Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans l’amour des hommes pour les bêtes tout l’amour des hommes pour lеur sеmblаblеs. Lеs bêtеs lе рrеssеntеnt, lеs hοmmеs lе рlus sοuvеnt l’ignοrent. » Fernando Barral

Commune de Bobo-Dioulasso : Les villages de Dafinso et de Santidougou bénéficient désormais de l’électricité

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Électrification au Burkina • LEFASO.NET | Par Romuald Dofini • dimanche 18 novembre 2018 à 21h00min
Commune de Bobo-Dioulasso : Les villages de Dafinso et de Santidougou bénéficient désormais de l’électricité

Le ministre de l’Energie, Dr Bachir Ismaël Ouédraogo, a procédé, dans l’après-midi du vendredi 16 novembre 2018, à la mise sous tension des installations électriques des villages de Dafinso et de Santidougou, deux villages rattachés à la commune de Bobo-Dioulasso. C’est à Dafinso qu’a eu lieu la cérémonie officielle de mise sous tension, marquant ainsi l’entrée des populations concernées dans le cercle limité des bénéficiaires de l’électricité au Burkina Faso.

L’énergie électrique, vecteur de développement et d’emplois, constitue encore un luxe dans certaines localités de notre pays ; puisque le taux d’électrification au Burkina Faso est de 20%. Un chiffre qui laisse comprendre qu’il reste beaucoup à faire dans le domaine de l’électrification. Grâce à la volonté, l’engagement et la détermination du gouvernement burkinabè à atteindre un taux de 45% d’ici 2020, il a été mis en place un Programme d’électrification rurale.

Ainsi, c’est plus de 100 villages qui vont bénéficier de l’électrification solaire avec une mini-centrale, d’ici la fin de l’année 2019. Soit plus de 100 000 ménages qui bénéficieront des solar home system et cela va toucher près de 600 000 à 700 000 personnes au Burkina Faso, par le biais de l’Agence burkinabè de l’électrification rurale (ABER).

DG ABER, Ismael Nacoulma

En effet, le conseil des ministres a, au cours de sa séance du 3 octobre 2018, pris un décret consacrant la transformation du Fonds de développement de l’électrification (FDE) en Agence burkinabè de l’électrification rurale (ABER). L’ABER, qui capitalise les acquis du FDE, enregistre l’électrification de 260 localités et environ 33 000 abonnés. Dafinso, Santidougou, et bientôt Boendé, viennent augmenter le nombre des bénéficiaires des actions de l’ABER.

DR Bachir Ismael Ouédraogo, ministre de l’énergie

Aujourd’hui, la mise en service des infrastructures électriques dans les villages de Dafinso et de Santidougou a permis à 200 ménages de bénéficier désormais de l’énergie durable. Les travaux ont été réalisés par l’entreprise Natobe SARL pour un montant d’environ 115 millions de francs CFA. Les travaux ont consisté en la construction de 17 kilomètres de ligne moyenne tension pour la connexion au réseau national interconnecté ; la construction d’un poste de transformation ; la construction de 9 kilomètres de ligne basse tension, toutes sections de câbles confondues. Cependant, il reste 5 km de moyenne tension, 7 km de basse tension et quelques postes, pour connecter Boendé.

La population de Dafinso sortie nombreuse

Les ressources qui ont permis à l’ABER de financer l’électrification des localités rurales est la Taxe de développement de l’électrification (TDE). C’est une taxe instituée en 2008 et qui est un prélèvement de deux francs CFA sur chaque kilowatt/heure vendu par la SONABEL. Les ressources tirées de cette taxe servent uniquement à réaliser des investissements dans les localités rurales. C’est ainsi qu’une centaine de localités ont pu être électrifiées.

Les populations bénéficiaires ont manifesté leur joie à travers chants et danses. En souhaitant la bienvenue au ministre et à sa délégation, le chef du village de Dafinso a dit toute sa gratitude envers le ministre de l’Energie pour la promptitude avec laquelle les travaux d’électrification de son village ont été exécutés. Selon lui, l’électricité n’est pas un luxe, mais une nécessité ; elle est gage de création d’emplois, favorisant le maintien des jeunes sur place au village, évitant ainsi l’exode rural. L’électricité chasse l’obscurité, donc garantit la sécurité.

Les autorités présentes a la cérémonie.

Le représentant du chef de village de Santidougou, quant à lui, a félicité le ministre Bachir Ismaël Ouédraogo pour la célérité dans la mise en œuvre de ce projet. Il l’invite cependant à jeter un regard bienveillant sur les autres villages qui attendent d’être électrifiés.

Selon le ministre Ouédraogo, ces installations électriques permettront aux populations de ces localités de pouvoir se développer, aux élèves de pouvoir mieux étudier, aux centres de santé de pouvoir fonctionner normalement. « De manière générale, elles permettront le développement économique de ces localités », a-t-il laissé entendre.

Les chefs de village ont plaidé pour l’électrification des villages environnants et le ministre de rassurer que cela sera fait dans de brefs délais.

Le directeur général de l’ABER, Ismaël Somlawendé Nacoulma, a souhaité que cette chaîne de solidarité par laquelle ceux qui ont accès à l’électricité paient pour que les autres puissent avoir accès à l’électricité, puisse continuer. C’est pourquoi il invite la population à toujours payer ses factures d’électricité. Par ailleurs, il a invité les populations bénéficiaires à une bonne utilisation de l’électricité. « Vous savez que l’énergie que nous apportons doit contribuer à votre développement réel, entraînant ainsi l’amélioration de vos conditions de vie, l’augmentation de votre productivité ; et contribuer à l’amélioration des résultats scolaires de vos enfants », a souhaité le premier responsable de l’ABER.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Électrification rurale au Burkina : A la recherche d’alternatives pour l’accès à l’énergie propre
Lampes solaires : Une étude démontre leurs bienfaits pour les ménages en milieu rural
Accès à l’énergie au Burkina : Le solaire, une solution d’avenir
Énergie solaire : Bientôt un parc solaire à vocation régionale au Burkina
Centrale thermique de Kossodo : 50 MW pour mieux faire face à la demande
Interconnexion Bolgatanga-Ouaga : 100 mégawatts supplémentaires pour la SONABEL d’ici à fin avril
Commune de Bobo-Dioulasso : Les villages de Dafinso et de Santidougou bénéficient désormais de l’électricité
Energie : L’interconnexion électrique Bolgatanga-Ouagadougou inaugurée
Le nouveau directeur général du Fonds de Développement de l’Electrification (FDE) installé dans ses fonctions
Énergies renouvelables : Un suiveur de plaque solaire "made in ISTIC" par Barthélemy Kadio
Energie solaire : Un nouveau projet pour électrifier 600 ménages et PME
Energie : Le parlement autorise la ratification de deux projets de loi
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés