Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

Election présidentielle : L’AJCBC dit merci à la jeunesse

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005 • • mardi 29 novembre 2005 à 07h53min

L’Action des jeunes pour la candidature de Blaise Compaoré (AJCBC) a tenu une conférence de presse, le vendredi 25 novembre 2005. L’objectif était de faire le bilan de la campagne présidentielle et de dessiner les perspectives de l’AJCBC.

Au lendemain de l’élection présidentielle et au regard des résultats provisoires de la Commission électorale nationale indépendante qui donne 80,35% au candidat Compaoré, l’AJCBC se félicite de la victoire de son candidat.

Ce score éclatant, « acquis dans la transparence, traduit le refus de la jeunesse de se laisser divertir par des candidats qui n’ont pas la carrure de chef d’Etat », selon le coordonnateur national de l’AJCBC, Salif Kaboré. L’AJCBC dit avoir grandement contribué à la victoire de Blaise Compaoré par la galvanisation de la jeunesse. Salif Kaboré a d’ailleurs tenu à préciser que cette victoire est à mettre à l’actif de toute la jeunesse du Faso qui s’est mobilisée à cet effet.

Du point de vue du déroulement général de la campagne, M. Kaboré a souligné que l’histoire de notre pays retiendra de l’élection présidentielle du 13 novembre 2005, qu’elle s’est déroulée dans le calme et la transparence. Le taux de participation, toujours de l’avis de Salif Kaboré « est passé de 25% à la présidentielle de 1991 à 56% au scrutin de 1998 et à 57% en 2005. On dira un taux moyen, mais en démocratie, il faut se féliciter de chaque victoire qu’on remporte sur l’incivisme électoral ».

Les élections étant finies et dans le souci de poursuivre son action, l’AJCBC entend opérer une mutation pour prendre en compte les exigences du moment. « Nous devons constituer une société civile propre à la jeunesse et critique qui s’intègre dans le renforcement de notre démocratie », a affirmé Salif Kaboré. Les orientations seront clairement définies au cours d’un congrès national. D’ores et déjà, le coordonnateur de l’AJCBC a laissé entendre que l’accent sera mis sur le patriotisme, l’éveil de conscience, etc.

Dans le souci de la neutralité, l’AJCBC, qui va changer de dénomination, sera prête à soutenir des actes en faveur de la jeunesse. Cette mutation devra pérenniser le patriotisme de sorte que celui qui défendra le mieux les aspirations profondes du Burkina Faso, emporte l’adhésion de l’AJCBC.

Gladys OUEDRAOGO (Stagiaire)
Sidwaya

P.-S.

Voir notre dossier :
Présidentielle 2005

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election présidentielle : Le satisfecit de la JUNA, du RAJS et de CERVO d’Afrique
Groupe des cinq : Savoir raison gardée
La gueule de bois des lendemains électoraux !
Les leçons d’un scrutin
Présidentielle 2005 : Ce qui devait arriver arriva
L’opposition burkinabè : Les causes d’une défaite
L’après élection du 13 novembre : Tentatives maladroites d’atténuer une défaite cuisante
Analyse des résultats : On récolte ce qu’on a semé
Analyse des votes : Pourquoi certains ont voté blanc ou nul ?
Burkina : "Une démocratie chancelante, balbutiante, frileuse"
Présidentielle au Nahouri : Le PAI analyse sa défaite
Election présidentielle : L’AJCBC dit merci à la jeunesse
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés