Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

mardi 31 octobre 2017 à 00h25min

La Cour d’appel de Paris a décidé du maintien en liberté de François Compaoré, le frère de l’ancien président Blaise Compaoré, dans l’affaire Norbert Zongo. Il avait été interpellé ce dimanche à son arrivée en France en provenance d’Abidjan, en vertu d’un mandat d’arrêt international délivré par la justice burkinabè.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

François Compaoré reste libre – du moins pour l’instant. Ce lundi 30 octobre, le procureur de la Cour d’appel de Paris a décidé de laisser le frère cadet de Blaise Compaoré en liberté. La veille, il avait été interpellé par la police française à son arrivée à l’aéroport Paris-Charles de Gaulle, en provenance d’Abidjan, en vertu d’un mandat d’arrêt international émis par la justice burkinabè dans le dossier Norbert Zongo.

Considéré comme le principal suspect dans l’assassinat de ce journaliste d’investigation, le 13 décembre 1998, François Compaoré est inculpé par la justice burkinabè pour « incitation à assassinat » dans cette affaire toujours non résolue. Juste après l’annonce de son arrestation à Paris, la procureure du Faso a indiqué qu’elle allait officiellement demander son extradition aux autorités françaises.

« Il est laissé en liberté, explique son avocat Pierre-Olivier Sur. L’audition s’est déroulée en quelques minutes et personne n’a demandé à ce qu’il soit placé en détention. » Est-ce pour autant la fin des ennuis judiciaires pour le frère cadet de Blaise Compaoré ? Pas sûr, car il reste toujours sous le coup d’une éventuelle extradition au Burkina Faso. Une nouvelle audience doit avoir lieu d’ici quelques semaines pour savoir si tel sera le cas ou non.

Source : www.jeuneafrique.com

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 30 octobre à 12:42, par Boziano
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Bonne nouvelle. Le droit vient d’etre dit dans cette histoire. Ceux qui voulaient le voir extrude vers Ouaga attendrons encore longtemps

    Répondre à ce message

    • Le 30 octobre à 14:03, par GRE
      En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

      Fuir la justice de ton pays est un acte de lâcheté, fuir son pays alors après avoir régné en maître absolu au côté de son frère est une honte qu’on ne souhaite pas à son pire ennemi. Qu’il vienne ou pas, il est déjà puni et humilié. En plus, ils vivront (lui et son frère) toujours avec la peur. La peur de voir le changement de dirigeant dans leur pays d’accueil, la peur d’être extradé, la peur de perdre leur bien, la peur d’être oubliés et jetés dans la poubelle de l’histoire pendant que les gens qu’il ont tués (Sankara pour le grand frère et Norbert pour le petit) sont adulés et célébrés de plus en plus. Cela ne doit vraiment pas être simple a accepté pour eux et tant mieux.

      Répondre à ce message

    • Le 30 octobre à 17:18, par Jonassan
      En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

      Tous ces gens qui jouissent de nos sous et qui se baladent avec des avocats pendant que celui qui les a nourrit se meurt quelque part aux confins du Burkina, ces gens-là, dis-je, le paieront tôt ou tard. Toi, comme le CDP, rira bien qui rira le dernier.

      Répondre à ce message

    • Le 30 octobre à 21:53, par Pabrebiiga
      En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

      Hannn ! Donc votre droit là doit ce trouver a gauche.

      Répondre à ce message

    • Le 30 octobre à 23:03, par Nabiiga
      En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

      Bonne nouvelle, en effet. Attend que ce soit un jour ton frère qui est victime d’assassinat et pire, le besogne terminé, on calcine son corps. C’est à ce moment-là que tu nous diras combien c’est de bonne nouvelle si l’assassin est capturé et remis en liberté par une autorité diligentée à le capturer. Quelle insensibilité

      Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 12:44, par Tombiano
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Que le vaillant peuple Burkina retienne son souffle. Ce Francois Compaore sera extrade vers Ouaga tot ou tard . L’ame de Norbert Zongo reclame justice !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 12:47, par L’expert
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Mam da ka yel gnamma ? La France n’est pas une République bananière comme certains pays sous nos tropiques. Wait and see c’est un coup d’épée dans l’eau. L’expert.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 12:52, par Danga
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Si la France laisse francois en liberbité, nous n’avons de la venue de macron sur la terre du faso. Mobilisons contre la visite de Macron au Burkina Faso.

    Répondre à ce message

    • Le 30 octobre à 17:40, par Tussida
      En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

      Danga "I bourgui yaa dangda" en bissa, cela veut dire "ton trou de cul tordu" La venue de M. MACRON en terre libre du Burkina Faso n’a rien à voir avec cette affaire. Tu as compris, trou de cul ? C’est un honneur pour le peuple burkinabè d’accueillir ce Président exemplaire qui a balayé l’échiquier politique ancien pour se hisser sur la plus grande marche du podium. Ce n’est pas donné à n’importe qui.
      M. MACRON est un exemple pour notre jeunesse burkinabè. Qu’il inspire donc notre jeunesse ! Il faut un MACRON au Burkina pour chasser ces vieux politicards qui n’ont d’yeux que pour leurs intérêts égoïstes. Tussida.

      Répondre à ce message

      • Le 31 octobre à 10:37, par SOME
        En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

        Non tu n as rien compris . La jeunesse burkinabe ce n est pas ça, encore moins prendre macron comme l exemple. Au lieu d insulter ceux qui essayent de t ouvrir la tête... tu prouvés que l âge n est pas le critère... tu n es que la victime d une manipulation grossière. Et ça ne m étonné pas que tu ne fasses pas un lien entre ce voyage et cette arrestation et le discours que fera macron à la jeunesse. Réfléchis plutôt au lieu d insulter
        SOME

        Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 12:57, par en verité je vous le dis
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Rien d’étonnant pour nous.Quelle diligence dans cette affaire.Que nos juges prennent l’exemple de la rapidité du traitement des dossiers.Mais au moins il a été inquiété un jour et a dormi loin de son lit .La justice de Dieu se mange à froid le peuple a marqué deux buts premier but la fuite deuxième la mise au arrêt donc il reste le but final

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 13:01, par Sapience
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Considéré comme le principal suspect dans l’assassinat de ce journaliste d’investigation, le 13 décembre 1998, François Compaoré est inculpé par la justice burkinabè pour « incitation à assassinat » dans cette affaire toujours non résolue.

    Je vous invite à relire le rapport des sages. Votre écrit manque de rigueur. C’Est dommage pour la presse burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 13:04, par Bouba
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    C’est à croire que c’est de la diversion en complicité avec le pouvoir mouta mouta qui détourne ainsi les regards de Simon Compaoré vers un autre dossier.
    C’est très suspect :

    1) il voyageai régulièrement ;
    2) il a accordé une interview il y a 3 semaines dans le bureau de ses avocats ;
    3) Les policiers de l’Aéroport ont dit qu’ils avaient le mandat d’arrêt depuis longtemps et attendaient l’ordre de la justice française pour l’arrêter (ce qui signifie que les policiers ont eu l’ordre de l’arrêter et conforte la thèse du montage grossier pour divertir qui ? les Burkinabè). Comment la justice peut donner l’ordre de l’arrêter puis la même justice le relâche en quelques minutes comme dit son avocat ?

    Enfin dites-vous que le rendez-vous avec le procureur c’est dans 2 mois après la visite probable de Macron.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 13:10, par madjer
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Je disais ce matin même "attendons de voir l’évolution de cette affaire". C’est de la poudre aux yeux. Mes amis cherchons à faire autre chose que de nous focaliser sur cette affaire qui risque de donner des crises cardiaques à certains burkinabés.

    Répondre à ce message

    • Le 30 octobre à 16:54, par Je pense que
      En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

      Merci là bas. Depuis combien d’année ? Certes sa fait mal et mal très mal de perdre un être par la faute, ignominie, la barbarie de quelque aveuglés et assoiffées de pouvoir. Mais je trouve que c’est trop. Trop c’est trop. Nous tous (Sauf les aveugles d’esprits) savions tous que c’est belle et bien François COMPAORE et sa horde de chien enragé qui ont FAIT le frère ZONGO. Donc laissons les avec leurs conscience (si conscience y est) et travaillons au développement de ce pays. On a pratiquement rien fait dans l’année 2017 : des grèves par ci par là, des révélations les plus sordides, toutes sortes de m*rde qui ne font que nous tirés vers le bas de l’échelle.
      Il va bien falloir qu’un jour on arrête.JE PENSE QUE.

      Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 13:12, par La Raison
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Il y a trop d’excitation au Burkina actuellement et ça n’augure pas des lendemains certains. A voir les propos et les réactions des gens, on est en droit de s’inquiéter sur la stabilité et la paix sociale dans le pays ; parce qu’apparemment on a déjà dépassé l’étape de la présomption d’innocence, désigné des coupables et même déjà prononcé des verdicts et il ne reste que l’exécution des sentences. Chacun est expert en justice actuellement au Faso. On juge, on insulte, on dénigre sans chercher à comprendre quoique ce soit. Avec ces gesticulations, il sera difficile que l’on obtienne l’extradition de qui que ce soit pour le juger ; parce que tout pays responsable évoquera des problèmes de sécurité pour se hâter très lentement à le faire. Gardons la raison et restons respectueux de la justice de notre pays. Tous ceux qui ont des dettes à solder avec l’histoire et qui ont à expliquer sur les événements malheureux dans le pays le feront et ceux qui sont passibles de condamnation subiront la rigueur de la loi ; mais dans le respect des procédures judiciaires. C’est comme cela un état républicain.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 13:24, par le politicard
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Si Macron vient au Burkina Faso sans avoir été devancé par François, il aura de nos nouvelles. Pourquoi ces Français n’exécutent pas le mandat d’arrêt international à l’encontre de ce François ? Pourquoi ce revirement ? Manipulation ? Ingérence ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 13:25, par nest
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    les gars, qu’est ce que je vous avais dit ? ne pas crier victoire avant la guerre. voilà

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 13:28, par antimouton
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Avec des dirigeants pareils, a quoi les gens s attendaient.
    Vivement 2020

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 13:39, par Dykoutassouh
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Poème : Les cendres de NORBERT ZONGO !
    Lefasonet du jeudi 18 décembre 2014

    Il n’avait que sa plume.
    Une plume qui ne crachait pas le feu ;
    Une plume qui ne tuait pas comme la kalachnikov ;
    Une plume sans haine ni violence ;
    Une plume porteuse de Paix et de Justice ;
    Une plume indépendante,
    De son journal L’Indépendant.

    Il s’appelait Norbert Zongo, alias Henri Sebgo.
    Il fut sauvagement calciné et réduit en cendres,
    Un après-midi du 13 décembre 1998, à Sapouy !
    Depuis ce jour, sa plume s’est tue à jamais !
    Mais, dans un tourbillon de fumée resplendissante,
    Ses cendres fumantes se sont répandues sur le Burkina,
    Et galvanisent le Peuple en lutte pour sa Liberté.

    Les cendres de Norbert Zongo irradient le Boulkiembé !
    Les cendres de Norbert Zongo fertilisent le Poni !
    Les cendres de Norbert Zongo planent sur le Gourma !
    Les cendres de Norbert Zongo illuminent le Yatenga !
    Les cendres de Norbert Zongo ensemencent le Houet !
    Les cendres de Norbert Zongo envahissent le Kadiogo !
    Les cendres de Norbert Zongo hantent le Palais,
    Et mettent en déroute, les Rois et les Princes !
    Vaine fuite sans issue !

    Les cendres de Norbert Zongo sont inextinguibles.
    Bravant l’espace et le temps, le silence et l’oubli,
    Défiant les prières, les sacrifices et les pardons sans repentir,
    Elles vous suivront partout où vous irez.
    Il en sera ainsi, jusqu’à l’Accomplissement de la Loi :
    La Loi de Dieu, non celle des Hommes.

    Frédéric Koulanswonthé PALÉ
    Université de Ouagadougou

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 13:43, par boudson LE FILITOXER
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    CA C ’EST DE LA COMÉDIE POLITICO-MILITAIRE. LA JUSTICE FRANÇAISE EST ENTRAIN DE BERNER LE PEUPLE BURKINABÉ ET CELA NE VA PAS SE PASSER COMME CA.NOUS ATTENDONS DE PIEDS FERMES L’ ARRIVÉE DU PRÉSIDENT FRANÇAIS MACRON EN NOVEMBRE AU BURKINA FASO POUR LUI EXPRIMER NOTRE GRANDE DÉCEPTION QUAND A LA JUSTICE FRANÇAISE ET LA POLITIQUE AFRICAINE DE LA FRANCE.

    Répondre à ce message

    • Le 30 octobre à 14:40, par faucon
      En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

      Mon cher prepare toi alors a l’accueillir avec trompettes et banderoles car la justice francaise ne fonctionne pas comme la nôtre "une justice mouta mouta aux ordres" si les avocats de Francois arrive a convaincre les juges francais que monsieur COMPAORE n’aura pas une justice équitable au Faso alors crois moi ca ne sera pas maintenant que vous verez Francois ici
      L’affaire BASSOLET a tellement été a notre avis politisé avec des decisions de l’ONU que le burkina ne respecte pas je doute que Francois soit extradé de si tot

      Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 13:55, par boudson LE FILITOXER
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    ABAT LA JUSTICE FRANÇAISE !
    RENDEZ NOUS FRANÇOIS COMPAORE BLAISE COMPAORE ET GUILLAUME SORO POUR QU’ ILS SOIENT JUGES POUR LEURS CRIMES. HONTE A LA JUSTICE FRANÇAISE DU TEMPS COLONIALE. ABAT LA NEO-COLONISATION. LIBÉREZ L’ AFRIQUE DE VOTRE EMPRISE SUICIDAIRE SINON LES JEUNES AFRICAINS S ’EN CHARGERONT DANS LE SANG ET LA DOULEUR.VIVE L’ AFRIQUE. L AFRIQUE AUX AFRICAINS.
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS !

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 14:13, par Tounsida
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Le temps c’est l’autre nom de Dieu. Restons sereins, ce monsieur répondra tôt ou tard de ses actes. Norbert Zongo repose en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 14:25, par boudson LE FILITOXER
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    La justice de DIEU n est celle des hommes. Le temps des hommes n est pas le temps de DIEU.Le verdict de DIEU n est celui des hommes et enfin la sentence de DIEU est plus sévère que celle des hommes.Faisons confiance en DIEU et attendons de voir LA SUITE

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 15:01, par Non-évènement
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Les criminels ne jugent pas les criminels ! Comment la France qui a les mains tachées du sang de Sankara et de milliers d’autres burkinabè et africains pour avoir supporté des régimes sanguinaires, peut-elle aujourd’hui devenir le tribunal de François Compaoré ? Surtout que lui et son frère font toujours l’affaire de la France ? C’est incohérent... Mais nous n’aurons pas besoin d’elle pour résoudre ce problème. Le cas spécifique du Burkina c’est que ce n’est pas une ethnie A contre une ethnie B ou bien un parti politique A contre un autre parti politique B. Il s’agit d’un peuple tout entier qui a vomit ses "dirigeants". Vous n’arriverez pas à corrompre toute une nation.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 15:18, par BILA
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    LA FRANCE A SA JUSTICE QUI LUI APPARTIENT !
    Juste !!!
    NOUS AVONS AUSSI LA NOTRE QUI NOUS APPARTIENT ; SURTOUT CELLE DE LA RUE !
    Mobilisons nous contre la venue de MACRO dans notre pays !!!
    On ne peut pas continuer à nous laisser insulter de la sorte ! Même si le pouvoir en place veut, NOUS NE VOULONS PAS DE CE monsieur ICI. Point barre !

    Répondre à ce message

    • Le 31 octobre à 15:44, par le loup
      En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

      si tu es trop fâché va le recuperer en france, il était à Abidjan, à 2 pas de chez toi !! Laissez nous respirer avec votre histoire de marcher contre l’arrivée de Macron. Macron vient pour consolider les relations bilatérales qui existent entre les deux pays , les deux Etats , et vous c’est votre histoire de compaore qui vous émeut.La vie continue et il faut passer à autre chose. ok

      Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 15:23, par lesage
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Merci de lire la bonne information sur ZOODOINFOS.
    Méfiez vous des déclarations de maître SUR.
    ZOODOINFOS.La cour d’appel de Paris a décidé le maintien en liberté de François Compaoré, le frère de l’ancien président Blaise Compaoré, dans l’affaire Zongo. C’est ce que maître Pierre-Olivier Sur, l’avocat de François Compaoré, a annoncé à RFI. M. Compaoré avait été arrêté ce dimanche 29 octobre à son arrivée en France, en vertu d’un mandat d’arrêt international délivré par le Burkina Faso.De source judiciaire, les autorités burkinabè vont acheminer par voie diplomatique la demande d’extradition, qui aura 20 jours pour produire un effet. François Compaoré est sous contrôle judiciaire, à compter de ce lundi 30 octobre 2017, selon toujours la cour d’appel de Paris. Il ne peut plus quitter le territoire français, sans l’avis du juge.Attendons de voir !

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 15:24, par sofi stiké
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Ce message s’adresse à LE FILITOXER, POLITICARD, BOUBA, DANGA :
    1) "Il (Fr. Compaoré) reste à Roissy, en attente d’être présenté devant un juge à Paris, qui statuera sur sa liberté ou son incarcération, probablement sous 48 heures" précise Pierre-Olivier SUR, son avocat français. (LE MONDE, 29/10/2017)
    2)"François Compaoré est laissé libre sous contrôle judiciaire en France, en attente d’une demande d’extradition du Burkina-Faso..." (LIBERATION, 13H.46, 30/10/2017)

    Alors, au lieu de vomir votre venin antifrançais, prenez le temps de vous informer convenablement ! DANS LES DEUX ARTICLES IL EST FAIT REFERENCE A L’ACTION DE LA JUSTICE, et en aucun cas cet homme n’est autorisé à divaguer librement sur le territoire français.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 15:29, par Citoyen
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    de grâce français libérer les africains. Ils ont beaucoup supportés et ils peuvent plus supportés vos injustices .

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 15:35, par sheiky
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Encore un camouflet et on repart la queue entre les jambes. c’était trop facile. On ne peut pas avoir été exfiltré par un pays et tombé sous le coup d’un mandat dans ce même pays. Un mandat émis depuis mai et c’est en octobre que c’est exécuté. Quelle crédibilité pour le Procureur qui est passé à la télé et qui devait envoyé une mission en France. On aurait mieux fait de laisser le monsieur "tranquillos" au lieu de lui "gâter" sa journée et la nôtre également.
    Laisser macron tranquille, il défend les intérêts de son pays. Quand nous aurons assez de volonté pour nous prendre en charge, on pourra lui en vouloir. Ce coup-ci, c’est le droit et le pouvoir qui ont parlé. Attendons le prochain épisode pour ceux qui ont encore un peu de force et d’espoir.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 15:53, par SAPO
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Voilà ce que j’ai dit ce matin à 9h 07mns :

    "La justice française n’est pas une justice bancale comme celle du Burkina. Seul le droit sera dit dans le strict respect des droits de l’accusé. Ni les injures , ni les diffamations ne pourront ébranler la justice française. La justice française ne fait pas du sentimentalisme , mais du droit.
    wait and see. "

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 16:17, par John
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Il n’a qu’à sortir son vrai-faux certificat de nationalité française on va voir.

    1) si c’est un faux certificat de nationalité française, il va croupir en prison pour faux et usage de faux.

    2) si c’est un vrai certificat, il y a des têtes qui vont tomber en France car une enquête va déterminer ceux qui lui ont vendu la nationalité française.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 16:19, par SS 20
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Me Olivier Sur va encore sucer le sang de Norbert Zongo jusqu’à quand ?! en tout cas s’il ne croit pas à la justice de Dieu il le verra bientôt.Pour ce qui est de François c’est déjà inscrit sur la tablette de Dieu en lettres indélébiles.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 17:27, par Ka
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Ce n’était pas ètonnant pour personne que François Compaoré soit remis en liberté, la procédure française l’exige. Ce qu’il faut retenir pour ce dernier, c’est que c’est le début de la fin. La seule raison est que ce mandat d’arrêt existe bel et bien. Alors de quelle liberté nous parle-t-on ? François Compaoré même, se sent il libre actuellement ? Je ne le crois pas, et il le sait, car Tôt ou tard, les crimes se paient pour lui. En tous cas, l’avenir nous dira qui aura le dernier mot si en 2020 le peuple trouve un gouvernant a la trempe de Michel Kafando qui a fait un travail bâclé pour que ces dossiers des crimes impunis soient sur la table et Bloqués par ceux qui se sentent aussi coupables en fermant les yeux.Ces mêmes personnes qui sont nos décideurs aujourd’hui, sont ceux que François Compaoré et son frère Blaise Compaoré ont fait, et sont ce qu’ils sont aujourd’hui. Le peuple souverain averti sait que Roch Kaboré, ni Simon Compaoré et leur clique, ne pourront mettre en cause la famille Compaoré sans en payer un prix fort. Tout dont le Burkina vit en ce moment est dans la logique des gouvernants qui veulent duper leur peuple par les ruses : Car, on sait que lorsque ce régime veut atteindre des objectifs répondant à ses seuls intérêts, il sait comment s’y prendre, avec pour exemples, ’’’’’la soumission de ses alliés, comme la Cote d’Ivoire et la France. En lisant quelques internautes qui se prennent pour des experts juridiques, je les prie de faire grâce de l’ignorance de certains en matière juridique tout simplement :’’’’ Le problème de notre justice ce sont nos gouvernants de pacotille qui la bafouent à leur guise pour se protéger. En voyant tout ce cinéma des libertés provisoires distribuées comme des petits pains aux amis et parents, surtout des généraux en cartons camouflés comme des ambassadeurs, je dit que les décideurs du pays des hommes intègres veulent semer le désordre avant leur fuite en 2020. Car Le désordre et l´anarchie ouvrent la porte à tous les abus en poussant chaque individu à obéir à son propre sens de la justice et non pas à obéir à une justice commune. Dans une situation de désordre, c’est la « loi de la jungle » qui s’installe. Le désordre permet ainsi la réalisation d´une plus grande injustice.

    Répondre à ce message

    • Le 1er novembre à 16:01, par Le Citoyen Républicain
      En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

      Ka, qu’as-tu voulu dire en fin de compte ? Je n’ai rien compris à ta bouyabaise. Si on ne peut pas s’exprimer clairement, on n’est pas obligé d’écrire des âneries. Il vaut mieux s’abstenir. En quoi toi Ka tu es mieux que quelqu’un d’autre. tu ne sais que débiter le mal. Sache que chacun paie cash le mal qu’il fait même sous le couvert d’anonymat sur le forum. A bon entendeur disparaît de ce forum...

      Répondre à ce message

    • Le 1er novembre à 22:41, par Dikiélté
      En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

      Mr Ka,Je comprends pourquoi l’avocat de François Compaoré a affirmé que le "Burkina ne pourra pas juger Blaise Compaoré et pourquoi ? parce mon pays ne peut pas articuler judiciairement un procès contre lui". Non seulement l’avocat a insulté notre pays mais aussi les hommes qui animent la justice ; donc nous sommes des bandes d’incapables !!! Je suis triste pour l’avenir judiciaire de mon pays.

      Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 17:32, par LE PATRIOTE
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    On passe tout le temps à nous divertir... Le Pays est pris en otage entre anciens camarades et amis qui ont dirigé ce pays depuis près de 30 ans. Les gouvernants actuels sont comptables de ce qu’on reproche au régime Compaoré. Ce n’est pas l’arrestation de X ou Y qui apportera des solutions aux attentes des populations. L’erreur c’est d’avoir penser que le régime actuel pouvait apporter des réponses idoines aux attentes des populations. Aucun sillon de développement (du point de vue économique, sécurité, santé, éducation, emplois,...). Ce n’est que la semaine passé qu’on a vu le ministre de la sécurité en mode chef de guerre dans un domicile privé ... à peine on était entrain d’épiloguer sur ce sujet, on nous parle d’arrestation de F Compaoré.. et oup !!!! Que Dieu sauve le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 17:52, par sidbala
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Vous êtes convaincu que le POUVOIR DES RMCK et ses accolites (TOUS LES OSC LIES AU MPP) veulent vraiment que FRANCOIS COMPAORE soit jugé de cette affaire ? Détrompez vous et consultez l’histoire de la mort de ce pauvre journaliste.
    Ayant toujours une bonne vision des des choses et ne les regardez pas comme ce que vous voulez que çà ; C’EST CA AUSSI ETRE INTELLIGENT.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 18:03, par Alexio
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Apres son relaxe , il etait avec son Avocat pour un diner avecs afemme a cote. Tout agiter par les evenements. Il declara qu ila vait confiance ala justice francaise des Francs-macons qui sucent le sang des humains qui sont sur leur chemin. Quelle honte pour la France pays des droits des plus forts.

    Quelque soit l oison flanant dans les airs, il viendra sur le sol. Tout se paye sur notre terre.
    Il nya que questions temps et patience. La semaine prochaine est prevu au programme TV5 L internationales le chef dEtat burkinabe.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 18:06, par fc
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    D’ici là, François Compaoré est toujours autorisé à voyager mais il devra au préalable formuler une demande auprès des autorités françaises, qui lui ont temporairement retiré ses passeports.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 18:21, par EBENEZER
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Si c’était la France qui avait lancé un mandat d’arrêt international contre X qui se trouve au Burkina Faso, depuis notre pays avait obtempéré. Comme c’est une ancienne colonie française qui a lancé un mandat, certainement que l’ancien patron fera comme bon lui semble.
    Un ancien dirigeant de ce pays ne disait-il pas que "la France n’a pas d’amis, la France n’a que des intérêts" ?
    Wait and see.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 18:50, par BARKBIGA
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Obiang de Guinnée équatoriale a ete jugé par le même pays (france) pour biens mal aquis. Vous savez ce que la france a fait ?
    La france a bloqué son argent au profit des français sans rapatrier dans son pays d’origine. Et la france se dit pays de droit de l’homme.
    Voilà le cas de françois compaoré ce criminel de tout bord dont la france est au courant de ces crimes mais ne l’arrete pas ou ne l’extrade pas au burkina pour qu’il y est justice. la france s’est que le salops est riche donc il faut profiter de son argent sale au profit des français.
    Mais Dieu ne dort pas. Tot ou tard toi françois tu va repondre de tes crimes audieux.
    THOMAS SANKARA L’a dit a minte reprises que comment des criminels africains peuvent dormir tranquille dans un pays qui se dit pays de justice et de droit de l’homme. la France ne regarde que l’argent sale de ces assassins africains fortunés sans dire la verité.Mais le TEMPS DIT TOUJOURS LA VERITE
    WAIT AND SEE.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 19:04, par Dedegueba Sanon
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Et si tout ce brouhaha sur le "petit pré", n’était qu’un montage Internet pour nous distraire, afin de nous surprendre par une "attaque traitresse " ?
    Cela me rappelle la fausse chute de son grand-frère à Abidjan. On avait beaucoup spéculé pour pas grand’chose.
    Vigilance les gars, vigilance.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre à 22:03, par Pabrebiiga
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Mon véritable problème est que notre JUSTICE la est bizarre. incompétence et complicité avec les bourreaux avec ces histoires de liberté provisoire suspect. Ce qui est énervant, c’est que nos juges et auxiliaires de justice pensent qu’ils ont le monopole de la vérité, de la légalité et de la légitimé. les autres doivent se taire et suivre leur décisions sans broncher . WOGDOG KAAA, HEYYY

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre à 10:55, par L’africain
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Chers frères d Afrique réveiller vs ; C est sa aussi la justice ; ceux qui ont écris le cod penal trouveront tjrs une faille pr soustraire ceux qu’ ils veulent.j avais dit le 1er jr que je ne croyais pas trop. C est la poudre aux yeux le système mis en place depuis des années par ses dictateurs les protège même après le pouvoir. C est parce que bgabgo à refuser de jouer le jeu et de rendre de façon pérenne le système qu’ils est à la cpi. François compaore est de mèche avec la justice du faso ; on lance 1 mandat d arrêt et le pays refuse de t exdrader. On dira au peuple que ns avions fait le travail mais ns avions pas pu obtenir l’extradition. Réveiller vs chers frères oublions la politique ; mettons ns au travail pr la génération future car ntr lutte aujourd’hui sera pr la génération future. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre à 16:01, par SOMA SOMAYE
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Pourquoi les internaute burkinabé aiment faire les WOBA WOBA sans rien dire ni comprendre. Si vous n’avez rien à dire taisez vous. C’est honteux pour votre pays. Vous parlez du comme vous êtes dans vos marchés locaux. Un peu de bon sens tout de même.Faites des interventions constructives et sensées.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre à 16:22, par Abob
    En réponse à : Burkina Faso : François Compaoré laissé en liberté, selon son avocat

    Mes frères, ce n’est un secret pour personne. Il y a longtemps que la France est experte dans ce genre théâtral pour couvrir et protéger les dictateurs et ex dictateurs qu’elle a intronisés et qu’elle entretient dans ses anciennes colonies d’Afrique et d’ailleurs. "L’arrestation de François compaoré est suivie de sa libération sous contrôle judiciaire en France en entendant que la justice burkinabè fasse une demande d’extradition."
    Espérons que la justice burkinabè contrairement à ses habitudes, se montre réactive et fasse la demande d’extradition. Deux situations possibles me viennent à l’esprit :

    - 1 - François compaoré aurait aussi la nationalité française. Si cela est avéré, la France peut nous balancer à la figure qu’elle n’extrade pas ses ressortissants ! Tout bénéf pour la France qui tire son épingle du jeu royalement. François libre comme le vent désormais, continuera à être avec son frère Blaise à la solde des français et poursuivra ses aller et venir...La France s’en fiche complètement de nos martyrs d’hier et d’aujourd’hui que nous pleurons. Elle a mieux à faire pour ses intérêts. C’est nous qui nous laissons mener par le bout du nez.

    - 2 - La France accepte d’extrader François compaoré. Je n’y crois pas mais sait- on jamais ! Dans ce 2ème cas de figure, je crains fort qu’il ne se passe pas grand-chose ici au Burkina au grand désespoir des burkinabè. Le couteau sera encore une fois remué dans la plaie et fera très mal au peuple burkinabè qui attend que justice soit faite.
    Les résidus du CDP se remettrons à s’agiter pour demander la libération de leur François. Tout comme la NAFA et ses amis l’ont fait pour obtenir la libération de Bassolet.
    Nos gouvernants d’aujourd’hui, pieds et points liés par leur héritage politique d’hier ainsi que notre justice corrompue d’aujourd’hui, pourraient bien mettre la queue entre les pattes. Comme pour tant d’autres présumés coupables de crimes économiques et/ou de sang, François sera maintenu en détention puis on trouvera une raison fallacieuse de le libérer...pour ci ou pour ça. Notre justice sais très bien faire ça ! Et cette même justice va trainer le pieds encore et encore. Pour qu’une instruction et un jugement se fassent, je crains que ce ne soit pas demain la veille ! On pourrait même laisser le François filer encore pour rejoindre son clan à l’extérieur. Nous ne sommes plus à ça près dans ce Burkina.

    Pourvu que les choses se passent autrement. Cependant, ce qui est décrit plus haut, fait très malheureusement partie du Burkina d’aujourd’hui notamment la corruption, le laxisme et inefficacité.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés