Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Remboursement des frais du Hadj 2021 : « C’est une question qui se règle entre l’agence et le pèlerin », selon le ministre Clément Sawadogo

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 18 juin 2021 à 23h00min
Remboursement des frais du Hadj 2021 : « C’est une question qui se règle entre l’agence et le pèlerin », selon le ministre Clément Sawadogo

Le Hadj 2021 est officiellement annulé, pour le Burkina Faso. L’annonce a été faite ce vendredi 18 juin 2021 par le ministre de l’Administration territoriale et de Décentralisation, Clément Sawadogo. Une décision logique qui découle de celle prise par le ministère saoudien du Hadj, le 12 juin dernier, de ne réserver le pèlerinage à la Mecque, qu’aux résidents (toutes nationalités confondues) et aux citoyens saoudiens.

Seulement 60 000 musulmans vaccinés contre le Covid-19 seront autorisés à effectuer le pèlerinage à la Mecque. C’est la décision prise par le gouvernement saoudien, décision motivée par la crise sanitaire due au Covid-19. Ainsi comme en 2020, les pèlerins burkinabè ne pourront pas accomplir le 5e pilier de l’Islam.

« Je partage les regrets des musulmans (...) C’est une décision souveraine du gouvernement saoudien et le Burkina ne peut qu’en prendre acte », a déclaré Clément Sawadogo, face à la presse, ce vendredi 18 juin 2021.

Il a également demandé aux acteurs impliqués dans l’organisation du pèlerinage de s’en tenir à cette décision « quoique difficile et à se projeter pour la prochaine édition »

Une vue des journalistes présents à la conférence de presse

Mais en attendant, cette prochaine édition, des questions restent en suspens comme le remboursement des frais du Hadj 2021 ou encore le soutien du gouvernement aux agences de voyage.

« C’est au pèlerin de faire valoir son droit »

« Que ce soit en 2020 ou en 2021, le pèlerin qui a payé son argent à l’agence conserve son droit de pouvoir effectuer son pèlerinage ou d’être remboursé par l’agence. C’est un droit inaliénable. Et je pense que toutes les agences sont au courant de cela », a déclaré le ministre Sawadogo. Et de poursuivre : « D’ailleurs, c’est pour éviter qu’il n’y ait des problèmes, des contestations, que dans les textes, on a exigé que les agences paient des cautions pour que les banques garantissent leurs opérations au cas où. C’est une question qui se règle entre l’agence et le pèlerin. C’est au pèlerin de faire valoir son droit mais nous avons toujours rappelé aux agences leur obligation de respecter leurs contrats vis-à-vis des pèlerins ».

Le ministre Clément Sawadogo entouré des membres du comité d’organisation du Hadj

Et le soutien du gouvernement aux agences de voyage ?

Le gouvernement a-t-il prévu un plan de soutien aux agences de voyage ? A cette question, le ministre Clement Sawadogo a rappelé qu’il s’agissait d’une doléance qui avait été soumise à son prédécesseur (Siméon Sawadogo, ndlr) et qui devait être examinée. « Mais, précise-t-il, il n’y a pas eu de promesse. Je pense qu’il faut qu’on puisse discuter avec les agences pour voir. Mais j’avoue qu’on n’a pas la solution en main. C’est vrai que c’est une affaire privée mais l’Etat peut aider le privé. Je ne peux pas vous donner une réponse aujourd’hui ».

HFB
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Le ministère en charge de la Réconciliation nationale rappelle qu’« il n’est pas en mesure d’accorder un quelconque soutien financier »
Guinée : L’ancien porte-parole du gouvernement arrêté par des hommes cagoulés
Coupe CAF : L’ASFA se qualifie aux 16e de finale en battant le FC San Pedro
GANZOURGOU : La journée marathon du ministre Bougouma
« Surveillance rapide de la mortalité au Burkina Faso » : près de 25 000 décès enregistrés en 2020 et 2021
Semaine nationale de l’information et de l’orientation post-baccalauréat : « Une belle opportunité d’échanges avec les nouveaux bacheliers sur la formation et le financement des études », selon Dr Lydia Rouamba
Communes à statut particulier : Des réflexions pour améliorer la législation
Kaya : SOS village d’enfants clôture son projet d’aide d’urgence
Burkina : L’ONU-HABITAT et ses partenaires renforcent les capacités des acteurs du Centre-nord sur la gouvernance foncière locale
Camp Ouezzin Coulibaly : Sortie de la 47e promotion des Sous-officiers de la gendarmerie
Maintien de la paix dans le monde : 147 policiers et gendarmes burkinabè prêts à servir
Journée mondiale de la sécurité des patients au Burkina : Les soins maternels et néonatals sans risque au cœur de la célébration
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés