Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout arbre qui vit en tranquillité finit un jour par être secoué.» Proverbe vietnamien

Bobo-Dioulasso : Les membres des premières commissions d’apurement du passif foncier passent à la caisse

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Romuald Dofini • lundi 11 mars 2019 à 18h16min
Bobo-Dioulasso : Les membres des premières commissions d’apurement du passif foncier passent à la caisse

Les membres des premières commissions ad hoc sur l’apurement du passif du foncier dans les sept arrondissements de la ville de Bobo-Dioulasso ont perçu, ce lundi 11 mars 2019, dans les locaux de la direction régionale de l’Urbanisme et de l’habitat des Hauts-Bassins, leurs rétributions. Après deux années d’attente, ces membres ont enfin reçu leurs chèques.

Les bénéficiaires des rétributions ont ainsi exprimé leurs sentiments de joie après deux années d’attente. Pour certains, cela a été une surprise car ils ne s’attendaient pas à « une telle bonne nouvelle ». « Je ne m’attendais pas à cela, parce que nous avons fait le travail il y a maintenant deux années. Et brusquement, on nous a appelé de venir prendre nos chèques. Je suis vraiment content même si cela a pris du temps », a lancé Éric Somé de l’arrondissement numéro 2 de Bobo-Dioulasso.

Konkobo Benjamin, Dr de l’Urbanisme et de l’habitat

Selon le directeur régional de l’Urbanisme et de l’habitat des Hauts-Bassins, Benjamin K. Konkobo, c’est dans le cadre de l’apurement du passif du foncier, qu’il avait été mis en place neuf commissions chargées de réaliser des travaux. Ces neuf commissions sont composées d’une commission régionale, d’une commission communale et de sept commissions d’arrondissement.

Les membres de ces commissions ad hoc ont eu pour objectif, de procéder à l’apurement du passif foncier dans la ville de Bobo. Chaque commission avait élaboré son chronogramme de travail afin de mener les investigations et trancher les différents litiges qui ont été enregistrés et produire un rapport. Deux années après le travail, les membres sont pour percevoir leurs rémunérations.

Eric Somé, membre de la commission de l’arrondissement 2

En effet, la question du foncier est très délicate à Bobo-Dioulasso tout comme à Ouagadougou. Même après l’enquête parlementaire de 2016 et les travaux de la commission interministérielle ad hoc chargée de l’apurement du passif du foncier urbain qui ont suivi, les cas litigieux demeuraient encore à 32 000 dossiers dans la seule ville de Bobo, contre 78 000 dossiers à Ouagadougou.

C’est pourquoi ces deux villes à statut particulier n’ont pas été prises en compte concernant le décret portant levée de suspension des opérations de lotissement adopté en conseil des ministres le 25 octobre dernier. Histoire d’approfondir les investigations pour mieux appréhender les problèmes soulevés par les populations.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Grèves dans le secteur de la santé : Le gouvernement appelle les syndicats à un « esprit de patriotisme »
3ème Assemblée RECOWA-CERAO : Les évêques de l’Afrique de l’Ouest condamnent « ceux qui tuent au nom de Dieu »
Métiers d’ingénieur : 2iE veut briser les stéréotypes sur la performance des femmes
Agences de l’eau du Mouhoun et des Cascades : Du matériel pour appuyer la gestion des ressources en eau
Violence dans les langues : Un colloque international pour un meilleur décryptage
Réhabilitation de l’hôtel de ville de Bobo-Dioulasso : Les travaux officiellement lancés
Solidarité nationale : SAP Olympic au secours des personnes vivant avec un handicap
FONRID : Douze porteurs de projets reçoivent des chèques
Bobo-Dioulasso : Un prêtre assassiné et un autre blessé au centre Don Bosco
Journées des semences améliorées : Un cadre de sensibilisation des producteurs agricoles
Civisme et cohésion sociale : L’AJUDE préconise l’alliance à plaisanterie
Catholic relief services : Le personnel solidaire des élèves et des malades
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés