Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.» Romain Rolland, Ecrivain

L’intrapreneuriat : Une solution d’initiative d’entreprise

Accueil > Actualités > Société • • vendredi 18 août 2017 à 00h45min
L’intrapreneuriat : Une solution d’initiative d’entreprise

Travailler dans une entreprise, avoir un salaire peut souvent éloigner d’initiatives d’entreprenariat. Cependant, il existe dans les pays européens un concept pour encourager l’idée d’entreprenariat au sein de l’entreprise. Ce concept est l’intrapreneuriat. L’idée moins connue en Afrique pourrait pourtant booster les performances des entreprises grâce aux intrapreneurs. En effet, l’intrapreneuriat est une vraie façon de mener des projets et d’innover en entreprise.

En 2016, le concept a fêté ses 40 ans ! Créé par l’Américain Ginford Pinchot, il est censé « permettre à la grande entreprise de mieux saisir les opportunités que son inertie naturelle laisserait passer », explique le spécialiste Gilles Teneau, dans Le concept d’intrapreneuriat.

L’intrapreneur est le membre d’une grande entreprise qui, en accord avec elle et tout en restant salarié de son entreprise, possède un projet viable intéressant l’entreprise et qu’il peut réaliser en son sein. Il est celui qui transforme une idée en activité rentable dans une organisation.

En exemple, Paul Buchheit, développeur chez Google a créé Gmail grâce à l’intrapreneuriat.

L’intrapreneuriat présente plusieurs avantages en petit groupe : il peut mobiliser les personnes ad hoc en interne et en externe et les ressources requises ; détecter les opportunités d’affaires dans son environnement immédiat ; prendre des raccourcis pour faire évoluer rapidement le projet et tenir les délais.

Mais avant de créer la petite équipe créative et dynamique qui fera le produit ou le service capable de booster l’activité de l’entreprise, plusieurs critères doivent être réunis. Il faut aussi préciser que la démarche ne viendra pas forcément de l’entreprise elle-même. Il est d’ailleurs plus probable que ce soit une initiative individuelle…

A cet effet, n’attendez pas les autres pour démarrer de nouveaux projets, ou votre patron pour vous en confier. Si vous avez des idées, prenez les devants et développez-les vous-même en parallèle de votre activité au sein de l’entreprise », conseille le think thank belge spécialisé en intrapreneuriat, Startup Shelter. Une fois le projet validé, vous devrez fédérer une équipe sinon, le projet risque d’achopper.
L’intrapreneuriat est souvent porté par un salarié, qui doit être assez expérimenté, et devra s’armer de persévérance.

À la différence d’une start-up, l’intrapreneuriat offre plus de sécurité mais beaucoup de responsabilités. Le produit/service devra être viable économiquement, et apporter de la valeur ajoutée à l’entreprise. Vous serez donc d’autant plus jugé sur votre projet que vous l’aurez incarné.

L’idée développée peut avoir un tel potentiel que son porteur veuille en profiter pleinement. À l’inverse, un mauvais encadrement de l’entreprise peut compromettre le projet.

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Eau et assainissement : Le groupe thématique régional fait l’état de mise en œuvre des cinq programmes dans le Centre-ouest
Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un enfant parce qu’il est handicapé, c’est fermer la porte de toutes les opportunités à cet enfant », selon Abdoulaye Traoré président de la CORAH/HBS
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « Cette année, un hymne chanté, sera dédié à Marie », précise Abbé Jules Pascal Zagré
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de Marcoussis, un ouf de soulagement pour les riverains
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des OSC sensibilisés sur la problématique
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à Ouagadougou les 13 et 14 juillet 2023
Programme de certification au métier de consultant et de conseiller d’entreprise : 38 auditeurs mis sur le marché
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a beaucoup d’argent à prendre dans la circulation !
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le Burkina a enregistré 238 nouveaux cas de lèpre en 2022 dont huit enfants », Dr Ilboudo, dermatologue-vénérologue
Incendie à « Sankar-Yaaré » de Ouagadougou : Environ 70% des boutiques sont parties en fumée, selon le ministre du commerce Serge Poda
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés suite à l’attribution d’une réserve administrative à un particulier
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat national des commerçants soutient les sinistrés et les encourage à se ressaisir
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés