Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Burkina Faso : Le mouvement "Endogène" entend œuvrer pour la construction d’un Etat-Nation

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 3 septembre 2021 à 18h10min
Burkina Faso : Le mouvement

Le mouvement "Endogène" a animé ce vendredi 3 septembre 2021 à Ouagadougou, une conférence de presse en vue d’inciter le peuple burkinabè à prendre pour repère la date historique de la reconstitution de la Haute-Volta afin de relever les défis qu’impose le terrorisme au Burkina Faso. Cela, dans l’objectif de susciter en chaque citoyen "un esprit patriotique" afin de contribuer à la construction de l’Etat-Nation à travers la célébration du 4 septembre 1947.

Fragilisé aujourd’hui par le terrorisme, le Burkina Faso a pratiquement perdu le contrôle d’une partie de son territoire. Ce qui sème la peur, le désespoir, et entraine un repli identitaire et une stigmatisation au niveau des populations. Dans l’optique d’œuvrer à mettre un terme à cette situation, le mouvement "Endogène" prévoit une batterie d’activités les 4 et 5 septembre 2021 à l’occasion de la commémoration de la reconstitution de la Haute-Volta.

Il s’agit de deux panels à l’université Joseph Ki Zerbo de Ouagadougou, d’une soirée des savoirs endogènes animée par des projections vidéo, contes et musique au Foyer du renouveau, d’actions de solidarité envers les personnes déplacées internes ainsi qu’une séance d’aérobic au monument des Héros nationaux.
Des activités connexes se mèneront simultanément dans les 12 autres régions du Burkina Faso.

Harouna Kaboré, ministre en charge du commerce et président du mouvement "Endogène"

Pour Harouna Kaboré, président du mouvement "Endogène", la détermination des Burkinabè et leur sens de l’intérêt général qui a prévalu de par le passé en gagnant de grandes luttes comme celle de la reconstitution de la Haute-Volta pourrait aider le pays à aller de l’avant.

« Nous sommes un peuple résilient. Nous avons déjà connu l’adversité par le passé de 1932 à 1947 où notre pays a failli ne pas exister et c’est pour cela d’ailleurs que nous pensons que c’est un bon repère afin de continuer de nous battre pour exister et créer davantage de prospérité économique et sociale pour les populations », estime-t-il.

Revenant sur les faits du lynchage des trois agents du Centre de contrôle des véhicules automobiles dans la commune de Bouroum-Bouroum, Harouna Kaboré a déploré ce drame en ayant la conviction que ces actes ne se produiraient pas dans un Etat-Nation.

Les valeurs du mouvement "Endogène"

Pour parvenir à ses fins, le mouvement compte travailleur de concert avec tous ceux et celles qui partagent sa vision.

Avec pour devise “Converser”, “Converger” et “Convertir” son action repose sur les valeurs de liberté, d’égalité, d’Etat de droit et de démocratie, de justice sociale, de solidarité, de paix, de confiance, de probité, d’écoute et de tolérance.
En créant "Endogène", les femmes et les hommes qui le composent, veulent se donner les moyens de faire peser leurs propositions et surtout d’insuffler une véritable dynamique afin de conduire les populations vers un développement véritable dont les fruits bénéficieront à tous.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Foncier au Burkina : Un groupe d’étudiants s’offusque contre l’avant-projet de loi portant promotion immobilière
Santé au travail : Zoom sur les troubles musculosquelettiques, première maladie professionnelle au monde
Fonds de soutien patriotique au Burkina : Voici les nouveaux prix sur la consommation de certains produits
Burkina/Religion : Une cohorte de serviteurs pour écouter et accompagner spirituellement les fidèles chrétiens
Éducation : Les anciens élèves de l’école primaire A de Koudougou honorent leur institutrice des années 70
Accès des adolescents et jeunes aux services de santé de la reproduction : L’ISSP pose la réflexion à travers une conférence publique
TGI de Ouagadougou : Il écope de douze mois d’emprisonnement pour avoir agressé son débiteur à la machette
Dédougou : 50 responsables de producteurs de coton formés à la prévention contre le travail des enfants
Enseignement au Burkina : L’École primaire catholique de Guilongou souffle ses 75 bougies
Koudougou : Le Centre agricole Sainte famille de Goundi, un tremplin pour les jeunes de la localité
MENAPLN : Un atelier pour réfléchir sur l’institution de la tenue scolaire en Faso danfani pour tous les élèves au Burkina
Perturbations de la distribution du gaz : Immersion sur les sites de dépôts de Bingo à Ouaga et Péni à Bobo pour comprendre les raisons
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés