Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Zimbabwe : A Quand la chute du régime Mugabe ?

Accueil > Actualités > International • • lundi 20 novembre 2017 à 23h46min
Zimbabwe : A Quand la chute du régime Mugabe ?

Surprise générale ! Robert Mugabe ne démissionnera pas « pour le moment » de son fauteuil présidentiel. Dans son discours à la nation, le 19 novembre, il a plutôt annoncé qu’il présidera les débats du congrès extraordinaire de son parti qui se dérouleront les 12 et 17 décembre prochain. Par contre, son épouse a été exclue de la Ligue des jeunes pour, entre autres, incitation à la haine, à la division mais aussi pour avoir tenté d’exercer sans mandat des fonctions qui n’étaient pas les siennes.

En direct à la télévision d’Etat, le président du Zimbabwe dédouane l’armée pour son comportement. Mais à la fin, non seulement il ne parle pas de démission, mais lorsqu’il évoque le congrès de la Zanu-PF, il assure qu’il va le présider alors qu’il a été démis de ses fonctions dans la matinée du dimanche 19 novembre 2017. Pour le Comité central de la Zanu-PF, la pilule a du mal à passer. Toute suite, il lance un ultimatum à Robert Mugabe. « Le camarade Robert Mugabe doit démissionner de la présidence du Zimbabwe et s’il ne l’a pas fait d’ici lundi midi, le président du parlement enclenchera une procédure de destitution », a déclaré le porte-parole du parti, Simon Khaye Moyo, à l’issue d’une réunion d’urgence du parti.

L’ultimatum a expiré sans nouvelle du vieux dirigeant en exercice au monde. Des dires du chef du groupe parlementaire du Zanu-PF, 80% des députés de la majorité seraient prêts à soutenir une destitution de Robert Mugabe. Sur ce, une procédure de destitution, une motion de censure pourraient être votées, dès demain.
Le chef de l’association des anciens combattants de l’indépendance, Chris Mutsvangwa, se dit prêt à soutenir toute procédure de destitution et invite les Zimbabwéens à descendre de nouveau dans la rue le mercredi 22 novembre prochain.

A en croire José Brito, ex-ministre des Affaires étrangères de la République du Cap-Vert qui côtoie Robert Mugabe depuis longtemps, l’homme est en plein déni de réalité... Ce point de vue ne fait pas l’unanimité au niveau de certains observateurs qui pensent que « Bob » sait bien ce qu’il fait, qu’il a intentionnellement écarté certaines parties de son discours. Pour preuve, disent-ils, on le voit s’emmêler dans ses feuilles à la 7e minute : « Notre plus grande inquiétude... laissez-moi lire cela à nouveau... Je suis désolé. Notre grande inquiétude (...) ».

Pour mémoire, la goutte d’eau qui a fait déborder le vase au Zimbabwe a été la destitution de l’ancien vice-président, Emmerson Mnangagwa. Conséquences : L’armée a pris le contrôle du pays dans la nuit du 14 au 15 novembre, et assigné le président à résidence. Le 18 novembre, des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue pour soutenir cette intervention et demander le départ du président.

« L’opération à laquelle j’ai échappée n’a pas remis en cause mon autorité en tant que chef de l’Etat et commandant en chef de l’armée », avait-il laissé entendre le 19 novembre, Robert Mugabe, en présence de plusieurs hauts responsables militaires.
Pour sûr, Emmerson Mnangagwa est désormais le nouvel homme fort du Zimbabwe. Il agira en tant que président par intérim du parti, et ce jusqu’au congrès extraordinaire de la Zanu-PF. Mais qu’à cela ne tienne « le parti a déclaré qu’Emmerson Mnangagwa est son candidat pour les élections présidentielles de 2018 en remplacement de Robert Mugabe ».

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net
Sources : RFI, Jeune Afrique

Vos commentaires

  • Le 20 novembre 2017 à 18:51, par Ka En réponse à : Zimbabwe : A Quand la chute du régime Mugabe ?

    Le problème des chefs d’états Africain c’est de ne pas savoir quitter le pouvoir : Notre Blaise Compaoré était un exemple parfait. Quand a Mugabe, aujourd’hui il a une dynamite dans son pantalon : ‘’’’S’il ne part pas en démissionnant de son propre gré, cette grenade explosera, et touchera sa femme et toute sa famille.’’’’ En tout cas les jeux sont faits avec un peuple et son parti ainsi que l’armée contre lui seule. Il est temps qu’il soit conscient du danger, et quitter ses fonctions dans la dignité.

    Répondre à ce message

    • Le 20 novembre 2017 à 22:36, par Maadenka En réponse à : Zimbabwe : A Quand la chute du régime Mugabe ?

      Le Vieux BOB plus qu’un jeune, a la pleine conscience du jeu sinistre qui se joue.
      Il n’a point une dynamite dans son pantalon, mais un serpent à sonnette, un traitre, un corrompu, un vendu et acheté par les britaniques nommé emmerson mnangagwa.
      Pendant longtemps, le Vieux comme tous les sages africains n’a pas voulu causer la lezarde dans le mur de beton qu’est le parti ZANU PF ; il n’en a pas voulu l’eclatement de ce que très cherement au prix du sang ils ont conquis des mains de l’occupant blanc (ian smith le rebelle de l’ex rhodesie).
      Pendant longtemps il connaissait la pourriture que constituait ce corrompu qui s’est ralié par trahison à l’oppresseur blanc.
      Dans son plan de sortie, il devait preparer dans son entourage, sa relève, son porte etandad ; il sait mieux que quiconque que très probablement des anciens compagnons de la lutte de liberation, certains dits veterans ont devié du comabat originel et ne feraient que retomber l’Afrique dans les mains du colon qui est à l’affut.
      Alors qui mieux que sa femme qui est d’ailleurs de la generation montante pour porter ce falmbeau.
      Pouvez vous contester la pensée de votre pére ou aîné en Afrique authentique si ce n’est de la malediction ?
      Aussi, ne nous prenons pas pour des occidentaux en adoptant de leurs pratiques qui sont tout le contraire de notre culture et fatalement nous desservent

      Répondre à ce message

  • Le 20 novembre 2017 à 22:19, par Maadenka En réponse à : Zimbabwe : A Quand la chute du régime Mugabe ?

    Si une information à l’adresse des africains peut valoir, que chaque africain recherche à la loupe la source ; aussi, si un minimum de conscience habite l’auteur de cet ecrit, il n’a qu’a se complaire lui seul dans la propagande occidentale IMPERIALISTE et surtout NEO COMONIALE ; si à son stade il n’est pas capable de ce discernement, il ne lui est pas autorisé de faire le PERROQUET pour induire d’autres citoyens africains dans l’erreur.
    Par la seule source de ton information qui est à la fois rfi et jeune afrique, tu sais pertinemment que tu n’edifies aucun africain ; tu n’eleves la conscience d’aucun africain à un niveau acceptable pour comprendre la douleur, la souffrance des africains.
    Ce qui est ici dit, ne surprend aucun affricain DIGNE et averti de ce qu’est l’imperialisme.
    Très sagement, je te conseilles d’eviter à la prochaine fois de servir de la propagande occidentale (française singulièrement) à tes tes concitoyens ?
    Ce n’est qu’à travers notre pensée, ce que nous concevons que Nous sommes et resterons la seule source digne d’interet, et non des perroquets, des repetiteurs, des valets locaux.
    Pourquoi acclamer une chute de Bob, au profit des valets qui s’annoncent comme morgan tsangirai (pure produit britanique) de même que le TRAITRE emmerson mnangagwa ?, quand aux generaux ou officiers felons qui accompagnent ce jeu, ils ne sont bons que pour un peleton d’exécution pour TRES HAIUTE TRAHISON pas à Bob, mais à toute l’Afrique.
    Leur traitrise, je te le rappelles sape toues les luttes de liberation de l’Afrique dont une region n’est que le Zimbabwe.

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre 2017 à 23:34, par Lool En réponse à : Zimbabwe : A Quand la chute du régime Mugabe ?

    Mais pourquoi les journalistes même burkinabé sont obligés d’emboiter les pas des journalistes occidentaux ? Vous n’êtes pas capables de reflechir par vous même, quoi ?. Mugabé n’est pas n’importe qui. C’est un anti imperialiste sans faille. Et les occidentaux imperialistes et réactionnaires l’en veulent pour ça. Alors chère journaliste, dans quel intêret vous reprenez des informations réactionnaires vehiculées par les journaux imperialistes sans discernement ? Dans quel intêret ? Dites moi le !

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2017 à 08:42, par Verity !! En réponse à : Zimbabwe : A Quand la chute du régime Mugabe ?

    L’Afrique est très mal barrée. Le monde entier vous regarde ! Quelque soit la réaction de Bob est ce que c’est la manière ! La manière est-elle la bonne ? Posez-vous la question pourquoi on négocie avec quelqu’un qui est en résidence surveillée ? C’est par ce que la manière ne sied pas. Il faut donc polir les côtés pour que ça ne ressemble pas à un coup de force ! Vous n’aviez pas honte, un vieux de 93 ans ! Les politiciens sont trop ingrats ! Le reste du monde n’est pas idiot comme l’...! Il y a eu la même chose en Egypte, personne n’a bronché ! Après c’est pour dire que les blancs ou arabes ne vous respectent pas. Nous sommes trop brutales. A quand l’Afrique !!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2017 à 09:38, par Verity !! En réponse à : Zimbabwe : A Quand la chute du régime Mugabe ?

    L’Afrique est très mal barrée. Le monde entier vous regarde ! Quelque soit la réaction de Bob est ce que c’est la manière ! La manière est-elle la bonne ? Posez-vous la question pourquoi on négocie avec quelqu’un qui est en résidence surveillée ? C’est par ce que la manière ne sied pas. Il faut donc polir les côtés pour que ça ne ressemble pas à un coup de force ! Vous n’aviez pas honte, un vieux de 93 ans ! Les politiciens sont trop ingrats ! Le reste du monde n’est pas idiot comme l’...! Il y a eu la même chose en Egypte, personne n’a bronché ! Après c’est pour dire que les blancs ou arabes ne vous respectent pas. Nous sommes trop brutales. A quand l’Afrique !!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2017 à 13:35, par S En réponse à : Zimbabwe : A Quand la chute du régime Mugabe ?

    La communauté internationale doit condamner fermement ce coup de force militaire et sanctionner sévèrement les auteurs pour éviter d’autres coups d’état de ce genre.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2017 à 21:04, par tchanlo En réponse à : Zimbabwe : A Quand la chute du régime Mugabe ?

    Tout à fait d’accord avec toi Maadenka. Vous faites une bonne analyse. Selon l’agence de presse reuters de septembre, ce vice-président préparait un coup pour prendre la place de notre leader panafricaniste Mugabé. Les médias ne font pas pas ecouter les "mugabistes". Les micro/camera de BBC, France 24 sont toujours braqués sur les opposants à Mugabé afin de vilipender ce dernier. Papy Mugabé, si tu me lis un jour, sache je te remercie pour tout ce que tu as pour la dignité et le respect de l’homme noir. Malgré les sanctions économique des colons et leurs amis, le Zimbabwé n’était dernier dans le classement PNUD des pays. Vis en paix après la Présidence, Mugabé !! Les traîtres et les vendus seront découverts tôt ou tard.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mouvement des gilets jaunes en France : Aucun pays africain ne s’inquiète de la situation de ses ressortissants
France : 65 personnes, dont 11 représentants des forces de l’ordre blessées lors d’une manifestation des « gilets jaunes »
Violence à l’égard des femmes : l’ONU lance seize jours de mobilisation contre cette pandémie mondiale
République de Chine populaire : De pays agricole à pays industrialisé, en seulement 40 ans !
Revirement de kamhere et tshisekedi en RDC : La stratégie Gbagbo dépoussiérée
Maroc : Le TGV Tanger-Casablanca sur les rails
Référendum en Nouvelle-Calédonie : Un défi à relever pour le Pr Augustin Loada
Dénucléarisation de la péninsule coréenne : Un enjeu qui ne semble pas intéresser l’Afrique
Nouveau gouvernement en Ethiopie : De quoi inspirer le Burkina
Cameroun- Déclaration de Londres : “Le CODE appelle l’armée camerounaise à faire allégeance au Président élu Maurice Kamto”
« La CPI n’est pas du tout une institution qui vise à écraser les peuples… », Ambassadeur de France au Burkina, Xavier Lapeyre de Cabanes
Prix Nobel de la paix 2018 : Le gynécologue congolais Denis Mukwege, lauréat
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés