Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Conseil Supérieur de la Magistrature : Les conclusions des travaux de la première session ordinaire de l’année 2018

Accueil > Actualités > Société • • dimanche 18 novembre 2018 à 21h00min
Conseil Supérieur de la Magistrature : Les conclusions des travaux de la première session ordinaire de l’année 2018

Dans ce communiqué issu de sa première session ordinaire de l’année 2018, tenue du 14 au 16 novembre 2018, le Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM) fait le point des décisions prises.

Ouagadougou, le 16 novembre 2018

PREMIERE SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA MAGISTRATURE

Du 14 au 16 novembre 2018 s’est tenu au siège du Conseil supérieur de la magistrature à Ouagadougou, la première session ordinaire au titre de l’année 2018 dudit Conseil.

Convoquée autour de l’ordre du jour formalisé en trois points à savoir :
- Les nominations et affectations des magistrats ;
- L’examen des demandes d’avis du CSM ;
- Des divers,
la session a été présidée par madame Thérèse TRAORE/SANOU, Premier Président de la Cour de cassation et Présidente du Conseil supérieur de la magistrature. Celle-ci, après avoir félicité les membres nouvellement élus et ceux dont le mandat a été renouvelé, a souhaité la bienvenue à tous et invité les membres à des débats francs, sincères mais courtois.

Sur le premier point de l’ordre du jour, le Conseil a statué sur les dossiers d’appels à candidatures aux postes de Procureur du Faso près les Tribunaux de grande instance respectifs de Fada N’Gourma, Léo et Diapaga et a marqué son accord pour la nomination des personnes suivantes aux différents postes :
- Monsieur OUEDRAOGO Salam au poste de Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Diapaga, cumulativement commissaire du gouvernement du Tribunal administratif de Diapaga ;
- Monsieur HIE Abou Bakary au poste de Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Léo, cumulativement Commissaire du gouvernement du Tribunal administratif de Léo ;
- Monsieur KADEBA Bokuy Judicaël au poste de Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Fada N’Gourma, cumulativement Commissaire du gouvernement du Tribunal administratif de Fada N’Gourma.
Pour le poste de Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Diébougou, le Conseil a estimé que l’examen de la demande d’affectation formulée par l’actuel occupant dudit poste ayant été ajourné, ce poste ne peut être pourvu.
Le conseil a également statué sur les affectations des magistrats. Il a procédé à la nomination de magistrats à la Cour d’appel de Ouagadougou, au Tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso et au Tribunal de grande instance de Ouagadougou. Ainsi, sont nommés :
A la cour d’appel de Ouagadougou
Conseiller :
- TARPAGA N. Anthelme ;
- DAKOURE Dénis ;
- TRAORE/ANAGO Zita Clarisse ;
- YAMEOGO/SANON Béatrice ;
- SANFO Mahamoudou ;
- ZOUNGRANA Bénoit ;
- SANOU Seydou.
Substitut du Procureur général :
- KINDA Leger ;
- ZOUNGRANA Daouda ;
- BAZIE Bakouli Blaise.
Au Tribunal de grande instance de Ouagadougou,
Substitut du Procureur du Faso :
- YERBI Rockia et
- YAMEOGO Kotim .
Enfin, au Tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso, TRAORE Diakalya a été nommé juge au siège.

Sur le deuxième point de l’ordre du jour, le Conseil, constatant que les demandes de sorties temporaires des magistrats sont de plus en plus nombreuses alors que les effectifs en juridiction sont insuffisants, a estimé nécessaire de mettre en place un comité chargé de proposer, dans les plus brefs délais, une Résolution sur les conditions et durée de ces sorties temporaires des magistrats. Néanmoins, pour les demandes déjà reçues, il a émis des avis, sur :
- Trois demandes de mise à disposition ;
- Deux demandes de mise en position de détachement ;
- Des propositions de décoration de magistrats ;
- Des décorations aux fins de bénéfice de la bonification d’échelon ;
Il a différé son avis sur deux demandes de mise à disposition.
Le Conseil a procédé à la mise en place de deux comités pour examiner quatre avant projets de textes dont il a été saisi, et produire des projets d’avis.
Aussi, en vue de rendre fonctionnelles les nouvelles instances suite du renouvellement des membres du CSM, il a été procédé à la désignation des membres de la Commission d’admission des requêtes. Ce sont :
- KAMBIRE P. Alexis,
- BARRY Abdoulaye
- SAWADOGO Sompagnimdi Augustin ;
- NABALOUM Mahamadi
- SAWADOGO Sombdebda Lucien ;

Sur le troisième point, le Conseil a, après avoir amendé puis adopté les rapports sur le thème fixe et le thème variable, lesquels seront développés lors de la rencontre statutaire avec le Président du Faso, partagé un certain nombre d’informations sur le fonctionnement des juridictions liés à la situation sécuritaire nationale et aux tentatives de remises en cause de l’indépendance de la magistrature.
Il s’est aussi préoccupé de la situation des auditeurs de justice présentement en stage. Pour éviter les difficultés auxquelles exposent les affectations tardives, le Conseil a souhaité qu’une solution soit trouvée afin de lui permettre de procédé aux affectations des nouveaux magistrats dans les juridictions en temps normal.

SP-CSM :
Madame Victoria OUEDRAOGO/KIBORA,
Secrétaire permanente du Conseil supérieur de la magistrature

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Université de Ouagadougou : Les étudiants des années 1995-2000 ne veulent pas être en marge de l’évolution sociopolitique du Burkina
PADEL : Des promoteurs de micro-projets reçoivent du matériel et des chèques
Mariage d’enfants au Burkina : Il faut intensifier la lutte
Consommation des drogues par injection : Des journalistes outillés sur la réduction des risques
Centre hospitalier universitaire de Ouahigouya : Une journée de salubrité pour des soins de qualité
1re édition de la foire agro-sylvo-pastorale de Diabo : La commune valorise ses potentialités
Boucle du Mouhoun : Le projet PROMIRIAN dote sept communes de matériel pour la mise en place de services sociaux
Coordination nationale des associations d’enfants et de jeunes travailleurs du Burkina : Le bilan des activités de 2018 passé à la loupe
Journées Entreprises 2018 de 2iE : Faire de l’entreprenariat une stratégie d’insertion professionnelle
Province du Bam : L’ONG World Agroforesty Centre visite ses réalisations
Ecole nationale de police : Les élèves de la 48e promotion effectuent une sortie d’études dans les Hauts-Bassins
Revue annuelle du programme de coopération 2018-2020 entre le gouvernement du Burkina Faso et l’UNICEF : jauger le niveau de progrès réalisé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés