Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour progresser, il ne faut pas répéter l’histoire, mais en produire une nouvelle. Il faut ajouter à l’héritage que nous ont laissé nos ancêtres.» Mahatma Gandhi

Covid-19 : 400.000 doses de Sinopharm pour renforcer l’offre vaccinale au Burkina

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • dimanche 19 septembre 2021 à 23h25min
Covid-19 : 400.000 doses de Sinopharm pour renforcer l’offre vaccinale au Burkina

Le Burkina Faso a reçu de la République populaire de Chine, 400.000 doses de vaccins Sinopharm dans le cadre de la lutte contre le covid-19. Ces vaccins, assortis de seringues, ont été réceptionnés à l’aéroport international de Ouagadougou le samedi 18 septembre 2021 par la ministre délégué chargée de l’intégration et des Burkinabè de l’extérieur et l’ambassadeur de Chine au Burkina. D’une valeur d’un peu d’un milliard de FCFA, ces doses viennent renforcer l’offre vaccinale.

En offrant 400.000 doses du vaccin anti-covid-19 Sinopharm au Burkina Faso, la Chine concrétise la promesse faite par son président d’offrir 100 millions de doses de vaccins aux pays en développement au cours de l’année 2021. A travers ce don, la Chine vient témoigner une fois de plus son soutien au Burkina Faso dans la lutte menée contre le covid-19.

Un flacon de Sinopharm

Pour la ministre délégué chargée de l’intégration et des Burkinabè de l’extérieur, Clarisse Mérindol/Ouoba, ce geste vient aussi renforcer les liens d’amitié et de coopération qui existent entre les deux pays. C’est pourquoi elle a, au nom du peuple burkinabè, exprimé toute sa gratitude pour ce don. A l’en croire, ce don va renforcer les capacités du Burkina dans la riposte contre le covid-19.

« 400.000 doses qui viennent s’ajouter à 400.000 autres doses d’astrazeneca et Johnson and Johnson, vont permettre d’intensifier la lutte contre la pandémie. Il ne nous reste plus qu’à aller sur le terrain et interpeller l’ensemble des citoyens, à nous sensibiliser mutuellement pour que nous puissions, dans un avenir très court, éradiquer cette pandémie qui n’est pas du tout une illusion mais qui prend des vies malheureusement », a-t-elle laisser entendre.

L’ambassadeur de Chine et la ministre délégué échangeant les actes de remise

Le vaccin Sinopharm, dont l’efficacité est de 79%, a été certifié par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Chaque flacon de vaccin contient deux solutions pour deux personnes. Selon l’ambassadeur de Chine au Burkina, Li Jian, le vaccin se révèle être une solution dans la prévention et le contrôle de la maladie. C’est pourquoi son pays a fourni plus de 990 millions de doses de Sinopharm à plus de 100 pays dans le monde pour les soutenir dans leur lutte contre la pandémie du covid-19.

« Le vaccin ne peut pas éviter tout genre de risques de contamination mais il peut éviter le pire. La mortalité ou la gravité de la maladie puisse être réduit considérablement. Avec le vaccin, on peut construire une immunité collective humanitaire », a-t-il soutenu. Il n’a pas manqué d’inviter les populations à se faire vacciner, afin de se donner toutes les chances de bouter le coronavirus hors des frontières du Burkina.

Photo de groupe autour des vaccins

Il faut noter que ce don de 400.000 doses constitue la première partie de la dotation du Burkina en vaccins Sinopharm. La deuxième tranche sera bientôt livrée sur demande du gouvernement burkinabè et la quantité pourrait être, selon l’ambassadeur de Chine, supérieure ou égale à 400.000 doses.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 19 septembre à 17:48, par Nick En réponse à : Covid-19 : 400.000 doses de Sinopharm pour renforcer l’offre vaccinale au Burkina

    Pendant que les pays qui ont ete les premiers a utilise Sinopharm annullent leurs commandes vue l’efficacite douteuse des vaccins chinois, Le Burkina Faso signe de nouveaux contratcs. Quelle honte !

    Répondre à ce message

    • Le 20 septembre à 06:57, par Hummm En réponse à : Covid-19 : 400.000 doses de Sinopharm pour renforcer l’offre vaccinale au Burkina

      Mr Nick, êtes vous sûrs de ce que vous avancez ? Quelles études mettent en doute l’efficacité des vaccins chinois ? Éclairez nous svp, n’avancez pas des informations sans preuve aussi facilement ! Il y’a trop de fake news ces dernières années et surtout trop de crédit accordé aux informations récoltées sur la toile…. Et puis, votre pays a fait qu’elle commande pour l’annuler ?? Dites moi….

      Répondre à ce message

      • Le 20 septembre à 11:02, par Kouda En réponse à : Covid-19 : 400.000 doses de Sinopharm pour renforcer l’offre vaccinale au Burkina

        Hummm,
        Je vous conseille de jeter un coup d’œil au site de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Par ailleurs, d’autres sites très crédibles existent où vous pourrez avoir des informations sur l’efficacité comparée des vaccins.
        Je vous informe aussi que de nombreux Chinois ne font pas confiance aux vaccins chinois et préfèrent les vaccins étrangers. Pour quelles raisons ? Je l’ignore. Je vous laisse chercher.

        Répondre à ce message

  • Le 20 septembre à 09:42, par beogo En réponse à : Covid-19 : 400.000 doses de Sinopharm pour renforcer l’offre vaccinale au Burkina

    @Hummm : c’est bien gentil à vous de surveiller les forums burkinabè pour voir ce qui se dit sur la Chine et défendre sa position.
    Pour revenir aux vaccins, la Corée du Nord (grand ami de la Chine) a rejeté le vaccin chinois, n’est-ce pas ? pour cause d’inefficacité.
    De manière générale, vos vaccins à virus inactivé ont une efficacité de 51% bien moindre par rapport aux vaccins occidentaux.
    En outre, les données concernant les différentes phases de développement des vaccins chinois ne sont pas publics d’où le doute

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre à 14:05, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Covid-19 : 400.000 doses de Sinopharm pour renforcer l’offre vaccinale au Burkina

    Aya ! encore des débats sur les vaccins ! Et toujours des amalgames et des "gama"...

    1°) L’OMS n’agrée pas un vaccin si elle ne dispose pas de toutes les informations, et tous les pays membre y ont accès, ce qui signifie qu’elles sont publiques.
    C’est d’ailleurs l’attente de toutes ces données qui a retardé son adoption (Mai 2021 seulement) et son arrivée au Faso. Car notre grande amie la Chine nous le proposait gratuitement depuis longtemps, mais nous avons préféré attendre sagement l’avis de l’OMS. Nous sommes parmi les derniers à le recevoir, ils en ont déjà distribués 990 millions ! Dire que "le monde le rejette" est donc largement exagéré.

    2°) Les 400.000 doses sont un don. Il n’y a donc pas eu "commande" ni de paiement. A ce jour, TOUS les vaccins arrivés au Burkina ont été obtenus gratuitement, soit dans le cadre de COVAX, soit offerts par des pays amis.

    3°) L’efficacité des vaccins s’évalue en fonction de plusieurs situations, avant de donner un chiffre global. Il est vrai que les vaccins chinois sont parmi les moins efficaces, avec une protection contre les formes graves et le décès situés entre 50 et 65%. Cependant, il faut bien comprendre que les vaccins occidentaux, vantés pour leur efficacité ente 70 et 92%, tombent à moins de 50% pour certains variants du virus. Donc, ça dépend...

    4°) Le cas de la Corée du Nord n’a rien à voir avec l’efficacité du vaccin. Ce pays joue la carte politique avec le vaccin comme avec d’autres sujets. De la même manière, Taiwan a refusé les vaccins chinois pourtant offerts gratuitement, permettant aux USA de courir les "sauver" avec des vaccins venant de pays "démocratiques". Faut pas tout mélanger.

    5°) Le phénomène de méfiance envers les vaccins est universel. Des américains se méfient du vaccin, des russes se méfient du vaccin, en particulier de leur vaccin spoutnik, les chinois se méfient des vaccins, en particulier des vaccins chinois, etc...
    Les raisons sont les mêmes partout : les politiques ont fait la preuve de leur duplicité ! Les populations se demandent donc ce qui se cache derrière ces vaccins, si rapidement développés et pourquoi ont veut à tout prix les vacciner ! Et bien évidement, chacun se méfie particulièrement de son propre gouvernement et donc de ses propres vaccins "patriotiques"...
    Sauf les africains, qui font toujours plus confiance aux mêmes colons qui les ont pourtant n fois trompés !

    En fait, on sera tous immunisés, d’une façon ou d’une autre : en se vaccinant, ou en attrapant le virus ! Les questions réelles concernent l’éventuelle hospitalisation ou l’éventuel décès. Le Burkina a la chance d’être parmi les plus résilient de ce côté. Sil y avait des centaines de morts par jour comme ailleurs, je ne suis pas sûr qu’on tiendrait de tels débats, mais plutôt qu’il y aurait embouteillage sur les sites de vaccination !

    Mais le fait d’avoir le choix de se vacciner ou pas, et qui plus est en choisissant entre plusieurs vaccins est un luxe qu’on devrait apprécier à sa juste valeur, au lieu de critiquer tout et tout le monde.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 06:53, par Hummm En réponse à : Covid-19 : 400.000 doses de Sinopharm pour renforcer l’offre vaccinale au Burkina

    @Sidpawalemde Sebgo, merci, merci beaucoup !
    si on avait plus de personnes réagissant comme vous sur ces fameux réseaux sociaux on avancerait sûrement plus vite ! Les réponses précédentes a ma pieuse demande ‘’d’éclairage’’ m’avaient vraiment laissé sur ma faim…. C’est ce que je disais évitons de rapporter dans les forums nos informations souvent fausses récoltées ça et la…. Effectivement, je trouve aussi que la méfiance est universelle et c’est donc à notre propre intelligence qu’il faut se fier. Il y’a trop de raisons politiques. Les américains ont rejeté des vaccins européens pour préférer les leurs, les français boudent astra zeneca pourtant largement utilisés par les britanniques, même chose pour les vaccins chinois…. chacun doit réfléchir à sont propre niveau : est-ce important de se protéger contre les formes graves ? A-t-on la chance oui ou non d’avoir accès et en plus le choix pour une protection en plus gratuite ? Ceux qui sont les plus exposés à la mort ou les formes graves ne se posent pas la question…ils se vaccinent. Les autres sont soit ignorants soit égoïstes….

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Covid-19 : 289 nouveaux cas durant la période du 22 au 28 novembre 2021
Covid-19 au Burkina : 197 nouveaux cas et 16 décès enregistrés du 15 au 21 novembre 2021
Burkina - Covid-19 : Réouverture des frontières terrestres et ferroviaires à compter du mercredi 1er décembre 2021 (Conseil des ministres)
Covid-19 au Burkina : 233 nouveaux cas et 31 décès enregistrés du 8 au 14 novembre 2021
Conservation des vaccins contre le covid-19 : Le Grand-Duché de Luxembourg offre 50 réfrigérateurs médicaux au Burkina
Covid-19 au Burkina : 178 nouveaux cas à la date du 1er au 7 novembre 2021
Covid-19 au Burkina : Une étude sur les conséquences de la pandémie au niveau alimentaire
Lutte contre le covid 19 : L’ONG 360 développement offre 30.000 cache-nez à la police nationale
Covid-19 : Des Etats africains répondent à l’appel du PMNCH par des engagements financiers
Covid-19 au Burkina : 202 nouveaux cas à la date du 25 au 31 octobre 2021
Covid-19 au Burkina : 34 nouveaux cas enrégistrés, 24 guérisons et 05 décès a la date du 18 octobre 2021
Covid-19 au Burkina : 07 nouveaux cas et 06 décès enregistrés à la date du 17 octobre 2021
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés