Célébration du Ramadan : Une prière qui divise au nom de Dieu

jeudi 1er septembre 2011 à 03h54min

Les fidèles musulmans du Burkina Faso célèbrent à des dates différentes la prière du Ramadan. Une tradition qui a été respectée cette année 2011 comme d’habitude.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Allahou Akbar. Dieu est le tout puissant, reconnaissent l’ensemble des musulmans du Burkina Faso. C’est également la même reconnaissance partout ailleurs au monde. Une reconnaissance qui n’empêche pas des divergences dans le respect des règles de conduite vis-à-vis de la religion musulmane. Des divergences justifiées par les leaders religieux qui ont pour guide les Saintes écritures qui ne sont pas unanimes sur certains actes du Prophète Mohammed. Une situation qui a engendré des sectes au sein de la grande famille musulmane.

Ainsi, malgré le fait de craindre Dieu (le même) le tout puissant, les musulmans ont du mal à s’accorder sur certaines obligations vis-à-vis de Dieu. Que des pays différents et même des races obéissent à cette règle, « il n’y a pas problème » sommes nous tentés de dire. Mais, que la communauté musulmane d’un même pays continue de célébrer à des dates différentes le Ramadan, une si importante journée de l’islam, il y a quand même problème. A chaque fois que le communiqué pour marquer la fin du mois de Ramadan passe à la télévision nationale, il est toujours dit, « le président de la communauté musulmane du Burkina Faso ». Malgré tout, le Ramadan reste une date qui divise. Le 30 août 2011, le Ramadan a été célébré par des Burkinabè au pays des hommes intègres. Le 31 du même mois, d’autres Burkinabè ont célébré le même Ramadan. Quelle incompréhension ! Pourquoi à la Tabaski, il n’y a pas une telle incompréhension ?

Ou bien c’est le jeûne qui pose ici le problème ? A notre avis, la question mérite une attention particulière de la famille musulmane qui sans doute, vit des actes incompatibles avec la pratique religieuse dus sans doute à cette incompréhension. Dans le passé, les pères fondateurs de ce pays n’ont jamais connu cette division. Alors, il est donc temps pour la communauté musulmane d’avoir une réponse adéquate à cette problématique qui n’honore personne à commencer par les musulmans du pays.

Souro DAO

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er septembre 2011 à 11:09, par le Pacifiste
    En réponse à : Célébration du Ramadan : Une prière qui divise au nom de Dieu

    Vous savez Mr Dao, ça, ce n’est pas un problème en islam. Celui qui comprend bien cette religion, n’en ferait même un problème et ne peut pas s’arc-bouter sur ces petits détails. L’essentiel est que les gens vivent leur foi. Ce qui est recherché ici, c’est la crainte de Dieu, la soumission à lui et l’acceptation de faire le carême. Maintenant si certains ont choisi de célébrer la fête le 30 et d’autres le 31, c’est un moindre mal en islam. Les musulmans ont d’autres problèmes plus sérieux à résoudre : l’analphabétisme, la mendicité,etc. Pour terminer Dao, célébrer la fête différemment n’enlève rien en l’islam. Et puis, la géographie peut faire que si on voit la lune vers Banfora, qu’on ne la voit pas vers les villages qui se trouvent vers le Mali. Vous avez fait la géographie au primaire, au secondaire ou à l’université et vous devez comprendre que la terre tourne et que le soleil ne peut pas avoir la même position partout.

    Répondre à ce message

    • Le 1er septembre 2011 à 13:42, par BHO
      En réponse à : Célébration du Ramadan : Une prière qui divise au nom de Dieu

      "Que la communauté musulmane d’un même pays continue de célébrer à des dates différentes le Ramadan, une si importante journée de l’islam, il y a quand même problème."

      Je suis chrétien, catholique et je crois comme Le Pacifiste qu’il n’y a aucun problème. Comparaison pour comparaison chez les chrétiens, Noël ou Pâques n’est pas commémorer le même jour chez les catholiques romains et les catholiques d’orient ou encore chez les orthodoxes. C’est parce qu’au Burkina nous ne connaissons que les chrétiens catholiques et protestants (qui commémorent ces différentes fêtes le même jour)que nous pensons que c’est le calendrier grégorien qui est utilisé partout. Quand nous aurons des orthodoxes, nous apprendrons à approfondir nos connaissances des religions.
      En conclusin, arrêtons de voir du désordre là où il n’y a pas

      Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 11:25, par Douban
    En réponse à : Célébration du Ramadan : Une prière qui divise au nom de Dieu

    Merci pour cet article qui, j’espère permettra à la communauté musulmane d’améliorer ses pratiques. En effet, dans le communiqué du président de la communauté, il dit que le croissant lunaire a été aperçu dans plusieurs localités du Burkina sans jamais préciser lesquelles. Pourquoi ? A cause du coût du communiqué ou a t il peur que les fidèles cherchent à vérifier. Ce sont de simples choses qu’on peut améliorer surtout qu’on a la possibilité de voir comment dans les autres pays, les leaders musulmans s’organisent pour annoncer la fête. Qu’Allah guide nos pas.
    Douban

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 11:32, par Jamanatigui
    En réponse à : Célébration du Ramadan : Une prière qui divise au nom de Dieu

    Monsieur DAO cette question ne mérite point du temps pour se pencher là dessus. 95% des musulmans ont entamé le mois beni du ramadan ensemble et ont rompu ensemble sur la base du communiqué du président de la communauté musulmane et je crois que c’est suffisant.
    Par ailleurs le jour déclaré comme celui de la fête a été declaré chômé et payé par le gouvernement. Que des groupuscules se plaissent à désobeir ! c’est leur problème. Celui qui veut qu’il fête une semaine après sa rupture. il reste seulement entendu qu’il n’y aura jamais deux jours feriés au Faso.
    C’est en voulant contraintre cette minorité à suivre le mouvement d’ensemble qu’on crée des conflits inutiles. Dans tous les cas l’interlocuteur de l’Etat est connu en matière de culte musulmane.

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 13:02
    En réponse à : Célébration du Ramadan : Une prière qui divise au nom de Dieu

    MERCI POUR CE POINT DE VUE QUE TU PARTAGES, MAIS IL FAUT SAVOIR QUE TOUT CELA EST DUE A LA POLITISATION DE LA RELIGION. LE MOIS LUNAIRE DURE ENTRE 29 ET 30 JOURS ET SI VOUS REMARQUIEZ CELA FAIT TROIS A QUATRE ANNÉES QUE L’ON FÊTE L’AID EL FITR APRES 29 JOURS DE JEUNE. DONC CELA EST VENUE A L’IDÉE DES MUSULMANS QUE LE JEUNE DURE 29 JOURS CE QUI EST ARCHI FAUX (CAR C’EST ENTRE 29 ET 30). DONC LAISSER LES MUSULMANS FAIRE LEUR JEUNE SANS DE BOUCHES ÉTRANGÈRES A LA RELIGION. CAR IL DIT DE NE JEUNER OU DE NE ROMPRE QU’APRÈS AVOIR EU CONNAISSANCE DE L’APPARITION DE LA LUNE. SACHEZ QUE L’ISLAM SE FONDE SUR LE CALENDRIER LUNAIRE QUI N’A PAS ENCORE ÉTÉ PARFAITEMENT PAR LA SCIENCE. AUSSI IL FAUT SAVOIR QUE LE CALENDRIER GRÉGORIEN NE RÉPOND A AUCUNE LOGIQUE NATURELLE CAR ELLE EST UNE INVENTION ET AUCUNE INVENTION HUMAINE N’EST PARFAITE PARCE QUE VOUS SAVEZ QUE LE CALENDRIER GRÉGORIEN COMPORTAIT A L’ORIGINE DIX MOIS ET QUE LES VARIATIONS DE 28 ; 29 ; 30 ; 31 NE SONT QUE DES AJUSTEMENTS POUR PARFAIRE QUELQUE CHOSE QUI NE PEUT PAS L’ÊTRE. MERCI
    C’EST LONG, MAIS JE PENSE POUVOIR APPORTER MA CONTRIBUTION A LA COMPRÉHENSION DE CES DIVERGENCES. QUE LE TOUT PUISSANT ME PARDONNE POUR TOUT CE QUI APPARAITRA COMME ERREUR CAR AUCUNE ŒUVRE HUMAINE N’EST PARFAITE.

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 19:32, par Elh Danja
    En réponse à : Célébration du Ramadan : Une prière qui divise au nom de Dieu

    Salam,
    En tout cas merci pour cet article à son auteur. Ce dernier exhorte les musulmans à s’unir sur tous les aspects de leur religion. Une bonne chose en effet car c’est l’idéal voulu par Allah qui nous a agréé cette religion. Les musulmans étaient unis quand ils étaient tous obéissants aux directives données par Allah et son prophètes (saw). Quand certains, qui ignorent ou méprisent les enseignements du Coran et du Messager (saw),sont apparus, la division est venue. Le Coran l’a déjà prédit. En tout cas le plus juste et plus sûr serait de commencer le Ramadan quand le communiqué le demande et de fêter quand le communiqué le demande. Qu’Allah fasse comprendre et suivre Ses enseignement à tous qui en ont besoin. Amin, Wasalam.

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 23:46
    En réponse à : Célébration du Ramadan : Une prière qui divise au nom de Dieu

    Assalam-Alaikum
    Le mois de Ramadan, comme tous les mois du calendrier musulman est long de 29 jours.Si au 29e jour la lune n’a pas ete vue pour quelque raison que se soit, alors on continue le jeune le 30e jour. Au 29e jour, si un musulman declare avoir vu la lune, cela devient obligatoire pour tous les de celebrer la fete le lendemain, c’est le chemin du Dernier Messager de Dieu. Obeissez a Allah et Obeissez a Son Messager, et quiconque prend un chemin different d’Allah et de Son Messager, s’egare loin, tres loin !
    Quant a la fete de Tabaski, celle-ci est liee au pelerinage.
    Mes chers freres musulmans, la pratique de l’Islam est d’adorer Dieu seul et obeir a Son Messager. L’obeissance au Messager est de pratiquer la religion celon ses precriptions.
    Assalam Alaikum.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés