Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout ce qui vaut la peine d’être fait mérite et exige d’être bien fait» Comte de Chesterfield

Ministère des ressources animales : Un appui financier pour développer l’élevage

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • samedi 27 juin 2020 à 12h20min
Ministère des ressources animales : Un appui financier pour développer l’élevage

Le ministre des Ressources animales et halieutiques, Sommanogo Koutou, a présidé, ce vendredi 26 juin 2020 à Ouagadougou, une cérémonie de remise de chèques à 91 éleveurs. Ce sont plus de 291 millions de francs CFA qui ont été remis à ces acteurs.

L’élevage, comme beaucoup d’autres secteurs, souffre de manque de moyens financiers capables de soutenir les acteurs dans le développement de leurs activités. C’est pour aider les éleveurs que le Ministère des ressources animales et halieutiques a pensé et mis en œuvre le Fonds de développement de l’élevage (FODEL) afin de les assister dans leurs activités.

Après une série de soutiens accordés à des éleveurs, le FODEL a procédé ce vendredi 26 juin 2020, sous la tutelle du ministre à la remise de financements à d’autres acteurs du secteur. Ce sont au total 297 875 000 francs CFA qui sont répartis à 91 bénéficiaires installés dans plusieurs régions du Burkina Faso. « Les montants individuels vont de 500 mille à 4 millions de francs CFA », a précisé Saïdou Ouédraogo, directeur général du FODEL.

Plus de 1000 projets déjà financés

Le FODEL n’est pas à sa première opération. De par le passé, il avait déjà soutenu d’autres initiatives dans le domaine de l’élevage. Ainsi, de 2016 au 31 mai 2020, selon le DG du FODEL, 1733 microprojets ont bénéficié de financements dont le montant s’élève à 2 156 196 000 francs CFA. En plus de ces crédits, le FODEL a également réalisé 32 parcs de vaccination, 42 forages, 14 sessions de formations et 8 voyages d’études au profit des éleveurs.

En recevant cette aide, Sakieta Tiendrebéogo a signifié au ministre Koutou et à ses collaborateurs tout le bien que cette aide va apporter à son activité. Elle a aussi pris l’engagement de rembourser le prêt afin que d’autres acteurs puissent en bénéficier dans le futur. Car selon le DG du FODEL, la grosse difficulté de l’opération est le taux de recouvrement qui reste très faible.

Pour sa part, Sommanogo Koutou a rappelé la volonté de son département d’augmenter les financements à l’endroit des éleveurs. Il a aussi exprimé sa volonté de mieux organiser et soutenir le secteur de l’élevage au Burkina Faso.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Année académique 2020-2021 : l’Institut Supérieur de la Communication et du Multimédia (ISCOM) recrute
Baccalauréat 2020 : 28,75% de taux de réussite au premier tour pour le centre du Lycée Philippe Zinda Kaboré
Baccalauréat 2020 : « On pensait que le Covid-19 aurait un impact sur les résultats », Dr Edith Ilboudo présidente de jury
Lutte contre la pauvreté au Burkina Faso : Les gouvernements burkinabè et américain signent un compact de 500 millions de dollars
Déflatés et retraités : « Une nouvelle carrière est possible » aux anciens agents de l’ONEA
Résultats du Baccalauréat 2020 à Gaoua : Les candidats entre joie et déception
Clôture des activités pédagogiques 2019 – 2020 de l’école de Ipala : L’Agence CRAC Communication en fait une journée d’excellence
Nuit de l’exploitant familial : L’évènement se tiendra le 1er octobre 2020
Protection des enfants : Le procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Ouaga I monte au créneau
Burkina Faso : Des pulls pour tenir au chaud les enfants en situation de rue
Burkina : L’association Paam Laafi vole au secours des déplacés de Barogo
Distinction scientifique internationale : Dr Halidou TINTO du CNRST entre à l’Académie Africaine des Sciences
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés