Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La faculté de se mettre dans la peau des autres et de réfléchir à la manière dont on agirait à leur place est très utile si on veut apprendre à aimer quelqu’un. » Dalaï Lama

Fada N’Gourma : Les élèves suspendent les cours pour exiger la reprise des évaluations et la réouverture des établissements fermés

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Sana Soumaila • vendredi 18 janvier 2019 à 00h48min
Fada N’Gourma : Les élèves suspendent les cours pour exiger la reprise des évaluations et la réouverture des établissements fermés

Depuis le lundi 14 janvier 2019, les élèves des établissements publics et privés de la ville de Fada N’Gourma observent un arrêt des cours. Ils exigent ainsi du gouvernement, la réouverture des écoles fermées dans la région de l’Est suite aux menaces des groupes armés et la satisfaction de la plateforme revendicative des enseignants afin que ces derniers puissent reprendre les évaluations.

Abdoul Samed Thiombiano, élève en classe de 1re A4 et délégué du Lycée Diaba-Lompo, que nous avons rencontré le mardi 15 janvier 2019 dans l’enceinte dudit établissement quasiment vide, a bien voulu nous relater les raisons des arrêts de cours. « Depuis hier, nous sommes dehors afin de savoir ce qui est prévu pour les établissements fermés et demander aux autorités à quel niveau exact elles sont avec notre situation concernant les évaluations », a-t-il introduit.

Le lundi 14 janvier dernier, a-t-il poursuivi, les élèves ont rendu visite au haut-commissaire de la province du Gourma et au Directeur régional des enseignements secondaires de l’Est, avant de tenir une rencontre avec le syndicat des enseignants. En résumé, a précisé Abdoul Thiombiano, la réponse des autorités approchées est qu’il s’agit de décisions qui doivent être prises au niveau central. Au plan local, les autorités demandent de la patience car elles ne peuvent rien promettre.

Les syndicats, a poursuivi le délégué, sont restés campés sur leur position, c’est-à-dire qu’il n’y aura pas d’évaluations et que tout dépendra du gouvernement. « Nous avons décidé maintenant de rencontrer le gouverneur de notre région (l’Est) et le maire de la ville de Fada N’Gourma pour comprendre pourquoi notre avenir a été bloqué et ils sont là sans dire mot », a confié l’adolescent.

Il a fait savoir qu’ils diront à ces autorités que les élèves sont dehors pour exiger la réouverture des classes dans plus de 600 écoles fermées dans la région et la reprise effective des évaluations.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Sana Soumaila
Lefaso .net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Avis : Agnès, jeune ivoirienne, recherche son père burkinabè
CAMES : Accusés de manquements à l’éthique, des professeurs agrégés s’insurgent contre une « violation grave » de leurs droits
Union régionale des producteurs semenciers du centre sud (URPS/CS) : Une marche de protestation contre Adama Ouédraogo, ancien président de l’URPS/CS.
11 Décembre à Tenkodogo : Des investissements d’au moins 30 milliards de FCFA attendus
Sabou : L’école de Zamsin a tourné la page des classes sous paillotes
Réconciliation nationale : Le HCRUN et le gouvernement accordent leurs violons
1ère édition de la Semaine de l’entrepreneuriat Une plateforme pour se former, s’informer et se motiver à entreprendre
Concours de « promotion de la langue française et des langues nationales » : Les lauréats de la 20e édition reçoivent leurs prix
Situation sanitaire à Ouagadougou : SOS pour les enfants des quartiers non-lotis
Education : La CNSE exige une mise en œuvre « appropriée » des engagements
Bobo-Dioulasso : Le ministère de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur tient son premier CASEM de 2019
Grève du SYNTHSA : Des mesures prises pour assurer les services vitaux
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés