Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’angoisse est la disposition fondamentale qui nous place face au néant.» Martin Heidegger

Sécurité dans la région du Sahel : Une conférence-débat sur les impacts du changement climatique et des conflits armés

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Par Milaine Tiendrebeogo • mardi 26 juin 2018 à 11h45min
Sécurité dans la région du Sahel : Une conférence-débat sur les impacts du changement climatique et des conflits armés

Ce mardi 26 juin 2018, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Alkassoum Maïga, a procédé à l’ouverture de la deuxième conférence-débat de l’humanitarium itinérant. Placée sous le thème « Impacts combinés du changement climatique et des conflits armés dans la région du Sahel », cette rencontre qui se tient à l’université Ouaga II, est le lieu, selon le ministre, de mettre en place des solutions pour la réduction des dommages au niveau de la région du Sahel, dus aux différents conflits armés et au changement climatique.

« Impacts combinés du changement climatique et des conflits armés dans la région du Sahel ». C’est le thème retenu pour la deuxième conférence-débat humanitarium itinérant en Afrique de l’Ouest. Pour le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Alkassoum Maïga, le thème de cette conférence est au cœur de l’actualité régionale car, selon lui, les conflits prolongés en Afrique sont une réalité qui touche plusieurs pays de la bande sahélienne. Ce qui, selon lui, génère les défis importants pour les états africains. Pour lui, ce cadre d’échanges contribue à la conjugaison des efforts pour la lutte contre les menaces liées au changement climatique et aux conflits armés en Afrique de l’Ouest.

Une vue d’ensemble de quelques panelistes

Appréciant ainsi la tenue de cette deuxième édition de l’humanitarium itinérant en Afrique de l’Ouest organisée en collaboration avec le Comité inter-États de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS), Alkassoum Maïga estime également que cette rencontre permettra aux différents participants de pouvoir prendre des résolutions qui permettront entre autres la réduction les impacts du changement climatique et des conflits armés dans la région du Sahel. Cette conférence, qui s’inscrit dans le cadre des unités de prévention vise à aussi encourager la recherche et les débats.

Pour Christian Munezero, chef de mission, la conférence-débat sera une plateforme pour les panélistes mais aussi un espace qui leur servira de dialogue sur les pistes de solutions créatives visant à adapter les interventions aux services de communauté dans un environnement évolutif. « Nous sommes appelés à mettre tout en œuvre pour éviter l’émergence des espaces endémiques au sein desquelles les populations seraient hors d’accès pour la fourniture des services de base », a-t-il laissé entendre.
Pour lui, cette conférence est un élément pouvant participer à la réduction de l’ampleur du phénomène climatique ainsi qu’à la réduction de la violence causée par les conflits armés dans la région du Sahel.

Milaine Tiendrebeogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Migrations et environnement : L’OIM lance un nouveau programme dans deux communes du Burkina
Préservation de l’environnement : Des parlementaires à l’école de la REDD+
Gestion des ressources en eau : Faso Koom II pour renforcer les capacités opérationnelles de l’Agence de l’eau du Nakanbé
Gestion des ressources naturelles : La sécurisation des corridors biologiques au cœur d’un atelier national
Programme national pour la Gestion intégrée des ressources en eau : Le comité de revue examine les réalisations de l’année 2018
Eau et Assainissement au Burkina Faso : Le budget alloué au secteur n’est pas suffisant, selon une étude commanditée par WaterAid
Journée mondiale des zones humides 2019 : Le message du ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique
Agence de l’eau du Nakanbé : Un nouveau conseil d’administration pour relever de nouveaux défis
Conservation de l’environnement : Le Burkina obtient la note de 10/10
Gestion durable des ressources forestières : Un projet pour assurer un environnement sain aux populations
Accès à l’eau potable : Fin de corvée d’eau pour quatre villages de la commune de Karangasso Sambla
34e session du Conseil national de l’eau : Pour une gestion rationnelle des ressources en eau
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés