Fait de chez nous : 5 ans après, elle intègre son foyer grâce à sa fille

vendredi 23 décembre 2011 à 00h48min

Tout le quartier, voire la ville entière, a su qu’un mariage grandiose s’est célébré dans la cité en cette fin d’année. Durant une semaine, le djandjoba et la musique moderne ont été dansés par les fans de ce genre musical. Mimi qui avait été renvoyée de son foyer suite à une mésentente, est l’une des femmes les plus heureuses en cette fin d’année 2011. Son ex-époux qui avait décliné toutes les interventions pour que celle-ci revienne, s’est plié à la volonté de sa fille aînée Nadia. Nadia est en fin de cycle aux études secondaires. Fille très intelligente et aimante, elle avait su convaincre son père par son comportement. Aussi, avant d’aller à l’examen du baccalauréat, son père lui a promis tout ce qu’elle voudra si toutefois elle y réussissait. Avec sa petite idée derrière la tête, Nadia prend son grand-père paternel à témoin.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

« Mon chéri Papi, prie pour moi. Car ton fils vient de me promettre le plus grand cadeau au monde à condition de réussir mon examen du baccalauréat ». Sur un ton de plaisanterie, son grand-père l’a rassuré du succès. Dieu merci, Nadia est effectivement admise avec mention. Ses camarades de lycée lui ont fait de propositions diverses quant à la nature du cadeau. Rappelez-vous, son papa lui avait dit tout ce qu’elle voudra comme cadeau, il le lui donnerait. Alors, comme cadeau, Nadia a demandé à son papa de pardonner à sa mère et de la laisser réintégrer son foyer. Pour ne pas trahir sa parole, monsieur a dû obéir et de façon digne. Si avant, Mimi vivait en concubinage, aujourd’hui elle est une femme légalement mariée.

Ses deux enfants, Nadia et Farouk qui vivaient aux soins d’une de leur tante paternelle, sont heureux de connaître et la chaleur paternelle et celle maternelle. En plus de ce cadeau, Nadia a reçu une moto « Nano » offerte par un de ses oncles maternels. Selon des proches du couple qui vient de renouer, Nadia pourrait continuer ses études dans une école supérieure hors de nos frontières en Agrobusiness. Après cinq ans de séparation entre ses géniteurs, Nadia grâce à son intelligence a rapporté la joie de vivre pour tous ses proches, à commencer par elle et son petit frère Farouk.

Cette histoire nous rappelle l’idée de Johann Wolfgang Von Goethe dans lettre à Guillaume de Humboldt, « Le plus grand génie est celui qui accueille tout en lui, qui sait s’adapter à tout, sans faire le moindre tort au fond particulier que l’on nomme caractère, au contraire en l’exaltant et en l’améliorant ». Par son caractère donc, Nadia a pu convaincre son papa qui avait refusé toutes les démarches pour faire revenir Mimi.

Souro DAO (daosouro@yahoo.fr)

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés