Burkina Faso : Les horaires du couvre-feu réaménagés

lundi 2 mai 2011 à 22h29min

De 24 h à 5h du matin. Voici le nouveau programme pour le couvre-feu instauré depuis le samedi 16 mars 2011 sur l’ensemble de la commune de Ouagadougou, suite à la mutinerie d’une partie de l’armée et au lendemain d’une manifestation de commerçants.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Il faut rappeler que les horaires de ce couvre-feu, qui étaient initialement fixés de 19 h à 5 h, avaient déjà été allégés dans un premier temps lors de la fête pascale.

Fasozine

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 mai 2011 à 23:08, par le fou
    En réponse à : Burkina Faso : Les horaires du couvre-feu réaménagés

    Pourquoi imposer un couvre feu au peuple qui n’y est pour rien ? et qui ne sert à rien d’ailleurs puisque les uniformes quand ils veulent se faire entendre ils prennent leurs outils de travail : la kalach. Quand le pouvoir va t’il demander à tous ces militaires et autres de rembourser les munitions gaspillées ? Si je suis dans un service quelconque, cela s’appelle utilisation abusive de biens ou biens sociaux ?
    Je ne demande qu’une chose à Blat, de faire la justice pour tous sur le même pied d’égalité. Car, j’ai l’impression que dans ce pays, on met en prison pour 3 poulets ou 2 moutons volés en prison pour 6 mois, alors, que les grands voleurs de de la république, eux ne sont pas inquiété.
    Et, si demain, le paysan prend sa daba pour manifester son mécontentement à Blaise, est-ce qu’il va être au petit soin comme pour les militaires ?
    Bonne nuit aux ouagalais sous le couvre feu !
    Il y aura sans doute un baby boum dans 9 mois à Ouaga.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2011 à 13:06, par Pépé
    En réponse à : Burkina Faso : Les horaires du couvre-feu réaménagés

    Dans la nuit du dimanche 1er mai, des éléments des forces de sécurité ont fait une descente à saaba dans 2 camions militaires et ont semé la terreur. Pour eux la commune de saaba ne respecterait pas le couvre-feu. Malgré les explications que Saaba ne fait pas partir de la commune de Ouaga, beaucoup de personnes ont été rouées de coup et trainées dans la boue. Les enfants ont été forcés à danser sur des sons imaginaires par la seule soldate du groupe.
    Finalement on se demande si c’était pour se défouler ou vraiment nos soldats ne connaissent pas la limite de la commune de Ouaga ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2011 à 17:45, par Conscience du Faso
    En réponse à : Burkina Faso : Les horaires du couvre-feu réaménagés

    Aucun texte ici au Faso ne dit que lorsque vous êtes en infraction vis à vis d’une loi, par exemple être pris dans le couvre-feu, qu’on doit vous bastonner. Non, cela n’existe pas. Et pourquoi, les forces du desordre se permettre de bastonner tous ceux qu’elles prennent dans le couvre-feu ? Il faut les conduire soit au commissariat, au camp ou dans une institution de l’Etat pour être verbalisés. Cela fera entrer de l’argent dans les caisses de l’Etat. On les bastonne et au cas où il y aurait des bavures qui vont conduire à la mort de ces gens, vous allez venir nous dire encore qu’on va ouvrir une enquête, laquelle enquête qui ne va jamais aboutir. Ce couvre-feu, qui est à l’origine de son application ? C’est bien les forces du desordre (armée, police). Des forces du desordre mecontents tirent en l’air et saccagent les biens des civils la nuit. L’autorité n’installe pas le couvre-feu en ce moment. Les civils mecontents expriment leur mecontentement en saccageant les biens de l’Etat et privés en plein jour. Et l’autorité reagit en ce moment pour installer le couvre-feu. Vous faites honte à toute la nation entière aux yeux de la communauté internationale.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés