Construction du Centre de contrôle du BUMIGEB à Koubri : Les travaux avancent bien

dimanche 27 mai 2018 à 05h30min

Le Bureau des mines et de la géologie du Burkina (BUMIGEB) est allé constater, ce samedi 26 mai 2018 à Kouba, commune rurale de Koubri, l’état d’avancement des travaux de construction du Centre de contrôle et de certification des appareils à pression (CCCAP). Le président du conseil d’administration et ses collaborateurs ont eu un motif de satisfaction, car les travaux avancent bien et le taux d’exécution est de 75%.

Construction du Centre de contrôle du BUMIGEB à Koubri :  Les travaux avancent bien

Un milliard 100 millions de F CFA, c’est le coût de construction du CCCAP du BUMIGEB. Ce samedi 26 mai 2018, une délégation du BUMIGEB conduite par son président du conseil d’administration, Mabourlaye Nombré, est allée constater l’état d’avancement des travaux. Situé à Kouba, dans la commune rurale de Koubri, le site du CCCAP couvre une superficie de 2436 km2. Selon les premiers constats, il y a un motif de satisfaction. Les travaux avancent comme il se doit, avec un taux d’exécution de 75%.

DG Bumigeb (milieu)

L’une des missions confiées au BUMIGEB, rappelle Mabourlaye Nombré, est d’assurer la sécurité industrielle et celle des hydrocarbures. Ainsi, tout transport d’hydrocarbures, de gaz dans des bouteilles, de carburant dans des citernes et de tous les appareils doit être sécurisé. La sécurisation de tous ces transports permet d’éviter des catastrophes pour les populations. Il a pris l’exemple d’un camion-citerne qui explose sur le site. « Cette explosion peut faire concourir des dangers graves pour tous. C’est pourquoi le rôle du BUMIGEB est de s’assurer de la qualité des appareils. Cela permet donc d’assurer la sécurité du transport ainsi que celle des utilisateurs des appareils », a-t-il expliqué. Il faut aussi noter que le nouveau centre aura des annexes qui, eux aussi, vont recevoir des installations.

Avant de se déporter à Kouba, les travaux se faisaient au siège du BUMIGEB à Ouagadougou. Mais cela ne répondait pas aux normes de sécurité. Il en veut pour exemple le cas malheureux de l’accident de 2006. Un camion-citerne avait explosé et occasionné des dégâts matériels énormes sur des bâtiments du site et aux alentours. La même explosion avait tué une personne. L’entreprise a donc tiré des leçons du passé. C’est ce qui justifie la construction du nouveau site. Le nouveau site en construction compte des annexes, une administration, un magasin, une infirmerie, une aire de dépôt des bouteilles.

Le premier bâtiment, qui est en cours d’achèvement, sera livré à la fin du mois de juin. Dès la fin, les installations du matériel venu de France vont débuter. Le centre en construction va produire des bouteilles de gaz de 12kg, 6kg, et 3 kg. Ils sont nombreux les distributeurs de gaz qui attendent avec impatience la fin des travaux. La capacité de production du centre est 1 000 bouteilles par jour. Et pour ne rien laisser au hasard, les bouteilles seront soumises à un contrôle tous les cinq ans.

La présente sortie fait partie des activités entrant dans le cadre de la célébration des festivités des quarante ans d’existence du BUMIGEB. Les activités ont débuté le 24 mai dernier et se sont achevées ce samedi 26 mai par la visite du CCCAP à Kouba dans la commune rurale de Koubri, au Sud de Ouagadougou.

Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés