Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Lutte contre la COVID-19 : Jhpiego appuie l’organisation de la revue intra-action pour booster la vaccination dans la région du Centre.

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • Publi-reportage • jeudi 7 juillet 2022 à 22h00min
Lutte contre la COVID-19 : Jhpiego appuie l’organisation de la revue intra-action pour booster la vaccination dans la région du Centre.

Avec l’appui financier de l’USAID à travers Jhpiego, le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique du Burkina Faso a organisé du 27 juin au 1er juillet 2022, à Koudougou, une revue intra-action de la mise en œuvre de la vaccination contre la COVID-19 dans la région du Centre. Piloté par la région du Centre et avec l’appui de la Direction de la Prévention par les Vaccinations (DPV), cet atelier visait à analyser les défis et les leçons apprises lors du déploiement de la vaccination contre la COVID-19 dans la région du Centre.

A l’instar d’autres pays du monde, le gouvernement du Burkina Faso a inscrit la vaccination dans sa stratégie de prévention et de lutte contre la pandémie de COVID-19. Débuté le 2 juin 2021, à ce jour, 3.147.441 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin sur toute l’étendue du territoire national. Parmi ces personnes, seulement 1 640 349 parmi elles ont été complétement vaccinées soit 7,35% de la population totale.

Le présidium à la cérémonie de clôture de l’atelier, avec de la gauche vers la droite : Dr Olivier Douamba (Pharmacien régional à la DRS du Centre), Dr Mathurin Bonzi (Directeur pays de Jhpiego), Dr Issa Ouédraogo (Direction de la Prévention par les Vaccinations) et Dr Romial Sawadogo (Directeur du projet GHS à Jhpiego)

La région du Centre qui abrite la ville de Ouagadougou, avec 162 787 personnes complétement vaccinées sur une population totale de 3 340 720 soit 4,87%, enregistre une des plus faibles couvertures vaccinales contre la COVID-19 selon la Direction de la Prévention par les Vaccinations (DPV). Quelles sont les raisons de la faible adhésion de cette population urbaine à la vaccination contre la COVID-19 ? Comment inverser la tendance actuelle afin d’atteindre l’immunité collective ? Qui mieux que les acteurs impliqués dans la prestation et la promotion des activités de vaccination dans cette région pour mener la réflexion ? C’est à ces questions que les participants à l’atelier devaient apporter des réponses.

Dr Romial Sawadogo et Dr Annick Sidibé, Conseillère Surveillance et Vaccination à Jhpiego ont coordonné l’organisation de l’atelier avec le Ministère de la Santé.

Cet atelier a ainsi regroupé des infirmiers chef de poste, les équipes Cadres de Districts des cinq Districts Sanitaires de la région, la Direction régionale de la santé du Centre et la DPV. A ces acteurs étatiques, se sont ajoutés les partenaires techniques et financiers qui accompagnent le Ministère de la Santé dans le domaine de la vaccination (Jhpiego, PATH, TBI).
Répartis dans quatre groupes thématiques, les participants ont travaillé durant plusieurs jours à :

-  Analyser les données de vaccination de la région du Centre et identifier les zones de faibles performances
-  Analyser les stratégies et interventions mises en œuvre dans le cadre de la vaccination contre la COVID-19 dans la région du Centre en identifiant les insuffisances, les défis et les meilleures pratiques depuis le début de la vaccination ;
-  Documenter et appliquer les leçons tirées des efforts de réponse déployés jusqu’à présent pour permettre l’atteinte des cibles ;

-  Mettre à jour le plan de déploiement de la vaccination dans la région du Centre avec des stratégies ayant prouvé leurs efficacités dans l’atteinte des cibles.
Sur le terrain, les équipes chargées de conduire la vaccination ont développé des stratégies visant à susciter l’adhésion des populations à la campagne de lutte contre la COVID-19 par la vaccination. Entre autres approches, l’on retient : la vaccination de porte à porte dans les domiciles, la vaccination dans les mosquées du vendredi, les marchés et yaars, la mise à contribution des personnes influentes de la communauté pour la mobilisation sociale, etc.

Tout comme cette participante (milieu), les acteurs chargés de conduire la campagne de vaccination ont bien apprécié l’organisation de l’atelier organisé par le Ministère de la Santé et Jhpiego.

Malgré ces approches, l’adhésion des populations à la vaccination contre la COVID-19 reste un défi pour les acteurs concernés. Une situation que reconnaît un des participants. « Ceux qui ont compris l’intérêt de la vaccination sont venus d’eux-mêmes, ceux qui étaient réticents et qui ont marqué un temps d’observation, se sont faits vacciner par la suite. Nous sommes conscients qu’il reste encore un grand nombre de personnes qui ne se sont pas encore vaccinées », affirme-t-il.

A la cérémonie de clôture de cet atelier qu’il a présidée, Dr Issa Ouédraogo, Directeur de Protection par les Vaccinations a rappelé la cible à vacciner au Burkina Faso et qui est de 15 millions de personnes afin de protéger les populations. Il a exhorté les acteurs de la région à renforcer la communication et la lutte contre les rumeurs et à mettre en œuvre des stratégies innovantes orientées résultats.

Photo de famille, à l’issue de l’atelier.

Présent à cette cérémonie de clôture, Dr Mathurin Bonzi, Directeur pays de Jhpiego a déclaré : « Je me réjouis que cet atelier ait eu lieu dans un contexte où le taux de vaccination est encore bas dans la région du Centre. Il a permis de susciter la réflexion afin de booster ce taux. Nous espérons que cela pourra inspirer à la prise d’actions porteuses qui aideront à l’atteinte de l’immunité collective au sein des populations ».

Souleymane Zaré et Dr Annick Sidibé (Jhpiego-Burkina Faso)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Coronavirus au Burkina : 69 nouveaux cas confirmés à la date du 12 au 18 septembre 2022
Burkina/Santé : L’ambassade du Canada donne plus de 600 000 doses de vaccin contre la COVID 19 au ministère de la Santé
Situation du COVID-19 au Burkina : 19 cas confirmés, 21 guérisons, aucun décès, à la date du 25 au 31 juillet 2022
Lutte contre le COVID-19 au Burkina : Le ministère de la Santé ambitionne vacciner au moins 100 000 personnes à Ziniaré
Journée africaine de lutte contre la corruption : « Les fonds Covid-19 n’ont pas été gérés de façon transparente selon les normes internationales », Philippe Nion, contrôleur général de l’ASCE-LC
Lutte contre la COVID-19 : Jhpiego appuie l’organisation de la revue intra-action pour booster la vaccination dans la région du Centre.
Burkina/Faible taux de vaccination contre le Covid-19 : La faute à la faible implication des organisations à base communautaire ?
Lutte contre le Covid-19 au Burkina : L’ambassade des Etats-unis organise une journée de vaccination
Covid-19 au Burkina Faso : L’Institut national de santé publique appelle toujours au respect des mesures barrières
Covid-19 : Plus de deux tiers des Africains ont été exposés au virus, selon l’OMS
Covid-19 au Burkina : Aucun cas confirmé à la date du 26 mars 2022
Covid-19 au Burkina : Quatre nouveaux cas et un décès enregistrés à la date du 14 mars 2022
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés