Commune de Kouka : Que sont devenues les réserves administratives et foncières ?

samedi 16 décembre 2017 à 00h29min

Ceci est un écrit d’un citoyen résident dans la commune de Kouka et parvenu à notre rédaction. Dans cette note, l’intéressé attire l’attention des autorités sur ce qu’il appelle « vente de réserves administratives et foncières » dans la commune.

Commune de Kouka :  Que sont devenues les réserves administratives et foncières ?

Les populations de la commune de Kouka, dans la province des Banwa, ne savent plus à quel Saint se vouer.

Elles assistent impuissantes au bradage des réserves administratives et foncières, malgré la loi portant interdiction d’attribution des parcelles. En l’espace d’une année, pratiquement toutes les réserves ont été "vendues " par on ne sait qui ; puisque le service des domaines dit ne pas être au courant.

Ces réserves, dont les destinations n’ont pas été changées, sont occupées par de nouveaux acquéreurs qui ont commencé à y investir. Afin de trouver une solution face à la grogne qui monte, les populations lancent un appel au gouvernement, principalement au ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, à l’ASCE (Autorité supérieure de contrôle de l’Etat et de lutte contre la corruption, ASCE-LC, ndlr), au gouverneur de la Boucle du Mouhoun et au Procureur du Faso afin que les responsabilités soient situées. Les populations interpellent également tous les fils de la commune afin que la vérité éclate sur cette affaire de réserves.

Un citoyen résidant à Kouka

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés