecine a bobo coute environ 4 millions par an ! soit environ 28 millions pour former un medecin ! et vous voulez lassoir dans un csps renommer en cm pour quil y fasses quoi ? comment peut il exercer son art ? dites le moi ? comment appliquer ce qu’il a appris ? 28 millions pour qu’ils signent des papiers juste pour referer a dautre structure ? ok ! mais serieusement.... Oui il n’on qu’a faire le malin ! ils sont bons ! si vous ne voulez pas d’eux ils iront ailleurs ! dans la sous-regions a coter la profession medicale est 6 fois mieux renumerer ! moi je dis juste une chose ce qui se plaingne ici sont les premiers a appeler la nuit et a courir dans les cliniques pour consulter ! ceux qui en patirons c’est a dire la majorité de la population n’a pas son mots a dire dans ce forum !
    Moi jai une proposition a faire ! la profession medicale est une profession liberale ! entrons dans un systeme ou chaque acte medical est renumerer ! vous appeler pour un conseil vous payer, vous le faite se deplacer vous payer, il fait un geste durgence vous payer ! fini les actes fait de bon coeur, fini les souffrances et les torture morale pour juste savoir comment palier au deficit du systeme !
    combien peuvent se payer une osteosynthese en europe comme simon ? ce sont ces gens la qui nous traite de faineant ? Combien de geni en medecine circule dans ce pays et ne sont pas pris a leur juste valeur ! il faut que les gens ai un raisonnement plus refléchi... moi en tout cas je suis jeune medecin ! je viens de finir ! je rentrais aider mon pays, mais je nai meme pas les moyens de faire correctement mon travail ! aujourd’hui des medecins demandent une amelioration de leur condition de travail et de vie et certains se mettent dans un concourt de qui parle mieux de ce quil ignore ? vraiment... si ces medecins arretent de travailler on verra ce que vous allez faire... ok !

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2012 à 12:21, par SIDIBE
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    quel est ce syndicat qui ne parle que des médecins ? Et les autres catégories ? UN SYNDICAT CORPORATISTE NE PEUT PRENDRE EN MAINS LES VRAIS PROBLÈMES DES AGENTS DE LA SANTE.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2012 à 12:36, par chavez
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    ATTENTION !!!! en tant syndicats arretons de mentir au peuple pour avoir son soutien :
    A1 = bac plus 6 ans d’etudes.LA licence c’est A2. si avec une licence un agent passe par une ecole de formation pendant 2 ans c’est en ce moment qu’il va en A1.
    En plus que mr le syndicaliste ait l’HONNETETE de dire que l’indemnité de logement par exemple en A1 est de 30.000 f. oR LES MEDECINS qui sont en A1 perçoivent 80.000 !!! je pourrais citer d’autres elements. ATTENTION, nous avons tous accès à certaines informations ! arretons de berner le peuple

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2012 à 14:21
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Que de haine et que d’ignorance de la part de certains intervenants ! J’espère bien que les autorités sauront considérer à sa juste valeur ces revendications qui trahissent le profond malaise que traverse le corps médical DANS SON ENSEMBLE (sans distinction de grade !). Je suis médecin et je sais ce que je fais au quotidien. Je n’ai pas besoin de le crier sur les toits. Mes patients me rendent meilleur témoignage. A ces pseudo-intellectuels à la noix, sachez que vos élucubrations sont vaines et de nul effet. Nous voulons de meilleures conditions de vie et de travail pour améliorer la prise en charge de cette population qui n’a pas un parent ou un ami médecin, cette population de sans voix qui ne peut pas rejoindre le privée pour se faire soigner. Mais je comprends, c’est bien normal. N’importe quelle mauviette se prend pour Robin des bois derrière son clavier d’ordinateur. Vous n’oserez pas vous afficher publiquement pour parler des médecins de la sorte car vous savez bien que vous professez faux. C’est ça aussi le revers de ces nouvelles techniques de l’information et de la communication. A mes collègues médecins, ce n’est pas la peine de réagir à de pareilles inepties. Gardons nos forces pour des combats qui en vaillent la peine. Merci à ceux qui nous comprennent.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2012 à 15:11, par façondevoir
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Chers médecins,
    Vous avez raison vos salaires sont bas. Luttez franchement et laissez vos discriminations qui vous desservent. Rejoignez-nous à la CGTB (SYNTSHA) et luttons sinon vos histoires de "nous médecins, nous médecins, nous BAC+8 là" ne payeront pas. Je crois humblement que vous n’avez pas les bonnes méthodes de lutte. La déclaration aurait put être plus poignant si vous l’aviez confiez à la CGTB. Laissez de côté la question des médecins dans CSPS. ça ressemble à de la foutaise comme le diront mes parents mossis. C’est une question d’appellation, sinon si le CSPS est bien équipé et vous pouvez pleinement exercer votre métier ya fouéhi.

    Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2012 à 17:21
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      il ne faut pas melanger les choses ! si je suis medecin et je suis dans un csps on l’appellera CM ! mais CM ou pas il faut un minimum ! et dans un csps juste renommer il manque tout pour faire de la bonne medecine ! mais bon, le corps des medecin a besoin de s’exprimer ! cela n’empeche en rien de soutenir le SYNTSHA§§

      Répondre à ce message

      • Le 8 avril 2012 à 18:14
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        "dans un csps juste renommer il manque tout pour faire de la bonne medecine".
        Mon frère ou ma soeur, une bonne partie de votre problème se trouve là. Demandez que les CSPS dans lesquels on désire vous affecter soient équipés conséquemment sinon vous aurez du mal mobiliser la population pour vous soutenir à rester seulement dans les hôpitaux (ce qui sous-entend pour certains la ville) alors que la maladie ne connait pas de frontière.
        Quand les militaires se sont levés s’était pour l’amélioration des conditions de vie de tout le corps.
        Fondez-vous au SYNTSHA ou alors deposez une plate forme commune et menacez d’aller en grève ou de marcher sur le ministère en blouse, seringue et je ne sais quoi d’autres. Sinon ça va être dur deh.
        Et puis entre nous, les médecins n’ont jamais lutté. Je me souviens sur le campus déjà pendant que la majorité est en débrayage, ils continuent souvent leur cours tout bonnement.
        Courage et venez on va lutter ensemble.

        Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2012 à 15:46, par une etudiante en medecine S. B
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    A voir certaines interventions je n peu ke dire k chaque peuple merite ses dirigeant son système sanitaire de mème k educatif.Certains disent daller ailleur pour avoir mieu ;kel carence intellectuel.TU pense k les medecin ki son au BF sont des resignés ?vou vou plaignez k dautr parte etudier et n revienn pa.CEST de linterèt de tous ke les condition de travail des medecins evoluent.VENEZ VOIR AU URGENCES PORTES DE CHUSS DE BOBO mèm le minimum pour lever lurgenc nexiste pa or les population ki y vienne sont demunis imaginer la suite.L combl les gens egoiste de nature ne s sente touchés k k kan ils ont des soucis ou kan on leur remet une ordonnance de produit ki devré etr gratui ;sachon ke nous somme tous un jour appelé a tomber malad e k tous nous navons pas tous les moyens detr evacuer.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2012 à 18:33
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    A la lecture des différentes interventions, je crois que les médecins ont un énorme tavail de communication à l’endroit
    de la population. Le problème des médecins dans les CSPS ne se pose pas en terme de cadres (médecins) qu’on affecte dans des structures sanitaires de brousse (CSPS). Je vous fais remarqué au passage qu’il vaut mieux être dans un village que dans certaines villes du Burkina. Non. Il se pose en terme d’éfficience. Est - il éfficient qu’un médecin qui a été formé pour raisonner d’une certaine manière avec certains moyens, se retrouve à le faire avec ses dix doigts ? La médecine n’est pas de la sorcellerie. Bien de malades sont évacués des CMA vers les CHR ou des CHR vers les CHU non pas par manque de compétences mais par manque de moyens techniques.Combien de CMA disposent-ils de service d’imagerie dans ce pays ! Combien sont à même de réaliser un bilan sanguin complet pour un malade ! Je ne parle même pas
    du matériel médico-technique dont l’insuffisance et la mauvaise qualité est une règle.Il n’y a aucun problème à ce qu’un médecin aille dans un CSPS si les mésures d’accompagnement sont disponibles. Dans le cas contraire c’est mettre la charrue avant les boeufs, ce qui est contrepoductif tant pour le pays par le gaspillage de ressource humaine que cela représente, que pour l’individu qui verra tout simplement ses compétences s’évanouir au fil du temps. Le savoir n’est perrein qu’entretenu. Même si le médecin a une certaine hauteur de vue par rapport
    à un infirmier il n’y a pas de miracle à faire sans les moyens adéquats. Il passera son temps à reférer ses malade vers ses collègues des CMA. Chose que font les infimiers d’ailleurs.C’est de ça qu’il s’agit.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2012 à 18:38, par depuiskaya
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Bonjour.
    Arrêtons cette haine insensée . certaine interventions sont sans fondement et dignes d’une salamandre écervele
    Dans un pays, aucun développement durable ne peut se faire sans une population en bonne santé. regardez nos indicateur de santé selon la classification de l’OMS et du PNUD, depuis 15 ans les dirigeants nous mentes que tout notre pays est émergent, foutaise ; c’est plutôt nos dirigeants qui sont émergents et non le pays.
    Je suis médecin et je vois comment nous mordons la poussière, nous faisons des miracles avec ces conditions de travail : salaire bas, manque de matériel medico-technique . LA SANTÉ D’ABORDS !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2012 à 20:05, par person
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    trop de verbiage !!!! si mr le medecin veut prétendre à la catégorie P qu’il aille se spécialiser. la categorie P c’est pour les medecins specialistes et non generalistes !! tout comme les assistants à l’université qui commencent en A1 avec leur doctorat aussi(bac+ 6) et une fois maitre assistant au maitre de conference ils vont en P. Alors cher docteur va te specialiser !! sinon je suggere que vous reorientez votre lutte . a mon avis il est mieux et raisonnable de revendiquer une indemnité liée a la profession et au statut de medecin generaliste. pourquoi pas specifique ???

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2012 à 21:46, par verite
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Il est tout simplement malheureux de plaisanter avec des sujets aussi delicats. Je suis medecin dans un CSPS. j’ai des promotionaires qui ont choisi d’aller monayer leur talent en Europe. Ils y sont reconnus et ont des salaires en millions de CFA avec logements de fonction, couverture sociale totale, transport pris en charge a 50%...Tous les corps n’ont pas cette chance. Rassurez vous les medecins de Zogona sont facilement exportables. Nous allons plier bagages et...

    Répondre à ce message

    • Le 8 avril 2012 à 22:11, par Etranger
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      A toi verité, il faut les rejoindre en europe, vous n’êtes pas les seuls dans ce pays dans la galère, si tu penses que la fuite est une solution, qu’attends tu pour partir. Arrêtez vos caprices !

      Répondre à ce message

      • Le 9 avril 2012 à 04:36
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        voila un idiot qui veut chasser nos medecins... les gens ont vraiment des visions a cour terme... il va s’en dire qu’il sera le premier a en patir quand il aura un vrai probleme de santé et personne pour l’aider... Il ne s’agit pas de la medecine générale seulement ici ! tous les medecins sont concerner ! il ne s’agit pas d’etre specialiser ou pas ! c’est la meme galère ! Qui n’a pas le droit de reclamer des conditions de vie meilleure ? arreter de deplacer les debats et regarder la realité du probleme poser ! Un professeur titulaire de chaire se promene dans nos rues avec a peine plus de 300000fcfa par moi salaire totale (indemnités comprises) ! Vous ne me croyez pas ? aller leur demander ! Le phenomene de migration de nos medecins ne sont pas rare, faisons tous pour qu’il ne grandissent pas ! Beaucoup on l’amour d’un metier qu’ils ont choisi dès leur plus jeune age ! il ont sacrifier tout pour ce metier ! il demande des conditions de vie et de travail adequat cela gène qui ? Qui cela gènerait que le medecin qui le soigne le fassent plus par amour de son metier que pour l’argent ! Ayons des idees grand, voyons loin ! revons d’un avenir ou le burkinabé se fit soigner correctement meme si il n’a pas le sous sur lui ! revons d’un avenir ou les medecins du burkina faso se battent pour etre parmis les meilleur du monde et ne perdent plus leur temps si precieux a revendiquer des conditions de vie et de travail adequat.... Que le medecin ne soit pas ce cordonnier mal chaussé !! Mais plus on vous donnera, plus on vous reclamera ! Quand vous aurez assez d’argent pour vous et de plateau technique on ne supportera pas non plus le laxisme de votre part... je suis sur que dans cette dynamique c’est le burkina faso qui gagne ! Que celui qui ne veut pas aider mon pays se taisent ! On est pas la pour des guerres inutile ou celui qui a de la poudre dns les yeux veut enlever la paille de l’oeil de son voisin !! Le burkina faso est un pays de corrompu ! a tous les niveau ! la santé n’est pas en reste ! cela semble devenir la regle ! nous sommes tous coupable ! la profession medicale perds ses lorier il est temps de la restaurer ! partout dans le monde miser sur la santé et les medecins est un gage sur de reussite ! ce nest pour rien que c’est l’une des professions les mieux renumerer ! on deviens rarement milliardaire en tant que medecin mais on gagne bien sa vie !certes ce nest pas le cas pour tous au pays des hommes integres ce qui explique ce cri du symeb ! cela dois etre compris... mais le conseil de l’ordre des medecins doit veiller a plus de respect de la déontologie ! un medecin m’a dit un jour, "cher ami il ya des maladies il vaut mieux ne pas les avoir ici, sinon quelque soit ton revenu tu moura" ! pourquoi dit-il cela ? il dit juste que si tu as des medecins non enthousiaste et un plateau technique inadequat pour certaine pathologie tu mouras !! on est tous concerner ! les dirigeants l’on colmpris c’est pourquoi il ya aujourd’hui l’hopital blaise compaore ! mais il semblent etre reserver a juste une partie de la population !
        alors moi je dis ! aidons les medecins a avoir des condition de vie et de travail acceptable ! cela assurera une qualité de soins pour toute la population burkinabé ! et de plus on pourra alors etre plus exigeant vis-a-vis d’eux !!
        jespere que je me fais comprendre ! alors s’il vous plait que celui qui ne veut pas aider se taisent car mon peuple a mal ! apres les militaires, les medecins ? hum !! surtout pas...

        Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2012 à 10:51, par Un infirmier
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      oui va, va travailler en Europe si tu veux. pendant qu’on y est, pourquoi ne pas aller travailler en chine ou au Pakistan ? allez-y vous faire foutre. vous n’êtes pas les seuls agents de la fonction publique !

      Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2012 à 12:37, par KOGINI
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      QU’EST CE QUE TU ATTENDS POUR PARTIR ? quand tes promotionnaire spartaient tu était ou pour ne pas les suivre ?? tu connais pas la route qui mènent en europe.??SI TU AS GARD2 LE CONTACT AVEC TES PROMO DEMANDE LEUR. IL T4INDIQUERONT LE CHEMIN AVEC PLAISIR

      Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2012 à 22:56, par verite
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Il est tout simplement malheureux de plaisanter avec des sujets aussi delicats. Je suis medecin dans un CSPS. j’ai des promotionaires qui ont choisi d’aller monayer leur talent en Europe. Ils y sont reconnus et ont des salaires en millions de CFA avec logements de fonction, couverture sociale totale, transport pris en charge a 50%...Tous les corps n’ont pas cette chance. Rassurez vous les medecins de Zogona sont facilement exportables. Nous allons plier bagages et...
    Avec la globalisation, la mondialisation, il ya encore des gens qui pensent que travailler a l’international c’est fuire son pays ! On a encore du chemin ds ce pays. Nos compatriotes en RCI sont en fuite ? Votre reaction releve tout simplement d’un manque d’ouverture. Nous voulons juste attirer votre attention que si rien n’est fait, les solutions ne manquent pas a notre niveau et les seuls perdants, c’est nos braves populations y compris vous probablement. Nous retrouverons les autres en Europe se soigner aux frais du contribuable.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2012 à 23:16, par Le kool
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Ça fait pitié la santé. C’est le corps professionnel le plus désuni. Voilà que des medecins trouvent qu’ils sont mal traités et qu’ils sont fait uniquement pour les villes sans considération pour les autres agents. Si les medecins bac+ ne veulent pas aller en csps qu’on reouvre la faculté de la medecine aux paramedicaux à partir de la 4ème année comme avant. Ceux ci iront en csps car plus souciés pour la santé de la masse.

    Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2012 à 14:43, par Bouba
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      cher ami, parlez de chose que vous connaissez. En aucun moment un infirmier n’a été admis en 4ème année de médecine depuis la création de la faculté. Ils passaient un teste et ceux qui étaient admis faisaient la 1ère année de médecine comme tout nouveau bachelier. Je pense que la comparaison entre médecins et infirmiers est mal placée car deux couches complémentaires et incomparable.
      le problème des médecins est visible et partout ailleurs un minimum de plateau est indispensable avant de les affecter sinon à la limite ils ne peuvent que se comporter en gros paramédical ( terme bien placé).
      Ceux qui connaissent le fonctionnement des gros centres hospitaliers savent très bien l’importance à leur accorder. Ceux qui évoquent l’hypothèse selon laquelle que les médecins ne sont pas indispensables pour le bon fonctionnement des structures sanitaires sont les premiers le plus souvent à appeler leur parent, ami ou connaissant médecin pour des avis, pour monter leur dossier d’évacuation ou pour d’autres prestations médicales. De toute façon chaque corporation à droit à de meilleures conditions de travail de toute nature et nous avons bien le droit de poser nos véritables problèmes.

      Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2012 à 23:41, par verite
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Ce n’est pas une question de CSPS mais de plateau technique.
    Commencer la medecine en 4e annee !!! Tu seras plus dangereux qu’utile pour les malades. Renseignes toi le programme des 3 premieres annees avant de te positionner ; c’est le fondamental. Tu as deja vu quelqu’un ecrire des livres avant d’apprendre les lettres de l’alphabet ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2012 à 23:49
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Que les medecins arretent de se foutre des autres fonctionnaires du pays. Il ya des gens qui ont etudie plusque vous,mais on dit rien. Et puis ne nous emmerdez pas avec vos soit disant doctorat d’une seule these de Zogona. Y’en a qui ont fait des doctorats d’Etat dans des pays tres developpes ou ils etaient des etudiants tres brilliants. Posez autrement vos problemes sinon vous risquez de vous faire hair. C’est un choix que vous avez fait d’etre medecins et de travailler avec la fonction public,donc vous assumez !

    Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2012 à 23:46, par calmervous
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      monsieur, les médecins ne se foutent de personnes sachez que meme si on n’aime pas le lièvre il faut reconnaitre qu’il court plus vite !
      quand vous parler de doctorat et autres, sachez que jusquà demain le doctorat d’état reste et restera le plus grand diplome de l’université c’est ainsi. les soit disant BAC plus 3 ou plus 4 qui font autres études sont toujours considérés à l’université comme niveau licence ou maitrise ! les formations dans d’autres structures autres que l’université ne sont pas considérées par l’université. le doctorat reste le plus grand diplome de l’université !!

      Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 00:03, par verite
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Ils sont nombreux les medecins avec 2 doctorats (Doctorat en medecine, Doctorat de sciences dans une specialite) ; ce n’est pas autant qu’ils ont de bons salaires. La question est plus profonde qu’une histoire de BAC +....
    C’est avec de telles positionsque le Benin a perdu la majorite de ses medecins. Wait and see...

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 02:41, par Kpièrou
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Merci à ce syndicat de publier ce que vivent les médecins et le risque que court le système de santé au Burkina.
    Que le ministre de la santé qui est le premier administrateur en bien de la santé considère le dossier et fasse ce qu’il faut pour le bien de tous les Burkinabè.
    Nous invitons la presse à suivre le dossier pour le rappeler et éviter qu’un tiroir ne le garde prisonnier.
    Courage à ce syndicat pour le bien des médecins en vue de la santé de tous.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 07:58, par Burkindi
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Vivement qu’on trouve une solution à la situation des médecins, Je ne suis pas d’accord avec les comparaisons de Bac +6,+7,+8 car la fonction publique a ses règles qui vous maintiendra en A1. Si les médecins commencent à fuir ce serai grave pour nous car ce sont les meilleurs qui s’en iront ??? ne laissons pas notre santé à des cancres.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 09:52
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Vraiment j’ai honte de lire le commentaire de certains forumistes. Je comprend pourquoi le pays ne peut jamais avancer surtout avec de telle mentalité. Il y’a quoi de plus normal qu’un travailleur cherche à améliorer ses conditions de vie et de travail. Si le SYMEB se bat pour cette cause pourquoi si on ne peut pas les soutenir ne pas se taire. C’est leur plein droit de s’organiser pour revendiquer. Vous les autres(incapables) où est votre problème.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 10:57, par MS
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Je voie qu’il y a des medecins qui s’offusquent contre les forumistes. Ce ne vaut pas le coup. Vous posez mal votre problème. Mais ce n’est pas étonnant puisque vous n’avez pas une culture de lutte. A l’université vous pensez que vous êtes les seuls à bosser. Bref...

    Je pense qu’il faut bien pauser votre problème et être plus explicites si vous voulez du soutien.
    - Les médecin sont considéré comme des bac+5. C’est d’ailleurs à tord qu’on les appelle docteurs. vous avez ce qu’on appelle un doctorat d’exercice. C’est la raison pour laquelle vous ne pouvez pas être recruté à l’université en l’état.
    - Les titulaires de thèse uniques qui sont universitaires et qui ne sont pas encore maître assistant sont en A1 aussi.
    - Enfin, il faudrait que vous nous montrez les indemnités auxquelles vous avez droit, votre salaire et votre temps de travail pour qu’on se rende réellement compte de l’injustice dont vous parlez.
    - Pour le le problème des CSPS, demandez un plateau technique plus fourni au lieu de dire que vous êtes mieux que ceux qui y sont.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 12:27, par Kpièrou
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Je trouve dommage que dans le forum des internautes, certains manquent d’éducation en proférant des insultes et en ayant un langage qui manque de respect. De telles personnes ne se respectent pas et ne respectent pas les autres.
    S’il y a des écrits à censurer, c’est de tels écrits et non des textes qui participent aux débats d’idées même s’ils ne vont dans les vôtres et ni dans celles du pouvoir.
    Sachons nous hisser à un niveau respectable.
    Kpièrou

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 12:49, par VIEUX
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Merci au SYMEB pour son article qui nous informe sur les conditions de travail et le traitement salarial des médecins, on comprend mieux le niveau de démotivation des médecins, je ne vais pas répondre aux détracteurs mais il y a lieu que les ministères de la fonction publique et celui de la santé se pense sur la question. Nous sommes un pays pauvre avec des populations très pauvre, on ne peut pas laisser la santé de nos populations entre les mains du privé, il ya des CHR ou ne peut faire la simple glycémie, il faut le privé.l’Etat doit prendre ces responsabilités pour améliorer le plateau technique dans nos hopitaux et le traitement des médecins.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 13:13, par Depuiskaya
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Information :
    Un magistrat est classe en P4 avec une indemnite specifique de magistrature de 150.000f ce qui fait que son salaire net atteint 500.000f/mois (les magistraits etaient en A1 ensuite ils ont ete reclasse’s avec un rappel colossale sur le reclassement depuis 2010)
    Un medecin specialiste est classe en P5 derriere le magistrat avec a tout casse’ 270.000f/mois. Meme nos grand Pr agrege n’ont pas plus de 300-350.000f/mois.
    Un medecin generaliste en A1 a entre 195 a 200.000f/mois.
    Comparison n’est pas raison. Mais le corps medical vit dans la precarite ; voila pourquoi dans les centers urbains les medecins (du medecin generaliste au Pr agrege) courent dans les cliniques prive’es pour joindre les deux bouts...Blaise compaore, mon president, reparez cette injustice avant votre depart en 2015

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 13:30
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    L’abondance des intervention montre que c’est un sujet qui intéresse vraiment. Beaucoup se sont sentis frustrés par le fait que les médecins se basent sur leur BAC+ 7 ou 11 pour revendiquer de meilleures conditions. Ils ont tout à fait raison. Tout ce que vous reprochez aux médecin est en grande partie lié au fait qu’ils sont mal payés. Certains pays africains ont plus de médecins en Europe qu’auprès de leur population. Je pense que ce n’est pas ce qu’on veut pour notre pays. Ceux qui se plaignent des revendications des médecins sont certainement malhonnêtes ou amnésiques car ils ont vite oublié la dernière fois qu’ils suppliaient un médecin de leur venir en aide.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 13:44, par Le bon sens
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Les pays limitrophes du Burkina ont compris la noblesse de la profession de médécin c’est pourquoi ils y sont bien traités sur le plan salarial.Un médecin Nigérien ou Ivoirien est a des années-lumières d’un médécin Burkinabè pourtant ils ont souvent fréquenté les mèmes universités et acquis les memes compétences.Ce que reclament ces médécins est légitime car le salaire est fonction du diplome et de l’utilité du travail a la communauté.Dans ces 2 paramètres les médécins ne sont pas en reste alors pourquoi cette injustice ?Si ma femme est en vie aujourd’hui après son opération pour une péritonite qui a failli l’emporter je sais que c’est grace a un médécin. Moi je pense qu’on devrait les écouter et mieux les traiter parce que le jour ou ils seront en débrayage ce ne sera bon pour personne !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 13:52, par Depuiskaya
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    NON A LA PRIVATISATION DE LA SANTE AU BURKINA.
    C’est pas concevable que certaines cliniques prive’es soit plus equipe’es et mieux organise’s que des hopitaux publiques.
    Je travail au service des urgences dans un CHR. Je vous jure que c’est le KO, meme pas un aspirateur, il n’ya aucun materiel medico-technique (aspirateur, deringue electrique, dynamap, laryngoscope, lampe d’examen, oxygenateur, ECG, cardio-choc, etc, etc) pour bien prendre en charge une urgence medicale. Je ne parle pas des laboratoires d’examen qui sont toujours en rupture de reactifs et de sang. Ensuite quand un patient meurt on s’en prend au medecin.
    J’interpelle le gouvernement et les parlementaires a faire souvent un tour dans les hopitaux publique pour voir les conditions de travail.
    Arretons de nous mentir, notre systeme de sante a besoin d’un nouvel elan sinon nos enfants, nos vieillards et les PVVIH mouront un a un par manque de soin adaquat.
    Mr le ministre de la sante arrete de jouer a l’autruche et de mentir lots des conseils de ministre en disant que tout baigne. N’oublions que un jour nous allons tous passer a l’hopital meme si c’est juste pour y mourir.

    Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2012 à 14:58, par Tapsoba
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      A mon cher de Kaya ;
      Tenez bon et manifester réunissez vous et posez le problème. J’ai entendu un journaliste un jour dire que pour 4 millions l’appareil de radiologie de Diapaga ne fonctionne pas. On évacue les malades à plus de 200Km pour faire une radio "imaginons quelqu’un de déjà fracturé sur cette voie"
      ça va pas au ministère de la santé à commencer par la gestion des ressources humaines, c’est la vraie cacophonie, certains corps pensent qu’ils sont les élites, c’est eux qui doivent forcement diriger et les autres suivre, mais cela plus de trente ans que nos indicateurs de santé sont à l’image du développement du pays. IL faut changer de monde de gouvernance, repensons le système, revoyons les hommes qui l’animent.
      Le problème est criard c’est la débrouillardise, les agents de santé sont laisser à eux même ceux qui ont perdu les références déontologiques ou coincé par la précarité se débrouille pour survivre à leur façon. De toute façon c’est une question de système. Et en toute honnêteté je crois l’actuelle ministre de part nature ne pourrait faire avancer concrètement les choses. IL faut que le ministère bouge il faut que ça change !

      Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 14:20, par Tapsoba
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Bonjour !
    Je suis tout à fait d’accord que les médecins, revendiquent de meilleures conditions de vie et de travaille comme tout travailleurs en a le droit. Mais crois là à vouloir trop se singulariser dans une lutte surtout dans un champ professionnel, ils risque fort de se faire haire par les autres collègues, détestés par les autres professionnels et incompris des populations. On enseigne en marketing (social ou commercial)ou dans la psychologie de la vente d’éviter de dénigrer le produit de l’autre pour vendre le tien ; c’est souvent l’effet inverse qu’on récolte. Les médecins ont des problèmes dites le clairement et poser le concrètement à qui de droit. Mal livrés vous serez incompris. Et certains médecins, je leur demanderai de ne pas intervenir sur le forum parce que vous biaiser leur lutte "n’insulter pas les autres corps ou professions, quelle qu’en soit ce que les autres disent" on est jamais fort seul quelqu’un soit son pouvoir son intellect.
    Retenons ensemble cette sagesse qui dit que "Premier à l’école n’est pas forcement premier dans la vie" C’est pas pour narguer les médecins, mais acceptons que les choses ont changé, l’information médicale n’est plus ce quelle était il y’a 20 ans, les intelligences et les savoirs aussi. Tout se mutualise actuellement. Mais malheureusement les modèles de formation n’ont pas trop variés. A mon humble avis chercher du soutien avec vos ainés et le SYNTHSA et vous aurez des résultats. Sauf les autres membres de l’équipe de santé, le médecin seul isolé n’aurait de résultat, faites comprendre d’abord vous lutte à l’intérieur de la corporation et vous aboutirez. Éloigner vous de ce complexe du maitre absolu (complexe de supériorité)parce qu’il est une aptitude qui vous éloigne toujours des autres donc des intelligences sociales. Un médecin est appelé à servir partout là ou il y’a une vie, demandé à ce qu’il y’a un minimum de garantit pour la sécurisation de vos compétences acquises (un plateau technique minimum et une certaine masse critique de population à couvrir). Refléchisser aussi voir comment intégrer la médecine traditionnelle à nos pratique, c’est un élément de la qualité des soins ; et surtout que certains arrêtent de dire qu’ils vont allez ailleurs monnayer leurs connaissances de médecins, c’est le genre de chantage et de caprices qui vous font douter de l’intelligence de l’autre. On est des Burkinabè et on le restera, vous partez et s’occupera de ta propre famille ? La lutte c’est ici et non ailleurs, il faut simplement savoir la posée au bon moment, par la bonne personne avec le bon interlocuteur !
    Courage à vous

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 14:22, par benladen
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    ah bon ! je suis collaborateurs des medecins mais chers medecins ayez a l’esprit qu’un infirmier d’etat fait seulement 1/20 de ces 3 ans de formations en nursing. LE RESTE Du temps c’est d ’etudier les maladies.un infirmier au FASO depasse meme un medecin generaliste en tout cas dans la prise en charge des malades.je pense qu’il faut faire valoir votre diplome avant de s’en prendre aux infirmiers surtout les attachés de santé.vous pensez qu’un attaché en chirurgie peut se comparer a un medecin ? non l’attaché vaut mille fois mieux que le medecin.le medecin ne fait rien ;il passe son temps dans les rencontres et formation. si vous voulez, allez la ou vous voulez. d’ailleurs il n’est pas permi a n’importe qui d’aller en europe ou aux USA.donc un peu de moderation. testez une chose : allez y en grève de 12 mois et +, vous verrez que les services vont fonctionnez correctement avec nos braves infirmiers ; un conseil, ralliez vous au SYNTSA pour vous faire entendre sinon c’est l’herbe.

    Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2012 à 15:01, par Bouba
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      cher ami benladen(lol), il ,n’y a pas de comparaison possible entre médecins et infirmiers et stp. Recadre le contexte de l’article. Y’a t-il un passage dans l’ecrit qui fait cette comparaison ? je suis étonné de savoir que les mêmes médecins chirurgiens du faso qui ont formé les attachés à l’ENSP de façon accéléré pour leur permettre d’être aide-chirurgien et non chirurgiens soient mille fois mieux que les chirurgiens eux-même selon vous ! Ben, désolé car je n’ai pas pu résister de répondre à cet écrit qui dénote une personnalité complexée.
      Ayez le courage de vous identifier par au moins un pseudo reconnaissable au lieu d’utiliser un nom de terroriste.

      Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2012 à 15:56, par moimeme
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Parlez en votre nom seulement. Je suis infirmier mais je ne suis pas solidaire de ces propos. Ne salissez pas notre corps.

      Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2012 à 17:01
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Cher benladen ton pseudo indique qui tu es... il ne s’agit pas de comparaison il s’agit d’un débat du corps médical. il faut savoir que tous sont soumis à la même loi mais à des degré différente. Pourquoi ne pas transformer les CSPS et centre médical directement. Tu remarque que quant on dit centre médical il faut belle et bien un médecin. Le médecin n’a pas été inventé au Burkina le médecin c’est le médecin. Si tu penses qu’ils sont pas compétant pourquoi ils sont excellant ailleurs, pourquoi au concoure du CAMES ils sont toujours bien classé. Part en France avec ton diplôme de médecin comparé à d’autre pays voir, on te retiendra parce que compétant. Détrompe toi...un peu de respect car ils sont tous des collaborateurs.

      Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 15:57, par PRESIDENT FONDATEUR
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Ha mes jeunes frères médecins, j’espère que vous aller comprendre un jour que le peuple du Burkina est un peuple qu’on ne peut pas aider car extrêmement égocentrique et mauvais. Je ne comprenais pas pourquoi lors des manif contre l’assassinat de Norbert Zongo, certains nous regardaient et se plaignaient qu’on obstrue la voie publique, j’étais sidéré mais j’ai compris que ce peuple était perdu. Mon petit frère à fini sa médecine et fait une spécialité en cardio, aujourd’hui il est en belgique et est même assistant dans un hopital, je lui ai toujours conseillé de ne jamais rentré et ce que je lis sur le forum me donne raison.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 16:14, par Médecin sans frontière
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Au dénommé Ben Laden un peu de modestie et d’intelligence dans vos propos !Donc re-inventons la roue:Puisque les infirmiers et les attachés sont meilleurs que les médecins inscrivez les donc au concours d’agrégation du CAMES en médécine comme ça nous serons le seul pays au monde avec des profeseurs en médecine attachés de santé et qui pourront discuter d’imagerie par résonnace magnétique et enseigner des techniques chirurgicales complexes aux autres médécins du reste du monde !pfff n’importe quoi !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 16:36, par Loctoré
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Webmaster, je voudrais vous demander une faveur : merci de laisser cet article online jusqu’à mardi dans la soirée pour permettre au débat de se dérouler vu que le week-end de Pâques ne permettra un débat à la hauteur des enjeux liés à l’article ; merci !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 16:38, par Toubib amusé
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Je voudrais apporter quelques précisions sur des informations erronées fournies par certains internautes :
    1) Les "médecins seraient les seuls fonctionnaires à n’avoir pas passé de concours pour entrer dans la FP" : pas du tout vrai. Les médecins ont déjà fait le concours avant même de devenir médecin ; en effet prenez l’INSSA à l’UPB de Bobo ; on y prend 30 étudiants en 1ère année pour en faire des médecins 8 années plus tard ; alors ils n’ont plus besoin d’un concours à l’intégration, puisque la demande est 60 fois supérieure à l’offre ; d’autre part même à l’UFR-SDS, ce sont normalement les étudiants les plus méritants càd avec "mention au moins assez bien" au Bac qui y sont admis ; de mon temps (j’ai moins de 40 ans) et je crois encore cela valable, c’est la « crème des crèmes » qui faisait la médecine, alors je dis aux gens d’avoir un minimum d’honnêteté même si certains ont échoué à devenir médecins. Il faut être raisonnable dans la vie et nous ne pouvons pas faire tous certaines choses !
    - "il y’ a plein d’autres cadres recrutés à Bac+7 dans la FP du BF" : archi-faux ! A la date d’aujourd’hui, les médecins (et dans une certaine mesure les pharmaciens et les dentistes) sont les seuls cadres de la FP du BF qui entrent avec un tel niveau ; il faut être une fois encore honnête et cesser délibérément de confondre une simple formation dans une école professionnelle après un concours, et la possession de diplômes universitaires ; Parmi les autres cadres A1 de la FP, je défie quiconque de me montrer un seul qui aie été recruté avec Bac+7 ! A ma connaissance ni l’ENAM, ni l’ENAREF ne délivrent des diplômes universitaires ; Ecoles professionnelles et universités n’ont ni le même statut ni la même portée internationale ;
    "Les médecins n’ont qu’un Doctorat d’Etat" : du n’importe quoi ! ce genre de thèse est généralement véhiculé par nos détracteurs de la CBBG (actuel UFR-SVT) et tous ces attrapeurs d’insectes ou laborantins mauvais teint qu’on voit tantôt à l’IRSS parfois ailleurs au CNRST ; beaucoup parmi ces anciens étudiants de CBBG/UFR-SVT ont été renvoyés de la Fac de médecine (en tout cas de mon temps) et se sont inscrits là-bas après ; alors ils diffusent de fausses idées afin de calmer cette "aigreur" qu’ils ne digéreront pas à vie, manifestement ; j’ai fait Médecine générale au BF, ensuite je me suis spécialisé en Europe et aux USA en y ajoutant Masters et PhD mais personne ni aux UK, ni aux USA où j’ai étudié ne m’ont fait ce faux procès ; le Doctorat de médecine en anglais est le MD et aux USA on dit soit MD or PhD pour les appels à candidature (càd MD=PhD) ; Les médecins qui se spécialisent ont 2 doctorats : le MD et le PhD (équivalent du DES/CES des francophones) ; les pharmaciens et les dentistes qui se spécialisent sont aussi dans la même situation s’ils ont fait un PhD ou une CES/DES de 3-4 ans plein ; et pour la boutade sachez que le jour de la défense de mon PhD, le Président du Jury m’a dit : « Doctor of Doctors, now ! » ; je sais que certains de mes amis de l’IRSS/CNRST sont jaloux de cela, mais je n’y peux rien ! Ils peuvent toujours repartir tenter leur chance à la Fac de médecine où ils avaient du reste déjà lamentablement échoué !
    « Les médecins exagèrent dans leur revendication salariales » : ceci est relatif ; il y’ a plusieurs facteurs qui déterminent le niveau des salaires dans un pays ; dans les pays francophones comme le BF, c’est le diplôme de base au recrutement ; et au risque de me répéter, si c’est ce critère le plus déterminant alors rien n’explique que des gens recrutés avec un diplôme inférieur touchent 3-4 fois plus qu’un médecin ; bon maintenant si la FP a une raison particulière de maltraiter ses toubibs, qu’elle le dise et on avisera !
    Pour conclure et à la lueur des réactions pleines de mensonges éhontés de certains internautes et aussi de la jalousie presque maladive de certains, je me félicite aujourd’hui d’être resté dans l’Ohio où je travaille tranquillement sans me faire chier ! Et pourtant j’aime tant ce Faso natal, mais apparemment il n’y a pas encore de place pour l’excellence et c’est vraiment dommage !

    Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2012 à 18:10, par kodjo
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Le doctorat d’Etat en médecine n’est pas à comparer au doctorat avec thèse unique (PhD) ni au Burkina, ni ailleurs. Même en Amérique du Nord, les médecins sont obligés de refaire une maîtrise ou un PhD par exemple en santé publique pour exercer certains métiers. Les titulaires du Doctorat d’Etat en médecine ne sont pas les seuls à être recruter avec un doctorat, les enseignants d’université et certains chercheurs le sont aussi et tenez-vous bien ils sont recrutés par la fonction publique comme professeurs des lycées et collèges à la base. Enfin je ne vois pas pourquoi certains de vos collègues de l’IRSS seraient jaloux de vous. Quand on embrasse le corps de la recherche, on est condamné à faire le PhD tôt ou tard quand on veut vraiment faire carrière. Ils vont donc eux aussi faire le PhD. D’ailleurs vous n’êtes pas le seul burkinabè à avoir un PhD. A l’IRSS il y en a plein d’autres et d’autres vont l’acquérir bientôt et eux ont choisi de rester pour servir leur peuple au détriment de la chasse à l’argent. Je suis médecin moi aussi mais malheureusement nous avons un gros problème en notre sein. Nous sommes imbus de notre profession au point de croire que c’est grâce à nous que le Burkina existe et on le voit à travers les réactions des médecins sur ce forum. Une telle attitude ne peut nous attirer que le rejet d’une bonne partie des burkinabè. Tous les corps professionnels sont utiles à ce pays. Nous pouvons revendiquer sans pour autant minimiser les autres corps ou nous prendre pour Dieu le père. Tous les corps regorgent de premiers de classe ou de majors. On en trouve même chez les ouvriers. D’autres n’ont simplement pas eu la chance d’arriver là où nous sommes pour de multiples raisons. Donc de grâce posons nos problèmes sans nous prendre pour les plus intelligents du Burkina. Cette déclaration est mal ficelée du fait de certaines références et certains sous-entendus inappropriés. Dans certains débats entre médecins, on a eu l’occasion de vous faire des remarques sur cette propension des médecins à se prendre pour le centre du Burkina et les meilleurs des Burkinabè. Vous nous avez pris pour des jaloux ou aigris. Vous venez d’avoir une idée de ce qu’en pensent d’autres burkinabè. Esperons que vous en tirerez des leçons.
      Confraternellement.

      Répondre à ce message

      • Le 9 avril 2012 à 19:29, par Bouba
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        Bsr cher ami Kodjo ! êtes-vous réellement médecin ? si vous dites : "...Dans certains débats entre médecins, on a eu l’occasion de vous faire des remarques sur cette propension des médecins à se prendre pour le centre du Burkina et les meilleurs des Burkinabè. Vous nous avez pris pour des jaloux ou aigris. Vous venez d’avoir une idée de ce qu’en pensent d’autres burkinabè. Esperons que vous en tirerez des leçons... " Le "VOUS " utilisé s’adresse à quels médecins SVP ? Apportez plus de précision car le contenu est décousu à lire l’enchainement de vos propos.
        Sachez que nous sommes tous dans le même bateau à moins que vous soyez hors du pays, même ça un jour ou l’autre si serez appelé a rentrer au pays.

        Répondre à ce message

      • Le 9 avril 2012 à 22:10, par Arountcom
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        Mr Kodjo, je crois que tu te trompes vraiment de combat ou d’adversaire. Nulle part dans la déclaration il n’est question de supériorité des médecins. Je me demande si tu es vraiment médecin comme tu le fais croire. Nous connaissons la noblesse des autres corps de métiers et le médecin seul ne peut pas construire le BF. Nous demandons simplement une amélioration de nos conditions de vie et de travail. je ne veut pas rentrer dans la comparaison de peur de frustrer les autres mais comment comprendre qu’un magistrat aie le double du salaire d’un médecin ? il y a une injustice qu’il faut corriger forcement. ce combat est noble et j’ai l’impression que vous êtes d’un bord qui a tjr cherché à avoir le monopole de la lutte, suivez mon regard..... sinon je ne comprends pas du tout tes propos et de surcroit si vous êtes médecin. le médecin est de nature humble, nous avons été formés dans ce sens, humilité et courtoisie. Peux-tu nous dire comment tu es arrivé à l’IRSS ? n’est-ce pas par la courte échelle ?!!!! Nous savons comment ça se passe làbas mon cher.

        Répondre à ce message

      • Le 11 avril 2012 à 16:37, par wass
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        Je suis vraiment desolé.Ds la declaration nul part un autre corps a été discrédité,pourquoi ne voulez vous pas entendre parler du niveau d’entrée à la fonction publique ?C’est le critère principal de catégorisation.C’est vraiment dommage que les gens soient refractaires à la verité.Cela cache mal un complexe.En aucun cas personne ne peut moi me convaincre que le fait d’avoir fait 7 ans à l’université ne me donne pas droit à avoir plus que celui qui a fait 4 OU 5 ans à l’université sinon à quoi servirait les longues études.C’est si simple pourtant.Du reste le decret de bonification d’echelon du president du faso reconnait que les 2 ans de plus des médecins à l’université.Personne n’a dit que ce sont seulement les médecins qui font ce pays.Mème l’homme de la rue ne dirait pareille chose.Soyons serieux.mème à l’université les etudiants des autres FAC ont souvent une jalousie maladive à l’endroit des étudiants de Médecine.Mais moi je pensais que cela passerait avec la maturité et l’age.C’est dommage.Soyons serieux et honnètes.

        Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 16:46, par ayache
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Est ce à dire que le SYNTSHA a échoué dans la défense de vos intérêts. Mon camarade DORO de l’ANEB devrait faire quand même profil bas vu qu’il est jeune en âge et en matièrs de lutte syndical.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 16:54, par confrère outré
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Chers confrères, vues les réactions pleines de méprise de certains internautes et afin de leur montrer un tout petit peu que c’est par humanisme que nous avons jusque là plié je vous propose pour les 72h prochaines heures la CAT suivante :
    - devant tout cadre de la fonction publique qui vient en consultation, un TR sans vaseline ni xylo et d’un trait !
    - devant chacune de leur femme ou supposée telle, un TV à type de "doigtage" avec gant néanmoins (on ne sait jamais !) ; assurez-vous de la doitgter jusqu’à l’orgasme !
    On se retrouve dans 72h pour faire le bilan et je vous promet que certains d’entre les plaisantins qui s’égosillaient ici iront nous défendre jusqu’à la mort !
    Bon, vous avez compris que cela est impossible compte tenu de notre serment, mais c’était une façon de dire aux uns et aux autres d’être plus réalistes dans leur argumentation fortement teintée de jalousie des médecins ;

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 16:59, par Le Citoyen
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Il vous faudrait laisser ces balivernes et raisonner en internautes avertis. Je ne maitrise pas l’emploi des medécins mais je ne trouve pas l’opportunité de la création de ce syndicat. Si le SYNTSHA que tout le monde connait pour sa force n’a pas pu résoudre les questions touchant ce corps, ce ne sont pas des médécins isolement qui le feront. L’emiettement des syndicats casse les luttes. Il n’y a pas un seul emploi qui ne soit précaire au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 18:42, par Toubib amusé
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    @ kodjo "Dans certains débats entre médecins, on a eu l’occasion de vous faire des remarques sur cette propension des médecins à se prendre pour le centre du Burkina et les meilleurs des Burkinabè. Vous nous avez pris pour des jaloux ou aigris. " : vous venez de vous demasquer et vous n’êtes certainement pas un médecin ! vous faites partie de ces petits jaloux de l’IRSS et personne n’a jamais dit que vous n’aurez pas le PhD, mais vous n’aurez jamais 2 doctorats (MD, PhD) ; je comprends votre frustation mais soyez raisonnable et contentez-vous de votre achievement !Vous me confortez dans mon choix "d’exil forcé" et pour le reste l’histoire nous dira qui a raison ;

    Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2012 à 19:02, par kodjo
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      c’est dommage que vous répondiez à mon message assez courtois en me traitant de "petits jaloux" et de quelqu’un de frustré. Ce n’est certainement pas de cette manière que nous allons glaner du soutien auprès des Burkinabé. Ce n’est pas en insultant les autres que nous améliorerons nos conditions de vie. Apparemment vous ignorez aussi qu’à l’IRSS il y a des médecins et des pharmaciens et pourtant il y en a beaucoup. J’ai un doctorat d’Etat en Médecine et je vais aussi avoir un PhD mais ce n’est pas pour autant que je me prenne pour le plus intelligent ou le plus indispensable du Burkina. Vous ne nous rendez pas service avec mes messages qui n’honorent pas votre niveau (excusez-moi du terme). Les médecins du Burkina (et bien d’autres professions d’ailleurs) méritent un meilleur traitement salarial et de la considération. Mais sachons poser nos problèmes sans minimiser ou nous en prendre à d’autres corps. C’est seulement ainsi que nous pourrons espérer le soutien indispensable au succès de nos revendications.
      Confraternellement.

      Répondre à ce message

      • Le 9 avril 2012 à 19:56, par Bouba
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        Comme précédemment écrit, c’est possible que vous soyez médecin. Seulement votre premier écrit est emprunt de contradiction sur votre statut de médecin. relisez et vous verrez. Comme le dit un adage "on a beau chasser le naturel, il revient au galop".
        Cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 10 avril 2012 à 11:32, par kodjo
          En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

          à Bouba
          Je ne vois pas de contradictions dans ce que j’ai écrit. J’ai fait des objections pour que les gens fassent attention à ce qu’ils écrivent. C’est notre traitement salarial qui est injuste au regard du coût de la vie et du travail que nous abattons. Il n’y a pas lieu de se comparer aux autres et d’exhiber des diplômes. Cela donne l’impression que les médecins sont jaloux des autres or nous sommes mécontents de notre traitement. C’est ça qui braque certains intervenants et les réactions de certains médecins n’ont fait qu’envenimer l’incompréhension. C’est comme si nous réclamons d’avoir le salaire le plus élevé de la fonction publique parce que nous avons les plus grands diplômes alors que nous réclamons d’avoir un salaire à la hauteur de notre travail et qui nous permette de vivre dignement. La nuance est importante et certains ne la perçoivent pas.
          Dans mes posts, qu’ai-je dit qui mérite que certains collègues me traitent d’âne ? Est-ce par les injures que l’on arrivera à nos fins ? Nous devons expliquer nos problèmes et non chercher à dénigrer qui que ce soit. Tous les messages de médecins qui insultent les gens sont contre-productifs pour notre cause. Nous ne nous montrons pas à la hauteur de ceux que nous critiquons et à partir de quelques messages d’internautes, nous faisons l’amalgame avec toute la population, tous les malades. Ce n’est pas ça qui fera avancer notre cause.

          Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 19:03
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Au Burkina tout le monde pense que c’est LUI qui est le pilier du pays. Si de telle considération devrait avoir lieu NOUS DEVRONS TOUS avoir une pensée pour nos BRAVES ENSEIGNANTS qui sont dans le Faso profond et qui forment souvent au péril de leur vie TOUS CEUX qui croient actuellement qu’après DIEU ce sont eux.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 20:07
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Kodjo, toi tu es un âne avec un doctorat tu n’est un médecin ; tais toi stp. on ne veut pas de tes idées.
    Chers collègues, notre lutte est noble. on se battra jusqu’à la victoire finale quitte à utiliser le langage que comprend la 4ième république.
    Dès maintenus allons vraiment déserter les hôpitaux public et on attend la population dans les cliniques ou ils vont une césarienne à 300.000f et une réparation de fracture à 400.000f. Le peuple burkinabé est vraiment idiot, des médecins réclament juste les moyens pour sauver vos pauvres vies et vous vous plaignez ! Kan à votre retraite vous aurez besoin d’un médecin pour suivre votre cirrhose, ou hypertension, ou votre diabète c’est la vous comprendrez qu’un médecin est indispensable ! Bandes internautes amer, aigri et maudit. Wait and see

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 20:20, par adamo
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    un peu de moderations dans vos propos mes amis. je pense qu’il faut encourager ces braves medecins au lieu de les traiter de telle sorte.je suis infirmier reconnaissons quand même que nos medecins travaillent. vous savez j’ai eu l’occasion de bosser avec certains medecins au chr de gaoua(dr doro en fait parti) mais ils travaillent comme des fous. il n’est pas permi a n’importe qui d’aller passer plus de 7 ans dans les amphi de zogona.j’invite le premier a voir serieusement le cas de nos medecins ; comment comprendre qu’un magistrat à peine integré, touche plus de 400000f par mois ? courage a mon frère Dr doro.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 20:33, par medecin de brousse
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Je souffre parce que je suis medecin burkinabè comment travailler dans un tel contexte ?pas de reconnaissance.
    vous serez les premiers victimes de ses insultes aux médecins qui se battent pour vos parents qui vivent dans les coins reculés.
    Vous découragez les jeunes médecins qui aiment leur vocation et tous tous sans exception seront victimes

    Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2012 à 22:42, par ZIO
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Ne pourrions-nous pas nous écouter, réagir, donner notre point de vue dans le respect, sans nous insulter où médire ? La plupart de ceux qui ont réagi sont médecins, ou ont un certain âge. Quelle image donnons-nous en tant que parents, grands frères si les plus jeunes nous lisent. J’ai autant de respect pour un médecin que pour un infirmier, un menuisier que la bonne dame qui vend des arachides ou du bois. Enfin, je trouve que les messages qui dénigrent ou profèrent des injures ne devraient pas être publiés. Soyons courtois et respectons-nous les uns les autres ! Merci de contribuer à un débat de qualité et à une évolution de la cité.
      Bon courage aux médecins et à tous ! A chacun sa lutte !

      Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2012 à 23:28
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Bonjour,
    toute lutte justifiée est légitime surtout quand il y a à côté d’autres personnes qui s’enrichissent en ne faisant rien. Néanmoins, à la place des politiques, je demanderai aux médecins de proposer un nouveau règlement intérieur à l’exercice et leur nouveau barême de salaire parce qu’aussi, on ne peut pas être médecin et se foutre de la vie humaine comme nous le voyons dans les hôpitaux. Des spécialistes et des médecins jamais présents à leur poste car occupés dans les cliniques. Il va falloir leur demander de justifier leur salaire. La majorité de ceux qui reçoivent les malades sont les attachés de santé que je salue au passage. Le pays ne peut pas se développer dans ce laxisme. Courage néanmoins dans votre lutte.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2012 à 00:45, par Un citoyen indépendant
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Merci d’aider les médecins à faire ameliorer leurs conditions de vie et de travail, car la santé est le premier voeu de l’Homme, tout le reste vient après. Rien d’autre n’a de valeur à partir du moment où on n’est pas en bonne santé.
    La fuite des cerveaux sera un coup dur surtout pour nos populations pauvres qui constituent d’ailleurs la majorité.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2012 à 00:47
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    je pense qu’il est necessaire de s’entendre sur l’essentiel. le médecin a des conditions de travail et de traitement salarial insuffisantes ; c’est une réalité. Ensemble voyons comment on peut mener la lutte avec l’appui des autres corps car ce régime ne connait que le langage de la lutte. Et surtout ne comptez pas sur ce ministre de la santé qui est le plus nul de tous les ministres de la santé passés. Cher population, cher magistrats, chers chercheurs, chers partenaires infirmiers, sage-femme, accoucheuse, AIS,menons la lutte ensemble et donnons nous la mains. Aucun fonctionnaire n’est supérieur à l’autre, tout n’est que complémentarité.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2012 à 01:21, par fierdetremedecin
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    vraiment j suis si touché les larmes aux yeux de voir l’ingratitude des gens la haine ki brille dans leur yeux et sur leur levres. K’avons nous fait oh mon Dieu pr meriter un tel mepris ? Tout simplement nous demandons de meilleure conditions de travail et de rénumeration. Tout simplement cela. Dans tous les cas la lutte payera et ceux ki st jaloux veront. On se verra un de cé jours. Un médecin signera ce dernier acte important de votre vie bandes d’aigri invertébré :le constat de.... vous saurez alors que nous sommes important pensez y

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2012 à 06:47
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Il faut passer aux choses sérieuses : réclamer nos deux échelons par tous les moyens y compris un arrèt total de travail sans service minimum.
    Le ministre est au courant de cette injustice, de même que le premier ministre depuis Zongo car avec ces gars, le dialogue ne servira à rien et personne d’autre ne le fera pour les médecins. c’est notre droit : les deux échelons

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2012 à 09:31
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    C’est bien fait pour vous les médecins, vous etes reconnus comme des mauvais lutteurs, quand on lance un mot d’ordre, chacun est dans son coin qu’il a pitié des pauvres malades. voilà ce que vos pauvres malades pensent de vous. qu’es ce que vous demandez ? juste des meilleures conditions de travail et de rénumération, en tant qu’économiste ce n’est pas le ciel que vous demandez d’ailleurs cela y va dans l’interèts des malades et voilà ce que pensent vos potentiels malades et je pense que vous saurez tirer des leçons à travers ce forum qui à mon avis reflète la pensée globale de vos "pauvres malades" à bon attendeur salut braves médecins.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2012 à 09:42
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    La médecine était réservée aux nobles, quand tu n’était pas un noble et que tu devenais médecin en suivant ton maitre même si tu n’étais pas noble on te rend noble.
    Mais de nos jours, la médecine a quittée son cadre de noblesse pour passer à un métier salarial. Dans ce cas, il va falloir qu’on reclasse ce métier comme un métier salarial.
    Par conséquent, les médecins ne demandent que le minimum pour vivre.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2012 à 11:01, par kodjo
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Hier, j’ai arrêté de répondre au regard des insultes proférées par certains collègues. Beaucoup ont tort de croire que ceux qui leur donnent des conseils, sur les risques qu’il y a à mépriser les autres corps ou à se prendre pour les plus intelligents, sont des ennemis. Ce n’est pas de cette manière qu’on lutte. Je suppose que si l’on fait une déclaration, c’est qu’on est conscient qu’il faut sensibiliser l’opinion et l’amener à soutenir la lutte. Dans ce cas, il faut savoir utiliser les mots et non se présenter comme les indispensables ou les plus intelligents du pays et qui seraient pourtant maltraités. C’est ça qui a braqué les gens. Nous sommes pas les seuls à souffrir dans ce pays. Nous vivons une injustice que nous voulons qu’on corrige, ce n’est pas ce que gagne les autres qui nous intéressent. Lorsque les gens ont commencé à sortir certains méfaits (qui sont réels) de certains de nos collègues, nous aurions du calmement leur expliquer en quoi cela ne concerne qu’une minorité. Au lieu de cela, nous avons ruer dans les brancards en commençant à nous glorifier, à nous classer après Dieu. Certains d’entre nous ont commencé à insulter et à se donner en spectacle. Vous croyez que c’est ainsi que nous aurons le soutien indispensable de nos populations au moment venu ? Ces réactions ne sont rien à côté de la désinformation que peut organiser le pouvoir en période de lutte et si nous commençons déjà à braquer les gens, nous allons lui faciliter grandement la tâche.
    Alors que j’ai calmement fait des objections sur certaines interventions ou certains sous-entendus de la déclaration, des collègues ont commencé à me traiter d’âne ou à me denier le droit d’être médecin et vous voulez qu’on nous prenne au sérieux.
    Nous prétendons être les meilleurs et pourtant nous sommes loin de le montrer dans nos réactions. Certains de nos messages sont aussi haineux que ceux que nous dénonçons. Je me rends compte que beaucoup d’entre nous ne savent pas ce qu’est la lutte. Ils n’ont jamais été confrontés à la contradiction. Ils s’attendaient à avoir les types de réaction que l’on rencontre sur "Médecin du Burkina" où on fait généralement de l’auto-congratulation et où presque tout le monde partage la même opinion. Ce n’est pas ça la vraie vie. On peut comparer "Médecin du Burkina" à un laboratoire où le chercheur contrôle toutes les conditions de l’expérimentation. Ici on est dans la vraie vie où beaucoup de choses échappent au contrôle du chercheur et il faut pouvoir s’adapter. Et ça ce n’est qu’un aperçu des difficultés de la lutte.
    Alors si vous voulez, continuez à insulter les gens et même ceux qui tentent de vous dire que vous n’utilisez pas les bons arguments pour défendre notre cause. Tout ce qu’on retient depuis hier en lisant le forum, c’est que les médecins se prennent pour les plus intelligents du Burkina, qu’ils se disent jalousés par les autres, qu’ils viennent après Dieu et patati patata. Lequel de ces arguments explique à l’opinion l’injustice que nous vivons et pourquoi il faut la corriger ? Au lieu de m’insulter, réfléchissez calmement et vous comprendrez que nos injures n’ont en rien fait avancer les choses pour nous. Ceux qui voulaient comprendre vraiment la situation, n’auront retenu qu’une chose : C’est que les médecins ne supportent pas la contradiction et se comportent comme de vulgaires personnages en débitant des insanités contre ceux qui osent émettre des objections. C’est notre estime dans la population qui va encore en prendre un coup.
    Confraternellement

    Répondre à ce message

    • Le 10 avril 2012 à 12:35, par un médecin en privé
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Bonjour mon cher Kodjo,
      vous etes si pathetique et votre intervention est si modérée par rapport a celles d’hier ; dans tous les cas, sache bien mon cher Kodjo, ke nous médecin, n’allons nous autoflageller. nous avons certes besoin du soutien des autres, un soutien conscient et respectueux, pas du tout celui qui voudrait que nous acceptions que nos diplomes sont des doctorats de second ordre ; pour ma part, je n’accepterai jamais, et c’est pour cette raison que j’interviens depuis dans ce débat, que le doctorat ke j’ai si chèrement acquis, après mon bac avec mention, premier de deux jurys cumulés, est un doctorat de moindre valeur, par rapport a des thèses soutenues par des camarades qui, parceke n’ayant pas pu franchir le premier cycle avec moi, ont rejoint la fac de sciences (CBBG à l’époque). autant je m’insurge contre tout comportement surestimatoire(puis-je me le permettre) des médecins, autant je refuse toute conception minimaliste de la part d’autres intellectuels. si un PhD etait nécessaire pour devenir médecin, les jeunes inscrits en fac de médecine l’obtiendrait certainement aussi facilement que ceux ki le font aujourdhui ; moi je me suis inscrit il ya trois ans en fac de sciences pour voir ce ke comportait le cursus de cette fameuse thèse unique ; et je puis vous le dire, je n’étais pas le dernier de la promo a la fin du DEA ; vous pouvez ainsi aller vérifier labas, les jeunes ki viennent de la fac de santé pour s’inscrire et faire parallèlement(excusez du peu) la thèse a la fac de sciences ne sont pas les dreniers de promo, bien au contraire ; en ce ki me concerne comme je le disais, j’ai bien compris l’injustice denoncée par le symeb très tot, au moment ou les médecins étaient vraiment très peu nombreux pour entamer une telle lutte ; cest pourkoi je me dirigé vers le privé, et aujourdhui, douaniers, PhD, magistrats ou aucun corps de métiers ne me rend jaloux ; je n’ai eu nullement besoin de rester a l’exterieur pour cela ; je sers les burkinabè, du moins ceux ki peuvent venir se soigner en privé : cest ma part pour ce pays, en attendant que ceux qui ont en charge les politiques publiques de santé se rendent comptent de leur devoir envers les populations et améliorent les conditions de vie et travail des médecins ; en cela le symeb ne fait que les aider ;le combat du Dr Doro et de ses camarades est juste ; je les encourage pour ne pas avoir honte de mes confrères et pour l’amélioration continue de la santé des populations de mon pays ;
      confraternellement mon cher Kodjo

      Répondre à ce message

      • Le 10 avril 2012 à 13:25, par kodjo
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        A médecin privé
        Je suis resté constant dans mes posts depuis hier. Relisez-les. C’est cette attitude de faire croire que ceux qui ont fait autre chose sont des gens qui ont échoué en Médecine ou qui sont incapables de faire la médecine que je dénonce. C’est ce que le soit-disant "toubib amusé" a avancé hier en traitant de jaloux ces anciens collègues de l’IRSS qui auraient fait SVT ou SEA. En quoi cela fait-il avancer nos revendications ? Quant à la classification des diplômes, je ne vous demande pas d’être d’accord. Ce n’est ni vous, ni moi qui faisons le classement. Le PhD est classé au dessus du doctorat d’Etat en médecine, vous n’y pouvez rien, moi non plus.
        Alors on ferait mieux de trouver d’autres arguments pour défendre nos revendications au lieu de s’aggriper à une question de diplôme.
        Enfin, je n’ai que faire de votre CV. Vous croyez que vous vantez, vous rend plus crédibles ? N’importe qui, derrière le confort de l’anonymat, peut s’autoproclamer major de ceci ou de cela quand bien même il serait un nullard. Mais où sont les preuves ?
        Encore une fois de plus, au lieu d’insulter les gens, on gagnerait plutôt à avancer des arguments pour défendre nos revendications. Aucun des arguments du genre "je suis le meilleur, j’ai été major, je me suis inscrit dans une autre filière pour montrer que je peux, etc." et encore moins les injures n’expliquent à l’opinion pourquoi nous vivons une injustice.

        Répondre à ce message

        • Le 10 avril 2012 à 14:45, par un médecin en privé
          En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

          Mon cher Kodjo,
          je ne sais d’ou tu tiens cette classification des diplomes ; tu ferais mieux de partager la source avec tout le monde ; mais il ya eu dans ce débat kelkun ki a bien indiké la place ke ces deux diplomes occupent dans les systèmes ou ils cohabitent comme aux usa ; kant a l’argumentation ke les jeunes medecins emploient pour leur revendication, aucune masturbation intellectuelle ne peux nous convaincre kelle est inappropriée ; elle se fonde sur un constat, celui des mauvaises conditions de vie et de travail des médecins ; elle se fonde sur une comparaison, celle ke certains corps de métiers, a diplome infrérieur ou équivalent, sont mieux traités ke les medecins ; un jeune magistrat vient de nous faire connaitre son salaire, ki est important et ke nous ne remettons pas en cause ; les jeunes medecins ne demandent pas kon retire un kopeck des avantages de personne ; ils demandent simplement kon améliore leur conditions de vie et de travail ; je maintiens kils n’ont pas a se courber pour le faire ; et comme tu sembles vraiment t’y connaitre en matière de lutte syndicale et ke tu sembles concerné par le problème, pourkoi ne t’es-tu pas retrouvé avec les jeunes pour cette lutte au lieu d’attendre kils se manifestent pour freiner leur élan avec tes commentaires tendancieux ?
          dans toute lutte de ce genre, mon cher Kodjo, je ne te ferai pas l’injure de te rappeler kil y a un rapport de force a considerer : et les jeunes médecins le savent ; ils n’iront pas a cette lutte en proclammant kils ne sont rien ;
          confraternellement mon cher Kodjo

          Répondre à ce message

          • Le 10 avril 2012 à 16:08, par kodjo
            En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

            Montrez aux collègues les risques qu’il y a en tenant des propos qui tendent à montrer un complexe de supériorité de notre part est ma contribution à la lutte. Et je crois que ceux qui ont prêté attention à mes écrits l’ont compris. si j’avais été au pays j’aurai fait autre chose. On peut tenir certains propos entre médecins mais ces propos n’ont pas leur place lorsqu’on est en public et qu’on cherche à informer et convaincre l’opinion.
            pour la classification des diplômes, vous avez mal lu "toubib amusé". Si les deux étaient équivalents, je ne vois pas pourquoi il a trouvé nécessaire de refaire un PhD "Philosophiae doctor" alors qu’il avait déjà un MD "Medical doctor" Je vous renvoie simplement au CAMES. Pour faire carrière au CAMES, un MD doit avoir une formation complémentaire (Maîtrise, DES)alors q’un titulaire de thèse unique (PhD) n’en a pas besoin, il est recrutable directement comme assistant ou attaché de recherche. Donc la thèse unique est placée au niveau du médecin spécialiste actuellement. Dire cela n’est en rien dévalorisé le MD. Il est important de comprendre les nuances au risque de se faire retoquer à la première confrontation publique avec le pouvoir. Est-ce que les magistrats ont mis en avant leur diplôme pour avoir le salaire qu’ils ont ? La réponse est non. Ils ont mis en avant la spécificité de leur corps et la nécessité de les mettre à l’abri du besoin. Ce ne sont pas les arguments qui doivent manquer aux médecins et l’argument du diplôme le plus élevé est un argument du désespoir. Ce n’est pas parce qu’on a un gros diplôme qu’on est forcement utile à la société et des gens ont déjà retoqués que nous passons la plupart de notre temps dans les cliniques. En d’autres termes, "vous êtes mal payés mais vous vous rattrapez ailleurs donc vous ne pouvez pas vous plaindre légitimement". En ce sens, on nous compare aux douaniers. Crier que nous avons le diplôme le plus élevé n’est pas une réponse efficace à ce genre de contre-arguments. Or c’est ce que beaucoup de collègues ont fait et certains sont même tombés dans les injures.
            Enfin qu’est-ce que les états d’âme de "toubib amusé" avec ses anciens collègues de l’IRSS ont à voir ici ? En quoi cela fait-il avancer les revendications ? Il a profité régler des comptes personnels et des collègues se sont sentis obliger de le soutenir sans savoir même de quoi il en retourne.
            Des collègues peuvent continuer à m’insulter mais je suppose que les plus avertis auront compris qu’il y a des choses à affiner et qu’on doit anticiper les contre-arguments et se préparer à y répondre avec des arguments convaincants au niveau du public.

            Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2012 à 12:12, par xxxx
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Ce n’est pas du gré du Médecin que d’exercer dans le privé.Un exemple : Moi j’avais commencé mes études en Banque et assurance qui ne duraient que 2 ans pour obtenir un DUT et decrocher un boulot dans une banque. Mais considérant que soigner la population est davantage mieux, j’ai abandonner cette filière de 2 ans pour un cursus de 7 ans. Aujourd’hui je regrette amèrement car ceux ont continué en Banque sont extrèmement en avance financièrement sur moi (certains ont déjà véhicule, terrain pour construire). Je ne peux donc pas rester heureux dans cet état.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2012 à 12:20, par xxxx
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Ce n’est pas du gré du Médecin que d’exercer dans le privé.Un exemple : Moi j’avais commencé mes études en Banque et assurance qui ne duraient que 2 ans pour obtenir un DUT et decrocher un boulot dans une banque. Mais considérant que soigner la population est davantage mieux, j’ai abandonner cette filière de 2 ans pour un cursus de 7 ans. Aujourd’hui je regrette amèrement car ceux ont continué en Banque sont extrèmement en avance financièrement sur moi (certains ont déjà véhicule, terrain pour construire). Je ne peux donc pas rester heureux dans cet état.

    La santé est tout ! Voyez, meme quand le colonisateur est venu s’installer en Afrique il a commencé par mettre en place des points de soins non pas parce qu’ils aimaient les indigents, mais parce qu’ils voulaient des indigents bien portants afin qu’il travaillent pour lui.
    Mais nous, nous ne sommes meme pas en mesure d’encourager les medecins pour qu’ils prennent soin de la santé des populations qui travailleront pour sa propre nation !!

    Le colonisateur semble avoir été plus malin dans ce sens là que nous !!

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2012 à 12:56
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Slt, c’est vraiment pathétique de lire certaines réactions dans ce forum. Je suis médecin et vouloir faire croire qu’entre médecins, attachés, infirmiers,...c’est une guerre fratricide c’est écœurant. Personnellement j’ai des parents, amis,... attachés, infirmiers et autres avec qui je m’attend très bien. S’il y a des gens (médecins, attachés, infirmiers,...) qui voient à travers cet article qui ne demande que de meilleures conditions de vie et travail un moyen de réglé de vieux conflits je leur prierai de chercher un autre cadre. La profession ne saurait changer la personnalité de quelqu’un. Une personne égoïste, arrogant, mesquin,... ne devient pas subitement un Gandhi en optant pour la médecine, ou pour l’ENSP ou une autre fonction. Pour dire tout simplement que dans tout corps il y a du tout (bon et mauvais) et vouloir généraliser et instrumentaliser une guerre entre corps médical et paramédical serait dommageable surtout pour nos pauvres patients. Evitons les débats passionnés et ayant des interventions à même de faire avancer les choses. Pour finir j’aimerai demander aux médecins de s’inscrire dans une logique de sensibilisation et de désintoxication car beaucoup de gens n’ont pas connaissances de la misères que nous vivons. Evitons de répondre aux provocations qui n’ont de luxe que de nous détournés de notre objectif réel. Frères médecins, attachés, infirmiers,...évitons de rentrer dans le jeu d’un groupuscule qui ne demande qu’a nous divisé. Restons uni pour le bien de la population burkinabé. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2012 à 14:06, par Un magistrat
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Les magistrats sont en P5.
    Je Viens de commence a travailler et jai 480.000f/mois. Et n’eu ete a cause de notre de judicature de 150.000f/mois on aurai pas ce salaire aussi. Mais en P5 on n’a pas 500.000f/mois sauf si on a fait 10 ans de service. dans le forum ya certains petits mensonge sur le statut du magistrat.
    En tout cas les medecins galerent, jai des Amis medecin generaliste et ca va vraiment pas chez eux...

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2012 à 14:12, par yuma
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Je partage en partie l’analyse de la situation de la profession médicale faite au BF. C’est vrai que le médecin au BF, travaille dans des conditions de bord et avec une faiblesse salariale, mais le problème est général ? Est- ce que les fonctionnaires au BF reçoivent à la fin du mois quelque chose qu’on peut appeler salaire ? C’est non,et les raisons sont multiples : la mauvaise gouvernance, le train de vie élevé de l’État et des démembrements,la faible capacité d’absorber les jeunes diplômés, le faible partage de la richesse nationale surtout avec ce boum minier et l’intérêt que les PTF éprouvent pour soutenir le BF dans le cadre de son développement intégral( les cas du MCC et de Taîwan en sont illustratifs même s’il y’a aussi des ambassades qui ont fermé leur porte)
    Enfin, l’analyse pouvait prendre en compte la réforme du système de santé par la démédicalisation du ministère de la santé, et partir par le profil de fonction pour responsabiliser les uns et les autres en prenant en compte le genre féminin ?
    Du courage quand même, pour un jeune syndicat qui est né en juillet 2011, et qui compte apporter des changements importants pour une meilleure prise en charge de la santé des braves populations, la seule raison d’être des dirigeants politiques....

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2012 à 15:39, par un médecin en privé
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Bonjour,
    j’ai remarqué ke certains, dans ce forum ou ailleurs, prennent un plaisir pernicieux a dire ke le doctorat des médecins est un doctorat d’exercice, donc inférieur a certains doctorats comme le doctorat unique ou le PhD. il es sain et intellectuellement honnete de dire les choses telles kelles sont justes : la médecine et la recherche sont deux métiers différents ; pour y faire carrière, il faut des études différentes, sanctionnées par des diplomes différents ke sont le doctorat de médecine et le PhD ; les conditions pour acceder a ces deux types d’etudes sont differentes ; pour l’une il faut montrer des aptitudes tres tot dans la vie ; pour l’autre, l’option peut se faire plus tardivement ; mais à la fin, pour etre reconnu comme tel, le chercheur n’a pas besoin d’un doctorat de médecine, pas plus ke le médecin n’a besoin d’un PhD pour exercer ; dans ce dernier cas, il doit obligatoirement passer son doctorat de médecine et s’il veut continuer dans le perfectionnement de son art, il fera des spécialisations ; s’il veut changer de métier au profit de la recherche, il ira vers un phD ou une thèse unique. confondre les deux ou faire une hierarchisation entre les deux est chose vaine ; cela ressemble a dire a un avocat kil est inférieur a un général ; cest tout simplement insensé parcekil n’a pas opté pour le métier des armes.
    le doctorat de médecine et le PhD ne sauraient donc faire l’objet d’aucune comparaison ou hierarchisation
    Juste pour éclairer un peu

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2012 à 15:48, par Mogo
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    sur le sujet, j’invite les medecins à publier une lettre ouverte au Premier ministre et PF
    Il se pourrait qu’ils n’ont pas ces informations.
    Beaucoup de courage
    Evité les comparaison

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2012 à 15:50, par Loctoré
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    @ kodjo : A force de tes messages très contestables, tu as fini par te dévoiler et du coup tu ne nous étonnes plus, puisque traitre tu l’as été de l’UGEB à l’ANEB, puis tu as filé protégé par un certain Sondo (qui lui n’a jamais possédé même un master !) ; Pour t’épargner la furie des plus jeunes, je donnerai juste des intials : KS, un pauvre type qui a fait 19 ans pour faire médecine générale, qui a trahi lâchement Dabo Boukary, ce qui explique que tu sois aujourd’hui vivant ; je me rappelle de toi qund je suis arrivé en FSS, tu te prenais pour Lénine, mais 2 réunions de l’ANEB ont fini par nous convaincre qui tu étais ! tu ne peux même pas te réclamer médecin ,puisque c’est par la courte échelle que tu l’es devenu ; je vois que tu n’as pas changé au fil des années, traitre de la naissance à la mort ! La génération actuelle qui dirige d’ailleurs le SYMEB est plus pragmatique que ses ainés et ne se laissera plus manipuler par des filous de ton espèce !La lutte continuera n’en déplaise aux traitres !

    Répondre à ce message

    • Le 10 avril 2012 à 16:27, par kodjo
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      A Loctoré
      Apparemment tu es à court d’arguments pour te mettre ainsi à vilipender des gens dont leur temps ne leur permet même pas de s’asseoir devant un ordinateur pour participer à ce genre de débats. Ensuite je suis convaincu tu n’ose même pas t’arrêter devant un de ses messieurs pour tenir les mensonges que tu déverses ici.
      Je n’ai peur de la furie de qui que ce soit. Et si tu donnes ton nom complet avec référence, je donne aussi le mien. Mais je suppose qu’après les mensonges jetés sur SONDO et KS, tu dois trembler dans ta culotte de peur qu’on sache qui tu es ?

      Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2012 à 16:13, par kodjo
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Montrez aux collègues les risques qu’il y a en tenant des propos qui tendent à montrer un complexe de supériorité de notre part est ma contribution à la lutte. Et je crois que ceux qui ont prêté attention à mes écrits l’ont compris. si j’avais été au pays j’aurai fait autre chose. On peut tenir certains propos entre médecins mais ces propos n’ont pas leur place lorsqu’on est en public et qu’on cherche à informer et convaincre l’opinion.
    pour la classification des diplômes, vous avez mal lu "toubib amusé". Si les deux étaient équivalents, je ne vois pas pourquoi il a trouvé nécessaire de refaire un PhD "Philosophiae doctor" alors qu’il avait déjà un MD "Medical doctor" Je vous renvoie simplement au CAMES. Pour faire carrière au CAMES, un MD doit avoir une formation complémentaire (Maîtrise, DES)alors q’un titulaire de thèse unique (PhD) n’en a pas besoin, il est recrutable directement comme assistant ou attaché de recherche. Donc la thèse unique est placée au niveau du médecin spécialiste actuellement. Dire cela n’est en rien dévalorisé le MD. Il est important de comprendre les nuances au risque de se faire retoquer à la première confrontation publique avec le pouvoir. Est-ce que les magistrats ont mis en avant leur diplôme pour avoir le salaire qu’ils ont ? La réponse est non. Ils ont mis en avant la spécificité de leur corps et la nécessité de les mettre à l’abri du besoin. Ce ne sont pas les arguments qui doivent manquer aux médecins et l’argument du diplôme le plus élevé est un argument du désespoir. Ce n’est pas parce qu’on a un gros diplôme qu’on est forcement utile à la société et des gens ont déjà retoqués que nous passons la plupart de notre temps dans les cliniques. En d’autres termes, "vous êtes mal payés mais vous vous rattrapez ailleurs donc vous ne pouvez pas vous plaindre légitimement". En ce sens, on nous compare aux douaniers. Crier que nous avons le diplôme le plus élevé n’est pas une réponse efficace à ce genre de contre-arguments. Or c’est ce que beaucoup de collègues ont fait et certains sont même tombés dans les injures.
    Enfin qu’est-ce que les états d’âme de "toubib amusé" avec ses anciens collègues de l’IRSS ont à voir ici ? En quoi cela fait-il avancer les revendications ? Il a profité régler des comptes personnels et des collègues se sont sentis obliger de le soutenir sans savoir même de quoi il en retourne.
    Des collègues peuvent continuer à m’insulter mais je suppose que les plus avertis auront compris qu’il y a des choses à affiner et qu’on doit anticiper les contre-arguments et se préparer à y répondre avec des arguments convaincants au niveau du public.

    Répondre à ce message

    • Le 10 avril 2012 à 17:16, par un médecin en privé
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Mon cher Kodjo,
      si tu es vraiment KS comme l’affirme l’autre, sache ke moi je t’ai beaucoup respecté pendant nos luttes sur le campus ; nous avons veillé ensemble lors d’une garde en gynéco et je connais le niveau habituellement élevé de ton argumentaire ; mais là, tu me déçois un peu si tu es vraiment KS ; comment veux tu ke kelkun ki veut changer de métier(de médecin à enseignant chercheur), soit pris au meme niveau et de la meme façon ke celui ki y fait deja carrière(thèse unique) ; il faut au moins kil apprenne les baba du nouveau metier ; cest pour cela k’avec un doctorat de médecine, on est encore obligé de faire les diplomes ke necessitent le metier de chercheur. moi je suis un éminent médecin (ma modestie dusse en souffrir), ancien interne des hopitaux, j’exerce mon metier de medecin en tant ke specialiste dans le domaine ke jai choisi ; je n’ai aucune obligation de faire un phD pour progresser ; donc ne nous oppose pas une hierarchisation ; si un jour je decide de faire un phD, cest ke je suis piqué par le virus de la recherche et je desire etre reconnu comme chercheur ; par ailleurs, remarque ke si on permet a un medecin de se convertir en chercheur en faisant les diplomes kil faut, l’inverse n’est pas possible ; selon toi, keske cela signifie ; penses-y mon cher Séni, pardon Kodjo ;
      Respectueusement mon cher confrère

      Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2012 à 20:19, par Informaticien
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Bonsoir a tous, comme le disait l’honorable député : le Burkina a mal de son élite". et au regard de cet article il a totalement raison. C’est déplorable que des intellectuels de niveau bac + 6 (ou n) mènent une lutte noble avec une telle platitude.A mes aimables médecins je crois que la vie devrait fonctionner comme un organisme et non une organisation. dans un organisme chaque partie joue un rôle indispensable au bon fonctionnement de l’ensemble de l’organisme.c’est votre droit de revendiquer et je crois que les milo n’ont pas de si gros diplôme mais vs les avez senti en 2011.l’intelligence ne sert que s’il peut aider son détenteur.Merci de revoir votre copie sinon vous donnerez raison a ceux qui pensent la médecine à UO n’est pas un baromètre d’intelligence.
    sans rancune

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2012 à 20:25
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Mes chers confrères je pense que pour que nous puissions avancer et avoir gain de cause nous devons lutter pour qu’on augmente nos imdemnités spécifiques/tele que indemnité de garde qui fait 10000f et surtout indemnité de risque qui fait 10000f c’est derisoirs comparé au imdemnité de non corruption qui de 150000f.nous pouvons rester en A1 avec une nette amelioration du salaire.
    Nous devons nous mobiliser sans tarder parce que si nous partons nos parents resterons au pays et seront victimes de systèmes de santé malade.
    Camarades tenons nous prets pour eventuelle manisfestation
    Mon syndicat sachez que nous sommes attendons votre mot de grève nous sommes tous unis

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2012 à 22:51
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Bonsoir à tous
    Je ne voulais pas intervenir dans le forum, mais au vu du débat qui s’y mène je voulais apporter ma modeste contibution
    - Aujourdhui les médecin lutte non pas parce qu’il se sentent supérieur ou plus intelligent que les autres mais c’est une question de survi et de justice. Cela ne veut pas dire que les autres ne méritent pas leurs acquis mais on pense que les médecins méritent un petit regard.
    - Les études en médecines sont longue et necessite du serieux non pas pour le médecin mais pour nous tous car nous souhaitons confié notre santé à des gens qui ont la capacité.
    - Ces etudes sont coûteux pour les parents en terme de finance et du temps d’attente.
    - ces études sont coûteux également pour notre contribuable.
    En fait si nous ne nous saisissons pas pour analyser les problème à fond et accorder toute l’importance que la situation l’exige nous allons comettre des bavures.
    Vous voyez même notre richesse nous ne voulons pas la confier à quelqu’un si on est pas sur de sa competance et son notoriéte et nous voulons que notre santé, notre vie soit confier à quelqu’un qui ne peut pas se payer un bon pain. Regardons au fond de nous même et analysons la situation avec calme.
    Merci et Vive la solidarité entre corps entre profession

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2012 à 23:16
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    bonsoir
    Vous devriez vous concentrer sur votre bonification en attendant.
    Je suis à la fonction publique, c’est nous qui traitons des dossier de reconstitution de carrière. J’ai reçu plusieurs de vos collègue qui sont venu se renseigner sur vos dossier car ils auraient quitter déja votre ministère dépuis decembre 2011, mais pour le moment nous les avions pas encore réçu.
    c’est mieux de prendre ça avant d’engager d’autre front

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril 2012 à 02:01, par Excédé
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Ça fait déjà 2 heures que j’essaie d’éplucher ces messages à la con. Je suis décendu de boulot, j’allume mon viel ordinateur et je vois qu’un ami me conseil d’aller lire le ridicule sur fasonet. Et voilà comment je tombe sur des jérémiades à dormir debout. Mais c’est au bout du compte, après deux malheureuses heures que je me suis rendu compte que ça ne valait pas la peine d’ouvrir mon viel ordinateur, encore moins ce foutu mail qui m’a conduit à cette regrettable perte de temps. Et mieux encore, je me suis demandé comment des soit disant intellectuels peuvent-ils, au lieu d’aller travailler (il y en a même qui postent ces conneries à l’heure de service) se livrer à de telles bassesses. Les "Je suis médecins", les "je suis contre les médecins" les dits "magistrats", et autres racailles, si c’est ça l’intellect, je préfère les ténèbres de l’ignorance. N’importe quoi. Si le forum est fait pour ces merdes, il ne sert qu’à des gens qui se sont tromper de chemin comme moi ou encore tous ces gesticulants, à peine sortis de leurs couches, incapables d’aligner deux bonnes phrases et qui se targuent d’être intellectuels. L’intellect, ça ne se revendique pas, ça s’apprécie. On remarque d’ailleurs à travers la pléiades de réactions ridicules que ce n’est pas la fameuse crème dont on parle qui réagit. Vous tous, dits mécanos, milos, médecins, magistrats et je ne quelles autres métiers, allez travailler et cessez de vilipender l’image des vrais du métiers. La COMMUNICATION, on vous l’a toujours dit et c’est sûr que vous ne l’avez pas entendu au regard de vos immondes attitudes,est une arme à double tranchant. Vous êtes libres de continuer cette mascarade, mais sachez que nous saurons toujours faire le discernement entre l’ivraie du bon grain. Heureusement que le bon médecin, le bon douanier ou le bon magistrat ne viendra pas se ridiculiser dans de tels faux débats. Un peu de respect pour les lecteurs en quête d’INFORMATIONS UTILES. Comme l’on dit "qu’on ne baisse pas la fièvre en cassant le thermomètre", on dira aussi "qu’on n’éteint pas le feu en y jetant de l’huile". Et surtout, ne nous dites plus que vous êtes des INTELLECTUELS.
    Enfin, je me décide à vous donner un petit conseil : si en courant, vous êtes obligés d’attendre celui qui est derrière vous, eh bien, ralentissez et vous allez courir agréablement ensemble.
    Si j’ai été si long, c’est pour décharger toute ma colère pour avoir perdu temps, dans l’espoir de trouver un seul propos sensé sur la santé de mon pauvre pays. Malheureusement exceptées quelques petites idées décousues et inachevées, ce n’est que des propos du genre "mon père est le plus fort", rien à se mettre sous la dent. A quand l’informations utiles ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril 2012 à 05:28, par je soigne meme mon ennemi
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Celui qui aime manier sa lamgue se rassasiera des fruits de celle ci.
    Parlez mal aux agents de santé et demain vous aurez besoin d’eux pour vous memes ou pour un proche.
    ils vous traiteront bien sur et c’est ça etre grand mais vous ne leur ferez pas confiance s’ils sont mal habillés et visiblement soucieux:c’est ce qu’ls veulent éviter par cette lutte que vous tenter de casser sans penser a vos parents qui sont au village ou il n ya pas de clinique privée.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril 2012 à 10:57
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    "En présence des Maîtres de cette Faculté, de mes chers condisciples et selon la tradition d’Hippocrate, je promets et je jure d’être fidèle aux lois de l’honneur et de la probité dans l’exercice de la Médecine.

    Je donnerai mes soins gratuits à l’indigent, et n’exigerai jamais un salaire au-dessus de mon travail.

    Admis(e) dans l’intérieur des maisons mes yeux n’y verront pas ce qui s’y passe, ma langue taira les secrets qui me seront confiés et mon état ne servira pas à corrompre les moeurs ni à favoriser le crime.

    Respectueux(se) et reconnaissant(e) envers mes Maîtres je rendrai à leurs enfants l’instruction que j’ai reçue de leurs pères.

    Que les hommes m’accordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses. Que je sois couvert(e) d’opprobre et méprisé(e) de mes confrères si j’y manque."

    Voilà le serment des medecins lors de leur soutenance de thèse d’exercice. S’ils y reflechissent bien, ils comprendront que c’est un métier de sacerdoce et qu’il n’y a pas besoin de se comparer à d’autres corps de métier qui ont aussi leurs réalités. Le salaire n’est pas lié seulemnt au diplôme mais à un ensemble d’indices. Par exemple, le Magistrat ne peut pas aller en grêve, il ne peut pas faire la politique, il ne peut pas travailler dans le privé. Ces interdictions font que son tient compte de ce fait. Alors que le medecin, comme cela se fait, peut obtenir d’autres revenus dans le privé, peut faire la politique et autres. Je crois que les jeunes frères comprendront cela plus tard. Pour comprendre l’égalité, additionnez au salaire de vos professeurs ce qu’ils gagnent dans les cliniques et vous verrez qu’il n’y a pas match même avec le fonds commun des financiers et de la douane.
    Ensuite, le fait de dire que ceux qui seront malades comprendront l’importance du medecin n’est pas juste. D’abord c’est parce que les enseignants du primaire au secondaire, ont accepté instruire et éduquer que l’on devient medecin. Il faut donc payer à ces derniers un salaire supérieur à leurs ex-élèves si l’on veut respecter la logique. Ensuite, c’est parce que les impôts font des recettes que les medecins seront payés. c’est parce que la police, la gendarmerie et la justice assure la quiétude que le medecin peut travailler. Chacun est donc important à son niveau. S’il faut révendiquer, il ne faut pas le faire par comparaison mais seulement en regard des exigences propres de son métier. Ce sont ces comparaisons qui compliquent les luttes syndicales pour l’amélioration des conditions salariales de tous les travailleurs et conduisent à des maigreurs parce que chacun regarde les avantages de l’autre.
    Egalement, les medecins font une mauvaise comparaison. Il y a le salaire à proprement parler et les indemnités. Les différences se situent généralement au niveau des indemnités et ce sont ces dernières qui peuvent faire l’objet de luttes corporatistes car ils sont liées à la profession.
    Enfin, pour ceux qui veulent vraiment s’informer sur le diplôme des medecins peuvent saisir le CAMES. Les medecins au Burkina Faso ont un diplôme professionnel, distinct du doctorat de recherche (PhD).

    Répondre à ce message

    • Le 11 avril 2012 à 15:57
      En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

      Il y a une chose que certains intervenants doivent comprendre. Les études médicales sont les plus longues de toutes (c’est une certitude) ; parmi les plus difficiles et certainement parmi les plus utiles. Il est des vérités que l’honneteté intellectuelle nous exige. Pour y etre admis en première année il faut être jeune et avoir une certaine moyenne eu baccalauréat, ce qui signifie qu’il faut au préalable certaines qualités. Il y a déjà là une sélection. Ce sont de longues études sans diplôme intermédiaire contrairement aux autres facultés. Ce qui suppose une certaine endurance et une certaine détermination. Les autres peuvent s’arreter au master et reprendre peut-être une thèse quelques années après. La formation en médecine débouche sur un MD (ici comme ailleurs dans le monde) et non un PhD simplement parce qu’à cette étape le futur médecin a acquis un maximun de savoir et de reflexes qui lui permettront de SOIGNER des gens et non à faire de la recherche. Si un PhD était necessaire pour exercer, ça serai sans nulle difficulté que nous l’aurions obtenu. Du reste beaucoup en ont dans d’autres disciplines parallelement à leurs études de médecine. Nous étudions plus longtemps parce que notre objet d’étude est l’HOMME lui même. L’homme est infiniment plus complexe et plus utile que des roches ou autres insectes. Sur l’homme il y a très peu de marge de manoeuvre d’où toute cette rigueur et cette patience. Quant à brandir des PhD pour à la limite dénigrer le doctorat d’état du médecin, je pense que c’est faire preuve de mauvaise foi. Ce n’est ni l’intelligence ni le courage qui pourraient manquer à un médecin pour obtenir un PhD. Beaucoup de nos camarades qui ont fait mauvaise fortune en médecine ont actuellement ces même PhD que vous brandissez à cor et à cri. Pour conclure, ne croyez pas qu’il s’agit là d’un syndicat de jeunes médecins généralistes insatisfaits de leurs conditions ! C’est le cri du coeur de l’ensemble de la profession médicale tout grade confondu (médecins généralistes, spécialistes hospitaliers ou hospitalo-universitaires, professeurs agrégés, professeurs titulaires...) . Prenons vraiment ce problème très au sérieux au lieu de faire des attaques improductives. Nous ne revendiquons pas d’être des dieux ou des surdoués même s’il faut certaines qualités pour le devenir.Nous pensons tout simplement qu’il ya une injustice de traitement salarial et de conditions de travail à réparer. Il y va de l’intérêt de tous. Ne décourageons pas nos médecins davantage.

      Répondre à ce message

      • Le 11 avril 2012 à 18:59, par no problem
        En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

        Chapeau mon frère, je crois que dénigrer les médecins n’est pas la solution pour ceux qui le font. SVP on peut se soutenir dans la politesse sans chercher à être désagréable. Vous savez le Burkina Faso est très riche cependant nos décideurs politiques s’obstinent à vouloir nous faire comprendre par des messages a travers les média qu’être burkinabé, c’est accepter ce qu’ils nous propose comme conditions de vie. Pendant ce temps, ils construisent des chateaux dans des cités dite de "bourgeois" avec "notre argent".Au lieu de s’unir pour réclamer nos droits, on lutte pour saboter nos "lutte" avant même qu’elles naissent. C’est dommage les frères. Si la richesse du Burkina était équitablement répartie, personne n’allait se plaindre.Si plainte il ya aujourd’hui, c’est parce qu’on à failli à un quelque part. Alors chers amis, comme on le dit dans les milieux syndicaux, "ni an lara, an sara".
        Vive le SYMEB, du courage aux médecins. Restons humble même dans la lutte.

        Répondre à ce message

  • Le 11 avril 2012 à 17:26, par Wendpanga
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Je crois qu’il existe de véritable problème au niveau du monde médical. C’est un milieu qui comporte toutes les caractéristiques de l’esprit africain en général et de l’esprit burkinabé en particulier : petit esprit mesquin,malicieux,mauvais et égoïste.comment pouvez-vous expliquer que le gouvernement prenne un décret de bonification et l’annule sans qu’il ait quelqu’un qui bronche.Je vous dis que c’était un test pour prouvez la docilité,l’indifférence et l’imbécilité de ces grosses têtes apparemment sans cœur. En faculté de médecine,nous avions été conditionné à avoir la tête baissée sur nos papiers de sémiologie sans être capable de regarder la société et nous frayer un chemin en fonction de notre gabarit. L’échéance du test achevé avec succès bien sûr,on rétablit le même décret avec consigne" décret sans effet" juste pour se protéger .Pendant ce temps d’autre obtienne gain de cause à effet immédiat après une courte lutte. Alors qu’on nous dit « voici ceux à quoi vous avez droit mais nous n’auriez rien »

    Pendant sa tournée le ministre de la santé a félicité le corps médical et paramédical parce que nous avions été pratiquement le seul corps à n’avoir pas manifesté pendant la période critique nationale. Vous croyez qu’on vous sera reconnaissant pour cela ?!!! Si vous administrez par erreur une dose létale à un patient parce que vous avez des problèmes sociaux et existentiels ; vous serez pardonnés et compris ? Non !! On vous agitera comme un drapeau au yeux de tous les burkinabés.C’est l’occasion pour le gouvernement de dire à toute la population qu’il œuvre inlassablement pour elle en dénichant les brebis galeuses de notre système sanitaire.

    J’exhorte mes collègues médecins à poser clairement les problèmes sans sous estimer ou dénigrer les autres fonctions. si par exemple l’instituteur est mal payé,il ne pourra pas donner le meilleur de lui-même pour l’éducation efficient de nos enfants ; si l’infirmier à de sérieux soucis,il ne pourra pas exécuter nos consignes. Réveillons-nous. Ce n’est pas à nous de comprendre nos dirigeants mais à eux de nous comprendre. S’il y a des médecins fantômes qui ne font pas correctement leur travail,c’est aux autorités de prendre des mesures disciplinaires et en même temps galvaniser ceux qui se battent jours et nuit pour notre population. Mais ce n’est pas aux employés (médecin) de s’organiser pour mieux travailler avant que le gouvernement ne s’occupe d’eux comme le préconise Mr le ministre. C’est de la démission. En tant que médecin de la fonction publique burkinabé nous n’avons pas la prétention d’être riche mais nous avons besoin d’un minimum pour soulager la douleur de notre peuple. Dieu bénisse le BURKINA FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril 2012 à 19:55
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    Hey, la galere quand tu nous tiens. La pauvrete est la premiere porte ouverte a la debauche et a la decheance humaine ( vol, viol, assacinat, cinvoitise, haine, idee macabre...). Epargnons notre corps medical du supplice de la pauvrete pecuniere.
    Pour clore le debat, il faut reclasser les medecins generaliste en P5 et les medecins specialiste en P4 avec une indemnite specifique de 100.000f/mois a tout les medecins generaliste ou specialiste excercant en province et on vera que nos centre de Sante seront de lieu pour y retrouver la Sante et non pour y mourir.
    Demander a Simon compaore pourkoi il a fuit aller en france après son accident pour se soigner ?! S’il reste ici, on allait l’enterrer vite fait bien fait au cimitiere de dagnoen. Mais ya combien comme Simon qui peuvent se payer ce luxe ; surtout en province.
    Aider notre systeme sanitaire, c’est nous aider nous meme.

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2012 à 15:52, par terre promise
    En réponse à : Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB) : Contre l’injustice du classement catégoriel

    salut à tous ! j’ai suivi avec un grand intérêt les réactions des uns et des autres. j’en viens aux conclusions suivantes :
    - les conditions de vie et de travail des médecins ne sont pas ignorées de la population
    - le problème des médecin et du système de santé au BF a été bien posé par le SYMEB avec une certaine clairvoyance.
    - le problème tel que posé a suscité des frustrations dans certains corps professionnel directement ou indirectement proche des médecins.

    J’invite les uns et les autres à beaucoup de sagesse. certes nous avons fait des comparaison avec certains corps professionnel mais ce n’est pas dans le but de les dénigrer. Nous devons savoir que la comparaison est dans la nature humaine et ne pas trop polémiquer.

    j’ai une adresse particulière au corps des paramédicaux, nous ne vous dénigrons pas (excuses pour des propos un peu déplacés de certains de mes collègues), nous avons beaucoup besoin de vous pour travailler en équipe.Comprenez que quand un médecin s’exprime en parlant de "nous", il parle d’une équipe de travail dans laquelle on peut retrouver un attaché, des infirmiers, des agents de soutien. Aussi cette collaboration ne s’est jamais limité au seul lieu de travail ! Combien de médecins se mariés à des infirmiers ou sage femme (j’en fais partie). Cela dénote de notre bonne collaboration.Donc, réclamer de meilleures conditions de travail seraient bénéfiques à tous.Unissons nos efforts et ne nous déchirons pas car nous visons le même objectifs.

    Je suis médecin actuellement en formation, j’ai exercé pendant trois ans dans un CHR, j’avoue ne jamais avoir de prise de bec avec un paramédical.Bien au contraire quelque fois, j’intervenais pour régler des différents entre paramédicaux. J’ai toujours gardé de bon rapport avec les infirmiers.

    Disons que c’est le système de santé du BF qui nous a mis dans une situation d’impasse : mauvaise répartition ou de définition des tâches,mauvais plateau technique et mauvais traitement salarial à tous les niveaux.
    Donc, il nous appartient de nous soutenir pour réclamer de meilleurs conditions de travail.
    Ne nous trompons pas de cible, notre cible c’est le gouvernement.
    Le SYMEB n’est pas contre les intérêts de quiconque, le SYMEB a besoin de soutien et compte soutenir tout autre syndicat dans ses luttes.
    Donc j’invite tous les internautes à abandonner les attaques directes, à discuter de façon constructive,proposer des stratégies et soutenir les actions du SYMEB pour l’amélioration du bien commun à tous "la santé" au Burkina.
    Vous voyez que l’organisation de notre système de santé n’est pas des plus reluisant et pourtant nous avons les meilleures écoles de santé, les meilleures faculté de santé de la sous région. Aussi, nous avons des paramédicaux, des médecins et des enseignants compétents. Pourtant nous sommes les plus maltraités de la sous région : quel contraste ?
    Unissons nous pour défendre des conditions de vies meilleures. Oublions certains propos car la parole c’est comme de l’eau, une fois prononcée ne peut plus être retirée.
    Je voudrais rappeler à la population que l’organisation du système de santé actuelle est celle qui plait au pouvoir.

    Oui ! la santé est corrompue, mais n’oubliez pas que ce qui se déroule dans la santé est à l’image de ce qui se passe dans le gouvernement.

    Oui ! les spécialistes délaissent les hôpitaux au détriment des cliniques privées,qui est ce qui encourage cela. Si le gouvernement ne réagit pas à cela, c’est qu’il a sa part de responsabilité : les faibles salaires.

    Merci à tous de mener des débats constructifs.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés