Gestion intégrée des ressources en eau : Les agences de l’eau du Burkina et des Pays Bas renforcent leur partenariat

LEFASO.NET | Par Jacques Théodore Balima • vendredi 28 octobre 2016 à 00h50min

Les agences de l’eau du Burkina et des Pays Bas veulent renforcer leur collaboration. Pour ce faire, elles ont paraphé ce jeudi 27 octobre 2016 à Ouagadougou un Accord de partenariat matérialisé dans le Projet « Faso Koom ». Assistance technique, renforcement des capacités des acteurs de la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE), mise en place des comités locaux de l’eau seront entre autres les grands axes du partenariat.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Gestion intégrée des ressources en eau : Les agences de l’eau du Burkina et des Pays Bas renforcent leur partenariat

Le partenariat Burkina-Pays Bas en matière de GIRE est une belle expérience. En 2012, le premier accord formalisé sous l’appellation « Projet d’appui à l’opérationnalisation de l’Agence de l’eau de Nakanbé » avec l’agence de l’eau néerlandaise Reest en Wieden avait vu le jour. Ce fut une réussite. Les autres agences créées par la suite se sont appuyées sur cet exemple pour se faire une expérience.

Un bilan satisfaisant

Le partenariat avec l’agence Reest en Wieden a permis à celle du Nakanbé d’obtenir des acquis notoires. Ainsi, des comités locaux de l’eau (CLE), la taxe sur la contribution financière en matière de l’eau (CFE), des outils d’aide à la planification et la gestion ont été mis en place. « Ainsi donc, le partenariat entre l’agence de l’eau du Nakanbé et l’agence Reest en Wieden a permis de développer l’AEN et de faire de cette agence un modèle sur lequel les autres agences se sont inspirées pour se développer », s’est satisfait Halidou Ouédraogo, directeur général de l’Agence de l’eau du Nakanbé.

Renforcer la collaboration

Avec le projet « Faso Koom » qui couvre la période 2016-2019, chaque agence sera jumelée à une agence des Pays Bas. « Le projet ainsi formulé vise à contribuer à l’opérationnalisation des agences de l’eau du Burkina à travers des partenariats liant individuellement chaque agence de l’eau du Burkinaà une agence de l’eau néerlandaise », a indiqué le Secrétaire général du Ministère de l’eau et de l’assainissement, Allahoum Sory.

D’un coup d’environ 393 millions de francs CFA, le projet vise à améliorer la mise en place et le renforcement des CLE, la modélisation de la dynamique des berges de la rivière Kou, le développement des méthodes d’exploitation artisanale de l’or plus respectueuse de l’environnement (GIRE-OR), la mise en place d’un mécanisme d’évaluation de l’activité minière dans chaque agence, le suivi des ressources en eau, etc.

Ensemble, les agences de l’eau du Burkina et des Pays Bas entendent réussir la bataille de la gestion des ressources en eau.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés