CASEM du ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme:125 localités autorisées à reprendre les lotissements

jeudi 22 décembre 2011 à 01h01min

Le ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme a tenu son 2e et dernier Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) de l’année 2011 à Kombissiri, le mardi 20 décembre 2011. Le ministre Yacouba Barry et ses collaborateurs ont fait le bilan des activités-phares du département dont la suspension des lotissements.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

« Notre objectif n’est pas de bloquer les lotissements sinon nous allons porter entrave à la politique de construction. Au niveau du décret, nous avons suspendu pour 12 mois avec la possibilité de lever la suspension au cas par cas. Il y a de cela trois semaines en Conseil des ministres, nous avons analysé un rapport de la première étape qui concernait 130 localités. Nous avons autorisé la reprise des activités sur 125 et les 5 autres, nous allons terminer les opérations sur le terrain ? ».

Cette information a été donnée par le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Yacouba Barry au cours du 2e Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) de l’année, tenu le mardi 20 décembre 2011 à Kombissiri, ville située à 45 km au Sud de Ouagadougou. Cette mesure ne prend pas en compte les cas des grandes villes comme Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Koudougou… Selon le ministre, la commission chargée d’étudier le problème de lotissement est à pied d’œuvre pour lever les obstacles dans les grandes localités.?«  ?Les membres de la commission travaillent toujours. Ils ont trois mois pour nous déposer leur rapport avec des recommandations pertinentes pour améliorer la gestion des lotissements ? », a-t-il poursuivi.

Au-delà de cette problématique abordée pendant les travaux, tous les secteurs d’activités relevant de l’Habitat et de l’Urbanisme ont été des sujets de discussion. L’objectif étant pour le ministre Barry de faire un diagnostic complet des activités menées en 2011 et d’en tirer les leçons pour l’année 2012. Les prochaines missions du ministère sont, entre autres, la mise à la disposition de certaines villes, en termes d’urbanisation, des textes réglementaires en matière de construction immobilière, des outils comme le système d’information foncière, les différents schémas d’aménagement et d’urbanisme.

Dans le domaine de l’habitat, Yacouba Barry et ses collaborateurs ont fait le point du programme 10 ?000 logements sociaux et sur les constructions réalisées et prévues dans le cadre des activités commémoratives de l’indépendance du pays. « Au plan réglementaire, il y a un certain nombre de textes que nous avons relus pour permettre de suivre les autorisations de construire afin d’assurer la sécurité et la qualité des ouvrages. Nous avons pris certaines mesures pour renforcer les services déconcentrés. Nous avons procédé à l’ouverture d’une direction régionale à Koudougou ? », a affirmé le premier responsable du ministère. A l’en croire, l’année 2012 sera charnière pour son département.

Ainsi, l’esprit de s’étendre pour être plus proche des autorités locales va se poursuivre. L’objectif, selon M. Barry, est de maîtriser la planification et la gestion des villes. « Nous allons continuer en appuyant les mairies dans la mise en place de bureaux techniques pour suivre les constructions », a-t-il confié à la presse.

Ozias KIEMTORE (kizozias@yahoo.fr)

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés