PNGT2-3 : Des résultats jugés satisfaisants pour l’année 2017

LEFASO.NET | Par Justine Bonkoungou • vendredi 5 janvier 2018 à 11h30min

Le comité de pilotage du deuxième programme national de gestion des terroirs, phase III (PNGT2-3) a tenu sa 9eme session, vendredi 29 décembre 2017 à Ouagadougou. Au menu de cette session, l’examen de l’état de mise en œuvre du programme d’activités du 1er janvier au 30 septembre 2017 et celui du programme d’activités et le budget de l’année 2018.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
PNGT2-3 : Des résultats jugés satisfaisants pour l’année 2017

Structuré en cinq composantes, le PNGT2-3 a pour ambition de renforcer les capacités des communautés rurales et des structures décentralisées pour la mise en œuvre des plans locaux de développement qui favorisent la gestion durable des terres et des ressources naturelles et les investissements rentables au niveau des communes. Couvrant les 302 communes rurales et les treize régions du Burkina Faso, le PNGT2-3 a mené divers activités au cours de l’année 2017. Et ce malgré quelques difficultés rencontrées, telles que les grèves des acteurs impliqués dans le processus de passation des marchés ou encore la mise en place au dernier semestre de l’année 2016 de certains conseils municipaux.

Au 30 septembre 2017, le taux d’exécution physique du PNGT2-3 s’élevait ainsi à 52,20% et celui de l’exécution financière à 30, 35%, soit une consommation financière de 6 283 725 750 FCFA. Les 302 communes rurales et 13 régions ont bénéficié de subvention pour la réalisation de 896 microprojets dont le taux de réalisation est de 35,46%. Plusieurs infrastructures ont ainsi vu le jour. Au nombre desquelles 107 salles de classe construites et 139 équipées, 3 584 forages, 13 parcs de vaccination, 10 3 550 kilogrammes de semences mis à la disposition des producteurs, des maternités, des dépôts pharmaceutiques et des logements construits, etc. Le maire de la commune de Tanghin Dassouri, Lassané Kiemtoré, a tenu salué la réalisation des infrastructures dont sa commune a été bénéficiaire.

Au regard des résultats jugés satisfaisants, malgré un contexte difficile, Elisée Ouédraogo, chargé de programmes à la Banque mondiale, a salué le PNGT2-3 comme l’un des projets les plus performants financé par la Banque mondiale au Burkina Faso.

2018, fin du PNGT2-3

La 9e session du comité de pilotage a aussi été l’occasion d’examiner le programme d’activités et le budget 2018 du programme. Un budget essentiellement constitué des reports d’activités de l’année 2017 et qui s’élève à 12 684 724 040 FCFA pour l’ensemble des activités des cinq composantes. 89,84% de ce budget constitue le montant prévisionnel des investissements et celui du fonctionnement s’élève à 10,16% du montant.

Ainsi il est prévu 492 microprojets dans les domaines visant l’accroissement de l’offre en infrastructures sociales et économiques ainsi que l’amélioration de la gestion des ressources naturelles, principal capital de production en milieu rural. Parmi ces microprojets, 270 salles de classe, 07 logements d’infirmiers, 525 boutiques, 28 puits à usage agricole, 138 forages à usage d’eau potables, des cordons pierreux, des marchés à bétail, des fosses fumières, etc.

Initialement prévu pour s’achever en mai 2017, le PNGT2-3 a été prorogé jusqu’au 31 décembre 2018. Ce qui permettra d’achever l’exécution des microprojets, mais aussi de capitaliser les acquis en vue de préparer un éventuel nouveau programme. C’est pourquoi, Roger Moukian, conseiller technique au ministère de l’agriculture et aménagements hydrauliques, représentant le secrétaire général du ministère, a tenu à rappeler que « Les efforts soutenus de toutes les parties prenantes sont plus que nécessaires pour la réalisation effective des investissements sur le terrain dans les délais et l’élaboration des différents documents pour la clôture de la phase III du projet. »

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 7 janvier à 17:41, par Hontav
    En réponse à : PNGT2-3 : Des résultats jugés satisfaisants pour l’année 2017

    Bel exemple de programme bien initié dès le départ et qui continue de faire ses preuves.
    Tous les encouragements aux acteurs et structures qui sont impliqués dans ce succès reconnu. Vivement que les communautés vivant au bout de la piste continuent de bénéficier d`une telle opportunité de développement au niveau local.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés