Burkina Faso : MICROCREDIT FADIMA devient MICROFINANCE FADIMA

LEFASO.NET | Maxime Jean-Eudes BAMBARA (stagiaire) • mercredi 4 octobre 2017 à 20h58min

C’est pour mieux faire face à la demande sans cesse grandissante des populations que les premiers responsables de l’institution financière d’octroi de microcrédits (MICROCREDIT FADIMA) ont décidé en début d’année de la transformer en institution de micro finance d’où le nouveau nom de baptême MICROFINANCE FADIMA. La cérémonie officielle de baptême de la nouvelle institution, présidée par le ministre Smaïla Ouédraogo, est intervenue ce mardi 03 octobre 2017 au quartier Nemnin de la ville de Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Burkina Faso : MICROCREDIT FADIMA devient MICROFINANCE FADIMA

Créé le 1er octobre 2011, l’institution financière d’octroi de microcrédits MICROCREDIT FADIMA a grandi et est devenue MICROFINANCE FADIMA, en abrégé MIFA. Une nouvelle entité qui reprend l’ensemble des activités de crédit de la structure originelle en y ajoutant un volet collecte de l’épargne. A travers le lancement officiel de MIFA, les membres du Conseil d’administration entendent insuffler une nouvelle dynamique à cette entité en dessinant le chemin à suivre pour la réalisation des grands ambitions et projets de l’institution.

JPEG - 85.8 ko
Le ministre procédant à la coupure symbolique du Ruban

MIFA ambitionne, en effet, devenir l’un des leaders en matière d’innovation dans le secteur de la microfinance au Burkina Faso et même de la sous-région à travers le développement de produits innovants, capables d’apporter de réelles solutions aux besoins des populations et des porteurs de projets en attente de financements, foi de la présidente du Conseil d’administration. « Dans ce sens, nous avons déjà mis sur le marché le crédit AVIFA pour l’accompagnement des projets avicoles et le crédit ASSU RAPID permettant de préfinancer les besoins d’assurance auto/moto des personnes avec des conditions souples et avantageuses », a-t-elle souligné avant d’ajouter que l’institution propose également des produits de crédits et d’épargne comme les produits de crédits PME, PMI et AGR, les produits d’épargne MIFA BEOGO, les produits de compte courant MIFA LIGDI…

JPEG - 96.3 ko
Le directeur général de MIFA

Pour le directeur général de MICROFINANCE FADIMA, l’institution a pour mission l’amélioration des conditions de vie des agents économiques des zones urbaines et périurbaines du Burkina Faso, en particulier les femmes et les jeunes, à travers la commercialisation de produits et services financiers adaptés à leurs besoins tout en générant des profits pour la stabilité et la croissance de l’institution. Revenant sur les acquis de son institution depuis sa création, il a relevé que plus de 4 milliards de F CFA sous forme de crédits ont été octroyés à plus de 1 000 personnes dont près de 50% ont été des femmes et jeunes. Et les activités financées vont des travaux publics aux activités génératrices de revenus telles que la restauration, le développement de salon de coiffure, la vente de condiments, d’encens et de céréales.

JPEG - 101.2 ko
Mme Sawadogo, PCA de MIFA

Et le ministre de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion professionnelle d’exhorter les membres de MIFA à continuer sur le chemin de l’innovation afin de développer des offres de produits qui se rapprochent toujours des besoins réels des populations et particulièrement de la jeunesse. « La jeunesse est confrontée à de multiples défis tels que le chômage, le manque d’emploi ou le sous-emploi et surtout à l’épineux problème du financement de leurs projets et je ne saurai manquer de relever le niveau d’adéquation de MIFA avec les réalités du Burkina Faso qui sont tous autant de motifs de satisfaction et d’espoir ».

JPEG - 92.3 ko
Vue de l’agence

Accessible à toute personne physique ou morale avec une attention particulière accordée aux jeunes et aux femmes, MICROFINANCE FADIMA dit MIFA est basée à Nemnin au secteur 11 de la ville de Ouagadougou avec également d’autres agences à Koulouba, Cissin et Tampouy.

Maxime Jean-Eudes BAMBARA (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

  • Dr Smaïla Ouédraogo, le ministre de la Jeunesse, de la Formation et de (...)
Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés