Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

jeudi 8 septembre 2016 à 18h20min

Ceci est une déclaration de la Coalition « Dytaniè » regroupant sept organisations de la société civile dont le Balai Citoyen.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

Peuple conscient du Burkina Faso,
Jeunesse consciente,
Patriotes convaincus,

Combattants de la liberté et de la dignité

Le 28 octobre 2014, des centaines de milliers de Burkinabè sont sortis dans la rue à travers tout le pays pour adresser un message au pouvoir de Blaise Compaoré : arrêter son projet de révision constitutionnelle. Hélas, ce dernier n’a pas entendu ou plutôt il n’a pas voulu entendre le message sorti des tripes du peuple en lutte. Celui-ci a alors pris ses responsabilités deux jours après en congédiant le régime autiste de Blaise Compaoré de la gestion des affaires de l’Etat. Malgré tout, durant la Transition, les reliques du régime déchu ont cru pouvoir restaurer leurs privilèges perdus, en perpétrant le coup d’Etat du 16 septembre 2015. Une fois encore, le peuple s’est dressé comme un seul homme pour défendre sa victoire. Ces combats héroïques d’Octobre 2014 et de Septembre 2015 ont fait de nombreuses victimes. Leurs sacrifices pour restaurer l’honneur et la dignité de notre peuple restent à jamais gravés dans la mémoire collective burkinabè. Ces sacrifices consentis ont permis de facto l’organisation des élections présidentielle et législatives le 29 novembre 2015.

En confiant le pouvoir aux uns et en plaçant les autres dans l’opposition, le peuple a cru que chacun jouerait véritablement son rôle pour défendre ses aspirations. Que constatons-nous à quelques jours de l’anniversaire de la résistance au putsch et à deux mois de celui de l’insurrection populaire ? Il est désolant de constater que le personnel politique au pouvoir comme dans l’opposition se détournent des problèmes réels du peuple et des idéaux qu’il a défendus lors de ces événements majeurs de notre histoire politique. Il semble oublier le message du peuple.

Burkinabè de toutes les couches sociales, Burkinabè d’ici et d’ailleurs, amis du Burkina,

En quelques mois, les Burkinabè ont été convaincus que l’esprit de l’insurrection populaire ainsi que la défense des acquis précieux de la Transition n’étaient pas la boussole de nombreux acteurs de la classe politique, surtout celle qui est aux affaires.

En rappel, après l’insurrection populaire, les dossiers des crimes de sang notamment ceux de Norbert Zongo, de Thomas Sankara, de Dabo Boukary ont été relancés et ont connu une évolution notable.

On s’interroge qu’après l’arrivée au pouvoir de ces nouveaux dirigeants, les nouvelles se raréfient sur les mises en accusation de Blaise COMPAORE devant la Haute cour de justicepour haute trahison et attentat à la constitutionet de tous les ministres du dernier gouvernement accusés d’assassinat et de coups et blessures volontaires. D’ailleurs un long silence est constaté du côté de l’opposition politique également. Ce qui permet à la nouvelle Haute cour de justice formée par les députés de la majorité présidentielle et de l’opposition issus des dernières élections de se vautrer dans le silence. En plus, le dossier du putsch a connu un tripatouillage jamais égalé dans lequel sont vraisemblablement impliqués de hauts magistrats des hautes juridictions du pays. Tous ces dossiers sont au point mort depuis plusieurs mois.

A tout cela s’ajoutent les nombreuses libérations dites provisoires qui ne trompent plus quand à leur caractère bien organisé. Qu’en est-il de l’extradition de Blaise Compaoré et de la poursuite de François Compaoré, Alizeta « Gando » et autres, attendues par l’ensemble du peuple afin que ces derniers répondent de leurs actes ? Sur ces points, visiblement des schémas sont mis en œuvre pour casser le mandat d’arrêt émis sous la Transition afin d’effectuer leur retour triomphal au pays, une sorte de revanche du clan déchu contre l’insurrection du peuple ; faits évidents au regard des va-et-vient officiels et officieux des dignitaires du régime actuel. On tente d’instrumentaliser le penchant au pardon de notre peuple pour perpétuer l’impunité d’un certain personnel politique au nom de la réconciliation nationale.

En plus des freins mis sur les dossiers de justice, un plan de remise en cause vise à vider le contenu du projet de la 5ème République, le code minier, la séparation des pouvoirs dans le but d’effacer tous les sillons tracés par le peuple. Ces actes de reculades sont synchronisés de tentatives grossières de liquidations des associations de la société civile par des accusations montées tous azimuts et distillées périodiquement pour détourner l’opinion du traitement des dossiers pendants. En 9 mois de séjour au pouvoir, le peuple attend toujours de voir ouvrir les procès pour la vérité et la justice concernant les crimes de sang et des crimes économiques.
Quant à l’éducation, le dérèglement du système d’enseignement est à son paroxysme marqué par une situation agonisante de toutes les universités publiques due à une gouvernance catastrophique (graves retards, manque de calendrier académique et de modèle d’évaluation...), tandis que la gestion et le devenir des importantes ressources minières restent opaques et ne profitent guère au peuple. Hélas la réponse aux attentes réelles des Burkinabè tarde à venir.

Appel aux Citoyens, vieux, vieilles, jeunes femmes, jeunes hommes et combattants épris de justice, peuple intègre du Faso,

Mobilisons-nous massivement pour la justice, la sauvegarde des acquis de l’insurrection populaire, pour la dignité retrouvée pendant les journées insurrectionnelles et durant la période de la Transition. Il y a un temps pour observer dans le silence et un temps pour agir. Le temps d’agir en unité d’action est arrivé pour la conquête d’une justice indépendante, pour la sauvegarde des acquis de l’insurrection, contre la TRAHISON du peuple. C’est pour cela que nous, organisations de la société civile, nous nous mettons en coalition baptisée « Dytaniè » (qui signifie l’hymne de la libération, hymne de la victoire) pour constituer un cadre d’unité d’action pour la défense de l’esprit de l’insurrection, c’est-à-dire la justice, la dignité, les acquis de l’insurrection populaire, le vrai changement, une gouvernance au service des intérêts et des aspirations du peuple.

La coalition appelle l’ensemble des citoyens à rester sur leurs gardes, et à se déterminer pour :

- Une gouvernance au service des intérêts et des aspirations des masses populaires ;

- Le triomphe de l’esprit de l’insurrection et de la résistance au putsch ;

- La sauvegarde des acquis de l’insurrection populaire et le rejet des arrangements politiques contre les aspirations et intérêts des masses ;

- Une vraie instruction des dossiers judiciaires et leur jugement ainsi que le jugement des magistrats qui se sont rendus coupables de tripatouillages des dossiers judiciaires ;

- Le jugement des crimes économiques ;

- L’extradition de Blaise Compaoré afin qu’il réponde de ses actes concernant l’insurrection populaire et le dossier Thomas Sankara dans lequel il est inculpé ;

- La suite de l’instruction devant la Haute cour de justice des dossiers de mise en accusation des ministres du dernier gouvernement de Blaise Compaoré ayant pris part au projet de révision constitutionnelle ;

- Etc.

Notre coalition estime que le gouvernement est complice de l’enlisement de cette situation judiciaire ayant pourtant connu une évolution appréciable sous la Transition ; et assure qu’il en assumera l’entière responsabilité !

Camarades, le peuple a droit à la justice maintenant ! Cela explique la nécessité d’entamer la prochaine étape de lutte jusqu’à ce que justice soit rendue aux martyrs, à leurs familles, et à tout le peuple burkinabè.

Par ailleurs, la coalition « dytaniè » interpelle les autorités actuelles à décliner leur position sans ambiguïté sur le règlement des dossiers judiciaires attendus instamment par le peuple. Faut-il rappeler que les Burkinabè se sont longuement battus sous le régime Compaoré pour leur élucidation !
Peuple du Burkina Faso, lève-toi comme un seul homme pour défendre la vérité, la justice, la dignité, les acquis de l’insurrection populaire.

Na an laara, An saara !
Pour la défense et le renforcement des idéaux de l’insurrection populaire, nous vaincrons !

Pour la coalition « Dytaniè »
Les Organisations membre :
Le Balai Citoyen,
Le cadre 2heures pour nous 2heures pour l’Afrique,
La Ligue des panafricanistes,
La Génération Joseph Ki Zerbo,
La Génération Cheik Anta Diop,
Le Mouvement des Sans Voix (MSV),
Le Repère

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 septembre 2016 à 01:59, par eloi
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Je pense que les burkinabes doivent se mettrent au travail au lieu de vouloir compliquer leur vie . Ne suivtemez pas ce mouvement de mesquins et de vauriens . Donner du temps au president kabore . Il na meme pas fait une annee et vous voulez qu’il quitte . Non , non . Ce mouvement est dirige par des gens du cdp . Vigilance , vigilance. Une deuxieme insurection mettrais le pays au chaos . Deja qu’on a du mal a trouver des investisseurs . Je vous rapelle que le burkina ne pourra pas tenir sans l’aide internationale et que une deuxieme insurection mettra le pays a genou . Arretez ces individus rapidement et interdisez toute manifestation .

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 02:35, par panga
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    C,est Claire le gouvernement actuel nous a trahis.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 03:27, par Moi aussi
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Dans un français, une clarté et une concision qui rendrait heureux mon prof de français. Morceaux choisis :

    ‘‘… en congédiant le régime autiste de Blaise Compaoré…’’

    ‘‘Une fois encore, le peuple s’est dressé comme un seul homme… ‘‘

    ‘‘Il semble oublier le message du peuple. ‘‘

    ‘‘On tente d’instrumentaliser le penchant au pardon de notre peuple pour perpétuer l’impunité d’un certain personnel politique au nom de la réconciliation nationale. ‘‘

    ‘‘Ces actes de reculades sont synchronisés de tentatives grossières de liquidations des associations de la société civile par des accusations montées tous azimuts et distillées périodiquement pour détourner l’opinion du traitement des dossiers pendants. En 9 mois de séjour au pouvoir, le peuple attend toujours de voir ouvrir les procès pour la vérité et la justice concernant les crimes de sang et des crimes économiques. ‘‘

    ‘‘Peuple du Burkina Faso, lève-toi comme un seul homme pour défendre la vérité, la justice, la dignité, les acquis de l’insurrection populaire. ‘‘

    ‘‘Il y a un temps pour observer dans le silence et un temps pour agir.’’

    Il faut croire que l’autisme de Blaise Compaoré est contagieux.
    Je n’ai plus de mots à ajouter. Tout est dit. Gloire au vaillant Peuple burkinabè. Merci et longue vie à vous OSC et surtout au Balai citoyen et ses leaders. Vos ancêtres vous le revaudront.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 04:50, par Yoyo
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Bande de voyous ! Balai citoyen qui a pillé les ressources du Burkina avec l’escroc de Zida ?
    mon œil !!!!! Rien que la misère

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 06:03, par aerz
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Je suis prêt a sortir et sacrifier ma vie pour une véritable justice. on attends seulement le mot d’ordre. On va se sacrifier pour la génération future. on va bien tamiser maintenant. RSS est pire que François COMPAORE

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 07:07, par Odano
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Digne d’intérêt.
    Bravo !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 07:29, par Ligd nooma
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Comme quoi il y a des insurgés inquiets , il y a des insurgés déçus, mais il y a certainement des insurgés repus notamment ceux qui n avaient été insurgés que parce que les Compaoré avaient ôté leurs mains de la Table.
    Il y a aussi des non insurgés ; ils font partie du peuple et souhaiteraient acquérir aussi la qualification d’insurgés. Pardon, insurgés repus ; ne travailler pas à une occasion d’élargir le nombre des insurgés du pays car c’est une marque déposée.
    A bon entendeur ; salut

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 08:39, par La loupe
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Bonjour chers amis de la toile. Avec ce qui est entrain de se passer à la CAMEG je suis convaincu maintenant que ce régime travaille à saper les acquis de l’insurrection. On attend votre mot d’ordre pour sortir monter nos mécontentements. L’incivisme au sommet de l’Etat, si le ridicule tuait. Comme disait quelqu’un, bonne chance nous tous !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 08:45, par PITROAPA
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Des questions avaient été posées sur lefaso.net à savoir pourquoi beaucoup de calamités, pourquoi beaucoup d’incivisme arrivent au Burkina Faso.
    Bien c’est les Burkinabès eux même qui désirent cela !
    Cette réponse par ce que C’EST LE COMPORTEMENT DES BURKINABE QUI ATTIRE TOUT. Nous passons le temps à vouloir lutter pour arriver à des fins, bien nous serons dans des luttes ; IL FAUT PLUTOT TRAVAILLER POUR ARRIVER A DES FINS !!!
    Nous Burkinabès nous PASSONS COMMANDE DU MAL et le MAL NOUS EST SERVI !!!
    Nous passons la commande du mal en occupant la majeur partie de notre temps à le vouloir pour régler nos problèmes.
    A tous les Burkinabès épris de paix, TRAVAILLONS POUR ARRIVER A NOS FINS car la paix n’est pas un mot c’est un comportement et ce comportement dictent les voix à suivre ; celles de la sagesse !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 09:14, par citizen
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Dieu ne puni jamais une personne sans montrer ses caractères réels. Dieu a placé ces individus "qui se croyaient malin en quittant le CDP avant la chute irréversible" au pouvoir pour montrer au peuple que ce sont des traitres depuis 1987 avant de les laisser tomber. Tenez vous bien, le sort de nos dirigeants actuels sera plus lamentable que celui de la Compaorose. Ils ont trahis le peuple, ils ont marchandé sur le sang des victimes. Ils croient que le peuple sera fatigué de lutter pour la justice, la paix, la dignité et l’intégrité. L’esprit des martyrs (Thomas SANKARA et compagnons, Norbert ZONGO et compagnons, Boukary DABO, Michel CONGO, David OUEDRAOGO, Salifou NEBIE, les martyrs de l’insurrection de 2014 et du putsch de 2015) rode autour de tous ceux qui travaillent nuit et jour pour que justice ne soit pas rendue. Ils vont payer sur terre avant la sanction divine. Ils vont payer et cela ne va plus tarder...

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 09:28
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    En rendant et le pouvoir en place et l’opposition coresponsables au même degré des problèmes actuels, vous manquez de courage pour appeler le/la sorcier(e) du village par son nom propre ! On pourrait à partir de votre perception de la situation, élargir le cercle des responsables de l’apathie nationale actuelle, en y incluant les OSC, mis à part Lopez qui parait sans méthode, mais qui reste toujours sur la brèche.
    Rien que hier jeudi, je me posais la question sur la position de CERTAINES OSC (vues et cotées en bourse internationale...) sur la crise de la CAMEG. Faut-il attendre que tout le système national d’approvisionnement en médicaments, s’écroule et soit enterré par les bons soins du ministre avant de réagir en mode médecin après la mort. Vous êtes avertis, si vous l’ignoriez, votre RESPONSABILITÉ est tout autant pleinement engagé.
    Épargnez nous ces discours pusillanimes qui flattent votre ego plus qu’ils ne nous fait avancer...!?

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 09:38, par panga
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Ce gouvernement est pire que celui de Compaoré et doit être traduit aussi devant la haute cour pour trahison

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 09:50, par Christian
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Une fois de plus l’heure est arrivée pour chacun de prendre une position claire sur le changement au BF. Visiblement, les élections ont donné l’illusion au gagnant càd le MPP et ses alliés que désormais avec la légalité (càd au plus 55% des électeurs) ils ont le droit de gérer le pouvoir comme ils le veulent. Mais ils ont oublié la « légitimité » càd la recherche de l’équité et de la justice qui va au delà du simple droit. C’est ce que Blaise a oublié et qui nous conduit au changement violent. Le Changement n’a pas été du fait de la majorité, mais une franche de la population citadine et intellectuelle consciente des enjeux réels du développement de la nation.
    A bon entendeur salut

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 10:00, par SKAP
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Bonjours d’abord ; ; ; Je suis désolé mais je ne vois pas clair dans le jeu de l’opposition ni du partis au pouvoir pire de la société civil . Dite moi avant tout es ce le moment de demander les comptes a ceux que nous avions donnés le pouvoir pour cinq ans ?ne serais je pas sage de leurs demander un débat franc chaque premier du moi a la télévision ?ou parfois le président vas nous éclairer de temps a autre sur l’évolution des dossiers ?Suis déçus de la chasse au sorciers et des appel a la haine national que certains commencent a pondre sur la terre FASO.Dite moi que sont devenir l familles des martyrs ?dite moi ou son ceux qui ont sièges dans le gouvernement de la transitions pourtant ils étaient de la société civil ? la société civil devrais garder sa position d’observateur et de moyen de pression qui lutte pour son peuple .C’est la le problème depuis quand la société civil fais de la politique pour avoir des postes ds un gouvernement ? Sérieux on es pas aller a Ecole mais nous analysions comme tout humains. c’est vrais qu’il y’a des intègres dans la société civil mais la plus part ce sont sucrés la gueule et remplir l’œsophage durant cette longue transition.Hélas on y peut rien.
    Ce que je reproche a ce gouvernement c’est la communication .J’aimerais avoir plus souvent une émission ou sera présent tout les acteurs socio-religieux-politique pour des débats la on saura qui est capable qui fait quoi ?
    cette coalition devra faire de ma proposition son bâton de cheval ; juste ma contribution.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 10:12, par blokus
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    eh mes amis nous venons de voir clair.nous méritons ce qui nous arrive.Bandons nos muscles.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 10:15, par ZOUNG
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Que Dieu nous accompagne dans notre lutte pour la dignité, la liberté et pardonne messieurs eloi et yoyo de leurs propos.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 10:23, par Bédjou
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Soutien total. La lutte a été trahie. Il est temps de revenir sur la bonne voie ; Blaise n’a pas été chassé du pouvoir pour revenir faire du blaise sans blaise ; autant le ramener. Le peuple a cherché le changement, il n’a pas demandé un emplacement , tel qu’on le vois et vit. La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 11:02, par DIBI -MASSA
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Mes chers, ce n’est pas vous seulement qui savez préméditer, réfléchir pour créer des problèmes. D’autres en sont capables ; mieux que vous. Vous vous mettez en famille pour mettre le pays dans le désordre avec la bénédiction de nous ne savons qui ni d’où il vient.
    Allons seulement. Essayez et on verra. Le pays sera tranquille. Les seuls qui ne seront pas, c’est ceux là qui ont juré de semer le désordre.
    QUE LA DANSE COMMENCE !!!

    Web master, laisses passer

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 11:03, par papou
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    ils n’ont qu’a laissé les gens tranquille y’a en marre,on s’est battu en octobre 2014 pour faire partir kouassi blaise parsqu’il se prenait pour le chef d village on s’est battu en septembre 2015 contre des individus d’esprit retrograde nostalgique d’une époque ou ils etaient tout puissant,on a abouti a des election très propre,9 mois après vous appelé les gens dans la rue,si vous n’etes pas d’accord avec le pouvoir en place attendez les elections de 2020 pour vous prononcer,c’est ça la vrai démocratie,donnez le temps au gens de travailler et travaillez maintenant au lieu de voir le mal partout

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 11:11, par RAPHA
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Message reçu 5/5. Rock et son équipe commencent à nous inquiéter. Regardez l’histoire de la CAMEG. Même au temps de Blaise pareille chose n’a pas été faite.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 12:03, par kouadio
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Dans le contexte mondal, sous regional et tenant compte des dynamiques Blaise Compaore reste le meilleur president du Burkina. Un patriote qui s’est battu pour construire son pays. Mais des gens peu malins ont invente des contre verites, pour detruire notre pays. Quand on parle d’acquis de l’insurrection, c’est quoi par exemple. Car je ne vois aucun acquis. Car le Burkina va mal et les jihadistes determines sont a parmi nous et attendent le moment opportun pour frapper. La mise en garde des Etats Unis est la.
    Par ailleurs vous de la societe civile, vous vous etes enrichis dans la coalition MPP-OSC pour prendre le pouvoir. On vient d’apprendre d ;ailleurs que votre manitou a des soucis au Niger ou un virement destine a Salifou Diallo pour ’’alimenter’’ les OSC a entraine le depart de la DG du tresor qui s’est oppose au transfert des sous.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 12:04, par a yaana
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    le sang n’a pas encore coulé. nous allons nous venger et de la pire des maniere. aucun responsable criminel n’echappera à ce lunchage inch allha.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 13:30, par harouna
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Très juste et noble reaction. Il faut que les choses soient claires.cependant il ya des gens qui n ont jamais lutté et qui croient ce sont eux qui fait des osc ce qu il sont . Hors ils n ont participé à aucune activité des osc. En avant pour le respect des idées de l insurrection populaire.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 14:33
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Motion à tous !!!
    LES ACQUIS DE L’INSURRECTION CE SONT DES FAMILLES INCONSOLLABLES PAR CE QUE DES VIES INNOCENTES ARRACHES, DES MILLIARDS PARTIS AVEC BLAISE, DES MILLIARDS PARTIS AVEC ZIDA, LA RECRUDESCENCE DE L’INCIVISME PAR CE QUE CHACUN SE CROI TOUT PERMIS, L’INSTALLATION DES ARMEES ETRANGERES POUR AIDER A LUTTER CONTRE LES ’’DJIHADISTES’’ QUE EUX MEME ONT FABRIQUE etc. etc.
    Le peuple Burkinabè était mécontent de Blaise et l’est toujours mais la façon de faire qui a été dictée par des tiers n’a pas été la meilleure. Cette façon là ne pouvait que nous mener là où nous somme et eux le savaient. Ils n’ont rien à faire du Burkina. C’est le dernier carré de leurs soucis. Ils veulent seulement créer une gestion impossible pour avoir l’autorisation de s’installer ici au Faso.
    Peuple du Burkina, ressaisi toi et travail comme l’a dit l’autre à te libérer. Refuse le combat car comme dit on, il mène aux combats.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 14:37
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Motion à tous !!!
    LES ACQUIS DE L’INSURRECTION CE SONT DES FAMILLES INCONSOLLABLES PAR CE QUE DES VIES INNOCENTES ARRACHES, DES MILLIARDS PARTIS AVEC BLAISE, DES MILLIARDS PARTIS AVEC ZIDA, LA RECRUDESCENCE DE L’INCIVISME PAR CE QUE CHACUN SE CROI TOUT PERMIS, L’INSTALLATION DES ARMEES ETRANGERES POUR AIDER A LUTTER CONTRE LES ’’DJIHADISTES’’ QUE EUX MEME ONT FABRIQUE etc. etc.
    Le peuple Burkinabè était mécontent de Blaise et l’est toujours mais la façon de faire qui a été dictée par des tiers n’a pas été la meilleure. Cette façon là ne pouvait que nous mener là où nous somme et eux le savaient. Ils n’ont rien à faire du Burkina. C’est le dernier carré de leurs soucis. Ils veulent seulement créer une gestion impossible pour avoir l’autorisation de s’installer ici au Faso.
    Peuple du Burkina, ressaisi toi et travail comme l’a dit l’autre à te libérer. Refuse le combat car comme dit on, il mène aux combats.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 15:45
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    allons seulement les enfants des pauvres, vous avez rien compris la politique des politiciens leurs enfants sont dans les pays développer

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 17:21, par Paquito
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Nous attendons le mot d’ordre

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2016 à 22:18, par combatant
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Le peuple a donné mandat à ces vampires reconvertis,mais hélas on se rend compte que la capacité dont ils se vantaient pour diriger ce pays n’était pas fondée.Ils sont en train de trahir le peuple,ses engagements,ses aspirations, ses valeurs qui doivent être légués aux futures générations. N’oublions pas qu’ils se sont nourris du sein des compaoré.Il ont pour mandat de protéger leurs abominations qu’ils ont commises avec les compaoré,tous les biens qu’ils ont mal acquis(l’argent,les terres volées,les buildings, les domaines qu’ils possèdent à l’étranger, les grandes entreprises, etc...),ils ont sacrifié beaucoup de choses pour se retrouver au sommet afin de faire disparaître des preuves qui les incrimines, ils ont été élus pour faire virer des fond vers des destinations sûres et protégées afin de mettre à l’abrit leurs progénitures.Ils sont en train de créer des passerelles pour la réalisation de ces choses.Ils savaient que pour y parvenir il fallait qu’ils arrivent au pouvoir quelque soit la façon. D’aucun dise d’accorder du temps hummm...du temps,du temps,quand ils seront sûrs qu’ils ont atteint leurs objectifs ils vont proposés des gens qu’ils auront placé dans tous les domaines et les soutenir pour qu’ils les remplacent et ces gens seront composés de jeunes la plus part sans connaissance des dossiers de la période compaoré et s’en est finit le rêve d’un peuple idiot,ignorant, d’un peuple sans âme livré à lui-même, croyant que la providence divine viendra tout tracer et laissant ainsi les corps de ses martyrs dans des cimetières hantés des âmes qui auront toujours soifs de justice en son sein.Un peuple qui aura trahi Les espoirs de deux jours inscrits dans le calendrier de son destin.Ouvrons nos yeux et soyons sur nos gardes pour agir dans la responsabilité.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2016 à 06:31, par le paysan
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    la solution de tous les problèmes qui minent le Faso est dans la main des paysans.si vous aimez les paysans le pays avance si vous n’aimez pas c’est des problèmes.tu fais des biens tu récolte des biens tu fais le mal tu récolte des maux.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2016 à 10:26, par GUEULARD
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    ’’........interpelle les autorités actuelles à décliner leur position sans ambiguïté sur le règlement des dossiers judiciaires attendus instamment par le peuple’’.

    Tant que les RSS seront au pouvoir, il va falloir que le peuple attende encore. Les burkinabè sont en grande majorité des ignorants et ne savent lire derrière le rideau. Sinon voilà la ruse.

    - Après la fuite de Blaise COMAPORE, son fidèle DIENDERE qui sait qu’il est aussi mouillé dans tous les dossiers de crimes commis dans ce pays, a instrumentalisé ZIDA pour prendre la pouvoir et ZIDA a instrumentalisé certaines OSC pour rester,
    - Quand il fallait désigner un président de la Transition, les militaires avaient 2 candidats / Le vieux M’Ba Michel et Josephine OUEDRAOGO. A la fin, M’Ba Michel est devenu président et Josephine ministre de la Justice avec la bénédiction des militaires. Mais comme ils ne sont pas sûrs de pouvoir contrôler entièrement M’Ba Michel, on impose ZIDA comme son PM et il cumule avec Ministre de la Défense,
    - Entretemps ZIDA qui veut s’affranchir de DIENDERE, est appelé au RSP et menacé. Le RSP crée la chienlit empêche pendant longtemps le gouvernement de travailler dans la quiétude. Il finit par faire un coup d’état. Son objectif était surtout de contrôler le Ministère de la défense pour assurer ses arrières,
    - Après ce coup d’état qualifié de très bête, les patriotes du pays restaurent le pouvoir et M’Ba Michel est replacé au perchoir. Mais ce qui est original et qui a échappé aux nombreux burkinabè ignorants, c’est que cette fois c’est le président M’Ba Michel qui est aussi Ministre de la défense. Et dans son discours, un passage très intéressant a aussi échappé aux burkinabè délirants. Il a dit : ’’Dès cet instant, et au moment même ou je vous parle, j’ordonne la réouverture du dossier Thomas SANKARA, Norbert ZONGO, DABO Boukary et tous les autres dossiers de crimes pendants’’. Voilà ! Le président, ministre de la défense a ordonné cette Péouverture des dossiers et on a commencé a déterrer les damnés du cimetière de Dagnoë, à auditionner des gens, etc.

    - Burkinabè, peuple sincère du Burkina Faso !! posez-vous la question : Que diantre ! Pourquoi le poste de ministre de la défenses est si important que chaque fois il est tant convoité à tel point que les présidents le cumulent ? Je vous donne la réponse pour ouvrir vos yeux enfermés. La réponse, là voila : PARCE QUE SELON LA LOI BURKINABE, C’EST LE MINISTRE DE LA DÉFENSE SEUL QUI PEUT ORDONNER LA REOUVERTURE DE CES DOSSIERS TRÈS SENSIBLES. Et c’est Blaise COMPAORE qui a imposé cette loi pour se protéger.

    Souvenez-vous encore qu’avant l’insurrection, le même Blaise COMPAORE était aussi ministre de la défense et a pris ce poste après la mutinerie car il avait peur d’un coup d’état. Avant lui c’était Yéro BOLY et avec ce dernier, Blaise COMPAORE et ses complice pouvaient dormir tranquillement car Yéro BOLY était un ami fidèle de Blaise COMPAORE depuis le lycée. Avant eux tous, c’était Yarga LARBA qui ne pouvait rien faire car ils le tenaient par là où ça fait mal concernant certaines affaires.

    - Burkinabè ! Soyez lucides. Et maintenant après les élections ? Ce sont les RSS qui ont prit le pouvoir après un battage médiatique instrumentalisant certains médias, et en mentant grossièrement aux populations en leur faisant des promesses mirobolantes.

    Et maintenant, RMCK est président ! Il se nomme Ministre de la défense. Sacré poste que celui de Ministre de la défense ! Dès cet instant un coup d’arrêt est mis à la progression de la justice dans ces dossiers pendants et encombrants. On change des juges. On lève les mandats d’arrêts émis auparavant. On fait des libérations provisoires massives (en réalité ce sont des libertés définitives). On dit que les juges veulent être leurs propres patrons (dixit RMCK himself). On traite même les juges d’affairistes (c’est salif DIALLO qui l’a dit). Puis BOUM dans le ciel serein du Burkina Faso ! Deux des RSS vont en Côte-d’Ivoire soi-disant pour une visite pour raviver la flamme de notre amitié avec ce pays. Mais JAFFRE, le biographe de Thomas ANKARA a bel et bien affirmé que cette mission particulière avait pour but caché de rassurer Blaise COMPAORE et son logeur ADO qu’il n’arrivera rien à Blaise et ses acolytes.

    - Voilà la vérité que beaucoup ignorent dans ce pays ! Et si jamais ces dossiers sont ouverts et traités, je vous jure que les RSS seront éclaboussés. Vous voyez déjà que Salif DIALLO est fâché parce que le président de l’ASCE Luc IBRIGA ne veut pas lui donner les rapports sur les crimes économiques qu’il aurait demandé à voir. Pourquoi veut-il les voir d’abord ? Pour soustraire les passages qui pourraient l’éclabousser si un juge téméraire décide de creuser plus profondément et pour comprendre et pour retenir certaines parties concernant ceux qui sont contre lui et les faire chanter après ainsi que tous ceux qui vont s’opposer à lui.

    En conclusion, il faut chasser les RSS du pouvoir pour pouvoir tirer au clair ces affaires qui polluent la vie des burkinabè depuis plus de 30 ans.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2016 à 19:30, par Dikiélté
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Rien ne sert que le peuple pleurniche ; nous avons refuser le vrai changement en jouant sur certaine considération que je n’ose pas évoquer ici. Comme on le dit souvent" chaque peuple a des dirigeants qu’il mérite". Aucun dossier de crimes économiques, ni de sang ne sera éclairé avec ce régime RSS. Tout le monde le sait ; donc on a le gouvernement qu’on mérite qui n’arrive pas à nous trouver des financements. Que Dieu sauve le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2016 à 10:10, par Christian
    En réponse à : Burkina post- insurrection : La Coalition « Dytaniè » appelle à agir contre la « TRAHISON » du peuple

    Lisez l’internaute 30. Il a fait le résumé d’une situation complexe et qui permet de bien comprendre pourquoi Guingéré s’est engagé dans un coup d’état suicidaire avec le soutien tacite des RSS. Internaute 30, il faut publier un article en bonne et due forme dans les journaux de la place pour dénoncer le complot grossier contre la justice.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés