LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

SNC/Bobo 2024 : Un bilan à chaud de la 21e édition

Publié le dimanche 5 mai 2024 à 22h05min

PARTAGER :                          
SNC/Bobo 2024 : Un bilan à chaud de la 21e édition

La 21e édition de la Semaine nationale de la culture a connu son apothéose dans l’après-midi du samedi 4 mai 2024 à la maison de la culture Mgr Anselme-Titiama-Sanon. Le Premier ministre, chef du gouvernement, Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambèla, à travers six coups de balafon, a donné le clap de fin de la biennale de la culture qui a été un franc succès, selon le comité d’organisation. Au niveau de la foire artisanale et commerciale, plus de 300 000 visiteurs ont été enregistrés durant cette semaine de la culture.

Manifestation culturelle majeure du Burkina Faso, la SNC/Bobo 2024 aura tenu toutes ses promesses. Pour le comité national d’organisation, cette édition est un pari réussi. C’est sous le thème : « Culture, mémoire historique et sursaut patriotique pour un Burkina nouveau », que cette biennale a eu lieu, du 27 avril au 4 mai 2024. Au moment où les lampions étaient sur le point de s’éteindre sur cette édition 2024, le comité d’organisation s’est attelé à présenter un bilan à chaud au cours de la cérémonie de clôture.

Le bilan non exhaustif a été ainsi présenté par la directrice générale de la Semaine nationale culture, Christiane Sanon. Au niveau de l’organisation pratique, elle a noté qu’au cours de cette 21e édition, une vingtaine d’activités majeures ont été menées sur 22 espaces à travers la ville de Bobo-Dioulasso et ont concerné plus de 1 705 artistes aussi bien en compétition qu’au festival. Au niveau du bilan artistique, plusieurs activités dans le cadre de la biennale ont été programmées. Pour cette édition, les compétitions du Grand prix national des arts et des lettres (GPNAL 2024) ont concerné les catégories et disciplines suivantes :

La catégorie A (Arts du spectacle) a enregistré 112 troupes reparties en 10 disciplines dont 15 en pool jeune (musique traditionnelle, instrumentale, danse traditionnelle) et 97 en pool adulte (danse traditionnelle, musique traditionnelle instrumentale, vedette de la chanson traditionnelle, chœur populaire, orchestre, création chorégraphique et slam). Les compétitions se sont déroulées du 29 avril au 4 mai 2024 à la maison de la culture Mgr Anselme-Titiama-Sanon.

Le Premier ministre Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambèla, à travers six coups de balafon, a donné le clap de fin de la biennale

Dans la catégorie B (Arts plastiques), pour cette édition, trois disciplines étaient en compétition à savoir la peinture, le batik et la sculpture, soit au total 27 œuvres dans toute cette catégorie. Les travaux du jury se sont déroulés du 30 avril au 3 mai 2024 dans la salle d’exposition Mahama Konaté de la maison de la culture Mgr Anselme-Titiama-Sanon. Quant à la catégorie C (littérature), le concours en littérature était ouvert cette année en roman, en nouvelle, en poésie, en théâtre, conte pour adulte en français et en langues nationales.

Toutefois, le concours langues nationales n’a pas pu se tenir en raison de l’insuffisance de candidatures. Ainsi, le concours n’a pu avoir lieu qu’en français avec le roman, la nouvelle et la poésie. Au total, 79 manuscrits étaient en compétition. L’art culinaire a mis en compétition 42 candidats pour 48 mets présentés dans les différentes rubriques. Les sports traditionnels ont concerné deux disciplines que sont la lutte traditionnelle avec 294 lutteurs et le tir à l’arc avec 38 compétiteurs.

Les activités du festival de la SNC/Bobo 2024

Selon Christiane Sanon, le volet festival de cette édition visait à rendre la manifestation davantage attractive et festive. « Plusieurs activités ont permis d’offrir aux artistes et à l’ensemble des festivaliers des cadres appropriés de détente, de réflexion, de loisirs et d’affaires », a-t-elle laissé entendre. Quant à la participation des enfants aux activités de la SNC, elle a fait savoir que cette activité participait à l’éveil culturel et artistique des enfants à travers les jeux. Cette activité a donc permis à plus de 2 000 enfants d’être initiés aux arts et à la littérature au sein de l’Espace rencontre jeunesse Dafra. En outre, ces enfants ont pris part aux autres activités de la SNC, notamment les visites de certains sites tels que le musée Sogossira Sanon, le village des communautés, participation à la cérémonie d’ouverture et aux spectacles à la maison de la culture sans oublier les activités littéraires.

La foire artisanale et commerciale de la 21e édition de la Semaine nationale de la culture a ouvert ses portes au public officiellement du 28 avril au 4 mai 2024 au siège de la SNC. « Durant huit jours, plus de 600 exposants intervenant dans divers domaines d’activités ont pu s’inscrire et proposer leurs produits aux milliers de festivaliers. Comme les autres éditions, la foire a connu une grande affluence que l’on pourrait estimer cette année à plus de 300 000 visiteurs », a indiqué Christiane Sanon.

Des acteurs présents à la cérémonie de clôture de la SNC/Bobo 2024

Toujours dans l’exposé de son bilan, elle a souligné qu’en ce qui concerne les plateaux artistiques off, le programme de la 21e édition n’a pas dérogé à la règle en offrant à la ville de Bobo-Dioulasso, des points d’animation musicale permanents appelés communément « plateaux artistiques off », avec pour objectif de rendre la fête véritablement populaire. Pour cette édition, six plateaux par jour ont été dressés à travers la ville. Le marché des arts, lui, a offert du 29 avril au 3 mai un cadre d’échanges entre artistes et promoteurs culturels au sein de la maison de la culture. Ce marché a permis à plusieurs professionnels nationaux et étrangers de se faire enregistrer.

Les activités littéraires à cette édition ont été marquées par l’organisation d’un colloque autour du thème de l’édition. Outre la conférence inaugurale, 36 communications ont été présentées et quatre autres au titre de la SNC aux scolaires et étudiants. « Sur l’aire d’exposition, on note avec satisfaction que la totalité des stands, soit 16, ont été commercialisés. Au niveau des dédicaces d’œuvres, il est important de signaler que 18 auteurs se sont inscrits pour l’offre de dédicaces », a-t-elle souligné. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net
Crédit photos : Herman Bassolé

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Musique : Kindiss, le roi du binon, est décédé