Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Si quelqu’un fait un saut dans le feu, il lui reste encore un autre saut à faire. » Proverbe burkinabè

Burkina/Ouagadougou : Le siège de campagne du parti au pouvoir (MPP) vandalisé

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 23 janvier 2022 à 13h46min
Burkina/Ouagadougou : Le siège de campagne du parti au pouvoir (MPP) vandalisé

Le siège de campagne du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) sis au quartier Nonsin de Ouagadougou a été vandalisé ce 23 janvier 2022 par des manifestants, a constaté Lefaso.net aux envions de 12 heures 40 minutes.

Des vitres brisées, des murs noircis..., le bâtiment a été incendié à vue d’œil.

Nous tentons d’avoir des réactions de certains militants du parti au pouvoir, mais aucune langue ne veut se délier .

"Nous ne pouvons pas parler sans l’accord du responsable", nous répond t-on inlassablement.

Des cargos des Forces de défense et de sécurité veillent sur le siège dévasté par l’incendie.

Des curieux se sont postés aux alentours pour observer l’évolution de la situation.

Ici également, l’on ne veut pas que la presse prenne des images. Mais nous parvenons quand même à prendre deux photos.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 23 janvier à 14:11, par Yirmegna En réponse à : Burkina/Ouagadougou : Le siège de campagne du parti au pouvoir (MPP) vandalisé

    C’est normal ce raz de bol ! Le président depuis 7 ans ne convainc personne sauf ceux de la bande de son association qui volent l’argent du peuple.
    Depuis plus de deux mois on promet opération main propre mais rien ne profile à l’horizon. Beaucoup de corrompus ex ministres sont reconvertis dans des postes où ils volent mieux (SONABHY, CNSS, CARFO), le président de l’Assemblee lui envoie ses rejetons à Toronto au Canada. Si le MPP reste au pouvoir longtemps on est reparti en arrière pour des années.

    Pendant ce temps, aux encablures de Ouahigouya, Kaya et ailleurs les populations croupissent sous le poids de ces vents d’harmatan.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 14:20, par Ayirikem En réponse à : Burkina/Ouagadougou : Le siège de campagne du parti au pouvoir (MPP) vandalisé

    C’est dommage que l’on arrive a’ cela.Je disais dans une des mes publications que l’ on invente pas de coup d ’ Etat .A force d’inventer des coups supposes coup d’ Etat un jour on finira par le subir tot ou tard.Je dis bien tot ou tard.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 17:26, par Homo Africanus En réponse à : Burkina/Ouagadougou : Le siège de campagne du parti au pouvoir (MPP) vandalisé

    Le pays va mal depuis déjà le premier quinquennat, mais les Burkinabé dans leur clémence et leur résilience ont du l’adouber pour un deuxième mandat pour lui donner plus de temps à saisir à bras le corps les problèmes qui tenaillent le peuple. Il en a même fait son cheval de bataille de campagne électoral et sitôt élu, toutes les recommandations et promesses sont mis aux calendes grecques comme à l’accoutumée, prenant le peuple pour un "kleenex" (qu’il faut jeter après l’avoir utilisé). Résultats : insécurité généralisée dans le pays et à toutes les frontières (les 2/3 du territoire échappent à son contrôle) ; plus de 1.500.000 Burkinabé sont déplacés internes dans leur propre pays (2 fois plus qu’au Mali voisin) ; la corruption, la prédation et la dilapidation du patrimoine financier et foncier de l’Etat sont loi ; le népotisme et la gabegie à ciel ouvert et à tous les niveaux dans les administrations publiques ; …etc. et la liste est loin d’être exhaustive.

    Les Burkinabé en ont ras-le-bol de Kaboré et sa clique MPP qui continuent de bafouer leurs droits naturels et imprescriptibles que sont la liberté, la propriété, la sûreté, la résistance à l’oppression et l’égalité devant la loi et la justice. Ces politiciens n’apprennent jamais de l’histoire et de leurs erreurs. la légitimité de la démocratie est aussi de respecter les droits (sécurité, santé, éducation, ...etc) et les libertés individuelles et collectives, mais au vu des agissements du Gouvernement ces derniers temps, la violation des libertés et la répression sous le couvert du "secret défense" justifient assez le bâillonnement.

    Les démocraties sont en Afrique pour flouer les citoyens et installer des dictatures constitutionnelles. Mais les peuples sont une force dynamique en constante évolution que rien ne saurait arrêter. Les Présidents, même élus, qui l’ignoreront en apprendront à leurs dépens. Le peuple est et restera toujours le seul détenteur du pouvoir souverain.
    "On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps." Abraham Lincoln

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 18:05, par Alexio En réponse à : Burkina/Ouagadougou : Le siège de campagne du parti au pouvoir (MPP) vandalisé

    N ne peut pas diriger un peuple par le mensonge, la cooruption. Pas le nepotisme endemique.

    RMCK est devenu impopulaire quand il sest laisser flatter par ADO. un ytaitre de lAfrique qui veut notre recolonisation par les occidentaux par notre dependance monetaire qui atuer nos peuples des pays membres de ce nazi monetaire dont la France de Degaule s inspira de l Allemagne apres sa libertion par nos grangs parents appeles tirailleurs senegalais-

    Notre continent est devenu le laboratoire de toutes les experiences occidentales dans tous les domaines sosio-economico-scientifico-culturel.

    A nos trousses LE FMI ET LA BANQUE MONDIALE pour nous dicter des modes d economies lultra liberales qui ne repondent pas nos realites sosiales. et besoin du moment.

    Des reajustement structurels pour depesser les entreprises d Etat a des sommes symboliques et forfaitaires par une mafia qui veut pas dire son nom.

    La privatisation un mal exproprie le patrimoine d un jeune etat en democratie.

    Les consequences de la destabilisation de la Lybie qui suit son cours de l insecurite qui a son tour a affaibli notre etat. Le monde gouvernance a ø occidental est caduque et rouiller pour nous africain.

    L ingerence francaise dans nos affaires internes discredite tout gouvernement en place. Tant que nous nous debartasserons des accords coloniaux.

    Tout regime serait a la case de depart. Car c est le systeme francais qui est mal adapte et interdependantiel a la France.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 18:36, par Momo En réponse à : Burkina/Ouagadougou : Le siège de campagne du parti au pouvoir (MPP) vandalisé

    Quand le peuple en a marre il ne recule devant rien. Il est donc temps que les politiciens comprennent qu’aujourd’hui le peuple est mûr si ces gens là ne changent pas avec les mouvements actuellement en force ils subiront tous les lois de la nature et répondront devant l’histoire. Ces dirigeants sous ordre ne meuvent pas sanctionner le Mali en marche ils doivent plutôt le supporter dans sa marche en avant..

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 23:30, par Elmi En réponse à : Burkina/Ouagadougou : Le siège de campagne du parti au pouvoir (MPP) vandalisé

    Toute personne lucide devrait comprendre que ce n’est qu’une question de temps. Un vrai patriote en aura marre de ce régime comique et cynique et prendra ses responsabilités tôt ou tard. Je dis bien tôt ou tard..,

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 08:29, par Ed51 En réponse à : Burkina/Ouagadougou : Le siège de campagne du parti au pouvoir (MPP) vandalisé

    Qui est le Peuple qui en aurait assez du Président Kaboré ? Des paysans ? Des Intellectuels ? Des politiciens ? Des militaires ?
    Le précèdent coup d’Etat n’a fait qu’empêcher lee développement du pays.
    Cessons d’être puéril et cherchons où sont les intérêts du Burkina face au terrorisme.
    Un coup d’Etat militaire c’est une forme de terrorisme, ne l’oublions pas.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 08:35, par ADIARATOU En réponse à : Burkina/Ouagadougou : Le siège de campagne du parti au pouvoir (MPP) vandalisé

    Tout ce que je sais, c’est que nous sommes déterminés et nous attendons de vous des prises de décisions fermes pour combattre l’insécurité car nous sommes épuisés.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 09:42, par Yovis En réponse à : Burkina/Ouagadougou : Le siège de campagne du parti au pouvoir (MPP) vandalisé

    Les théories et les idéaux valent ce qu’ils valent. Ils nourrissent les rêves d’un avenir facile inéluctable, jusqu’au moment où l’on se réveille avec une douleur violente. Rien n’est jamais facile, rien ne coule de source surtout quand il s’agit d’assurer la gestion d’un pays avec des hommes aux opinions clivantes. Le plus important n’est pas de contenter les humeurs mais de s’assurer des bonnes décisions (n’en déplaise) pour l’action en vue de préserver l’avenir immédiat.
    Les agitations et les revendications plébicistes conduisent inéluctablement au chaos. Écoutons et constatons les faits de l’Histoire.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 10:13, par Nyfou En réponse à : Burkina/Ouagadougou : Le siège de campagne du parti au pouvoir (MPP) vandalisé

    Chers compatriote, vous savez, nous en avons marre avec ces coups d’états qui ne fait pas avancer le pays. Même si c’est le cas, nous ne voulez vraiment pas les militaires au pouvoir. Ils (militaires), veulent coute que coute manger et je crois le peuple qui est derrière eux, sait pas ou aller

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 12:53, par la force révolutionnaire En réponse à : Burkina/Ouagadougou : Le siège de campagne du parti au pouvoir (MPP) vandalisé

    les plus grands terroristes ne sont pas ce qui nous tuent tous les jours avec des kalaches et autres fusils , d’ailleurs eux sont visibles et peuvent être combattus ,mais ce sont ceux qui pillent et détournent les riches de pays privant nos hôpitaux de médicaments qui voir mourir avec impuissance les malades.
    ce sont seuls par gestion chaotique ont privé nos armées des armes et munitions.
    ce sont ceux par copinage ce sont distribués les derniers publics.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Saisie de cocaïne à Bobo : Ce qui a mis la puce à l’oreille des douaniers
Afrique : Les dirigeants et les partenaires de développement appelés à combiner l’intensification d’une réponse humanitaire
Manifestations d’orpailleurs à Houndé : Une ville sous haute tension, le gouverneur des Hauts-Bassins en sapeur-pompier
Education : Les syndicats de l’éducation demandent aux autorités de prendre des dispositions afin de protéger leurs collègues dans les zones à forts défis sécuritaires
Renforcement des capacités des acteurs du Cadre MRV national sur l’utilisation du Logiciel et lignes directrices du Groupe d’Experts Inter-gouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC)
Fonds commun genre : Seize projets retenus pour 2022-2023
Manifestation des orpailleurs à Houndé : Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins prône le dialogue
Burkina Faso : Le comité de revue du PN/GIRE se penche sur les activités menées en 2021 et celles à mettre en œuvre en 2022
Burkina : L’Organisation des personnes handicapées plaide pour la cause des élèves vivant avec un handicap
Burkina Faso : Les étudiants de "Aube nouvelle" à l’école de la protection des données à caractère personnel
Sécurité routière au Burkina : Billa TV offre le permis de conduire à 66 999 FCFA
Burkina : L’Unité d’Action Syndicale (UAS) s’exprime Sur la situation sécuritaire, la vie chère et la revalorisation des salaires des membres du gouvernement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés