Lutte contre la drogue en milieu scolaire : La campagne de sensibilisation lancée au collège Horizon international

mardi 24 janvier 2017 à 23h00min

Le représentant du ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure, Tama Yaro a donné le top de départ de la campagne de sensibilisation sur les méfaits de la drogue en milieu scolaire, le mardi 24 janvier 2017, au complexe scolaire Horizon international à Ouagadougou. Cette campagne de deux semaines couvre 10 établissements scolaires de la ville de Ouagadougou. Elle est financée à hauteur de six millions de francs CFA par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance et l’éducation (UNICEF).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Lutte contre la drogue en milieu scolaire : La campagne de sensibilisation lancée au collège Horizon international

Ce jour 24 janvier 2017 marque un tournant décisif dans la lutte contre le fléau de la drogue au Burkina Faso. « Il marque en effet, le début d’un partenariat, que nous espérons très long entre le secrétariat permanent du Comité national de lutte contre la drogue (SP/CNLD) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance et l’éducation (UNICEF) », a indiqué le chargé de mission du ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure (MATDSI), Tama Yaro. Ainsi, grâce à ce partenariat s’est ouverte, ce mardi 24 janvier 2017, une campagne de sensibilisation sur la problématique de la drogue dans dix établissements de la ville de Ouagadougou.

Devant une assistance composée entre autres des élèves, du corps professoral et invités, les intervenants ont tour à tour livré leur message.
Dans son mot de bienvenue, la maire de l’arrondissement 12, Rasmata Compaoré a traduit sa reconnaissance au SP/CNLD pour le choix porté sur l’arrondissement 12 pour abriter la présente cérémonie de sensibilisation. Quant au commissaire divisionnaire de Police, Tama Yaro, il a mis l’accent sur les efforts entrepris par les autorités du Burkina pour stopper la consommation de la drogue et souligné qu’il y a encore du chemin à faire.

La lutte contre la drogue est un impératif pour le Burkina Faso

A en croire le représentant du parrain, Anatole Yabré, la consommation de la drogue est une réalité dans les établissements scolaires. Face à cette situation, personne ne peut rester insensible. C’est du moins ce qu’a laissé entendre M. Yabré. « Nous ne resterons pas insensibles parce que la jeunesse c’est l’avenir de notre pays, la jeunesse c’est la relève de demain », a-t-il signifié. Pour cela, plus qu’une nécessité, la lutte contre la drogue est aujourd’hui un impératif pour notre pays.

S’inscrivant dans cette dynamique, le conseiller technique du MATDSI a demandé aux élèves de prêter une oreille attentive aux animations à venir, à appliquer les conseils des présentateurs et à les partager avec leurs camarades qui n’ont pas pu effectuer le déplacement. Il a conclu en souhaitant que d’autres campagnes puissent voir le jour aussi bien dans la région du centre que dans les autres régions afin que les enfants du Burkina et par ricochet la population toute entière soient préservés des méfaits de la drogue.

L’UNICEF injecte six millions de francs CFA dans la lutte

La présente campagne de sensibilisation sur les méfaits de la drogue, faut-il le rappeler, fait suite à celle lancée dans les régions avec les autorités pour une meilleure prise de décision. « Nous avons fini avec les autorités et actuellement nous sommes dans les écoles pour leur donner l’information, présenter les méfaits de la drogue et voir dans quelle mesure empêcher les élèves d’être en contact avec la drogue. Et ceux qui sont en contact avec la drogue, voir aussi comment nous pouvons les accompagner pour les retirer de cette situation », a expliqué la SP/CNLD, Mariam Diallo/Zoromé.

Dans un premier temps, cette campagne touchera toutes les écoles de Ouagadougou et de Bobo Dioulasso avant de s’étendre à l’ensemble du territoire national. « Nous avons eu un financement de 6 millions de francs CFA avec l’UNICEF pour les 10 écoles. L’Etat finance également des écoles, de même que les partenaires sociaux qui nous accompagnent. Nous sommes en train de faire un maillage pour que toutes les écoles du Burkina puissent entendre le message », précise Mme Diallo. Elle a par ailleurs mentionné qu’il faut une synergie d’action entre les parents et les acteurs de l’éducation pour sensibiliser les élèves. Car, assure-t-elle, la personnalité que l’enfant présente à la maison est bien différente de celle qu’il présente à l’école.

A l’issue de la cérémonie, un spot sur Whitney Houston a été présenté à l’assistance. Il met en exergue la dérive de la chanteuse, actrice. Ce spot avait pour principal objectif de transmettre un message fort : Les drogues dégradent, détruisent et tuent. Une communication sur les méfaits de la drogue a mis fin à la cérémonie.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés