Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme» Winston Churchill

Droits d’auteur au Burkina : Le BBDA a collecté plus de 28 millions de FCFA auprès des partis politiques au profit des artistes

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • mercredi 23 décembre 2020 à 20h30min
Droits d’auteur au Burkina : Le BBDA a collecté plus de 28 millions de FCFA auprès des partis politiques au profit des artistes

La direction générale du BBDA a organisé, ce mercredi 23 décembre 2020, un déjeuner de presse. L’occasion était de présenter les efforts consentis par la société. Il ressort des propos du directeur général, Wahabou Bara, qu’entre 2016 et 2020, le BBDA a reparti 4 112 921 444 F CFA à ses membres (dont 1 110 726 158 F CFA en 2020).

C’est une tradition ! A chaque fin d’année, les institutions font un arrêt pour dresser le bilan de leurs activités et réfléchir sur les perspectives. Le Bureau burkinabè de droit d’auteur (BBDA) s’est prêté à cet exercice, ce mercredi 23 décembre 2020, à Ouagadougou, au cours d’un déjeuner de presse. En termes d’actions, beaucoup de choses ont été réalisées au niveau de l’amélioration du cadre juridique et de la gouvernance. Pour ce qui concerne la bonne gouvernance, la société s’est d’ôtée d’un Plan stratégique de développement (PSD) couvrant la période 2017-2020.

En août 2020, les journalistes et éditeurs de presse ont touché leurs droits

Ce plan comportait trois axes principaux notamment l’augmentation des collectes, l’amélioration de la répartition des droits et le soutien à ses membres. Globalement, des acquis ont été engrangés. De la collecte de la redevance de droits d’auteurs, le BBDA a mené un plaidoyer durant la campagne électorale 2020, en vue d’inciter les partis politiques à s’acquitter de leurs redevances de droits d’auteurs, a rappelé le directeur général (DG) Wahabou Bara qui avait à ses côtés ses proches collaborateurs.

Cette initiative a permis de collecter la somme de 28 950 000 F CFA auprès de 17 partis politiques. Parmi ces partis politiques, on peut citer le MPP, l’ADF/RDA, le CDP, l’UPC, le PAREN, Vision Burkina, Agir ensemble, le Mouvement SENS, l’UNIR/PS. Une répartition spéciale en faveur des œuvres exploitées lors de ces campagnes est prévue le 28 janvier 2021.

Les hommes de médias lors de la rencontre

En plus de sa mission principale qui est de collecter les redevances de droit d’auteur, cette société contribue à la promotion culturelle des œuvres de ses membres qui sont au nombre de 9 000 personnes. Entre 2016 à 2020, ce sont 1 877 projets culturels qui ont bénéficié de son appui financier à travers le Fonds de promotion culturelle. L’enveloppe financière s’élève à 612 818 900 F CFA.

En plus de cela, il prévoit un système de prévoyance sociale à l’attention des artistes du troisième âge. « A travers le Fonds d’aide aux membres âgés (AMA), le BBDA alloue chaque trimestre, à 50 créateurs du 3e âge et vivant dans une situation de précarité, la somme de 100 000 F CFA. A ce jour, ce sont 200 membres du BBDA qui ont pu bénéficier du fonds AMA », a indiqué M. Bara. Le paiement de la dernière tranche est prévu pour ce jeudi 24 décembre 2020.

Le droit d’auteur est important dans le développement d’une nation

L’une des activités dont le BBDA peut s’enorgueillir également, c’est la tenue de l’académie de l’OMPI sous sa houlette. Une première sur le continent africain. Sans oublier l’adoption d’un projet relatif à la filière musique. « L’OMPI prévoit sa mise en œuvre de 2020-2022 dans quatre pays de l’espace UEMOA, à savoir le Burkina Faso, le Bénin, le Sénégal et la Côte d’Ivoire », a confié le premier responsable.

Notons par ailleurs que tout n’a pas été rose dans le Plan stratégique de développement (PSD) 2017-2020. Entre autres insuffisances, il y a le déficit de communication. Pour la nouvelle année, a précisé M. Bara, le BBDA s’est doté d’un nouveau PSD 2021-2023 dont la vision est de faire du Bureau un modèle économique pour les créateurs et un instrument à la disposition de la politique culturelle du Burkina Faso. Cette vision s’articule autour de 4 axes stratégiques : Moderniser les outils et méthodes de gestion, élargir l’assiette de perception, promouvoir la bonne gouvernance et restaurer l’image du BBDA, améliorer les conditions de travail et le bien-être du personnel.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Festival Basga de Zorgho et organisateurs d’événement : Une convention pour mieux promouvoir la musique burkinabè
Musique : Toksa, le rappeur dont le flow va s’exporter en France
Poésie : L’enseignant Rassomane Savadogo dénonce l’exploitation minière avec des proses
Humour burkinabè : Il est temps d’arrêter la perversité et la mendicité
Watiti Watoma : L’artiste congolais qui veut conquérir le cœur des mélomanes burkinabè
Conte et éducation des enfants : « Le conte est incontournable pour la structuration de la vie de l’enfant », enseigne Kientéga P. Gérard dit KPG
Prix Goncourt des Lycéens et Prix Orange du Livre en Afrique : Critiques sur le sacre de Djaili Amadou Amal
Festival international de Danse de Ouagadougou (FIDO) : La 9e édition aura lieu du 23 au 30 janvier 2021
Culture du niébé au Burkina : Des chercheurs publient un livre sur sa progression des cinquante dernières années
Littérature : "Toute Chose est belle en son temps" une oeuvre de Ranipoma Bernard Zoungrana
Dans les griffes d’un vrai malade : Une nouvelle de Daniel GUIRE et SANON Anselme
Musique : L’artiste Amidos le mannequin dédicace son nouveau clip « Waguess Burkina »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés