Elections municipales partielles : Près de 4000 hommes pour la sécurité

LEFASO.NET | Par Jacques Théodore Balima • samedi 27 mai 2017 à 02h15min

Les électeurs de 19 communes seront appelés aux urnes, le dimanche 28 mai 2017, pour élire les conseillers municipaux. A deux jours de la tenue de ce scrutin, les membres de la commission sécurité ont fait, ce vendredi 26 mai 2017, le point des préparatifs. Près de 4000 éléments des Forces de défense et de sécurité sont mobilisés pour l’occasion.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Elections municipales partielles : Près de 4000 hommes pour la sécurité

L’organisation des élections municipales avaient créé en 2016 des émeutes dans certaines communes notamment Zabré, dans la région du Centre-Est. Dans d’autres localités, c’est le choix du maire avait bloqué, par la suite, le fonctionnement des conseils ayant conduit le gouvernement à dissoudre ces derniers et reprendre les élections.

Les FDS sollicitées

Le dimanche prochain, les électeurs de ces « communes à problèmes » se rendront aux urnes pour élire leurs conseils municipaux. Même si les temps ont changé, les menaces demeurent. Pour donc éviter les débordements enregistrés dans le passé, les agents de sécurité mettent les grands plats dans les petits afin de réussir la sécurisation du scrutin. « Les élections sont reprises dans toutes les zones où il y a eu des problèmes. Ces élections ne concernent pas tout le Burkina mais elles nécessitent que les responsables de la sécurité puissent accorder une attention particulière au déroulement de ces élections. Environ 4000 hommes ont été mobilisés pour sécuriser les bureaux de vote », a expliqué le Colonel Dolean Minoungou, responsable de la sous-commission Logistique de la commission sécurité. Ces hommes commis à la sécurité du vote sont issus des différents corps des FDS. « C’est un effectif hétéroclite. Vous y trouvez des gendarmes, des militaires, des policiers et du personnel de la police municipale », a-t-il ajouté.

Mission : sécurité

La mission de la commission est de mobiliser les effectifs pour renforcer le personnel qui se trouve sur le terrain, mobiliser également les moyens roulants pour renforcer le dispositif qui se trouve sur le terrain. C’est entre autres tâches auxquelles, le Colonel Minoungou et ses hommes s’adonnent depuis quelques jours. « Nous avons pour mission la sécurisation des bureaux de vote, du matériel électoral, du personnel de la CENI, des CECI et de toutes les structures qui travaillent dans l’organisation des élections », a-t-il ajouté.

Les élections se tiennent dans un climat tendu. Les partis qui prennent part à ce scrutin se soupçonnent de fraude. Les agents de la sécurité sont au courant de cela et travaillent à minimiser les risques. « Il ne faut pas être dupe. On voit ce qui se passe au quotidien. On a vécu des évènements, ceux comme les élections partielles ne doivent pas être négligées. Comme dans nos habitudes, nous prévoyons les choses à leur juste valeur », a conclu le Colonel Minoungou.

En rappel, 18 communes et l’arrondissement 4 de Ouagadougou qui sont concernés par ces élections partielles. Il s’agit de Béguédo (Boulgou), Bouroum Bouroum (Poni) et Zogoré (Yatenga) où les élections avaient été empêchées à cause de violences. Par contre à Barani, Kougny, Zabré, Zoagan, Andemtenga, Ziga, Dablo, Saponé, Kantchari, Madjoari, Karangasso-Vigué, Dandé, l’Arrondissement 4 de Ouagadougou, Kindi, et Seytenga c’est la mise en place du maire qui avait occasionné des mouvements de foule.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés