Financement du PNDES : La BOAD octroie un prêt d’environ 40 milliards de francs CFA au Burkina

LEFASO.NET | Par Moussa DIALLO • mardi 7 novembre 2017 à 01h09min

Lors de la conférence de Paris en décembre 2016 pour le financement du plan national de développement économique et social, la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) s’était engagée à contribuer à hauteur de 300 milliards de francs CFA. Elle vient d’entamer la mise en œuvre de ses engagements. En effet, le Président de ladite institution, Christian Adovelande et la ministre burkinabè de l’économie, des finances et du développement, Rosine Coulibaly/Sori ont procédé à la signature de trois conventions de financement, le 06 novembre 2017 à Ouagadougou. La signature de ces accords met ainsi, à la disposition de trois secteurs (entretien routier, énergie et agriculture) un montant de près de 40 milliards de francs CFA.

Financement du PNDES : La BOAD octroie un prêt d’environ 40 milliards de francs CFA au Burkina

C’est exactement un montant total de 39,750 milliards de francs CFA qui sont mis à la disposition du Burkina par la Banque Ouest-africaine de développement (BOAD) sous forme de prêt. Ce à travers la signature de trois conventions de financement.
Le premier accord concerne le financement de l’étude de faisabilité du projet de construction de trois barrages et l’aménagement de 600 ha de terres sur le cours d’eau de la FAGA dans les provinces du Sanmatenga, du Namentenga et de la Gnagna. Il est d’un montant de 250 millions de francs CFA.

les ministres bénéficiaires visiblement heureux

Le second accord d’une valeur de 9,5 milliards de francs CFA servira au financement du projet de renforcement du Réseau national interconnecté (RNI). Ce prêt devrait permettre de sécuriser l’alimentation en énergie électrique des grandes villes et localités du Burkina, notamment Ouagadougou et Koudougou. Ce projet est placé sous la tutelle technique de la SONABEL.

Le 3e accord d’un montant de 30 milliards de francs CFA, quant à lui, servira au financement partiel de la tranche prioritaire du Programme d’entretien routier 2017-2019 du Burkina. Cette tranche permettra de financer l’entretien périodique des routes Ouagadougou-Kongoussi et Sakoinsé-Koudougou sur un linéaire de 150 km et au ressurfaçage et à l’aménagement de la voirie urbaine sur une longueur de 27,1 km à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso.

Engagements de la BOAD à la conférence de Paris : début de la mise en œuvre

Avec trois accords de prêt, les engagements cumulés de la BOAD au profit du Burkina s’élèvent à 476 milliards de francs CFA pour 142 opérations. Et confirme si besoin était la fructueuse collaboration entre notre pays et la BOAD. C’est pourquoi, la ministre de l’économie, des finances et du développement n’a pas manqué de se réjouir de la signature de ces accords avec la banque sous-régionale. Puis, elle a ajouté : « Cet acte de signature de convention concrétise ainsi en partie les promesses faites par la BOAD à Paris en 2016 afin d’appuyer la mise en œuvre du PNDES. L’engagement était de 300 milliards de francs CFA, donc le peuple burkinabè vous suit et espère que cet engagement sera respecté ».

Ces opérations s’inscrivent dans le PNDES dont l’objectif est de transformer structurellement l’économie burkinabè. Et le président de la BOAD a tenu à réaffirmer la disponibilité de son institution à accompagner le gouvernement burkinabè en vue de la réduction de la pauvreté et l’amélioration des conditions de vie des populations.

le Président de la BOAD assure sa disponibilité à accompagner le gouvernement burkinabè

« Il y a un an, nous avons pris des engagements lors de la table-ronde des partenaires du Burkina pour le financement du PNDES à Paris. Dans ce cadre, la BOAD s’est engagée pour le financement du plan sur la période du plan à hauteur de 300 milliards de francs CFA. Nous avons commencé à respecter le début de nos engagements. C’est un début de mise en œuvre de nos engagements. Nous avons beaucoup d’autres projets en portefeuille notamment dans le domaine de la sécurité alimentaire, les infrastructures routières », a confié le Président de la BOAD, Christian Adovelande.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés