Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

LEFASO.NET | Par Moussa DIALLO • mardi 9 mai 2017 à 20h31min

L’Assemblée nationale a tenu une séance plénière, le 05 mai 2017, consacrée aux questions orales adressées au gouvernement. L’une des questions portait sur les pôles de croissance économiques du Burkina et particulièrement celle de Bagrépôle. Dans sa réponse, le gouvernement a présenté un tableau plutôt reluisant sur la mise en œuvre du projet. Mais, le parlement a estimé que ce « tableau idyllique » est en déphasage avec la réalité sur le terrain. Puis, il a invité l’exécutif à envoyer une mission de contrôle afin de ne pas se laisser tromper par les rapports bureaucratiques.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

Le Plan national de développement économique et social (PNDES), le référentiel de développement du Burkina se fonde en priorité sur la dynamisation des pôles de croissance économiques. Dans ce cadre, il est prévu de nouveaux pôles (Samendeni, Sahel…) qui viendront s’ajouter à celui de Bagrépôle qui est dans sa phase de mise en œuvre.

Au cours de la séance plénière du 05 mai 2017, le député Alexandre Sankara était porteur d’une question orale sans débat adressée au premier ministre. Il a souhaité avoir que le chef du gouvernement fasse le bilan exhaustif de Bagrépôle à la représentation nationale avant d’entamer les nouveaux pôles.C’est Pauline Zouré, la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie, des finances et du développement, chargé de l’aménagement du territoirequi était fasse à la représentation pour répondre à la question. Elle a confié que 23% des terres ont été aménagées et les travaux avancent normalement, avec des chiffres à l’appui.

Le pôle est à Bagré, mais la croissance à Ouaga ?

Mais, les données avancées n’ont visiblement pas convaincu l’auteur de la question, encore moins le président de l’Assemblée nationale. Pour Alexandre Sankara, lui-même étant un acteur de Bagrépôle, le rapport lu par la secrétaire d’Etat est en déphasage avec la réalité sur le terrain. Cet avis est partagé par Salifou Diallo qui dit avoir visité Bagrépôle, il n’y a pas longtemps, en compagnie des élus du Boulgou.

« Le rapport qui nous a été lu émane certainement de la direction « bureaucratique » de Bagrépôle. Ce qui nous a été lu ici est en déphasage avec la réalité. Je prends le député Sorgho à témoin. Nous avons fait un tour à Bagré et les problèmes qui sont posés témoignent plutôt d’un déclin du projet d’aménagement de Bagrépôle que d’un pôle de croissance à telle enseigne que les paysans que nous avons rencontrés disent que : Bagré, c’est vraiment le pôle, mais la croissance est à Ouagadougou », a souligné le président de l’Assemblée nationale.

Puis, il poursuit en ces termes : « Toutes les infrastructures qui étaient construites à Bagré sont en train de prendre un coup sérieux. Les hectares aménagés à coût de milliards sont actuellement envahis par de hautes herbes, non distribués aux paysans, non occupés par des agrobusiness men, le centre éco-touristique est abandonné et les paysans se plaignent de l’inaccessibilité des intrants depuis le départ des chinois. Pire, le rendement à l’hectare, si la direction de Bagrépôle dit qu’il est en hausse, ce n’est pas le point de vue des paysans ». [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 mai à 20:12, par Tapsoba R(de H)
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    Ce sont sans doute des bureaucratiques du même type qui ont concocté les chiffres flatteurs ayant enrichi le discours de PM sur l état de la nation en mars dernier.A croire que des leçons n ont pas été tirées.Qu on ouvre une information judiciaire afin ,même si les auteurs des faux rapports ne seront pas condamnés,qu ils soient dénoncés publiquement et ainsi servir de leçons pour l avenir.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 20:37, par Togsin Nkélé
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    Si un yadéga s’amuse à mentir aux bissa, il sait ce qui va lui advenir. C’est pourquoi il dit la vérité contre lui même.
    Plus sérieusement Mr. Le PAN ses vérités nous consolent un peu ; sinon Bagrépole tel que présenté officiellement à coup de publicités est un cas parfait de pili’n’panbé.
    Avez vous vu ce le centre d’élevage de poisson est devenu ? les dispensaires ne sentent plus même arrète de poisson alors qu’à votre temps hooooon laissons comme ca.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 20:38, par bb
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    Bravo Excellence,
    Au dela du probleme reel que vivent les braves paysans sur le sites de Bagrepole, les retards accumules dans la distributions des terres aux agro-businessman locaux retrecit leurs capacites de mobilisations tant au niveau des partenaires etrangers pour des joint-ventures que les financements a long terme. Vivement que un chronogramme precis soit mis en place pour faciliter les negociations serieuses avec nos partenaires.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 22:13, par DYS
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    Je me surprends à féliciter les parlementaires. En tout cas, gardez le cap. Cela ressemble à du boulot bien fait. Ne lâchez pas. La mission de contrôle de l’action gouvernementale implique aussi et surtout de lui dire les vérités quand il essaie de berner le Peuple. Les représentants du Peuple que vous êtes ne devraient jamais, par complaisance ou simplement en raison de l’appartenance à la même famille politique, être complices du Gouvernement dans ses mauvaises actions ou dans celles imparfaites.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 22:42, par Bougathi
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    Bravo Dr. Salif Diallo, le PAN ! Même si je vous ai combattu dans d’autres situations, je sais que depuis votre arrivée à l’Assemblée vous faites souvent du très bon boulot. La sincérité et le souci du vrai sont déjà pour le peuple une bonne consolation.

    Et vraiment, aidez-nous à secouer l’administration pour que les gens ne dorment plus dans de telles lourdeurs et faussetés.

    Bonne suite.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 23:33, par hypocrisie
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    C’est en 2017 que vous,vous aimez ce qui est vrai. Vous avez passez des années et des années à conduire le peuple dans le gouffre qu’il vit aujourd’hui.
    Vous êtes bien placez que quiconque pour savoir que les directions ou bien même vos valets locaux vous mentent, ce qui est sur on sait tout, dites ce que vous voulez, vous ne pouvez plus jamais endormir la conscience des gens, on a beaucoup compris vos petits jeux pour mieux vous servir maintenant.
    Si les directions mentent au gouvernement, c’est parce qu’elles sont allées à votre ECOLE
    On vous avait fait comprendre que des boulies, des barrages et bien d’autres projets ont été réalisées, et çà été comptabilisé comme des exploits des ministères que vous avez conduit ?
    ENHEN !!!!! aujourd’hui ces mêmes DIRECTIONS ne savent pas d’autres que ce que vous leur avez appris.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 23:48, par Le Kolgwéogho
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    PKT doit prendre bonne note du conseil de ce Tenbiiga. Sinon, les chiffres qu’il accumule pour venir "backamer" le Burkina sont purement bureaucratiques, aux antipode avec la réalité.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 05:33, par yelmingaan blaan saa hien
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    ah bon ?vive donc notre assemblée qui gagne en maturité après chaque chute !gageons que demain même les tablettes du gouvernement ne pourront plus aussi l embarquer !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 06:24, par Karfolo
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    C’est bien dit Mr Le PAN mais Les Burkinabè ont La mémoire courte heureusement que l’histoire des peuples est implacable. Tenez dans années 90 -2000 nous avons eu droit aux même faux rapports sur des projets extrêmement coûteux qui continuent à être remboursé par le contribuable. MR Le PAN souvenez vous de :
    1- Le projet coton Bt ?
    2 - Le projet Gomme Arabique ?
    3- Le projet Saga ?
    4 - le projet Dagris ?
    5 - le projet Tomate de Loumbila ?
    6- Les Barrages ??????
    7- le projet niebie ?
    Etc. Etc. Etc.
    En son temps On nous faisait miroiter le paradis avec ces projets qui se sont avérés tous comme des éléphants blancs. Qui était à la base de ces projets ?
    On n’oublie souvent que C’est l’héritage que vos parents vous ont légué que vous portez . Ce qui se passe aujourd’hui nest autre que Les copies collées de nos propres turpitudes. Nous demandons aux jeunes de se démarquer des messis et autres donneurs de leçons.Allez faire des recherches sur la gestion passée de vos hommes politiques et vous serez édifiés.
    En Mooré On dit que Les enfants du serpent ne peuvent pas être des aigles.

    Répondre à ce message

    • Le 10 mai à 11:17, par Sidbeyondo
      En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

      Salif ne se fatiguera jamais avec ses méthodes populistes et son marketing personnel. Il veut à tout prix redorer son blason et ternir l’image du gouvernement. Mais, c’est peine perdue et pas loyal. Après avoir honni le PM, le voilà qui tente d’enfoncer Bagrépole qui est aussi sous la tutelle du PM. Zouwoinko nnana konbrin. Le vieux insensé ne sait pas que l’enfant qu’il maltraite va grandir le trouver en vie.

      Bonnes gens, depuis quand la qualité de l’exécution des projets de développement préoccupe ce monsieur ? Qu’a-t-il laissé derrière lui comme réalisations dans tous les gros programmes qu’il a eu à gérer ? Que tous ceux qui étaient au lancement des travaux du BARRAGE SOUTERRAIN de Barsaoglo lèvent la main. Salif était le Tout-puissant ministre de l’eau. Les journalistes peuvent aussi aller vérifier auprès de la population de Barsaolgo près de Kaya. Les décaissements ont été faits, mais le barrage n’a jamais vu le jour. Combien de faux barrages sont restés au stade de la cérémonie de lancement des travaux d’aménagement. Et la gestion du Programme Petite Irrigation Villageoise ? A cette époque au début des années 2000, le budget du Ministère de l’agriculture dépassait celui de l’Etat parce qu’on ne comptait pas les financements des programmes et projets dans le budget de l’Etat. Il a fallu que les PTF se plaignent du manque de contrôle de la gestion de cette manne financière par un seul individu pour que le gouvernement puisse statuer sur la question de l’intégration des financements projets dans la Loi de finance. De ces multiples projets, il reste que des cimetières de vieilles carcasses de voiture !!! Si cet argent avait été bien utilisé, notre agriculture ne sera pas comme ce qu’elle est aujourd’hui.

      Francois Compaoré qui était agro-économiste et Conseiller à la Présidence OSAIT faire les commentaires critiques des actions de Salif pour son grand frère avant les conseils des ministres. Un crime pour Salif. Sans cela, tous les dossiers de Salif passe comme des lettres à la poste car il se fichait complètement du Premier Ministre Yonli. De là est née la haine viscérale qu’il nourrit contre le gars. Il a tout fait pour que tout le peuple le haïsse et grâce à la boulimie de Alizet Gando, il a eu des arguments en or contre son ennemi juré.

      Et les ignorants sont entrain l’applaudir. Même couchés à la morgue certains vont continuer de faire les louanges de leurs bourreaux.

      Répondre à ce message

    • Le 10 mai à 13:52, par Bouba
      En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

      Très bien dit ! Il n’y a pas plus "comédien" dans l’histoire de la vie politique du Burkina que Salif Diallo. Mais tout bon politicien flatteur vit au dépend des électeurs dupes qui y croient. Sinon que de milliards dilapidés dans des projets sans lendemain quand ce Monsieur était ministre de l’agriculture et de l’hydraulique. Le contribuable continue de rembourser ces milliards. Ce monsieur s’accrochera à vie au pouvoir pour qu’aucun audit ne soit fait sur ces projets à coût de milliards

      Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 07:27, par LeFils
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    Félicitations pour cette rigueur et clairvoyance de l’Assemblée Nationale qui renforcent plus que jamais le contrôle l’action gouvernementale !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 07:46, par LEKAF
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    Chapeau bas monsieur le Président de l’Assemblée nationale.
    Mettez la pression au maximum pour faire de Bagrépôle un réel pôle de croissance au bénéfices de nos valeureux paysans.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 07:49, par boubié
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    C’est ce que vous avez appris à faire aux directions techniques quand vous étiez au gouvernement. Tous, vous avez menti aux partenaires et bailleurs. Quand on ne peut pas arrondir les choses et mentir, on ne peut pas occuper certains postes a votre temps. Vous etes le PREMIER RESPONSABLE. Qui dit mieux ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 08:57, par BONKOUNGOU
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    C’est bon de critiquer aujourd’hui du système que vous tous avez mis en place avec le régime passé. Cet étonnement n’est en réalité qu’une démagogie. Qui était le super ministre de l’agriculture au moment de la mise en place de ces projets faramineux ? Quelque soit la durée de la nuit, le jour apparaîtra !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 09:00, par hypocrisie
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    C’est en 2017 que vous, vous aimez ce qui est vrai. Vous avez passez des années et des années à conduire le peuple dans le gouffre qu’il vit aujourd’hui.
    Vous êtes bien placez que quiconque pour savoir que les directions ou bien même vos valets locaux vous mentent, ce qui est sûr on sait tout, dites ce que vous voulez, vous ne pouvez plus jamais endormir la conscience des gens, on a beaucoup compris vos petits jeux pour mieux vous servir maintenant.
    Si les directions mentent au gouvernement, c’est parce qu’elles sont allées à votre ECOLE
    On vous avait fait comprendre que des boulies, des barrages et bien d’autres projets ont été réalisées, et çà été comptabilisé comme des exploits des ministères que vous avez conduit ?
    ENHEN !!!!! aujourd’hui ces mêmes DIRECTIONS ne savent rien d’autres que ce que vous leur avez appris.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 09:14, par Toéguin
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    Depuis longtemps tous ces projets restent mort-nés comme le sourou. Les responsabilités du Ministère de l’agriculture et de ses agents sont grandes. Il faudra former des comités villageois pour suivre ces réalisations. Il ya beaucoup à dire.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 09:24, par ELKABOR
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    Moi je ne suis pas étonné et Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale non plus ne devait pas l’être et je m’explique : c’est la même chose qui s’est passé à Niassan pendant que lui-même actuel Président de l’Assemblée National était ministre en charge de l’agriculture et de l’hydraulique. Il prônait partout l’agro business. Je me souviens qu’il avait même déclaré qu’on allait désormais cultiver le blé au Sourou. Je me suis dit que c’est possible, puisque Thomas Sankara disait que "Tout ce qui sort de l’imagination de l’homme est réalisable par l’homme, osons inventer notre avenir !" Il fallait simplement attendre de voir la suite de la déclaration du volontariste et tout puissant ministre de l’agriculture Salifou Diallo pour ce qui concerne le blé du Sourou ! Dieu nous prêta longue vie pour le constater aujourd’hui une quinzaine d’année plus tard . En lieu et place du blé au Sourou c’est une atmosphère de désolation et un délabrement des infrastructures que le reporter de fasonet est allé constater le 31 janvier 2017. Il en a même fait un reportage édifiant du gâchis qui s’y passe sous les yeux de nos gouvernants (dont Monsieur le PAN) comme si tout cela est normal. Pas de responsable du gâchis, pas de leçon à tirer, on avance seulement de gâchis en gâchis ! C’est le même spectre qui se dessine sous nos yeux à grand coup de renfort de publicités mensongères à propos de Bagrépole. ça engloutit l’argent et ça ne marche pas, on insiste et on persiste dans l’erreur stratégique avec des concepts fumeux d’agro business et des statistiques maquillées alors que sur le terrain c’est nul . On ne voit rien. On nous endette seulement en nous disant que ça va aller ! Vraiment !!!Ayons le courage de regarder les choses en face, tirer les leçons et les conséquences pour avancer. Au moins je reconnais au PAN cette franchise de dire tout net qu’on nous ment ! On a fait la même chose à Niassan, ça n’a pas marché, on continue pour aller faire la même chose à Bagré. Par contre les américains avec le MCA ont fait ce qui marche à Di avec des exploitations familiales et des terres distribuées aux paysans, sécurisés sur leur terre avec des titres fonciers. ça marche bien : la preuve est le reportage de fasonet datant d’hier 9 mai 2017 dans les mêmes colonnes de fasonet et intitué "Périmètre irrigué de Di : les exploitants satisfaits-Boucle du Mouhoun". Les Burkinabè qui ont fait cela avec les américains sont toujours vivants, certains sont toujours au Faso. Au lieu d’utiliser ces ressources pour reproduire cette bonne expérience, ce qui intéresse nos gouvernants c’est d’aller chercher leurs amis pour les placer à la tète de ces projets pour continuer les gâchis d’amateurs et après nous faire des sorties médiatiques spectaculaires pour expliquer que ça ne va pas. Comme disait un penseur : l’autre nom de la folie c’est de continuer à faire la même chose pour espérer avoir des résultats différents. Mettez l’homme qu’il faut à la place qu’il faut et on avancera au lieu de chercher à placer parents amis et connaissances pour pouvoir manger partout !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 09:47, par Chut
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    Justement l’un des maux du Burkina, c’est le déphasage entre la réalité sur le terrain et les chiffres conçus dans les bureaux.Le nombre de milliards injecté ne changera rien si dans les têtes,ce qui a été fondés des décennies n’aura pas changé.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 09:53, par La vérité
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    Pour cette fois-ci je felicite le PAN pour sa clairvoyance. Mais le hic c’est qu’au Burkina personne n’est responsable de rien. Sinon celui qui a produit le faux rapport et celui qui est venu le lire à l’Assemblée doivent etre demis de leurs fonctions. Comment un gouvernement serieux peut venir lire des mensonges grossiers à l’Assemblée. Il est complice de cette anarque. Il ya un prefet, un maire, des conseillers à Bagré ; un haut commissaire et gouverneur à Tenkodogo, sont ils si aveugles pour ne pas voire la realité afin d’attirer l’attention du gouvernement ? Qu’elle est leur utilité ? Monsieur le premier ministre voyez vous maintenant que vos discours sont en dephasage avec les realités du terrain ? Les mêmes types de rapports vous induisent en erreur. Prenez au serieux les critiques du peuple et revoyez votre manière de gouverner. Celui qui reussit, c’est celui-là qui tient compte des critiques de ses adversaires.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 10:10, par SOME
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    Justement cette philosophie de developpement par pole, par projet, par ORD, sectoriel, etc toute cette semantique de developpement qui n’a aucune prise sur la realite societale, etc ne ne peut que nous ramener en arriere. Depuis cobien de decennnies p on nous sort des politiques de developpement et chaque fois on change sans rien voir sortir de ca et on nous redonne un autre etc. Que concenons nous, nous-mêmes au lieu de se plier aux PAS, privatisations et autres diktats des bailleur de fonds et conseillers economiques techniques qui ne font que nous envoyer dans des decors depuis des decennies ? Depuis qu’on nous casse les oreilles avec bagrepole par ci bagrepoe par là, etc et on en est qu’au stade de mise en œuvre. Ca veut dire quoi « stade de mise en œuvre » ?

    Le burkina n’a certes pas l’argent, mais surtout il n’a pas le courage et la volonté politiques du patriotisme : voila notre cancer qui nous tue a coup sur.

    Ben ! tiens ! bagrepole ! on dirait que nous ne vivons pas dans le meme pays et ne voyons pas la meme chose. Salif diallo engrange les palmes du patriotisme et du souci du bien –etre des populations ; il joue bien son plan et glisse les peaux de bananes par ci par là, plante les fleches empoisonnees par ci par là et attend que le fruit pourrisse pour le ramasser tout gentiment. Salif le gentil et patriote president de l’assemblée nationale et qui fut le super ministre de l’agriculture ayant commandé des rapports, prepare son heure et soigne son image. Les choses deviennent de plus claires entre ces RSS. Il n’a choisi l’assemblée pour rien : dans l’art de la guerre, celui qui occupe le poste strategique gagne la guerre. Alea jacta est ? A qui le prochain tour ?
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 10:35, par Anta
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    Si c’était Zeph ou Bassolma qui avait dit ça, Alpha Barry allait se mettre à pleurnicher devant les ambassadeurs occidentaux qu’on veut les chasser du pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 11:16, par spartakus
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    Mais que voulez vous bonnes gens !On laisse faire y a problème, on critique y a problème ! Apprenons à regarder vers l’avenir et évitons de toujours rabâcher les manquements du passé.On voit au moins que l’assemblée prend à contre-pied l’exécutif ces derniers temps.
    Il faut qu’on se départisse des tares du passé.Merci au PAN.
    Il faut que dans les directions techniques, on vide on formate les clés USB qu’on tente de mettre à jour à chaque fois avec des methodes loin de la réalité.Formater tous les clés USB et partez sur des bases vierges !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 11:24, par Le Fair Play Citizen
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    Il n’est jamais tard pour bien faire ! Je pense que le PAN se distingue bel et bien car depuis les différents parlements qui se sont succédés, on n’a jamais un président de l’assemblée, toujours contredisant les exposants et les contenus de leurs exposés. Les différents présidents se contentaient de modérer les débats au lieu de participer eux mêmes aux débats contradictoires
    Bravo Monsieur le Président

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 11:28, par Wendmi
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    Ah oui ! le PAN dans ses manœuvres. Tout ce brouhaha n’est que stratégie ; comment retirer la gestion du projet des mains du premier ministère et la confier à valet du ministère de l’agriculture. Seuls, les imbéciles ne changent pas

    Répondre à ce message

    • Le 10 mai à 20:02, par Oussama
      En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

      Bravo ! Wendmi. Vous, vous avez parfaitement compris le manège. Quand je vois ces naïfs impressionnés par les propos populistes, ils me font vraiment Pitié. Depuis quand avez vous vu Salif s’apitoyer vraiment sur le sort des paysans des localités autres que son village ? En réalité, il fulmine de rage de ne pas avoir le contrôle sur ce qui se passe dans ce projet. Il aurait voulu cela pour faire des sites de BagréPôle son territoire conquis, qu’il allait contrôler à sa guise, en faire une monnaie de change avec quelques parents complies, et tenter ainsi de garantir son électorat, au risque de provoquer un conflit. ça l’enrage que le coin soit exploité hors de son contrôle. Le président Roch devrait rester vigilant, pour que ce monsieur ne lui prépare pas les pires casseroles de sa vie !

      Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 11:45, par abdoul
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    Salifou est devenu amnésique ! Salifou devrait poser les mêmes questions du bilan d’un certain Salif Diallo comme ministre de l’agriculture ou de l’environnement : coton OGM : super échec avec plus de 50 milliards de pertes ! usine de tomate : échec, Dagris : super échec ! et la liste est longue. Bref, comme il sait comment il faisait sous Compaoré, il peut se permettre de donner la leçon aujourd’hui ! Bagrépôle est une ânerie qui englouti des centaines de milliards pour rien. Il faut revoir ce ministère de l’agriculture avec plus de cent projets dont les résultats sont aussi nuls les uns que les autres !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 11:59, par Sidbeyondo
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    Les DG et coordonnateurs des programmes et projets qui ont servi sous Salif au Ministère de l’agriculture et au Ministère de l’eau et des aménagements hydrauliques ne sont pas morts. Mais, ils n’oseront pas témoigner de ce que Salif leur a fait endurer par peur et lâcheté. Bagré n’est pas un projet récent et je suis certain que la main de l’ogre est passée par là-bas aussi. Mais, les coordonnateurs ne diront rien car ils se sont compromis ou bien ont peur de l’homme. Comment Salif a aménagé sa grande ferme de Bindé à côté de Kombissiri ? N’est-ce pas en usant des ressources des programmes installés dans la zone et ailleurs ? La méthode de Salif est simple et un coordo m’a raconté cela avec une mine pitoyable. Il te nomme et te fait ensuite la pression pour que tu décaisses quand il veut de l’argent et beaucoup d’argent. Ensuite, il te dit, débrouille-toi pour justifier le trou creusé. Alors, certains inventent de fausses dépenses et se font facturer pour pouvoir sortir l’argent ou régulariser ce que le "Boss" les a contraint à détourner. Lui, il sévit toujours, mais, il est ni vu ni connu dans la manoeuvre à cause de la complicité de ses serviteurs fidèles dont certains ne manquent pas de zèle et lui donnent même sans qu’il ne demande, dans l’espoir d’être maintenus à leurs postes. Simple jeu de coquin copains. Depuis toujours, les hommes de Salif sont connus et sont les mêmes et à majorité du Yatenga. Son point fort est qu’il sait choisir ses hommes. Il les préfère pauvres, incompétents, faibles, insécures, sans personnalité, sans scrupules, sans moralité et cupides. Ils sont touchent maintenant richissimes et tout le monde sait d’où vient leur argent mais ne dit rien pour ne pas avoir des problèmes. Avec qui ?? La machine à broyer des morveux. Paix aux âmes des plus fragiles des coordonnateurs qui se sont suicidés pour ne pas connaitre la honte lors des audits et les missions de revues des programmes par les PTF. Avec le vent du changement qui soufflent, d’autres survivants vivent maintenant dans la peur permanente de se faire démasquer et rendre compte. Mais, il les tient fermement par les couilles car il a pris soin de documenter leurs propres vols. Il a sonné le rappel de ses hommes et ils ont tous répondu présents. Revenu aux affaires, Salif renouvelle sa garde rapprochée en recrutant de jeunes serviteurs bien plus pressés et gourmands pour continuer la basse besogne. Tout le monde les voit aller et venir à domicile ou à l’Assemblée avec une arrogance de parvenus et d’opportunistes. Ainsi protégé par ses obligés compromis, Salif règne sur le Burkina depuis 30 ans et sort tacler, salir et déboulonner ses ennemis un à un sans être inquiété. Il raconte les salades pour endormir les consciences et passe pour un vertueux. Les rumeurs courent sur les malversations mais l’ASCE et le Procureur n’osent pas s’auto-saisir car ils tiennent à leurs postes. Ainsi va la gouvernance made in Saliftenga. Mais pour combien de temps ? Je propose de lancer une ENQUETE CITOYENNE NATIONALE sur les résultats des grands programmes et projets gérés par Salif de 1990 à 2017. Après ce rapport, on verra s’il pourra encore sortir narguer le peuple et raconter des inepties..

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 12:22, par Lanaf
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    On peut ne pas aimer l’homme mais il faut reconnaître en lui un gros bosseur doter d’un sens aigu de l’anticipation. S’il fustige les rapports "bureaucratiques" c’est qu’il en sait quelque chose pour avoir lui-même été victime de ces rapports de par le passé. Fort de son expérience, il attire l’attention de l’exécutif de faire l’effort de vérifier la véracité des ces rapports sur le terrain ; ce qui, à mon sens, est constructif.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 12:33, par Ah OUI
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    Le TPS est vraiment dans sa stratégie !!! mais il oublie qu’il n’est ni le plus âgé ni le plus intelligent de ce pays car les sages disent que pour bien mentir il faut être soit l’un soit l’autre.
    Ci ce Monsieur (Salif DIALLO ex ministre d’état ministre de l’agriculture) aime la vérité, qu’il nous fasse le bilan de l’opération mécanisation agricole notamment l’équipement des producteurs en tracteurs agricoles. Il l’avait publiquement promis suite à une revendication lors d’une journée nationale des paysans sans le faire jusqu’à quitter le ministère. Ce seul exemple permettra de jauger le niveau de toxicité de son action pour la Nation burkinabè.
    Que pense-t-il pouvoir faire maintenant avec cette proposition loi anti-travailleur à l’Assemblé Nationale ???
    Les mossis disent : KOOM SAN TA TANGA A TAA TEKA.
    On se connait dans ce Pays !
    Le Dieu puissant saura sauver mon Faso de....

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 12:49, par Le démocrate
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    ça me fait rire de la bouche de quelqu’un qui fait partie de ceux là qui ont appris aux jeunes ingénieurs apprentis politiques à fabriquer les chiffres pendant des décennies pour contenter leur patron de l’époque (Blaise Compaoré). Il sait de quoi il parle puisque lui-même c’était son sport favori. C’est comme ça qu’ils ont flatté Blaise avec les chiffres jusqu’à le faire tomber dans le trou puis se retirer le laisser seul. Mais lui au moins a le mérite de vouloir se racheter en reconnaissant aujourd’hui mais ça sera difficile parce que lorsqu’on a pas incarné un modèle, il est difficile de l’enseigner aux autres. Salut à tous

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 13:19, par Zangoté
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    En tout cas moi je touche le même salaire depuis 4 ans maintenant avec une croissance uniforme de 1% par an alors qu’on me chante que le PIB est au-delà de 6%. Allez-y comprendre. Ou bien c’est moi que ne travaille pas ? Et les villageois dans tous ? Chaque année c’est la récession ! Vous aussi ! Soyez réalistes un jour...
    Allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 15:55, par Amdoum
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    Jusqu’a present, mes compatriotes n’ont pas compris que la tache la plus difficie, cependant la plus satisfaisante, c’est celle de travailler la terre, la faire produire et nourrir hommes et animaux. Le travail se fait 7/7 si c’est l’agriculture et si vous parlez de la pissiculture, la c’est 24/24 et 7/7. C’est l’une des rares professions qui ne permettent pas a leurs pratiquants de mentir.

    La terre ne connait pas la nationalite de la personne qui l’exploite ; il suffit de mettre les heures et verser sa sueur. Qand les Chinois etaient a Bagre Pole, ils ne faisaient pas de la magie ; tout ce qu’ils faisaient, c’etait travailler. Nos ingeneiurs agronomes ne sont pas pratiques et ne savent pas applqiquer leur savoir faire pour resoudre nos problemes ; ils sont toujours au niveau de la THEORIE. Ils ont vraiment decu le continent Africain.

    Peut etre nous devons, pour paraphraser le predisent Houphouet Boigny, "donnez la terre a ceux qui peuvent et veulent la travailler".

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 20:38, par Yako
    En réponse à : Salifou Diallo à propos de Bagrépôle : « Les rapports des directions trompent le gouvernement, mais l’Assemblée ne se laissera pas embarquer »

    Salifou Diallo chef cfop.Zeph on fait comment ? Peut-être c’est espérer que le président titulaire reprenne vite sa chose pour qu’enfin nous quittions cette bizarrerie.Bon, au pays des RSS il n’ya pas de logique.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés