Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Centre-nord du Burkina : La construction de la présidence de la future université de Kaya a commencé

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 19 octobre 2021 à 22h00min
Centre-nord du Burkina : La construction de la présidence de la future université de Kaya a commencé

Le ministre en charge de l’enseignement supérieur, Alkassoum Maïga, a posé la première pierre lançant officiellement la construction du siège de la présidence de la future université de Kaya. C’était le 16 octobre 2021. Le coût de cette initiative portée par le conseil régional du Centre-nord à travers son président, Adama Sawadogo, est estimé à 135 millions de francs CFA.

Les cours donnés aux étudiants de Kaya se faisant jusqu’à présent dans des bâtiments loués aux frais de l’Etat burkinabè, le gouvernement a trouvé judicieux de procéder à la construction d’une université à part entière, au profit de la région du Centre-nord.

Ainsi, le ministre en charge de l’enseignement supérieur, Alkassoum Maïga, accompagné de son staff ainsi que des ministres de l’énergie et de l’environnement, en collaboration avec le conseil régional du Centre-nord, a posé la première pierre du siège de la présidence de la future université de la localité.

La pose de la première pierre de la présidence de la future université de Kaya par l’ensemble des personnalités présentent à la cérémonie

Une université d’envergure nationale voire internationale, c’est ce à quoi veut aboutir Alkassoum Maïga

« C’est une université d’envergure nationale ! Ce centre universitaire doit continuer à se construire, à être au service du Burkina et de l’humanité. Parce que je rêve du jour où des gens vont venir d’ailleurs pour prendre des cours ici, à Kaya », a-t-il lancé.

« Cela peut arriver ! Mais cela ne tient qu’à nous. A nous, de nous donner les moyens pour que ces centres universitaires soient des centres émergents », a exhorté Alkassoum Maïga.

Pr. Alkassoum Maïga, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation

Mais avant ce grand exploit, il faudra commencer par ériger les bâtiments qui contribueront à matérialiser ce rêve. Et pour ce faire, le Dima de Boussouma, à travers son porte-parole et le ministre en charge de l’environnement ont lancé un appel à l’endroit de l’ensemble des fils et des filles de la région pouvant apporter une contribution à le faire afin que l’édifice puisse porter leurs empreintes.

« Investir dans la connaissance et le savoir, c’est faire œuvre utile. Ce n’est pas faire de la politique. Mais c’est de faire ce que votre religion vous recommande, de permettre aux enfants d’avoir accès à la formation et à l’éducation », a interpellé Alkassoum Maïga.

1,7 milliard de francs CFA pour le bâtiment pédagogique en 2022

Le président du conseil régional du Centre-nord, Adama Sawadogo, a pour sa part affirmé avoir pris l’engagement d’accompagner le gouvernement dans la réalisation de ce projet au regard des nombreux défis auxquels il fait face.

Adama Sawadogo, président du conseil régional du Centre-nord

« Etant pour le moment en location, en attendant que l’Etat vienne entamer la construction de l’université et face aux multiples défis à relever, les conseillers ont prévu dans le budget 2021 une enveloppe de 135 millions de francs CFA, pour que le conseil régional puisse jouer sa partition, conformément à son rôle dans le développement économique et social. Et cela passe par la formation, le savoir et la connaissance », a-t-il signifié.

Adama Sawadogo a également laissé entendre qu’une étude a été menée au préalable avant de passer à l’exécution des travaux. Il apporte la précision qu’une équipe de suivi a été mise en place pour contrôler de bout en bout le chantier afin que les scènes d’effondrement d’infrastructures académiques ne se reproduisent pas à leur niveau.

L’érection de l’ensemble des infrastructures pédagogiques de l’université sur une superficie de 53 hectares est prévue en 2022. Elle s’élève à un 1,7 milliard de francs CFA et permettra d’accueillir 2 000 étudiants, selon Alkassoum Maïga.

L’explication du conducteur des travaux, Anadi Attong, pour le compte de l’entreprise EDSM chargée de la construction du rez-de-chaussée

Cet édifice qu’attendent les populations sera, dans un premier temps, un bâtiment R+2 extensible en R+4 comportant en plus des bureaux, des salles de conférences qui serviront à court terme aux activités académiques.

L’aboutissement du projet de réalisation de l’université de la "cité des brochettes et du cuir", va permettre de transférer l’ensemble des étudiants qui suivent pour l’instant les cours dans des bâtiments loués.

La cérémonie de lancement des travaux des infrastructures destinées à la présidence de l’université a connu la participation d’autorités coutumières et religieuses ainsi que d’éminentes personnalités parmi lesquelles Siméon Sawadogo, ministre chargé de l’environnement, son homologue Bachir Ismaël Ouédraogo de l’énergie et le Pr Filiga Michel Sawadogo, commissaire à l’UEMOA.

Un aperçu des participants à cérémonie de la pose de la première pierre de la présidence de la future université de Kaya

Placées sous la tutelle de l’université Joseph Ki-Zerbo, les centres universitaires de Kaya et de Gaoua ont été créés par arrêté ministériel du 24 octobre 2016.
Dans le but de désengorger les universités de Ouagadougou, l’Etat a planifié la création d’universités dans les treize régions du Burkina Faso.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Réouverture des frontières au Burkina : Le ministre de la santé énonce les conditions pour les voyageurs
Éducation au Burkina : Scolariser les filles dans des régions touchées par l’insécurité
Burkina : Appel à dons au profit des déplacés internes de Sakoula
Projet biodigesteur : La Croix-rouge burkinabè vole au secours de la commune de Ténado
Burkina : La maladie ulcéreuse au cœur du 2e congrès des hépato-gastro-entérologues
Sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest : Les producteurs burkinabè veulent apporter leur contribution
Bobo-Dioulasso : Des prestataires de santé formés sur le diagnostic précoce des cancers de l’enfant
Ministère en charge de l’éducation : Un atelier pour faciliter l’implantation du BEP électricité et installation d’équipements solaires dans le système éducatif
Projets routiers de l’Etat : Le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) dresse son bilan
Journée mondiale de lutte contre le sida 2021 : Message de la Dre Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique
Education au Burkina : Les élèves des enseignements techniques et professionnels du Centre à pied d’œuvre pour la clôture de la direction régionale post primaire et secondaire
Bobo-Dioulasso : Des jeunes formés au métier de réparation de terminaux TIC reçoivent des kits pour leur installation socio-professionnelle
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés