Organisation des élections au Burkina Faso : Le PNUD accompagne la CENI pour la formation de ses commissaires.

lundi 12 septembre 2016 à 02h17min

Aider la commission électorale nationale indépendante (CENI) à bien réussir les prochaines échéances électorales au Burkina Faso, tel est le souci qui anime le programme des nations unies pour le développement (PNUD) qui a accepté financer une formation BRIDGE (bâtir des ressources dans la démocratie, la gouvernance et les élections) au profit des commissaires et du personnel de la CENI.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Organisation des élections au Burkina Faso : Le PNUD accompagne la CENI pour la formation de ses commissaires.

Cinq jours durant, soit du 5 au 9 septembre, la CENI avec son président Newton Hamed Barry en tête s’est retrouvée en formation intense à Koudougou. Une formation BRIDGE offerte par le PNUD. La nouvelle équipe que dirige le président Barry qui bénéficie d’une de ses toutes premières formations a donc assidument suivi avec un intérêt certain la formation dispensée par des experts en la matière. Une formation qui porte sur le renforcement des capacités techniques des membres de la CENI en administration électorale, tout en rappelant les principes de rigueur , de neutralité et d’éthique qui doivent régir le travail des membres et du personnel d’un organisme de gestion des élections.

Dans leurs allocutions respectives, la représentante résidente du PNUD et coordonnatrice résidente du système des Nations unies au Burkina Faso madame Mestsi Makhetha et Newton Hamed Barry ont tous salué la tenue de cette formation qu’ils ont tous qualifiée d’importante. Selon la représentante résidente du PNUD, l’efficacité des institutions dépend en grande partie des moyens dont elles disposent, de leur environnement de travail, mais aussi et surtout du sens de la responsabilité et des compétences des personnes qui les animent. C’est consciente de cette donne, que les Nations Unies à travers le PNUD n’ont pas hésité à répondre favorablement à la demande du président Newton Hamed Barry pour cette formation BRIDGE au profit des membres et du personnel de la CENI en majorité nouveau.

Pari pris pour le vote des Burkinabè de l’étranger

La commission électorale nationale indépendante (CENI) qui vient d’être renouvelée a besoin d’assistance technique en matière de formation afin de pouvoir faire face aux défis qui se dressent devant elle. C’est pourquoi, la dernière session du Comité de pilotage du projet d’appui aux élections (PAE) tenu le 11 août 2016 a fait de l’une de ses recommandations fortes le renforcement des capacités des nouveaux membres de la CENI. La mise en œuvre de cette recommandation s’est révélée d’autant urgente que la nouvelle équipe doit être immédiatement opérationnelle. Une nouvelle CENI qui doit en effet, faire face à l’urgence de l’organisation de la reprise des élections municipales dans les collectivités ou l’élection municipale du 22 mai 2016 n’a pu se tenir et pour préparer les élections des Burkinabè de l’étranger dans le cadre du référendum constitutionnel à venir. C’est ce qui a du reste motivé la CENI à soumettre une requête de formation en module BRIDGE. Une formation qui vise à fournir une base solide et des capacités techniques aux acteurs engagés dans le processus électoral. Par ailleurs, la méthodologie BRIDGE encourage non seulement l’appropriation locale du programme d’étude, mais aussi le développement d’une culture électorale forte et stable dans un pays.

Suite à l’atelier, les capacités des acteurs clés dans le processus électoral que sont essentiellement les membres de la CENI devraient être bien renforcées de façon à assurer une meilleure organisation des échéances électorales à venir foi des deux parties (PNUD et CENI). A la clôture de la session de formation, les commissaires de la CENI par la voix de leur porte parole ont traduit leurs reconnaissances aux PNUD tout en réitérant leurs vœux de voir cette grande institution des Nations unies toujours à leurs côtés pour d’autres formations dans le sens de mieux les outiller à être des commissaires aptes à l’organisation d’élections sans reproches au Burkina Faso.

J V O

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés