Epilepsie : Eviter la transmission par le porc

mardi 21 juin 2016 à 01h03min

L’atelier de restitution des résultats de l’étude dénommée Epidémiologie et fardeau économique de la cysticercose au Burkina Faso (EFECAB) s’est tenue vendredi 17 juin 2016 à Koudougou. Cet événement est le résultat d’une dizaine d’années d’études en deux parties avec pour objectif d’une part d’établir une corrélation entre la cysticercose porcine et l’épilepsie chez les hommes et, d’autre part, mettre en œuvre des techniques en vue de réduire l’incidence et la prévalence de la cysticercose chez les porcs et chez les hommes ainsi que ses corollaires.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Epilepsie : Eviter la transmission par le porc

Selon le professeur Athanase Millogo, neurologue au Centre hospitalier universitaire Souro Sanou, trois villages avaient été pris en compte par l’étude pilote en 2006. Il s’agit de Batondo, Pabré et Nionyongo. Les deux premiers sont des zones connaissant une forte consommation et un élevage important de porcs et le dernier est une zone où l’on trouve peu de porcs. Les études ont permis d’établir que le mode d’élevage des porcs et l’hygiène ont un impact sur la santé humaine et plus particulièrement la neurocysticercose et l’épilepsie.

La deuxième étude, EFECAB II, débutée en 2010, a permis d’analyser le phénomène plus en détails toujours selon le Professeur Millogo. « Il s’agissait d’apprécier l’importance de cette maladie, à cheval sur l’homme et l’animal. Le porc transmet le ténia à l’être humain, cela peut entrainer des complications sur le plan neurologique. Celles-ci peuvent être des maux de têtes sévères ou encore des crises d’épilepsie. Et c’est ce deuxième phénomène surtout qui nous préoccupait parce que, en région tropicale, l’épilepsie est perçue comme une maladie contagieuse, parfois liée aux génies et qui n’est pas accessible aux traitements. »

Trois provinces ont été concernées par cette deuxième étude. Il s’agit du Boulkièmedé, du Sanguié et de la Nayala. Après un état des lieux dans 60 villages, état des lieux prenant en compte les habitants, les malades, éleveurs et porcs, 250 malades ont pu bénéficier d’un examen par scanner à Ouagadougou. Des actions de communication ont été développées et appliquées aux populations de la zone du projet afin de susciter un changement de comportement pour limiter, voire éliminer le cycle de transmission de la maladie. Ces actions comprennent des séances de sensibilisation par planches de dessin dénommées SARAR PHAST, un film fiction de 52 minutes et une bande dessinée.

Le secrétaire général du ministère de la santé, le Dr Robert Kargougou a émis le souhait d’un renforcement de l’interaction entre les ministères en charge des ressources animales et de l’environnement avec le sien, en vue de l’éradication de la cysticercose. Il a d’ores et déjà promis que des mesures seront prises par les départements compétents de son ministère pour s’inscrire dans la lutte.
Les instigateurs du projet espèrent voir un engagement des autorités dans la lutte contre « cette cause d’épilepsie qui est évitable » aux dires du professeur Millogo. Après EFECAB I, menée de 2006 à 2009, c’est en 2010 que l’Agence de formation, de recherche et d’expertise en santé pour l’Afrique (Africsanté) a lancé l’étude longitudinale, EFECAB II. Les deux projets sont financés par les instituts de la santé nationale aux Etats-Unis (NIH). Elles ont été menées en partenariat avec l’Institut de recherche en sciences de la santé (IRSS) et l’université de l’Oklahoma.

Roseline Nitiéma (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 20 juin 2016 à 18:45, par Wendmi
    En réponse à : Epilepsie : Eviter la transmission par le porc

    Je suis resté sur ma soif car le journaliste ne fait pas ressortir clairement les conclusions de l’étude

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2016 à 19:10, par Integration
    En réponse à : Epilepsie : Eviter la transmission par le porc

    Le journaliste a certainement peur d’effrayer les gens, la consommation de la viande de porc est importante. Et économiquement, c’est quand même important dans beaucoup de nos provinces. Cependant, il faut que les autorités sanitaires soient rigoureuses dans le contrôle des conditions d’élévage du porc et dans la cuission de cette viande pour des besoins alimentaires. Quant on regarde ce qui ce qui se passe autour des maquis de nos grandes ville, ce n’est pas rassurant. Les conditions de préparations sont sommaires et très peu hygiéniques. Les amis, attention donc à ce que nous mangeons.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2016 à 23:46, par Amadoum
    En réponse à : Epilepsie : Eviter la transmission par le porc : MANGEZ AUTRE CHOSE !

    Nul n’est tenu de consommer toute nourriture qui lui est nocive, surtout si vous etes tenus informes.
    Si les consommateurs de porc sont incapaples de se controler, ils peuvent continuer a manger le porc et subir les consequences qui decoulent de leurs actes. Aucun gouvernement ne peut et ne doit les sauver.

    Le porc est-il la seule viande ou la seule source de proteine ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 08:40, par Faamkanje
    En réponse à : Epilepsie : Eviter la transmission par le porc

    Bonjour
    Félicitations pour cet écrit sur l’épilepsie en relation avec le porc ou cochon. Un problème de santé publique vue le taux de consommateurs de cette bête.
    Cependant notre journaliste, Mlle Roseline n’est pas allée en profondeur : comment se passe la transmission ? par quel vecteur et dans quelle conditions ? D’autre par , est-ce par :
    1) le contacte permanent à travers l’élevage ou à travers la manipulation de la viande ?
    2) la consommation : a) de la viande de porc quelle qu’elle soit mais mal cuite ? ou b) de consommation et/ou de manipulation de viande de porc malade ?
    Il faudra y revenir tellement le taux de ceux qui en consomment est élevé , autant que pour les jeunes et femmes qui exercent dans l’élevage de cet animal. Les acteurs (projets, ong...) d’accompagnement de ce secteur doivent revoir alors leur copie pour ne pas sacrifier la santé au profit du gain !
    Merci et bon courage Roseline !
    Bien cordialement,
    Faamkanjé !

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 09:02, par Espoir_Burkina
    En réponse à : Epilepsie : Eviter la transmission par le porc

    C’est ce que je pense aussi car il existe bien d’autres sources de protéines fiables sur tous les plans : bovins, ovins, caprins , volaille et équins si vous pouvez en trouver. Donc ne vous suicider pas. C’est pas pour rien que le Bon DIEU tout puissant l’a interdit aux Musulmans. Réfléchissez-en.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 09:32, par alberto
    En réponse à : Epilepsie : Eviter la transmission par le porc

    mr amadoum t’as rien compris dans cet élément , à t’écouter tu fais allusion à ta religion et cela est très dangereux ; il y a de millions d’année que l’on consomme le viande porc c’est pour te dire que la consommation abusive de toute nourriture est néfaste pour la santé. je consomme la viande de porc il y a 40 ans. bon appétit à vous...

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 11:08, par ya-foye
    En réponse à : Epilepsie : Eviter la transmission par le porc

    Moi je mange piannn !!!!!! et puis ya foye !!!!! IL N’Y A PAS DE POISON. TOUT EST QUESTION DE DOSE

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 11:11, par Direct
    En réponse à : Epilepsie : Eviter la transmission par le porc

    M. Amadoum n’a rien compris. On va manger la viande de cochon pian ! arrosée d’une bonne bière fraîche et larmoyante n’en déplaise aux jaloux.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 11:15, par Dieudonné KABORE
    En réponse à : Epilepsie : Eviter la transmission par le porc

    A l’internaute 5 "ESPOIR_BURKINA", ce que tu avance comme raison ne tient donc pas, il faut toujours peser ses dires. Les multiples musulmans qui développent des crises épileptiques l’ont contracté où ? Ou bien tu veux nous apprendre que beaucoup ne respectent pas cette règle de l’islam et consomment clandestinement le porc ? Épargnes la religion dans ça.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 15:23, par LE SAGE
    En réponse à : Epilepsie : Eviter la transmission par le porc

    Je suis d’accord avec le premier intervenant quelles sont les conclusions de l’étude ? peut -on manger du porc oui ou non ? dans quelles conditions et pourquoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 16:31
    En réponse à : Epilepsie : Eviter la transmission par le porc

    Je pense qu’il faut relativiser les choses. c’est pas la viande de porc qui pose problème, c’est la viande de viande de porc non contrôlée et mal cuite qui peut contenir des parasites appelés cysticerques qui sont dangereux pour l’homme. Toutes les viandes ont un côté négatif pour l’homme si elle ne respectent pas les mesures d’hygiène. On peut vous donner des exemples touchant les moutons, les chèvres, les bœufs, le lait ainsi de suite pour ceux qui veulent se servir de cet article pour effrayer ou mépriser les autres.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 19:15
    En réponse à : Epilepsie : Eviter la transmission par le porc

    Amadoum, bo’n tchidiga. Gagagagagaga !!!!Tu as tort. Si c’est le porc seulement, on peut pas laisser. C’est trop bon. Tu sais bien que les gens savent que le VIH aussi tue mais est-ce qu’ ils ne vont pas la ou ils risquent de rencontrer Mr. VIH ? Donc, le gouvernement doit prendre des mesures pour proteger sa population. Dr Millogo, mrci de tirer la sonnette d’ alarme.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 23:07, par Jeunedame seret
    En réponse à : Epilepsie : Eviter la transmission par le porc

    Épilepsie : évitons le STRESS.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés