Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 14 octobre 2021 à 22h43min
Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

Le général de brigade Aimé Barthélémy Simporé a été nommé ministre de la Défense nationale et des anciens combattants, selon un décret du 14 octobre 2021. Le président du Faso, Roch Kaboré, cède ainsi le portefeuille de ministre de la Défense à celui qui était jusque-là son ministre délégué.

Aimé Barthélemy Simporé a été élevé au grade de général de brigade par le chef de l’Etat le jeudi 26 août 2021, alors qu’il était colonel-major.

Avant de devenir ministre délégué puis ministre de la Défense nationale et des Anciens combattant, il était le directeur général du Centre national d’études stratégiques du Burkina Faso depuis février 2020.

Lefaso.net


Lire aussi : Burkina Faso : Qui est le Colonel Major Aimé Barthélémy Simporé ?


Vos commentaires

  • Le 14 octobre à 15:17, par Obliviator ! En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

    Voilà qui est bien fait ! C’est très cohérent de confier le ministère de la Défense nationale au meilleur des cas par un officier général. J’espère que le nouveau ministre deviendra très vite le grand organisateur de l’armé vers l’excellence. Attention, je n’ai pas parlé de perfection parce que c’est ce à quoi tout système organique doit aspirer.

    Bon vent au nouveau ministre et gloire à notre armée nationale !

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 15:32, par Papa En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

    Le president ROCH a compris qu’il faut mettre chacun a la place qu’il faut. Merci Mr. le president car il n’est jamais trop tard pour bien faire.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 15:40, par caca En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

    Cher modérateur excuse-moi caca pour mes ironies au régime MPP des nuls de gouvernance. L’actualité du jour mérite des jeux de mots dans les commentaires. Il y a ministre de défense et un président du Faso-ministre de défense. Les événements de Pô nécessitait la démission du PF et ministre de la défense. Ce ministre là mérite une poursuite judiciaire devant la Haute Cour de justice du Faso. Un ancien PF et ministre la défense est poursuivi de la même juridiction pour les faits de violence les 30 et 31 octobre 2014. Une démission du ministre de la défense n’est pas suffisant, il doit répondre devant la justice et expliquer qui a donné l’ordre à des militaires d’aller frapper une population qui concerne une affaire de femme.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 15:44, par le Risto En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

    Enfin un responsable militaire aux commandes !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 15:56, par Nabiiga En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

    CDP ! À vos marques, prêts, Critiquez illogiquement !!!!
    Critiquez comme bon vous semble mais, Son Excellence Rock Christian Kaboré, Vrai Fils du Pays, Combattant inlassable du Burkina, Chef des chefs Patriotes, est au-dessus de tout reproche quand il s’agit de cette guerre que les fuyards nous ont imposée avant de se le couler douce à Abidjan et en pleure devant des instances judiciaires internationales. Mettez-vous, vous CDP, dès tout de suite, derrière ce grand leader pour qu’ensemble, on fasse face à ce fléau acheté cher, à juste titre, par ceux qui l’ont achetée. Nous sommes tous victimes de leur lâcheté collective. Ensembles, nous vaincrons et nous vaincrons sans doute.

    Répondre à ce message

    • Le 15 octobre à 04:40, par Gwandba En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

      M’ba Nabiiga m’kantiiga naada.
      Si Rock est un vrai fils du pays, ça veut dire que les autres ne le sont pas ?
      Prétendre qu’il est au dessus de toute reproche concernant la guerre dans laquelle nos perdons tous les jours des vies humaines revient à se voiler la face car, pour l’être, il aurait fallu qu’il fasse des choix de solutions qui préservent nos vies mais tous sommes, d’accord qu’au delà de la ferveur partisane et subjectif, il a opté pour la mauvaise solution. ou du moins, les mauvais partenaires qui peuvent aider à combattre efficacement ces assassins.
      Prenez l’exemple de la Centrafrique. La France a pataugé pendant 8 ans avec la France sans que les centrafricains ne voient une lueur de paix si ce n’est l’occupation des mines de diamants pas l’armée françaises qui fait parti des armées les plus mauvaises au monde car, elle n’a jamais gagné une seule guerre elle seule.
      Lorsque la Russie est venue, en 4 ans, elle à pacifié le pays entier.
      Rester dans l’entre-deux où nous sommes installés de nos jours n’est pas à mon sens la bonne solution. Accepter que des milliers de vies soient arracher pour prouver à la France qu’on souhaite être un des ses amis est catastrophique. Le numéro de séduction de MACRON au Burkina semble marcher comme il voulait. Sa danse du ventre à Ouagadougou à finit par convaincre notre poltron de président qu’il pourra avoir la médaille de mérite française. Je ne vous apprend rien. Le nègre et la médaille même si elle est en pacotille ce n’est pas grave pour certains.
      Sans parler des nominations de complaisances depuis son arrivé à la tête du pays.
      Il lui reste quelques pour finir ses mandats de malheur. Il n’a plus rien à perdre. Qu’il fasse pour une fois le bon choix. Peut être qu’il restera du bon côté de l’histoire. Pour l’instant, il est le pire président que nos avons eu. On pensait que les pires étaient Blaise et Jean Baptiste. Mais là, il racle les fonds des caniveaux.

      Répondre à ce message

    • Le 15 octobre à 09:42, par NZ En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

      J’ai l’impression d’entendre un certains Ladji Adama à une autre époque. Nabiiga, n’hésitez pas à terminer vos commentaires par qu’Allah bénisse Rock Kaboré et sa noble famille.

      Répondre à ce message

    • Le 15 octobre à 16:35, par Henriette kouassi En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

      Avant tout condoléances aux parents des victimes et bon rétablissement aux blessés. C’est pas mieux de comme ça de nommer un militaire à la Défense ! Hélas, il y a eu trop de disparus et de déplacés internes. Quels orgueil et de soumission que de vouloir tenir mordicus à ne pas nommé militaire au gouvernement. Dans les couloirs, il est dit qu’en réalité, il agissait sous le dictat du petit mari de Brigitte pour que nos vaillants et compétant soldats n’entravent pas l’exécution d’un plan machiavélique.Mais à force d’accumuler les échecs cuisants,il découvre que, s’il ne recule pas, les jours à venir allaient être infernal pour lui,d’où sa pirouette. Il doit remercier le Mali de lui avoir indiqué le chemin de la dignité et de bonheur.....Courage aux différentes forces de défenses.Vive le Burkina, vive l’Afrique.

      Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 15:58, par kinda En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

    Faut-il entendre par là que le président jette l’éponge ???

    Répondre à ce message

    • Le 14 octobre à 17:18, par Le réaliste En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

      Pas du tout. C’est du reste ce qui devrait être fait depuis l’arrivée de Son Excellence Rock Marc Christian KABORE au pouvoir si ses conseillers étaient réalistes. En effet, l’insécurité et le grand banditisme qui sévissaient au Burkina depuis plusieurs années avant l’insurrection, les terroristes qui pullulaient à nos frontières et sillonnaient les rues de Ouagadougou ainsi que l’incivisme criard dans le pays recommandaient que l’Armée soit la priorité du Gouvernement après la transition qui a été perturbée par le coup d’Etat. Les ministères de la Défense et de la Sécurité devraient, pour question de réalisme, être gérés par des militaires patriotes et valeureux, de sorte à restaurer l’autorité de l’Etat jadis à terre et exaspérée après l’insurrection.
      Autrement, le Président ne doit jamais jeter l’éponge, advienne que pourra. C’est un digne fils du Faso

      Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 16:05, par RAOGO En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

    Finalement nous avons eu notre Ministre de la défense militaire

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 17:00, par HUG En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

    Lrs courtisans du mpp ont encore envahi le fasonet.Voila un regime qui avait dit qu il n. Y aurait pas de militaires au gouvernement. Et un beau matin on nomme un militaire au gouvernement.Allons seulement.Si un militaire peut nous aider a nous liberer c est bien mais en meme je me demande pourquoi tant de morts, de blessés à vie et de personnes deplacés internes avant de nommer un militaire ? J e dis qu on n a pas besoin d un militaire comme ministre pour remporter des victoires.Mais lorsqu on a essayé presque tout et que ca ne marche pas il faut jeter les dderniers essais.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 17:04, par Le réaliste En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

    Tant mieux si on veut maintenant des militaires dans le Gouvernement. Il reste le Ministère de la Sécurité où il faut un Magistrat militaire pour mieux gérer l’usage des armes "collectives et lourdes" réclamée ça et là.
    Je pense que les nouveaux Ministre et CEMGA trouveront la solution idéale au recadrage des soldats dont la majeur partie semble non maitrisée par leurs chefs, surtout les officiers sur le terrain.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 17:08, par @@GOG En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

    Félicitations M.le Ministre.Avec le Général Gilbert OUEDRAOGO,vous formez un groupe choc ,un bulldozer.Mais vous êtes mieux placé que moi pour savoir que nos prisons sont pleines.En termes clairs,il n’y a plus de places en prison .Sur le terrain,vos manœuvres salvatrices doivent en tenir compte.Vous êtes en guerre,et dans ces conditions extra ,la légitime défense vous est légale.Pourquoi rester là,attendre qu’on vous surprenne,qu’on vous tue ?Vous aussi,faites comme eux en les attaquant par surprise.Que Dieu vous bénisse !

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 18:03, par Gongoni En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

    Tout ça fait désordre et tâtonnements dans la gouvernance et la gestion du pays . Franchement ,il faut que le président du Faso se ressaisisse rapidement ,car on peut pas diriger un pays ,de surcroit quasiment en guerre de cette façon. Honnêtement ça ne va du tout . Il faut qu’on se dise parfois la vérité

    Répondre à ce message

    • Le 15 octobre à 10:59, par Nabiiga En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

      @Gongoni

      S’il sent comme un rat, c’est un rat !!!
      S’il marche comme un rat, c’est un rat !!!
      S"il parle comme un CDP aigri hey ben, c’est un CDP aigri

      J’ai des amis CDP que je côtoie et ils parlent exactement comme toi :
      Le refrain de tous les jours : ’
      ‘Le pays n’est pas gouverné’
      ’Vraiment ça ne va pas’
      ‘Il faut que le Président se ressaisisse’
      ‘On ne gouverne pas comme cela’
      ‘Ce sont des plaisantins, des néophytes’
      ‘Il y a trop de tâtonnement’

      Des critiques éhontées à n’infini

      C’e sont toujours les mêmes refrains. Que veulent-ils ? Un changement ! Et quel type de changement ? Celui d coup de force pour dégommer l’équipe qu’ils n’hésitent pas à qualifier de néophyte.
      Tu aurais dû simplement t’identifier comme CDP pour reprendre les refrains de tous les jours.

      Tenez-vous bien, le Burkina n’a jamais été géré de mieux. Si vous campez sur la guerre que nul autre que les ténors de CDP et fuyards ont imposé sur ce pays pour faire chuter le gouvernement, c’est votre droit de rêver car les Burkinabè ont vu claire. Si le CDP voulait la fin de cette guerre, le Burkina vivra la paix mais comme on trouve dans cette guerre une ouverture possible pour vous de revenir aux affaires principalement pour faire rentrer au pays ceux qui l’ont fui, votre galère est loin de voir sa fin.

      Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 18:24, par KingBaabu En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

    Moi je persiste et je signe. Dans un régime qui se veut démocratique, les militaires en activité n’ont pas leur place à la tête des ministères. C’est une grosse erreur que vient de faire le président.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 19:18, par Bob En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

    Depuis le départ on sentait une ASTUCE pour contourner la règle non écrite de militaires ministres. Or c’est ce manque de TRANSPARENCE qui est à la base de tous nos échecs. Ce n’est pas la nomination de quelques Has Bern dont certains ont été emportés par les mutineries qui est la solution. Il faut une RUPTURE avec les anciennes méthodes pour vaincre ces Nouveaux Défis.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 20:30, par HUG En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

    Le mpp a juré qu il n. Yaurait pas de militaires dans le gouvernement.Ce qui est vrai car les militaires ont leur place dans les casernes et non dans les palais.Subitement vous ramenez encore les militaires dans le gouvernement.Allons seulement.Webmaster mon premier post n est pas passé pourquoi.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 21:38, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

    Hum... Je suppose que le président a réalisé que ses nombreuses occupations nuisent au bon fonctionnement du ministère de la défense.

    Mais nous persistons à dire qu’un militaire n’est pas à sa place au poste de ministre. C’est un poste politique et un militaire qui commence à faire de la politique, c’est dangereux.
    L’histoire a montré que d’une part ils ont tendance à vouloir commander et à prendre tout le pouvoir, donc la présidence, et d’autre part à résoudre les problèmes par la force et par les armes car c’est ce qu’ils ont appris.

    Un bon militaire, à l’état major ou à un poste de conseiller, peut tout à fait mettre ses compétences au service du pays sans occuper forcément le portefeuille ministériel.
    D’ailleurs, dans les autres ministères, ce sont les techniciens qui font le travail, le ministre étant là pour donner la direction générale et arbitrer entre les différentes options sans être forcément un expert du domaine.
    Florence Parly, ministre française de la défense, n’est pas militaire mais cela n’empêche pas les armées françaises de fonctionner correctement.
    Le président Jo Biden a dû négocier avec le congrès afin de nommer Lloyd Austin secrétaire d’état à la défense des USA parce qu’il n’avait pas quitté son poste de général depuis plus de 10 ans comme le veut leur loi.

    Si notre état major avec tout ses généraux et ses colonels n’a pas encore trouvé la bonne stratégie face au terrorisme, nommer l’un d’entre eux ministre ne va rien changer. Laissez les militaires dans leur rôle et qu’ils trouvent comment nous sortir de là, au lieu de les transformer en costard-cravates !

    Le président a cédé à la pression mais c’est un recul dans la gouvernance démocratique que l’armée ou la justice se mélange avec la politique.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 00:52, par Floda En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

    Je suis désolé mon cher caca,on ne peut pas demander la démission du PF et du de son ministre à cause du comportement honteux d’un militaire se croyant tout permis pour avoir une femme.En quoi le PF pouvait éviter cela.Je vous signale que ces bastonnades militaires étaient monnaies courantes avec le régime de celui que vous jugez inopportun de juger pour les évènements des 30 et 31 Octobre.On ne doit pas critiquer pour critiquer mon cher.Je ne suis d’aucun bord politique et toute forfaiture doit être jugée.il y’a eu des morts en 2014 et des blessés à Po, donc tout le monde doit passer à la barre.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 04:36, par Adakalan En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

    Aujourd’hui les échec du MPP ne se mesure pas a la présence de tel ou tel personne a un poste donné. C’est la désuétude d’un système en place depuis des années qui nous attire des malheurs. Faut traiter le mal a la racine. Des règlements de comptes par ci, des rancune par la, c’est ça notre malheurs aujourd’hui. Si la nomination d’un militaire peut conjurer ce mal, tant mieux. Autrement dit ,il faudrait changer le logiciel d’un système âgé de près de 30 ans.
    Se dedire n’est pas forcément mauvais, mais le problème n’est pas forcément a ce niveau.
    Ce qui nous intéresse que la paix et la sécurité règne au Faso avec ou sans Mr ROCH a la défense.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 05:13, par Burkina En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

    Après tant de temps perdu à tergiverser pour finalement s’y résoudre ! On aurait peut être fait économie de certaines victimes et de certaines déroutes.
    Tout le monde sait que les militaires ne diront jamais tout à un civil. Ils ne se dévoueront jamais totalement à un civil. On sait aussi qu’un ministre délégué n’est pas un ministre. Imaginez les grandes rencontres des ministres de la Défense genre G5 Sahel : les nôtres flottent toujours (ne sachant rien de l’armée pas même ce que c’est que l’infanterie et encore sous-ministre pendant que les autres sont des ministres pleins). Mieux vaut tard que jamais. Dans un pays en guerre, il n’y a pas d’autre issue. L’armée ce n’est pas la peste. Au contraire, il s’agit des hommes les mieux formés d’un pays, les plus vertueux jusqu’à ce que la politique comme souvent mais pas toujours les corrompe ! Je ne trouve pas à redire.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 06:53, par Zongo En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

    Il n’est jamais tard pour bien faire dit-on. Merci Monsieur le Président d’avoir fait ce que tous les spécialistes réclamaient depuis longtemps à savoir, confier La Défense nationale à un du domaine.
    En faisant cela vous venez de briser un de engagements même s’il état oral à savoir « ne jamais confier un poste ministériel à un homme de tenue. ». Parfois il faut avoir le courage de renoncer à soi même et évoluer selon les contextes.
    Nous espérons que cette décision aussi tardive soit elle contribuera à améliorer la situation sécuritaire au Faso.
    Les militaires ont une grande intelligence dans tout ce qu’ils font et ce sera dommage de ne pas en profiter pour l’interêt national.
    Bon vent au nouveau stratège en sécurité, Ministre de La Défense.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 08:16, par Kouda En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

    Ainsi, le président Rock M. C. Kaboré a tourné, tourné et tourné pour nommer un militaire au gouvernement. Par principe, je suis contre la présence de FDS en activité dans le gouvernement. Cela évite la politisation des FDS et leur rappelle qu’ils sont sous commandement du civil in fine. Ce principe est sacré car les FDS n’existent pas pour eux mêmes.
    Mais dans un pays où l’on pense qu’il faut forcément être FDS pour être spécialiste de la sécurité et de la défense, nous risquons de ne jamais nous en sortir. Croire que pour lutter contre le terrorisme, on peut s’accommoder de certains bricolages à court terme nous conduira très vite à des problèmes plus sérieux.
    Bonne chance au nouveau ministre de la défense et au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 08:43, par SID PAWALEMDÉ En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

    L’exécutif est encore passé à côté. Moi je suis civil et je connais le terrain mieux que quiconque. Au lieu de ....... on a préféré Confirmer SIMPORE qui n’était nulle part que dans la hiérarchie militaire en difficultés avec le terrorisme. Allons seulement, peut être dans 12 mois ce serait enfin moi. Le problème ici n’est pas un problème d’hommes mais de Stratégies et d’approche. J’attendrais dans 3 mois comment Simporé va dérouler sa stratégie. Le terrorisme prendra fin systématiquement au Burkina le jour où tous les burkinabè comprendront qu’aucun terroriste ne vit en brousse, ni ne se déplace à plus de 15 km pour aller attaquer car tous les otages sont connus de leurs kidnappeurs. C’est pourquoi, les yeux bandés, ils disent à l’otage, la couleur de son portail, le nom de ses plus proches voisins, parfois les noms de ses enfants, le type de moyen de déplacement qu’il utilise avec la couleur et la marque ..... Etc....
    C’est sûr qu’après SIMPORE, c’est moi qui vais dérouler ma stratégie pour arrêter cette hémorragie qu’est le Djihadisme.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 09:22, par boss En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

    Nous ne sommes pas au niveau des occidentaux pour faire tout comme eux. Nous avons notre chemin à faire ; et si c’est le militaire qui peut régler nos problèmes, allons-y avec eux.
    L’essentiel et ce qu’il nous faut, ce sont des hommes et femmes patriotes qui vivent et rêvent pour le bien du pays, militaire ou pas. Mais c’est l’individualisme apparemment qui prime actuellement.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 13:37, par SKY En réponse à : Burkina : Le président du Faso cède le portefeuille de ministre de la Défense au Gal de brigade Aimé Barthélémy Simporé

    Il serait naïf voire amnésique de croire ne serait-ce qu’une seconde que ce transfert de responsabilité changera quoi que soit à la situation actuelle si elle ne l’empire pas ! C’est dommage que certains Burkinabés se rabaissent toujours à de petites rivalités mesquines entre mpp et cdp dans le but de garantir leur pitances pendant que le Burkina Faso est en voie de disparition. Pire encore, certains se posent en défenseur du régime qui assiste impuissant à la mort de fils et filles innocentes du pays. Vous devriez avoir hontes. Rock n’aurait pu du que céder le ministère de La Défense. C’est plutôt et surtout son fauteuil présidentiel qu’il devrait libérer.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Centre-nord du Burkina : La construction de la présidence de la future université de Kaya a commencé
Gestion du contentieux de l’Etat : l’Agence judiciaire de l’Etat échange avec les responsables des structures déconcentrées de la Boucle du Mouhoun
SONABHY : Le nouveau directeur général, Dr Alpha Oumar Dissa, s’engage à promouvoir le plein épanouissement professionnel des agents
Sondage : Deuil national ou Journée de souvenir et d’hommage populaire aux victimes des attaques terroristes (civils, personnels des Forces de défense et de sécurité, VDP) ?
Efficacité de l’utilisation des ressources dans le secteur du bâtiment et de la construction au Burkina Faso : Une question de plus dans l’agenda du ministère de l’Urbanisme, de l’habitat et de la ville
PNDES II : C’est au tour du Centre ouest de s’informer et s’outiller sur les enjeux
Banque commerciale du Burkina : Le personnel rend hommage à l’ex-directeur général Mahmud Hammuda
Burkina Faso/Fête du Maouloud : La journée du mardi 19 octobre 2021 déclarée chômée et payée
16e synode diocésain à Ouagadougou : « Le but est de faire germer des rêves, susciter des prophéties et des visions », dixit Phillipe Ouédraogo
Violences basées sur le genre et mécanisme de gestion des plaintes : Les acteurs concernés outillés à Koudougou
Koudougou : Le styliste François 1er renforce les capacités de son entreprise
Bobo-Dioulasso : Le syndicat des transporteurs intercepte cinq cars ivoiriens en transit sur le territoire burkinabè, avec à son bord des passagers nigériens
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés