Ministère des ressources animales et halieutiques : Le bilan des activités passé au peigne fin

LEFASO.NET | Aïssata Laure G. SIDIBE • mercredi 14 juin 2017 à 17h09min

Dans l’après-midi du mardi 13 juin 2017, le ministre des ressources animales et halieutiques, Sommanogo Koutou, était face à la presse, à Ouagadougou. Il s’est agi pour le ministre de faire le bilan des actions entreprises par son département. Cette rencontre avec la presse a été une occasion pour l’organisateur d’annoncer la cérémonie de remise officielle de prix nationaux aux meilleurs producteurs de fourrage 2016-2017 et le lancement de la campagne de production fourragère 2017-2018.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ministère des ressources animales et halieutiques : Le bilan des activités passé au peigne fin

Tirant leçons des insatisfactions constatées çà et là, le ministère des ressources animales et halieutiques entend poursuivre les efforts nécessaires afin que l’élevage continue de jouer son rôle de levier dans l’amélioration des performances économiques du Burkina Faso. C’est ainsi, qu’il a été organisé une tournée du 26 au 30 mai 2017 dans la région du Sahel. Cette sortie de terrain, à en croire le ministre Sommanogo Koutou, a permis de recueillir les préoccupations des producteurs. Parmi lesquelles figurent l’insuffisance de puits pastoraux, de boulis et de forages, l’ensablement des mares, l’insuffisance d’espaces à faucher, les conflits récurrents entre agriculteurs-éleveurs, l’arrivée tardive des semences fourragères.

Afin de relever ces insuffisances, « le premier responsable du FODEL axe ses interventions autour des éléments suivants : l’implantation de l’unité de fabrique d’aliments à Dori, la mise en place d’une centrale d’achat des médicaments vétérinaires et l’implantation très prochaine de l’unité de fabrique de vaccins pour la santé animale (…) », a confié le ministre en charge des ressources animales.Au nombre de ses chantiers figurent également la sédentarisation des pasteurs par la sécurisation et l’aménagement des zones de pâtures, la construction d’abattoirs modernes pour réduire significativement l’exportation sur pieds des animaux etc. Avec l’appui de certains projets comme le projet d’appui au développement de l’élevage au Burkina Faso et celui de développement durable des exploitations pastorales dans le Sahel…

Le second point abordé lors de cette conférence de presse se rattache à la campagne nationale d’information et de sensibilisation des acteurs sur la prévention et la riposte contre la grippe aviaire tenue du 27 février au 11 avril 2017. Pour le ministre en charge des ressources animales, cette campagne a été un franc succès. « Elle a été saluée dans toutes les régions non seulement de par son contenu mais aussi de par la période. La filière avicole étant dans une perspective de relance », a-t-il ajouté. Il a en outre attiré l’attention des uns et des autres sur l’Influenza aviaire hautement pathogène. « Notre pays ne connaît pas la grippe aviaire mais notre environnement sous-régional n’est pas indemne. Il nous faut donc être vigilants en partageant le maximum d’informations sur cette épizootie afin d’éviter les pertes de 2015 », a-t-il conseillé.

Enfin, le dernier sujet non moins important évoqué par le conférencier est relatif à la cérémonie de remise officielle de prix nationaux aux meilleurs producteurs de fourrage 2016-2017 et le lancement de la campagne de production fourragère 2017-2018. Revenant sur la quintessence de l’activité phare de son département, le ministre Sommanogo Koutou a indiqué qu’il vise « à contribuer à la lutte contre l’insécurité alimentaire du bétail en incitant les acteurs de l’élevage à produire du fourrage tout en préservant l’environnement ». Cette activité tournante aura lieu, le 16 juin prochain à Koudougou, sous le parrainage du ministre de l’agriculture et des aménagements hydrauliques, Jacob Ouédraogo.

A la question de savoir la compositiondes prix des lauréats du concours, le conférencier a souligné que « le 1er recevra une enveloppe d’environ 5 millions de F CFA, 2 800 000 F CFA pour le 2e. Le 3e, repartira avec la somme de 2 500 000 F CFA. Un prix spécial d’un million sera également attribué. Le tout accompagné du matériel adapté à l’agriculture ».

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 juin à 09:12, par suyele
    En réponse à : Ministère des ressources animales et halieutiques : Le bilan des activités passé au peigne fin

    Messieurs les Conseillers Techniques du Ministre des Ressources Animales et Halieutiques, c’est le journaliste qui a mal transcrit les propos du Ministre ou c’est lui qui a vraiment dit que "la sécurisation et l’aménagement des zones de pâtures" visait "la sédentarisation des pasteurs" ? En tout cas, je suis technicien du MRAH mais je n’ai pas encore vu dans aucun de nos documents de politique (Politique Nationale de Développement de l’Elevage, Programme National de Développement Pastoral, ...) qu’il est question de sédentariser notre élevage. Ces documents déclinent les principaux axes et orientations pour une intensification de l’élevage, ce qui est bien différent de la sédentarisation. Alors veillez davantage à la communication de notre Ministre.

  • Le 15 juin à 23:31, par fryman
    En réponse à : Ministère des ressources animales et halieutiques : Le bilan des activités passé au peigne fin

    désolé quel drôle de bilan ? mensonge sur toute la ligne. en tant que technicien du MRAH c’est le plus piètre des ministres que ce ministère a eu. une équipe à la recherche effrainée de l’argent. Le contrôleur d’état n’a qu’à venir controler uniquement les ordres de mission depuis l’arrivée de ce ministre vous allez vous rencontre compte que des directeurs sont sur plusieurs mission pendant la même période. celà c’est du détournement. j’ai l’intention de saisir l’inspection car trop c’est trop.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés