SITHO 2017 : Le tourisme nigérien espère retrouver ses beaux jours

LEFASO.NET | Nicole OUEDRAOGO • samedi 30 septembre 2017 à 09h05min

Pays invité d’honneur de la 12ème édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO), le Niger a toujours été fidèle à ce grand rendez-vous annuel des professionnels du tourisme et de l’hôtellerie. Pour marquer sa douzième participation, le Centre nigérien de promotion touristique n’hésite pas à vanter les richesses touristiques du pays, aux potentiels visiteurs.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
SITHO 2017 : Le tourisme nigérien espère retrouver ses beaux jours

Dégustation de Kilichi (spécialité nigérienne de viande séchée et grillée traditionnellement), de dattes, d’arachides, vente de sacs en cuir, de bijoux touareg en argent, un documentaire sur la richesse touristique « du pays des dunes de sable » qui passe en boucle. Nous sommes bien au stand nigérien, décoré aux couleurs nationales. Pays aux richesses touristiques inestimables, le Niger a la particularité d’être à la fois un pays de la savane, du désert et du fleuve.

« Nous participons pour confirmer la vocation touristique de notre pays, mais surtout, pour marquer notre appui et notre solidarité au sujet de l’idéal, qui consiste à assurer une intégration régionale sur le plan du tourisme et mettre en œuvre, la politique touristique de l’espace UEMOA » a signifié le Directeur général du Centre nigérien de promotion touristique, Boulou Akano. Conduit par une délégation, forte d’une trentaine de personnes, le Niger veut marquer sa spécificité touristique au cours de la présente édition.

En attendant le retour du tourisme qui fait rêver

JPEG - 82 ko
Ahmed Botto, ministre du tourisme et de l’artisanat du Niger

Si le pays a connu des périodes très fastes en matière de tourisme, le secteur reste cependant affecté ces dernières années. « Nous avons connu des périodes d’insécurité qui ont véritablement joué sur le tourisme. Nous avons espéré que le secteur reprenne son envol, mais avec les tensions autour de nous, nous connaissons toujours une situation difficile, du fait que notre pays est placé dans la bande rouge » a noté le ministre du tourisme et de l’artisanat du Niger, Ahmed Botto. C’est pourquoi, soutient le directeur général du Centre nigérien de promotion touristique, l’heure n’est pas forcement aux retombées, à travers cette édition du SITHO. « Compte tenu du concept d’insécurité dans l’espace sahélo-saharienne, nous pensons plus à la consolidation des acquis, que des attentes du point de vue des retombées commerciales » a-t-il indiqué. Puis d’ajouter : « Pour l’instant, il s’agit de ne pas être absent de la sphère internationale et faire en sorte que lorsque les questions sécuritaires pourront être surmontées, que nos partenaires sachent que nous sommes présents ».

JPEG - 87 ko
Bolou Akano, DG du Centre nigérien de promotion touristique

A travers ses huit régions, le Niger renferme des richesses culturelles, fauniques, des vestiges historiques, archéologiques et de magnifiques sites touristiques à découvrir. Il s’agit, entre autres : du Massif de l’air, des déserts du Ténéré, du cimetière des dinosaures, du par W, du sanctuaire des Addax, des derniers spécimens des girafes d’Afriques de l’Ouest ….

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés