Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Burkina/Justice : 5 ans de prison dont 2 ferme requis contre l’ex-DG de la SOFITEX

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 24 janvier 2023 à 15h40min
Burkina/Justice : 5 ans de prison dont 2 ferme requis contre l’ex-DG de la SOFITEX

Le procès de l’ancien directeur général de la Société burkinabè des fibres textiles (SOFITEX), Wilfried Yaméogo, s’est poursuivi au Tribunal de grande instance (TGI) de Bobo-Dioulasso, le lundi 23 janvier 2023. Le parquet, après la clôture des débats, a requis une peine d’emprisonnement de 5 ans dont 2 ferme contre l’ancien patron de la SOFITEX, selon le journal Sidwaya.

Le procès de l’ancien directeur général de la Société burkinabè des fibres textiles (SOFITEX), Wilfried Yaméogo et quatre autres pour abus de fonction, a débuté le 9 janvier 2023, et s’est poursuivi le lundi 23 janvier 2023.

A l’issue des débats, le ministère public a requis 5 ans de prison dont 2 ferme et une amende de 10 millions F CFA ferme contre l’ex-DG et deux de ses collaborateurs. Quant aux deux autres, il a requis 5 ans de prison dont 1 an ferme et une amende de 10 millions FCFA, également ferme.

Les débats à ce stade du procès ont porté sur le respect des termes du manuel de procédures de la SOFITEX que les accusés ont affirmé, dès les premières heures du procès, avoir utilisé pour attribuer les marchés publics. En effet, les prévenus n’ont pas suivi les procédures régissant la règlementation de la commande publique dans l’attribution de 68 marchés (pour la fourniture de pièces industrielles) d’une valeur de plus de 6 milliards F CFA.

Selon les mis en cause, la SOFITEX n’est pas soumise à cette règlementation car étant une société régie par le droit privé. De ce fait, c’est le manuel de procédures qui a servi à l’attribution desdits marchés. Mais, pour le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Bobo-Dioulasso, ce manuel de procédures ne peut en aucun cas déroger à la règlementation sur la commande publique qui est une loi.

A l’écouter, il n’y a pas de contradiction entre le manuel de procédures de la SOFITEX et la règlementation sur la commande publique. Pour le parquet, les textes de la commande publique étant applicables à la SOFITEX, il y a clairement une violation de ces lois. Mieux, ces violations, selon lui, n’ont pas été faites par erreur. « En acceptant d’approuver des marchés qui ne respectent pas la règlementation, M. Yaméogo s’est rendu responsable des faits qui lui sont reprochés », a martelé le ministère à l’audience de ce lundi 23 janvier 2023.

Des déclarations rejetées en bloc par la défense. Selon les avocats des prévenus, leurs clients n’ont jamais su que la règlementation régissant la commande publique était applicable à la SOFITEX. Bien que l’Etat soit l’actionnaire majoritaire, la SOFITEX n’est pas régie par la règlementation en matière de commande publique, ont argué les avocats.

Selon eux, les accusés n’ont tiré aucun avantage dans les marchés qu’ils ont attribués mais, ont agi dans le seul intérêt de la SOFITEX. Mieux, ils ont agi dans le strict cadre de leurs missions et conformément à la règlementation en vigueur à la SOFITEX. Par conséquent, l’infraction d’abus de fonction n’est pas constituée. Les prévenus devraient patienter jusqu’au lundi 20 février 2023 pour êttre situés sur leur sort.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 24 janvier à 22:55, par Dedegueba Sanon En réponse à : Burkina/Justice : 5 ans de prison dont 2 ferme requis contre l’ex-DG de la SOFITEX

    Grand Dieu, Wilfried serait-il devenu "la tête de turc" de la Sofitex ? Est-ce le seul DG de la Sofitex qui serait poursuivable pour des pratiques mafieuses ? Oubien, il s’est retrouvé DG de cette société au mauvais moment ? Ceux qui l’ont précédé dont-ils vides de tout reproche ? Sinon tout le monde sait ici à Bobo-Dioulasso, que trouver un cadre "propre" et immaculé à la Sofitex est un exercice très difficile. Vols et harcèlements sexuels ou postes sexuellement transmissibles sont des sports favoris des dirigeants (peut-être pas tous) de cette société.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier à 03:17, par François Rouamba En réponse à : Burkina/Justice : 5 ans de prison dont 2 ferme requis contre l’ex-DG de la SOFITEX

    Salut ces quelle mises en scène ?
    Des Crimes Économique ?
    5 ans plus 10 millions ?
    2 ans de prison ferme ? Je rêve ? Ya deux justices au Burkina ou Quoi ?
    quand ces le voleur de mouton ou poulet ? Ces la peine maximale, combien de père de famille ? Ces bandits de grand chemin ont mis au chômage ? Pour pour leurs égoïsme centrique ? Je pense que la partie civile doit faire appel pour que les sanctions soit a la hauteur de leur crimes.
    Combien d’employés sont sous sol ( mort ) ? A cause de deals ? Ou détournement ?
    Il faut que la sanction ? Soit révisé pour que ceux qui rêve de faire comme eux ? Sache ce qui les attend .
    J’aimerais que l’ont rajoute des travaux communautaire durant leurs séjours à la Maco ( balaye les routes avec nos mamans, chaque matin qu’il aille nettoyer les hôpitaux, et pour finir ? leurs intégration a la fin de la peine ? il faut qu’il apprenne un métier ( la souture , menuiserie mécanique ) ect !!! pour qu’il puisse exercer ce métier.
    Car ils seront interdit d’exercer leur Boulot avant 5 ou 10 ans
    Pour un début je salut la justice
    François Rouamba Nabi Nabi. 🇧🇫🇧🇫🇧🇫🇧🇫

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier à 09:52, par Yves Levi Sawadogo En réponse à : Burkina/Justice : 5 ans de prison dont 2 ferme requis contre l’ex-DG de la SOFITEX

    Bravo à la justice pour ce grand boulot. Tous les intouchables doivent répondre de leurs mauvaises gestions. Après la SOFITEX, le tour de la SONABEL, L’ONEA, LA SONHABY, LA SONAPOST,.....

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier à 10:51, par Insight2dbone En réponse à : Burkina/Justice : 5 ans de prison dont 2 ferme requis contre l’ex-DG de la SOFITEX

    SOFITEX, la chose des Yameogo de Bobo. Hmm !...Allons seulement.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de produits médicaux prohibés découvert au quartier Larlé
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de cancer du col de l’utérus avec près de 839 cas de décès liés à cette maladie », Pr Aboubacar Bambara.
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts se penchent sur un plan d’action
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara seront inhumés au Mémorial Thomas Sankara courant février 2023
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par des FDS, selon le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au ministère de la Justice
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une transition de trop », prévient une OSC
Reprofilage de voies à Bobo-Dioulasso : De la mélasse pour soulager des riverains contre la poussière
Province camillienne du Burkina : Sept frères ordonnés diacres ce 2 février 2023
Santé : Le Burkina Faso se prépare à faire face à une éventuelle épidémie de méningite
Burkina : Plus d’une centaine de femmes bénéficient de formations en transformation agroalimentaire et en élevage
Incendie du marché de “Sankar-yaaré” : « Les responsables du marché et la police n’ont pas fait leur travail », regrette Moussa Zoundi, commerçant
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés