Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si tu veux aller vite, marche seul mais si tu veux aller loin, marchons ensemble.Proverbe Africain» 

11-Décembre 2018 : A Fada N’Gourma, on a fêté sans parade militaire ni civile

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Soumaila Sana • mardi 11 décembre 2018 à 23h57min
11-Décembre 2018 : A Fada N’Gourma, on a fêté sans parade militaire ni civile

La région de l’Est, à l’instar des autres régions du pays, a célébré le 58e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso, ce mardi 11 décembre 2018. Actualité sécuritaire oblige, la fête a été sobre, sans parade militaire ni civile.

Le gouverneur de la région de l’Est, le colonel Ousmane Traoré, est arrivé dans un véhicule offert par le Programme alimentaire mondial (PAM) qui lui sert de véhicule de service. Selon certaines indiscrétions, cette situation dure depuis longtemps parce que le véhicule de fonction du gouverneur est endommagé.

La célébration du 11-Décembre régional a donc eu lieu dans la cour du gouvernorat. Une cérémonie qui a été ponctuée par le discours du gouverneur et la remise de distinctions à 74 récipiendaires. Il n’y a pas eu de parade militaire, ni civile.

Le colonel Ousmane Traoré, gouverneur de l’Est, a expliqué dans son discours que cette sobre célébration est due à la situation sécuritaire marquée par des attaques terroristes avec un bilan lourd. Il a donc salué la mémoire de toutes les victimes des attaques.

Selon le gouverneur, le Burkina Faso a connu une année 2018 éprouvante sur le plan sécuritaire.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Soumaila Sana
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Education au Burkina : « Presque 100 000 enfants ne vont plus à l’école », soutient Anne Vincent, représentante de l’UNICEF
Burkina Faso : Les évêques recommandent un mois de prière pour la paix dans le pays
Marche de protestation contre les violences à Yirgou : Le collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés demande justice pour les victimes
Répression d’une manifestation d’élèves à Dori : La section MBDHP du Séno exprime son désarroi
Conseil supérieur de la magistrature : Des magistrats à l’école de la communication institutionnelle
Vœux de nouvel an : L’Union des forces démocratiques du Burkina souhaite une année de paix aux Burkinabè
Région des Haut-Bassins : Un affrontement entre la police et des jeunes fait cinq morts et huit blessés à Orodara
Ecoles fermées pour cause d’insécurité au Burkina : Après les régions du Sahel et de l’Est, le tour de la Boucle du Mouhoun
Suspension des évaluations dans les établissements publics : Les élèves appellent à sauver l’année scolaire en cours
Gaoua : Les élèves montent au créneau pour réclamer des évaluations
Lutte contre le paludisme : Le comité national de pilotage prend le pouls de la situation
Musée de Manéga : Bientôt une voie bitumée pour y accéder
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés