Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Ali Lankoandé du PDP/PS : « Contester les résultats ne signifie pas grand chose »

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005 • • samedi 19 novembre 2005 à 18h12min

Ali Lankoandé

Suite à la proclamation des résultats provisoires de la CENI sur le scrutin du 13 novembre 2005, Sidwaya a rencontré le candidat du Parti pour la démocratie et le progrès/Parti socialiste. El Hadj Ali Lankoandé donne ici son point de vue sur ces résultats.

Sidwaya (S) : La CENI vient de donner les résultats provisoires du scrutin du 13 novembre auquel vous avez pris part au compte du PDP/PS. Quels sentiments vous animent en ce moment ?

Ali Lankoandé (A. L.) : Par rapport à tout ce que vous dites, ça n’a pas tellement varié. J’ai déjà dit que si l’on ne prend pas en compte les remarques qui sont faites à propos du fichier électoral, tout le reste finalement paraîtra comme un jeu dangereux.

Parce que des jeux qui préparent des lendemains pas très clairs, ne sont pas des jeux recommandés.

S. : Qu’entendez-vous par jeux dangereux ?

A. L. : J’entends par jeux dangereux le fait qu’on ait signalé depuis juillet qu’il est important d’auditer le logiciel du fichier électoral, et que curieusement, tout cela a été mené avec une telle lenteur qu’on se demande finalement à une époque du boulevard de l’information, où les choses sont très rapides pourquoi cela !

S. : Contesteriez-vous alors les résultats provisoires de la CENI ?

A. L : Contester des résultats ne signifie pas grand chose. Mais l’on peut faire des remarques sur les résultats. C’est notamment le manque d’audit du fichier électoral, si ce fichier avait été audité et qui ne prend pas toutes sortes de doublures, de doublons, cela aurait permis d’avoir une égalité de chance.

Tout le monde a remarqué qu’il y avait une différence « abyssale » entre les moyens d’un candidat et les moyens des autres candidats. Il faudrait peut-être que cet abîme soit comblé par une limitation claire et nette des budgets de campagne.

S. : Etes-vous satisfait de votre score provisoire ?

A. L : Ce score est lié à ce que je viens de dire.

S. : Pour l’instant, ce sont les résultats provisoires de la CENI. Le Conseil constitutionnel ne s’est pas encore prononcé. S’il y avait un second tour, seriez-vous prêt à reprendre votre bâton de combattant ?

A. L : Pourquoi voulez-vous parler de deuxième tour, alors que le candidat qui a été proclamé élu et son directeur de campagne avaient proclamé leur victoire avant même qu’on ait ouvert les urnes.

Ils se sont purement et simplement substitués à la CENI qui n’a rien dit à ce propos. La CENI qui s’est vu substituer son rôle aurait dû réagir.

S. : Que dites-vous à l’adresse de vos militants ?

A. L : Je félicite mes militants pour le travail qu’ils ont abattu. Ça n’a pas été fait car le travail de l’opposition n’est pas facile.

Jean Bernard ZONGO

Sidwaya

P.-S.

Voir notre dossier :
Présidentielle 2005

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election présidentielle : Le satisfecit de la JUNA, du RAJS et de CERVO d’Afrique
Groupe des cinq : Savoir raison gardée
La gueule de bois des lendemains électoraux !
Les leçons d’un scrutin
Présidentielle 2005 : Ce qui devait arriver arriva
L’opposition burkinabè : Les causes d’une défaite
L’après élection du 13 novembre : Tentatives maladroites d’atténuer une défaite cuisante
Analyse des résultats : On récolte ce qu’on a semé
Analyse des votes : Pourquoi certains ont voté blanc ou nul ?
Burkina : "Une démocratie chancelante, balbutiante, frileuse"
Présidentielle au Nahouri : Le PAI analyse sa défaite
Election présidentielle : L’AJCBC dit merci à la jeunesse
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés