Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

LEFASO.NET | Par Marcus Kouaman • mercredi 26 octobre 2016 à 03h37min

Une fois de plus les étudiants de l’Université Ouaga 1 Pr Joseph Ki-Zerbo ont damé le macadam ce mardi 25 octobre 2016, dans la matinée. Cette fois ce n’est pas pour revendiquer la prise en compte de leur plate-forme syndicale, mais plutôt exiger l’installation sans délai du Directeur général du Centre national des œuvres universitaires (CENOU) nouvellement nommé.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

Le campus de Zogona respirait l’air du gaz lacrymogène ce mardi matin. Cette marche matinale organisée par les étudiants en direction de l’immeuble de l’éducation avait un seul but. Demander des comptes au ministre de l’Enseignement supérieur, Filiga Michel Sawadogo pour le retard accusé dans l’installation du nouveau DG du CENOU.

Ils étaient surpris de voir la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) s’interposer et stopper leur marche en les chargeant de gaz lacrymogène. Certains étudiants affirment même qu’en dehors des tirs de gaz, il y a eu des tirs à balles réelles. En brandissant des cartouches vides. Pour manifester leur mécontentement, les étudiants ont répliqué avec des jets de pierres et ont barricadé le tronçon de l’avenue Charles De Gaules qui mène à l’université.

Le CENOU, un malade sans assistance médicale !

Le bilan de cette débandade fait état de 5 blessés, dont un avec une fracture au bras. Ce dernier après les premiers soins à l’infirmerie de l’université a été conduit au centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo. Quant à la cause des blessures, les étudiants parlent des blessés par balles à blanc tiré par la CRS ) ils ont brandi des cartouches vides et des douilles) ; et des blessés ayant reçu une charge de projectiles de gaz lacrymogène.

De source sanitaire, effectivement 5 blessés ont été pris en charge dont un avec une fracture. Aucun blessé par balle n’a été constaté.

Selon Inoussa ouedraogo, étudiant en Lettre moderne 1, le DG Bayala travaillait à rendre leur vie dure. De lutte en lutte, ils ont obtenu son remplacement à la tête du CENOU. Pour lui le gouvernement les a entendus et a pris ses responsabilités. Seulement il n’est pas allé au bout de ses actes car « demis de ses fonctions, le Pr Serge Bayala refuse de faire la passation de charges en trouvant des arguments ».

L’étudiant, affirme qu’à l’heure où il nous parlait, le CENOU, n’avait pas de dirigeant. Le Directeur régional a été promu DG, « ce qui veut dire qu’on n’a pas de DG, on n’a pas de DR ». Et le Secrétaire général du CENOU, « on ne le trouve plus, ce qui veut dire que l’instance ne fonctionne pas », laisse-t-il entendre.

Abdoulaye Sedgo, Secrétaire général du comité des résidents de la cité universitaire de la Patte d’Oie, est l’un des organisateurs de cette marche. Pour lui, « il faut que dans les plus bref délais il y ait un DG à la tête » du CENOU. Il confie que les initiateurs de la marche sont l’UNEF (Union nationale des étudiants du Faso) et la FESCI-BF (La Fédération estudiantine et scolaire pour l’intégration au Burkina Faso).

Mais il y a des structures également qui ont décidé d’accompagner les étudiants résidant en cité universitaire dans cette marche et d’autres comme l’ANEB (Association nationale des étudiants du Burkina), suivent la situation de près et se solidarisent. A l’entendre, avec ces structures, ils essaieront de voir dans quelle mesure « coordonner une unité d’action pour faire face à cette imposture que tente d’imposer l’autorité étatique ».

Le DG entrant n’est au courant de rien

Joint au téléphone pour avoir son avis sur cette situation, le nouveau Directeur général, Yacouba Ouedraogo, nous assure qu’il n’est au courant de rien en ce qui concerne cette marche des étudiants pour exiger son installation. Il nous apprend qu’il a été convoqué par la gendarmerie à venir faire une déposition dans la soirée, seulement en ce qui concerne sa plainte formulée contre le DG sortant pour diffamation. Le DG entrant affirme avoir appris la nouvelle par des enseignants de l’université qui l’ont justement informé qu’il y avait des échauffourées sur le campus de Zogona. A l’heure où il nous parlait, clame-t-il, il n’a reçu aucun étudiant donc ne connait ni les tenants ni les aboutissants de cette affaire.

Nommé en Conseil des ministres le 12 octobre 2016, Yacouba Ouédraogo, à ce jour n’a toujours pas pris service. Cela serait retardée par un audit en cours de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de la lutte contre la corruption (ASCE-LC) sur sa gestion lorsqu’il était directeur régional du CENOU/Centre. Cet audit a été demandé par le DG sortant Pr Serges Bayala qui reproche au DR, nouveau DG des fautes de gestion.

Marcus Kouaman
kmagju@gmail.com
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 26 octobre 2016 à 06:37, par joel
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    Le nouveau DG ne semble pas crédible. Les étudiants ont quoi à foutre dans une affaire d’installation de DG. Il faut chasser ces étudiants manipulés et affairistes des campus afin qu’ils ne perturbent pas la bosse des bons étudiants.

    Répondre à ce message

    • Le 26 octobre 2016 à 08:08, par Silollé
      En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

      La FESCI-BF ?????? Si la Côte d’Ivoire et le Burkina sont devenus un seul pays au point que le syndicat ivoirien s’installe et manifeste au Faso, il faut le dire !!!! La manipulation de nos enfants et la perturbation de l’année scolaire doivent être du passé maintenant ! On n’est pas dupe !

      Répondre à ce message

    • Le 26 octobre 2016 à 10:26, par Stéphane
      En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

      Quoique n’excluant pas la possibilité que les étudiants soient victimes de manipulations dans une certaine mesure je pense plutôt que la question à se poser sur le sujet est de savoir si ce délai dans l’installation du nouveau DG dans ses fonctions n’impacte pas le bon fonctionnement des œuvres universitaires. Si non alors il est inopportun pour les étudiants de s’en mêler.
      Parcontre si cela joue sur le bon fonctionnement des œuvres (et je pense que c’est le cas) alors il est plus que normal que les étudiants s’en plaignent dans la mesure où il faut bien que quelqu’un (ne fut-ce un intérimaire) approuve et signe ou même valide certaines activités vitales pour les bénéficiaires. Les étudiants défendent leurs intérêts et on ne peut leur en vouloir quand on ne vis pas leurs réalités.

      Répondre à ce message

      • Le 26 octobre 2016 à 15:58, par aLEX
        En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

        Faux mon ami. Vous devez connaitre le fonctionnement d’une administration quand même. Tant que le nouveau DG n’est pas installé, l’assume assume la gestion, sinon l’intérim est assuré par quelqu’un justement pour éviter que la structure ne soit paralysée.

        1) les étudiants n’ont rien à voir ici
        2) il est même bon pour eux que l’asce audite la gestion du DG entrant pour le cas où ce serait un malfrat ; s’il est clean, il y a toute chance relève les futurs défis
        3) les désignations tristement célèbres comme FESCI n’ont rien à faire sur nos campus au Burkina. En côte d’Ivoire même on veut plus les voir
        4) il serait bon pour l’aneb de ne plus se laisser entrainer par des délinquants "à la gâchette facile".

        Répondre à ce message

        • Le 26 octobre 2016 à 17:47, par Stéphane
          En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

          Pour avoir et même très bien lu l’article ici présenté les personnes justement sensées assurer la continuité dans le fonctionnement des œuvres semblent être portées disparues. vous l’auriez noté également et vous comprendriez mieux le sentiment d’inquiétude qui de mon point de vu a pu pousser ces étudiants a demander des comptes.
          Par ailleurs il est très facile de prendre partie sans avoir chercher au préalable à bien cerner les raisons qui ont poussées les étudiants à cette colère. là ou vous ne voyez que d’éternels troubles moi je vois une inquiétude légitime et certains perdent de vu le fait que ce n’est pas tant qui occupe la position de DG qui importe mais la question de la vacance du poste.
          En plus un audit n’a jamais empêché une structure de fonctionner.
          Les étudiants ont tiré la sonnette d’alarme, maintenant que les autorités prennent leurs responsabilités.

          Répondre à ce message

      • Le 26 octobre 2016 à 19:42, par Serge
        En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

        J’approuve votre argumentaire, Mr Stéphane. Si les étudiants sont allés jusqu’à organiser une marche, c’est que ce retard dans la prise de fonction du nouveau DG joue sur le bon fonctionnement des œuvres universitaires.

        Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 08:27, par Mamie
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    Chers étudiants, si vous avez toujours à manger et où dormir malgré cette situation, je crois que vous avez intérêt à étudier pour être de bons dirigeants demain. Patientez que les choses se règlent bien. N’empirez pas la situation et donnez le bon exemple !

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 08:56, par Lionceau
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    FESCI-BF (La Fédération estudiantine et scolaire pour l’intégration au Burkina Faso)

    Apparemment ils ont tout fait pour que le sigle soit FESCI, comme la fédération estudiantine et scolaire de côte d’ivoire.

    Mes chers petits frères. D’accord pour l’intégration au Burkina faso. Mais SVP, sans machettes dans les cités, sans racket des étudiants et sans enfreintes à la discipline et au civisme.

    A défaut personne ne pleurera votre sort !

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 09:03, par RAWA
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    Il faut que les gens sachent que la récréation est terminée.
    D’abord, je crois pouvoir affirmer que cette douille estv celle d’un fusil de chasse et non celle d’un quelconque fusil de la police.Il faut que les gens répondent de leurs déclarations. Que veut susciter une telle affirmation selon laquelle la police a tiré à balles réelle. Il faut que la police prenne ses responsabilité en déposant une plainte contre celui qui a fait cette affirmation.
    Enfin, pendant que l’on est entrain de réfléchir à comment s’arranger pour corriger les âneries du régime compaoré qui ont occasionnées, des étudiants irresposables au lieu de réfléchir avec les gens pour trouver la solution se mêlent de nomination de fonctionnaires. Il n’y a aucun doute que vous êtes manipulés . Avec déjà un tel esprit de faux types, vous prétendez diriger le pays. Ressaisissez vous.

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 09:12, par Keisha
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    « Gbangban il a créé là il va prendre Dra » ça vous dit quelque chose ? C’est le système qui a créé BAYALA qui a toujours mentit aux étudiants sur ses performances réelles. Le même système peut-il se débarasser de lui sans accrocs ? « le DG Bayala travaillait à rendre leur vie dure. De lutte en lutte, ils ont obtenu son remplacement à la tête du CENOU »Voici ce que disent ces éudiants.

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 09:29, par Patinda
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    Bonjour.

    1. Le "nouveau DG" (car non encore installé) manipule les étudiants. Un argument supplémentaire pour abroger le décret de sa nomination. On n’a pas besoin d’être un devin pour le savoir. il suffit seulement de lire son interview de la semaine passée pour entrevoir que quelque chose se tramait.
    2. Les étudiants sont instrumentalisés. Les œuvres universitaires ne sont pas à l’arrêt. La preuve, un des restaurants universitaires (situé sur Charles De Gaulle) fonctionne tous les jours et les rangs ne désemplissent pas.

    Conclusion. Le gouvernement a intérêt à surseoir à la nomination de ce DG. Sinon, il y restera à vie car fera toujours du chantage pour rester à sa place quand le moment de son remplacement viendra.
    De plus, si les étudiants tiennent à être crédibles et à avoir le soutien de l’opinion, il faudrait axer leurs revendications sur des points qui font l’unanimité ou au moins qui rencontrent l’assentiment de la majorité des populations, estudiantines ou non. Moi personnellement, je ne vois pas par quel trou un élève ou étudiant va passer pour fourrer son nez dans une affaire de l’administration. Le nouveau DG devrait être assez grand pour se défendre seul, surtout s’il n’a rien à se reprocher.
    A ce rythme, chacun est tenter de créer son association partout où il évolue. Au cas où...

    Excellente suite de semaine à tous

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 09:47, par Lionceau
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    FESCI-BF (La Fédération estudiantine et scolaire pour l’intégration au Burkina Faso)

    Apparemment ils ont tout fait pour que le sigle soit FESCI, comme la fédération estudiantine et scolaire de côte d’ivoire.

    Mes chers petits frères. D’accord pour l’intégration au Burkina faso. Mais SVP, sans machettes dans les cités, sans racket des étudiants et sans enfreintes à la discipline et au civisme.

    A défaut personne ne pleurera votre sort !

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 10:00, par Zangoté
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    Ah vraiment mes chers étudiants, dictée avec trois TTT ? On ne peut pas vous aider. Il faut revoir votre copie. La démarche est escamotée. Il fallait commencer par énumérer les préjudices que vous subissez de fait de l’absence d’un DG et d’un DR. Est-ce que les RU fonctionnent ? Est-ce que les œuvres sociales sont accessibles ? Dans la négative vous avez peut-être raison mais dans l’affirmative, il faut mettre de l’eau dans votre vin car à ce rythme c’est vous qui allez encore sortir pour clamer que les gourous envoient leurs enfants au froid et vous abandonnent à votre sort.
    Courage aux artisans de paix et de justice et a bas les manipulateurs aux appétits démesurés.

    Répondre à ce message

    • Le 26 octobre 2016 à 20:49, par ZWang
      En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

      Et même si les œuvres universitaire ne fonctionnaient pas, ils n’avaient qu’à demander leur bon fonctionnement ? Décidément c’est à ne rien comprendre quand on suit, on a l’impression que ces étudiants(ceux de la FESCI puis que tu ne verras jamais l’ANEB dans de telles idioties) préfèrent un escroc à la tête du CENOu ! Si au moins ils demandaient qu’on nomme un DG, on comprendrait ! Mais demandé qu’on installe quelqu’un sur qui pèsent des soupçons de mauvaise gestion c’est à croire que c’est leur camarade malfrats ! Ou bien c’est une stratégie pour annuler la nomination du Monsieur ! C’est en tout cas le résultats qu’ils obtiendront car je vois mal comment installer un tel type dans de telles conditions !!!

      Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 10:43, par Etudiant
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    La gestion des étudiants et des œuvres universitaires ne peut se faire de façon arbitraire. Il faut un dialogue sincère et des solutions réalistes aux problèmes des revendications estudiantines. On constate que cela fait un peu plus de 5 ans que le Centre National des Œuvres Universitaires(CENOU) est constamment confronté à des crises à répétitions où les DG du CENOU font face à la fronde des étudiants. Il se pose assurément un problème de gestion adéquate des ressources humaines sur le campus. Le ministre des enseignements secondaire et supérieur aurait dû faire preuve de discernement pour ne pas nommer un DG du CENOU qui fait l’objet d’enquête de la gendarmerie. C’est comme s’il protégeait ce DG pour des raisons inavouées. Pour éviter une paralysie du CENOU à l’instar de la CAMEG, il importe que le gouvernement puisse réagir rapidement en renvoyant dos à dos les deux DG qui sont actuellement au centre de la polémique au CENOU pour nommer un autre DG après des enquêtes sur sa moralité et sa capacité à diriger le CENOU, un centre névralgique du monde universitaire. Un rappel historique qui vaut la peine d’être souligner, c’est que Robert Bibia Sangaré aura été le seuil DG à battre le record de durée à la tête du CENOU durant 8 ans. C’est sous sa direction que les œuvres universitaires ont été boostées par le renforcement des restaurants et cités universitaires et des moyens logistiques par des cars CENOU. Ce monsieur savait être à l’écoute des étudiants pour des solutions pragmatiques. Il a quitté le CENOU, non pas sous la fronde, mais pour des raisons politiques. Car le régime déchu lui en voulait pour son humanisme pour avoir osé faire apporter de la nourriture à des étudiants détenus par les forces de l’ordre .Donc, monsieur Sangaré savait se comporter en père et interlocuteur des étudiants. Tout DG qui voudrait réussir la gestion sereine du CENOU devrait pouvoir s’inspirer de cet exemple car, on ne gère pas des étudiants par l’arbitraire et le mépris.

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 10:46, par sanon
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    Les étudiants ont beaucoup à voir dans installation de DG car sans étudiants pas de CENOU et il faut bien que les institutions fonctionnent. Vous aussi ça n’arrive pas qu’aux autre si chacun de vait refuser de passer les charges il n’allait jamais voir ce cenou Dont n’ a fait que parler sans rien de concret

    Répondre à ce message

    • Le 26 octobre 2016 à 13:44, par Patinda
      En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

      Votre première affirmation serait vraie si le directeur était élu. Mais du moment où il a été nommé, c’est à celui qui le nomme qu’incombe son installation. Un étudiant (ou un groupuscule d’étudiant) ne peut pas procéder à une passation valable de charges entre les deux responsables (si seulement il comprenait ce que c’est que cela et les implications qui en découlent)

      Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 10:54, par Figo
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    Malgré cette manifestation téléguidée, le restaurant a fonctionné hier, et les étudiants dorment dans leurs chambres. Chacun doit rester dans son rôle, et celui de l’étudiant n’est pas de faire de la politique ou d’administrer. Il est clair qu’ils sont manipulés, et les autorités universitaires doivent avoir le courage de prendre des sanctions fermes. Le meneur n’est qu’en 1ère année de licence et il pense déjà connaître suffisamment l’UO pour diriger une marche.

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 11:46, par Bouba
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    Les Étudiants, je ne vous soutiens pas dans cette affaire. Luttez pour de meilleures conditions d’études plutôt. Ne luttez pas pour des individus tapis dans l’ombre aux intérêts inavoués. L’installation d’un DG ne vous regarde pas. Le plus important ce sont vos conditions d’étude, Demandez des conseils à vos aînés qui savent quelque chose sur ces mouvements fantoches RAMBO, FESBU, MONEB, etc. et aujourd’hui FESCI-BF. Ces des mouvements infestés des "gâteaux" à la solde de certains politiciens tapis dans l’ombre pour semer les troubles... C’est des gens qui ne viennent pas pour étudier... Puis de troubles en troubles... puis d’échec en échecs, les même seront envoyés ;a l’étranger étudier au frais du contribuable. Tout ça on connait.

    La nomination de ce DG Yacouba Ouédraogo sent le roussi. ça sent les méthodes ou les tentacules de Salif Diallo. Je suis deçu de Michel Filiga qui se laisse manipuler pour nommer un si triste individu à la tête du CENOU au moment même où il a des conflits avec le DG en place. Pour quelqu’un qui a été recteur de l’université, qui fait partie de l’intelligentsia de ce pays et qui devait donner l’exemple dans l’exploitation des compétences techniques au détriment des affinités politiques, régionalistes ou népotistes, ça fait honte. Michel Filiga est censé avoir de l’expérience et des compétences dans la gestion des ressources humaines après avoir été recteur, DG ces Impôts, ministre sous la Transition. Pourquoi alors être tombé dans un tel piège pour nommer quelqu’un dont la probité morale est douteuse, dont les compétences intellectuelles restent à prouver pour ce poste, au moment même il était dans des procédures administratives et /ou judicaires non encore élucidées ? Vous créer ainsi des problèmes là où il n’y en avait pas. Le gouvernment mouta-mouta a suffisamment de problèmes et vous venez en ajouter

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 12:44, par tuto
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    Si les étudiants se plaignaient de la qualité des oeuvres universitaires ou des conditions de vie et d’études sur le campus, on pouvait comprendre. Mais dire qu’il faut faire passation de service ou pas c’est pas votre rôle. L’essentiel est que les services fonctionnent. Grandissez un jour. Quittez l’ex débats qui ne sont pas les vôtres. Celui qui dit que c’est parce qu’il y a étudiants que ya CENOU a un problème de Tibia

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 14:29, par burkimbila
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    en réalité ceux la ne sont pas des etudiants,ils sont dans les cités avec nous ils se contentent de vendre des unités,il se sont permis de perturber les étudiants de 6eme année de medecine qui etaient en devoir,c’est du n’importe quoi avec des sales manières importés de la cote d’ivoire

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 16:07, par TOUT RISQUE
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    chers etudiants demain se prepare aujourd’hui et tout de suite ne vous laisser pas manipuler par des gents qui n’ont plus interet a ce que le pays avance. vous avez des problemes c’est vrai mais affaire nouveau dg ne vous regarde pas.Revendiquez vos conditions d’etude .Que le cenou ai un dg ou pas cela n’arretera pas les cours ni vous empecher de manger ni vous empecher de faire vos devoirs.et puis cette cartouche que vous brandissez est appellée cartouche propulsive c’est elle qui declenche la sortie du gaz lacry .Le rouge que vous tenez contient des billes en cahouchou qui ne peuvent jamais causer de fracture.elles sont toutes conventionnelles en matiere de maintien d’ordre.maintenant si vous avez eu peur parceque votre cause est injuste c’est tout fait normale vous fuiyez en desordre tout en vous fracturant.

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 16:48, par changeons
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    C’est dommage pour des futurs cadres d’un pays en développement de se comporter ainsi face à une situation. vraiment dommage !!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 17:25, par Issa
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    Sincèrement. Le ministre Filiga a été très mal inspiré de nommer Mr OUEDRAOGO YACOUBA DG du CENOU dans les circonstances actuelles et en ce moment .Sans prendre fait et cause pour le PR Serge BAYALA ,le bon sens recommandait que Mr le ministre attende de voir clair dans cette histoire de location de la cité de LARLE avant de nommer Mr Yacouba s’il est lavé de tout soupçon .Tous ceux qui ont connu ce Mr YACOUBA depuis d’époque de Achille Tapsoba ancien DG du CENOU savent bien que l’homme est tout sauf un exemple de probité et de vertu . Il faut que dans ce pays ,on en arrive à limoger des ministres qui font ce genre de sottises . C’est encore la preuve que les ministres gèrent leur ministère comme leur propriété privée. Quand même dans cette université et en dehors de l’université Mr Filiga n’a pas trouvé quelqu’un de plus propre que ce Yacouba ? C’est terrible ce qui se passe actuellement au FASO avec ces nominations complaisantes et politico -régionalistes .

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 18:58, par Sonia
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    CHERS AMIS ÉTUDIANTS ! SOYEZ RASSURÉS DE NOTRE SOUTIEN DANS VOS REVENDICATIONS LÉGITIMES POUR L’AMÉLIORATION DE VOS CONDITIONS DE VIE. ON EST PASSÉ PAR LÀ ÉGALEMENT. MAIS LÀ, COMME ÇA, VOTRE ACTION TRANSPIRE LA MANIPULATION A PLEIN NEZ. MR BAYALA EST PARTI ET BIEN PARTI, LE CONSEIL DES MINISTRES NE LE RAPPELERA PAS. MR OUEDRAOGO, ANCIEN DR CENTRE DU CENOU EST PROMU DG. SEULEMENT IL EST ACTUELLEMENT SOUS AUDIT DE L’ASCE ET CET AUDIT FINIRA BIEN UN JOUR, SI MR OUEDRAOGO EST CLEAN, QUEL BONHEUR ? DÈS FOIS QUE LE CONTRÔLE RÉVÈLE QU’IL EST UN INDÉLICAT ? VOUS EN VOUDREZ TOUJOURS ?

    SACHEZ RAISON GARDÉE, CECI RELÈVE DE L’AUTORITÉ QUI OPÉRE LES CHANGEMENTS ET PAS DE VOUS. LES SERVICES SOCIAUX TOURNENT TOUJOURS BIEN AU CAMPUS. VOUS AUGMENTEZ AINSI LES RISQUES POUR MR OUEDRAOGO DE VOIR SON DÉCRET DE NOMINATION PUREMENT ET SIMPLEMENT ABROGÉ, TANT QU’À LE FAIRE POUR S’ÉVITER DES PÉRILS QUAND IL SERA INSTALLÉ ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 19:47, par ngoonga
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    Chers étudiants nous espérons que vous n’êtes pas manipuler et/ ou dans le processus de déstabilisation. Vigilance à l’ANEB dont la lutte a été toujours noble.Il faut voir clair avant de soutenir, car selon les sources du MATDSI le complot était vaste et touche toucher plusieurs segments de la vie ; malheureusement que tous les plans (A,B,C,..........) ont échoués.

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 20:27, par moralité
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    Hum. Étudiants politisés. Combien salir et son poulain vous a payé
    J’espère qu’ils vont prendre en charge vos ordonnances à yalgado pour ne pas donner des sujets de réflexion sociale à l’équipe de traumatologie
    Bande d’inconscients. Nous n’avez même pas eu du travail d’abord c’est problème de nominations qui vous intéresse
    Que les parents aussi aident à recadrer leurs progenitures insensés en leur montrant que les politiciens diaboliques ne vivent que sur le malheur des pauvres populations
    Ce qui est sûr Dieu récompensera salif et ses diablotins qui l’entoure

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 20:38, par entouca
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    le problème d’installation tél q posé à quoi à voir avec cette grève ? le Ru est ferme ? les prestations du cenou se sont arrêtées ?
    etre étudiant il faut faire la grève avec des raisons aussi bidon ? soyons sérieux ! sinon vous aurez prochainement plus de gaz,

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 20:58, par JROME
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    Il faut savoir simplement que si vous faites une enquête rien que sur 100 étudiants j suis persuadé que tous les 100 vous diront qu’ils les connaissent pas.
    j’étais au campus et on étais au courant de rien quand soutient on a vu de la débandade,c’est dans les ont dit qu’on appris ceux vous aussi vous avez lu. et en note cette FESCI es composé de 99 voire de 100% de diaspo(on a rien contre eux). ils ont emperché la 6e année de medecine de composer leur examen et là,ils allaient s’enfonter. Donc faites un trie dans vos info. Beaucoup comme attend la réaction de lANEB. C’est la seul structure qui mine notre campus de zogona.
    pour ma part je trouve que cette une bonne leçon pour ces derniers.

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 22:51, par Le fils de l’homme
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    Il faut que les étudiants sachent que leurs ennemis par ces temps qui courent n’est rien d’autres que simon et salif, c’est leur habitudes, traquer les étudiants les faire disparaitre, les faire tuer. Prenez le cas du regretté DABO Boukary et bien d’autres Thom SANK, Norbert ZONGO, c’est la machine à tuer depuis 27 ans qu’ils sont au pouvoir, ils n’ont pas d’autres méthodes de gouverner si ce n’est la répression. Aujourd’hui il y a 5 blèses parmi vous, prochainement il y aura des disparus et pourquoi pas des morts, soyez vigilants et rester soudés. Simon n’a pas pris la sécurité pour rien. LE CHIEN NE CHANGERA JAMAIS SA FACON DE S’ASSOIR. Mais si JAMAIS UN ENFANT VEANAIT A MOURIR, Nous allons décimer toute les familles de ceux-là qui seront à l’origine.

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre 2016 à 23:24, par bila jean
    En réponse à : Manifestation à l’Université Ouaga 1 : Au moins 5 blessés dans la course poursuite

    on doit dissoudre cette association de diaspo yacouba ouédraogo lui meme est diaspo on doit les mater ses diaspo dès qu’ils ont le bac pour venir étudier à ouaga on doit les imposer certaines conditions celui qui quitte son pays la cote d’ivoire pour venir troubler notre université sera pur et simplement renvoyé de l ’université voici nos conditions si tu acceptes tu viens tu n’acceptes pas tu restes dans ton pays la cote d’ivoire c’est gars on ne doit pas les laisser venir dans notre université ils n’ont qu’à rester chez eux ils vont gater nos enfants ils n’ont qu’à rester chez eux on à pas besoin d’eux ici

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés