Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

jeudi 28 septembre 2017 à 09h12min

Le conseil des ministres du mercredi 27 septembre 2017 a nommé Saran Séré née Sérémé au poste de Médiateur du Faso. L’ancienne candidate à la présidentielle de 2015 devient ainsi la cinquième personnalité et la troisième femme à occuper ce poste (créé en 1994) après Tiémoko Marc Garango, Jean Baptiste Kafando, Amina Moussou Ouédraogo/Traoré, Alima Déborah Traoré/Diallo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

Nous vous proposons la biographie officielle de Saran Séré/Sérémé, candidate malheureuse à la présidentielle de 2015 mais qui a été une des égéries de l’insurrection d’octobre 2014 avec notamment l’organisation de la décisive marche des femmes du 28 octobre où , armées de spatules, elles avaient marché dans Ouagadougou, malgré l’interdiction du maire de la ville, accélérant ainsi le mouvement qui aboutira à la chute du régime Compaoré.

Biographie officielle de Saran Sérémé Séré

Saran Sérémé naît à Ouagadougou. Son père, Tombo Sérémé, est gendarme. Elle est aussi la cousine de Mariam Sankara Sérémé, la femme de Thomas Sankara.

Titulaire d’un BAC série D, elle commence des études de médecine, abandonnées à cause de ses activités militantes.

En 1983, elle manifeste pour la libération du premier ministre Thomas Sankara qui a été mis aux arrêts. Sankara accède à la présidence après la première révolution burkinabée et est assassiné durant le coup d’État organisé en octobre 1987 par Blaise Compaoré. Sérémé fait partie des manifestants demandant à ce qu’il soit élevé au rang de héros et reçoive une sépulture digne, ce qui lui coûte arrestation et torture. Elle s’exile ensuite au Mali, où elle effectue des études de sciences économiques à l’école nationale d’administration.

De retour au Burkina, Sérémé fonde une entreprise de travaux publics

Carrière

Saran Sérémé est élue députée de la Boucle du Mouhoun en 2002, puis de la province du Sourou en 2007. Elle siège au bureau politique du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), le principal parti burkinabé fondé en 1996.

Depuis le début des années 2000, elle fait la promotion du Festival international de lutte africaine, danse et chants au Sourou (FESTILADC).

En 2012, le parti lui refuse son soutien en vue des prochaines élections législatives.

Confrontée à un système qu’elle estime corrompu, elle démissionne et fonde le Parti pour le développement et le changement (PDC)4. Opposée au projet de Blaise Compaoré, qui souhaite amender l’article 37 de la Constitution limitant le nombre de mandats présidentiels, elle organise, spatule à la main, le 29 octobre 2014 une marche de femmes dans la capitale du pays, Ouagadougou. La marche est suivie d’autres manifestations, qui aboutissent à la chute du président burkinabè.

En juillet 2015, à l’issue du congrès du PDC, elle obtient l’investiture de son parti pour l’élection présidentielle de 2015.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 septembre à 10:06, par Maria de Ziniaré
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Enfin une Burkinabé de grande valeur qui n’est pas MPP au commande d’ une institution. Il aura fallu la disparition de Salif DIALLO cet diablotin devenu ange à la faveur du ballet mortuaire des hypocrites, ce rêvanchard au couteau fourchu qui, pour satisfaire sa vengeance d’être chassé de la table de son mentor Blaise, a préféré organiser financer l’insurrection, brûler le Faso, et détruire tout ce que le Burkina a construit depuis 27 ans sous le leadership de Blaise. Mais Namien ne dort pas il s’occupe des ennemis encagoulés du Burkina. Il y’a eu la rectification des erreurs et des excès de la révolution d’août il y aura la rectification des excès et des erreurs de l’insurrection et de la transition. La nomination de Saran Séré/Sérémé (SSS) participe des préludes de cette rectification parce notre soeur incarne les valeurs de notre pays : elle est intègre elles est digne elle est véridique elle est tempérée et à une tête bien faite et bien pleine et elle est patriote.
    Après la disparition du revanchard qui voulait transformer le Faso en une place public pour un duel permanent Compaoré vs Diallo, place à la sagesse à la réal-politique et au pragmatisme : notre Burkina Garibou international qui tend la sébile aux 4 coins du monde, a plus besoin de rassembler ses fils et filles valeureux que de brûler la terre de nos ancêtres pour assouvir des vengeances. Bravo le PF pour ce acte qui témoigne d’une grandeur d’esprit.

    Répondre à ce message

    • Le 28 septembre à 11:40, par L’Autre Africain
      En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

      Ma chère Maria de Ziniaré, qui a rendu "notre Burkina Garibou international qui tend la sébile aux 4 coins du monde" ?
      J’espère seulement que ta passion ne te rend pas aveugle à tel point que tu n’ es pas consciente que c’est celui que tu encenses, Blaise avec sa rectification , qui a ramené le Burkina dans le giron de l’impérialisme, la France-Afrique et tout ce qui va avec.
      Pour le duel Compaoré-Diallo auquel tu fais allusion, au moins Diallo n’a pas marché sur le corps de son mentor pour arriver au pouvoir, contrairement à Compaoré qui est passé sur le corps de son "ami" et mentor Sankara au nom du pouvoir.

      Répondre à ce message

    • Le 28 septembre à 12:04, par un citoyen
      En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

      Ahi, tu en a gros sur le cœur hein ! Laissons les morts là où ils sont et gerons notre quotidien. Du respect pour les morts car nous sommes les prochains candidats. Merde !!!

      Répondre à ce message

      • Le 28 septembre à 14:15, par arnoldouedraogo
        En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

        LE RESPECT SE MÉRITE
        LA PATRIE OU LE MORT NOUS VAINCRONS !!!

        Répondre à ce message

      • Le 28 septembre à 15:05, par Timbila
        En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

        l’essentiel que ça soit la vérité. On doit assumer ces actes même dans la tombe. Cela conduira aux vivants de faire du bien au moment ou l’on vit. Simple point de vue. Merci.

        Répondre à ce message

      • Le 28 septembre à 16:39, par Maria de Ziniaré
        En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

        Je respecte votre émotionnel qui veut qu’on laisse les morts là où ils sont, cependant les morts qui ont été des icônes du pays qui ont eu à souffler pendant 27 ans à l’oreille du Naba puis qui ont suscité la haine entre les Burkinabé, ont mis le feu au Faso et attisé la flamme pour que les Burkinabé se regardent en chien de faïence doivent être dénoncés parce qu’ils ont travaillé contre la cohésion sociale contre les valeurs de notre pays qui stipulent que « Boudou pas welgdeyé ». Les historiens pour le droit de mémoire du Faso devront prendre toutes leurs responsabilités pour restituer la réalité effective et objective sans passion et sans haine de cet fou du roi qui a fait brûler le royaume. Après nous être enivrés par le pouvoir du film « Salif DIALLO l’ange du Faso » ( avec tous les sobriquets de stratège, de tactique, de généreux, de politique de...............sortis de l’imagination des hypocrites ) le temps est venu de redescendre sur terre et reconnaître le gâchis de l’acte de destruction massive du Faso que ce Diallo a posé. Passer 3 ans à détruire 27 années de construction juste pour remplacer Blaise par sa créature politique RMCK c’est vraiment très cher payé pour le Faso.

        Répondre à ce message

        • Le 28 septembre à 17:47, par RAWA
          En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

          Maria de Ziniaré, la politique , c’est pa fait pour les mauviettes. Salif Diallo a fait de la politique et a été plus fort que tout le monde. Ce n’est pas mauvais d’exceller dans ce que l’on fait. Et c’est quoi tu appelles construction ? Ce n’est surement pas ce gros caca que Blaise a posé avant de s’enfuire comme le voleur qu’il est. Ce type est responsable de tous nos problèmes. Il n’a pas su donner une bonne éducation au peuple. A contraire, il luia appris à voler, à tuer, à se prostituer, à paresser, à vendre son âme au diable pour de l’argent et tous les maux que nous connaissons aujord’hui. Il faut ouvrir les yeux et accepter que Blaise ne nous menait pas à bon port. Il ne pouvait pas developper ce pays puisqu’il n’a pas appi aux gens à travailler dur. Les jeunes pensent que l’on peut fainéantiser et subitement devenir riche. En effet, ils avaient des exemples de gens qui du jour au lendemain roulaient carrosse. Blaise est une errure dans l’histoire du burkina.

          Répondre à ce message

        • Le 28 septembre à 17:55, par KOTIGUI
          En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

          Ma soeur, de quelle cohésion tu parles ? Ce clan créé par les compaoré qui avait pris l’économie nationale en otage ? Quand tu n’étais pas dans le clan tu ne peux rien réussir. Personnelement, je n’ai jamais vu Diallo, je ne l’ai jamais entendu dire qu’il n’aime pas Blaise mais j’étais bien content de participer au mouvement qui l’a chassé et bon débarras. Toi, de la façon dont tu es haineuse, tu doit être des Compaoré.

          Répondre à ce message

        • Le 28 septembre à 19:54, par verité no1
          En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

          Raisonnement partial quand tu me tiens !!!!!!!
          Pour le respect que j’ai pour vous, reconnaissez que Blaise et son frere souffrent d’un deficit de credibilite !
          Ils ne pouvaient plus rester au pouvoir ! Vous savez mieux que moi de quoi ils sont capable !
          J’ai jete un coup d’oeil sur un rapport sur les meurtres commis depuis 1987, j’ai failli tombe a la renverse !
          Cessez d’etre subjective en disant la verite sur vos parents, point barre !

          Répondre à ce message

    • Le 28 septembre à 16:12, par changeons
      En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

      Chère Maria de Ziniaré, en te lisant, je vois en toi un être fâché, mécontent et sans sourire, vieilli par la mélancolie et affecté par le rancœur imaginaire. Ta réaction peut être légitime certes, mais les mots choisis pour l’exprimer extériorise le monstre de l’apocalypse en toi. En tant que parent de Salif Diallo, nous n’avons pas encore fini de pleurer sa disparition et tes injures à son encontre nous blessent encore le cœur et font couler nos larmes. Il a certes été imparfait comme tout humain sur terre. Tes injures lui vont tout droit dans sa tombe et certainement qu’il te répondra.

      Répondre à ce message

      • Le 28 septembre à 17:33, par Maria de Ziniaré
        En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

        Sous Blaise n’en déplaise à ces détracteurs le Burkina a été :
        - un pays en sécurité devenu l’arbre à palabre où se dénouent les diffèrent conflits de la sous-région ( Mali, Guinée, Côte-d’Ivoire Togo....)
        - un pays Carefour de la culture africaine (Fespaco, SIAO...)
        - un pays avec une émergence de capitaines d’industries armés pour la conquête de la sous région ( Groupe Planor, Coris , Ebomaf......
        - un pays avec une diplomatie rayonnante faisant jalouser les voisins et principale contributeur de contingents de l’ONU, de l’UA et de la CDEAO dans le cadre du maintien de la paix,
        - un pays terreau de l’éclosion d’institutions de formation crédible ( 2IE, AUBE Nouvelle, ENAREF, OUAGA 1 mieux classé que UCAD de Dakar son aîné de plus de 20 ans, ) et avec une politique de décentralisation de l’enseignement supérieur ( Universitė de Bobo, Koudougou, embryon à Ouahigouya , Fada, Dédougou ) et un projet d’université Américaine à Ouaga
        - un pays avec une politique de l’eau ambitieuse ( Barage de Kompienga, Bagré, Zida, Samanedeni., projet Saga......divers barrage...) refus de privatisation de l’ONEA
        - un pays dont la rigueur de gestion des finances publiques à émerveillé le FMI et la Banque Mondiale et permis plusieurs accords avec lesdites institutions ainsi que l’attribution du 1er Compact du Millenium Challenge Corporation (480 Millions de $US ) des USA premiers actionnaire du FMI et de la BM.
        - un pays ouvert ( Libertė d’expression, d’association, soumission aux système d’évaluation internationale tels que le mécanisme des paire....)

        la liste est longue les chefs d’œuvre des Burkinabé ce peuple travailleur humble honnête et intègre durant les 27 ans et c’est la destruction de celà qui me fait mal.
        « Il est plus facile de détruire que de construire » et nous nous en rendons compte aujourd’hui. Je n’insulte personne j’analyse la situation de mon pays et j’ai le droit de caricaturer nos icônes politiques qui ambitionne de nous gouverner. Désolé s’ils sont vos parents. Appropriéz vous de cet adage qui dit que « .... y’a tempourê »

        Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 10:21, par Faouzia
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Bravo Président Rock. Je commence à aimer notre Président pour son esprit d’ouverture. Bravo de reconnaitre le mérite de cette dame qui a eu le courage de quitter le CDP au moment où le CDP était tout-puissant, écrasant tout sur son passage. Elle a donné le courage aux autres de sortir après la marche des femmes en spatule.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 10:22, par sidwaya sorgho gomis
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Dites moi est ce qu’il sied qu’un homme politique affiché occupe ce poste de médiateur du Faso ? A mon humble avis il faudrait un minimum de neutralité sur le plan politique pour inspirer confiance aux administrés et pour savoir trancher objectivement les diverses réclamations.

    Les personnes ayant ce minimum de neutralité ne manquent sans doute pas ?

    Répondre à ce message

    • Le 28 septembre à 11:28, par DAO
      En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

      la plupart des ministres sont des politiciens et font des nominations de DG et Directeurs politiciens chaque semaine !
      notre Administration publique est truffée de politiciens ; sans compter les DG des sociétés d’Etat
      l’essentiel c’est l’intérêt general qu’il faut garder en tête
      si on doit enlever tous les politiciens affichés qui occupant des "functions techniques" comme vous dites si bien, que restera-t-il de notre Administration publique !
      soyons realists et objectifs !
      Saran Sereme saur aussi s’entourer de techniciens compétents comme tous les autres chefs d’Institution
      Bon courage et bonne chance à Saran Sereme !

      Répondre à ce message

    • Le 28 septembre à 12:40, par foll
      En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

      Validé ! C’est exactement ce à quoi j’ai pensé aussi.

      Répondre à ce message

    • Le 28 septembre à 15:32, par BILL
      En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

      Les personnes ayant ce minimum de neutralité ne manquent sans doute pas
      Tu n’en trouvera pas dans ce pays, on a forcement un penchant pour un parti même si on ne l’exprime que dans le urnes.

      Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 10:27, par DAO
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    felicitation à elle !
    bon courage et surtout bonne chance pour la suite !
    cette femme est quand même une battante !!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 10:38, par KABORE
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Le médiateur du faso n’est pas une institution politicienne, comment elle va faire puisque Quand on lis on voit clairement qu’elle est politicienne politicienne.
    Son papier n’est pas allé loin mais dit nous ce qu’elle sait faire ?

    D’ici 2020, toute l’opposition sera enroulé dans la machine du MPP. Bénéwendé Stanislas Sankara, Ablassé, Sérémé, etc...

    Du coup, en 2020 le MPP passera haut les mains ...........

    Wait to see =====>

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 11:12, par GRE
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Safiatou Lopez/Zongo aussi attends depuis hein. Le defunt ne lui a donné aucune chance pour la chambre de commerce pour quelle devienne la nouvelle Aliz. On verra avec quoi le Rock va la récompenser maintenant. Il y’a Hervé aussi...

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 11:34, par BKG
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Ce passage de l’article "Confrontée à un système qu’elle estime corrompu, elle démissionne et fonde le Parti pour le développement et le changement (PDC)4." me pose un problème. Il faut que les gens arrêtent de faire des analyses fantaisistes. Elle n’a pas fondé son parti parce qu’elle as estimé le système corrompu, elle a plutôt quitté le système quand a perdu le poste de député à l’assemblé. Et cette attitude est le propre des politiciens africains en général et des politiciens burkinabé en particulier. Ils mettre la politique à leur service afin de mieux se réaliser socialement et économiquement au détriment de la masse populaire. Aucun projet de développement pensé dans leur lutte politique pour leur pays mais plutôt des projet de développement orienté vers le bien être uniquement de leur famille et ou leur entourage immédiat. Au Burkina on ne va pas en politique pour rendre service à la nation mais pour se rendre service.
    Donc faisons des analyses objectives. Elle n’est pas né pour être député à vie. Maintenant comme pour moi "médiateur du Faso" est un machin je ne saurai quoi dire de sa nomination. Je ne peux que lui souhaiter bon vent

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 13:54, par Maurice 883
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Je salue la nomination de S.S.S comme Médiateur du Faso.

    Je félicite l’intéressée et lui souhaite une réussite totale dans sa nouvelle fonction. Je la vois dévouée et dynamique pour un « Médiateur du Faso » meilleur.

    Je souhaite que la maison vous accueille avec joie et admiration, et qu’ensemble vous alliez au charbon pour le bonheur de la citoyenne et du citoyen qui recourra à vos services.

    Maurice 883

    Le vendredi 18 aout je disais en substance de Saran Sérémé ce qui suit :
    • 2. Le 18 août à 09:32, par Maurice
    En réponse à : Attaque café resto Aziz Istanbul : La présidente du PDC, Saran Sérémé appelle à un sursaut patriotique contre le terrorisme.

    "Je me demandais ce qui était arrivé à cette brave dame S.S.S., car je n’avais pas de ses nouvelles depuis longtemps.
    Sachant aujourd’hui qu’elle se trouve hors du BURKINA pour des soins, je lui souhaite de tout cœur prompte guérison, afin qu’elle revienne animer d’une manière ou d’une autre, la vie politique au FASO.
    J’avoue que j’admire cette amazone de la vie politique au FASO.
    COURAGE à vous madame S.S.S.
    Que DIEU continue de vous protéger et de vous soutenir".

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 14:00, par Omso
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    CHERS INTERNAUTES, LES R.S VIENNENT DE NOUS MONTRER A NVEAU K C’ETAIT LE 3éme S KI BLOQUAIT TOUT. DU COUPS APRES SON DECES ; LES PERSONNES CACHEES ONT COMMENCE A ETRE NOMMEES. NOUS,ON NE FAIT K VOUS OBSERVE.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 14:59, par Berè
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Dommage qu’elle n’assume pas son hier.Sinon qu’elle fut l’’une des responsables influents du CDP du président Compaore durant une quinzaine d’années,elle a quitté le parti suite aux querelles d’investitures en 2012.Elle fonde un parti et obtient -1% à l’élection présidentielle en 2016.Le comble ni Mm Sereme ni aucun candidat de son parti ne parviennent à obtenir un seul siège à l’AN.
    De cette biographie tronquée dite officielle montre bien ceux qui sont sensés nous représenter ne méritent aucune confiance parce que menteurs.En effet,comment peut-on être médiateur de la république ( juge administratif) entre citoyens et administration si on n’ incarne pas un minimum de vertu de vérité ?
    In fine,à ma connaissance le médiateur de part sa fonction est une personnalité neutre loin d’appareils politiques,raison pour laquelle il a un mandat unique non renouvelable.Or, l’honorable Sereme est un acteur politique majeur "en tout cas dans la rue" et de surcroit candidate malheureuse à l’élection présidentielle et législatives.De deux choses l’une soit sa nomination tire sa légitimité de l’insurrection dans ce cas il s’agit de sa part du butin de guerre bien mérité, soit le président du Faso n’incarne plus le respect des institutions pour lesquelles il a été élu.

    Répondre à ce message

    • Le 28 septembre à 16:56, par Élève de maternelle
      En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

      Ma maîtresse de classe m’a dit que médiateur n’est pas un juge administratif, c’est quelqu’un qui cherche à concilier deux parties en conflit afin de trouver une solution de compromis acceptable pour les deux : celà évite la voie judiciaire qui souvent est longue fastidieuse coûteuse et déséquilibrée pour des acteurs qui n’ont pas souvent la même longévité ni le même poids en l’occurrence quand il s’agit de l’état contre des citoyens.

      Répondre à ce message

      • Le 28 septembre à 17:53, par Berè
        En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

        Est ce que tu sais lire vraiment entre parenthèses.Médiateur de la république est une autorité administrative qui intervient lsqu’ il est saisi dans les litiges opposant administration et citoyen.Sinon que par juge administratif j’entends autorité administrative.D’ou la parenthèse.Bien à toi

        Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 15:39, par Dédougou
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Toute mes félicitation à Sara SEREME, je trouve que c’est une bonne chose d’impliqué les opposants dans la bonne gouvernance de mon beau pays le BURKINA FASO.
    Il n’est pas exclus de voir Zéphirin DIABRE nommé premier ministre.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 16:39, par Maham
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Moi, j’étais aux assises nationales pour la reconciliation après les évènements de 2011 et je l’ai vu prendre la parole au nom du CDP et franchement je me suis posé des questions sur elle ce jour là. Elle se comportait en militante zellée prête à se battre avec toute la fourbe et la force en elle pour que les idées et positions de son parti emporte.
    Et quand elle a démissionné du CDP parce que les Naboho Kanidoa sont allés la dire que le parti a décidé qu’elle ne sera plus candidate du CDP, que n’avons nous pas lu et entendu ?
    Et oui, rectifiez votre CV car elle n’a pas démissionné du CDP pour les pratiques non démocratiques, mais parce que le parti avait décidé qu’une autre personne allait representé le parti.
    La fonction Médiateur du Faso pour la donner une nouvelle santé politique ou pour déjà préparé les échéances de 2020 ? L’avenir nous situera.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 16:55, par y
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    donc il reste zeph et ablassé qui sont avec le cdp soi disant qu’ils sont dans l’opposition.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 17:23, par AMAZONE
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Félicitation à toi ; courage et bonne réussite de la mission à toi confiée.
    Tu es une brave femme et ton exemple mérite d’être suivi.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 17:24, par AMAZONE
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Félicitation à toi ; courage et bonne réussite de la mission à toi confiée.
    Tu es une brave femme et ton exemple mérite d’être suivi.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 17:38, par Le pragmatique
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Dites moi, elle a quel diplôme, quel niveau académique réellement ? Je me souviens avoir fait la licence sciences économiques option gestion des entreprises avec elle en 1992-1993 mais elle a abandonné les cours avant la fin de l’année. Auparavant, elle avait fait deux ans à l’ENA au Mali selon ce qu’elle m’avait dit à l’époque.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 17:42, par kouadio
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Je crois que les burkinabe doivent arreter les hypocrisies et eviter de renier leur passe. La plupart des cadres de pays ont ete de gre ou de force militants CDP. Bcp se sont enrichis et ont change de camp par la suite. Certains ont ete sanctionnes sous pendant que Blaise etait au pouvoir. Aujourd’hui ce sont ceux la qui sont Rochistes, Sankaristes, bref des opportunites. Je crois qu’il faut arreter tous ces micmacs et se mettre au travail et lutter ensemble contre le terrorisme.
    A force de bavarder a ne rien dire, les burkinabe ont tout perdu aujourd’hui. Le pays va mal alors qu’au lendemain du depart de Blaise et de sa famille, le Burkina etait debout, toujours fort ! Malheureusement les amateurs de la transition ( il faut leur pardonner leurs fautes) ont tout gâché. Un ministre disait que Blaise dealait avec les terroristes, aujourd’hui il n’ose plus repeter les memes choses devant les morts et les familles meurtries sinon il risque de faire face a une grosse incomprehension

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 17:49, par LeJuré
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Elle est trop politique et trop ’sang chaud"pour ce poste. On aura pu choisir quelqu’un de la société civile.

    En plus son parcours professionnel (femme d’affaires) et son statut social (je suppose Célibataire sans enfants puisque le présentateur n’en parle pas) n’augurent pas d’une personnalité au qualité de médiateur. Il s’agit d’une institution certes mais c’est elle qui imprimera ses nouvelles marques. A moins qu’il ne s’agisse simplement d’un poste honorifique.

    Bref on verra bien.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 18:40, par Mninda
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Vraiment ,on s’amuse avec les hautes fonctions étatiques dans ce pays . La fonction de médiateur du Faso devait revenir à une personne qui a au moins travailler dans l’administration publique et maîtrise sa déontologie et moins politiquement marquée . .Arrêtons d’encourager des erreurs de ce genre très dangereuses pour l’avenir de notre patrie .Le président RMCK aurait pu nommer Madame Saran SEREME ambassadrice dans un pays que cela valait mieux .

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 19:32, par Clairevoyant
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Félicitations au PF et à toi ! Courage et que Dieu te guide les pas pour l’intérêt national.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 19:36, par Ggongoni
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Franchement ,il faut que le président du Faso RMCK arrête de banaliser les hautes fonctions de l’Etat . On se rappelle de la nomination d’une certaine OUEDRAOGO Barkissa comme chargée de mission à la présidence du FASO ,alors qu’elle ne peut même pas formuler une bonne phrase en Français . Ce serait également le cas d’un certain Guinko Désiré lui aussi nommé chargé de mission à la présidence du Faso ,alors qu’il n’a aucune expérience comme travailleur . Les deux appartiendraient au mouvement de Safiatou Lopez et étaient des chômeurs .N’était- il pas mieux de recruter ces deux personnes comme travailleurs plutôt que de les nommer à de hautes fonctions de l’Etat qui dépassent leurs capacités ? Non président arrêtez cette mauvaise pratique qui ne vous honore pas du tout .

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 19:37, par Joseph
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Il est très décevant de voir que ce pouvoir commence à montrer ses limites en matière de gestion de ce pays. Personnellement, je n’ai rien contre cette dame. Mais ayons le minimum de sagesse pour ne pas produire les mêmes erreurs que l’ère Compaoré. Sachez que les mêmes erreurs produiront les mêmes effets. Sachez mettre les hommes qu’il faut à la place qu’il faut. Je ne pense pas que cette femme a une expérience en médiation ou en gestion des conflits. Je ne pense pas que le cassement d’hommes et de femmes politiques en perte de vitesse et dépassés va aider le Burkina à sortir du sous-développement. Nous avons besoin des hommes et femmes compétents et non des politiciens sans vision pour le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 20:06, par verité no1
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Je pense qu’elle est tres jeune pour ce poste !
    Il fallait quelqu’un qui a au moins les 50 ans et plus !
    Chez nous les mossis, un mediateur doit etre un homme car l’emotion et la raison ne font pas bon menage !
    Webmaster, on est la rien que pour dire la verite et nous savons tous que la verite rougit les yeux.

    Répondre à ce message

    • Le 29 septembre à 12:23, par J’y crois
      En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

      C’est avec des remarques comme celles-ci que vous mettez le pays en danger. Le Burkina n’est pas composé que de Mossi. Et si cela vous dérange de tenir compte des autres cultures, sachez que vous pouvez prendre votre indépendance avec plaisir et rester sur votre énorme bloc latéritique qu’est le plateau central et on verra de quoi vous vivrez.

      Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 01:28, par nayala
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Bravo tantie et bon vent qu’allah vous accompagne dans cette mission.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 05:30, par (Joseph) Leonard- Jerry Guirma
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    La Vénus aux yeux assoupis du Faso, enfin reconnue à sa juste mesure ? « God Speed » Chère Dame !

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 18:10, par Hayi
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Elle a déjà été nommée. Souffrez donc qu’elle fasse ses preuves.
    Felicitation à Madame Sereme. Et plein succès dans vos nouvelles fonction.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 18:19, par Hayi
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Quant à la Maria de Ziniaré, elle ferait bien revenir sur terre. Si Blaise était ce qu’elle décrit il n’aurait certainement pas fini de cette manière. Laissons le passé aux historiens et regardons plutôt l’avenir car le Burkina demeure économiquement très pauvre malgre les 27 ans de règne et de pseudo-progrès.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 22:24, par Le togxida
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    C’est pour qu’elle puisse finir ses derniers moments à fin que les honneurs lui soit rendu. Pitié pour notre pauvre budget, parce que les ordonnances et autres visites médicales seront pris en charge par celui-ci. C’est dommage pour nous apprêtez nous à contribuer d’avantage pour des gens qui ont mis le pays sens dessous déçu.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre à 00:17, par Dedegueba SANON
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Et si je vous évoquait le « conflit d’intérêt » ? Sans vouloir nier la valeur politique de la dame, je ne peux m’empêcher de penser qu’elle s’est « agitée », parce que Tom Sank etait son beau Frère...peut-être. La politique au faso est bigrement une affaire de famille. Chez les Compaore il y a la Antou et le« petit président », sans compter la belle-mère. Si vous allez chez les GNO, et les Yameogo, on hérite du père puis avec l’épouse on gère le parti.
    Maintenant, chacun peut jeter la pierre de la rancune à l’adversaire pour avoir « gâté » le manger. Je suis de ceux qui ne regrette pas qu’on se soit levé contre le clan Compaore. Les 27 ans ont été nickel juste pour le clan, pas pour nous autres qui les regardaient manger. Et on en serait toujours là à les regarder piller le peuple s’il n’y avait pas eu cette insulte de l’intelligence du peuple qui a consisté à présenter un simple mortel comme quelqu’un d’irremplaçable. Cela a été la bévue politique du clan. Maintenant le « petit president » ,le reconnaît, alors qu’il faisait parti des inconditionnels du tripatouillage de la constitution.
    Pour revenir à la dame Sereme, sa biographie est bien sommaire ? En économie elle a eu quoi comme parchemin ?maîtrise, doctorat ou quoi ? A lire l’article c’est comme une recompense pour les « spatules ». Dans ce cas l’ autre qui s’est battu avec deux RSP, les mains nues doit avoir quelque chose, et beaucoup d’autres héros de l’insurrection.
    Sans rancunes.
    Dedegueba.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre à 05:55, par boudson LE FILITOXER
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    SARAN SEREME MÉRITE SA NOMINATION. CETTE GRANDE MILITANTE QUI A ÉTÉ DE TOUS LES COMBATS POUR UN BURKINA LIBRE ET PROSPÈRE.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre à 11:57, par zoum
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    elle merite quand meme un poste. Vue son combat passe.courage a elle.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 06:58, par Aziz ZOUNGRANA
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Ayons vraiment peur de la politique ! Ils vont nous tuer avec leur jeu. Bon courage à elle et qu’elle sache qu’aujourd’hui on peut être derrière toi et demain te fuir.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 15:02, par Yassou Mamadou
    En réponse à : Saran Séré/Sérémé est le nouveau Médiateur du Faso

    Désolé Maria de Ziniare. Le Fespaco c’est Le Clé Sangoule Lamizanna depuis les années 70 Blaise était encore à l’école Normale de Ouagadougou actuel Lycée Bogodogo, pour le Siao c’est Labli Thombiano sous SANKARA avec ses premières rues marchandes et la SNC aussi. Donc ne de formons pas l’histoire.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés