Elections municipales : La CENI peut débuter la centralisation des résultats

dimanche 22 mai 2016 à 12h44min

Pour son deuxième point de presse organisé après la clôture des votes sur l’ensemble du territoire national, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a dressé un bilan "globalement positif" de cette journée électorale.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Elections municipales : La CENI peut débuter la centralisation des résultats

De prime à bord, Me Barthélémy Kéré a félicité les électeurs qui ont accompli leur devoir civique car "leur acte rendra possible la mise en place des conseils municipaux dans les 365 communes et arrondissements où le scrutin a été administré sans problème majeur". D’où le motif de réjouissance de la CENI qui voient en ces élections une "victoire de plus pour le peuple burkinabè" même si de l’ouverture des bureaux de vote jusqu’à leur fermeture, l’affluence a été timide. Pour la CENI, elle est faible comparativement aux élections du 29 novembre 2015 et des législatives et municipales couplées du2 décembre 2012.

Crise de Dapelgo

"Ce qui s’est passé à Dapelgo est une conséquence du contentieux judiciaire qui a existé pour le dépôt des dossiers de candidature", a déclaré Me Barthélémy Kéré. En effet, le juge administratif de Ziniaré avait invalidé, en avril dernier, les listes du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) car les candidats se sont retrouvés à la fois sur les deux listes. Le Conseil d’Etat avait confirmé également la décision du Tribunal de Grande Instance. Au cours d’une rencontre qu’il a eu avec les différentes parties, cet après midi du 22 mai, Me Barthélémy a affirmé que les uns et les autres étaient disposés à prendre les mesures pour que les perturbations du processus électoral s’arrêtent. Certes, "cela n’a pas permis de relancer les ouvertures des bureaux de vote, mais nous pensons que ça levé la contrainte et la menace sur les résultats et sur le processus de dépouillement", a reconnu le président de la CENI.

C’était moins une à Manga

Outre cette crise de Dapelgo, la CENI a travaillé, à travers sa vice présidente, de concert avec les partis politiques, les autorités administratives et les services de sécurité pour la levée de la contrainte qui pesait sur le bon déroulement du scrutin à Manga. En effet, après qu’un individu avait été épinglé en possession d’une quarantaine de cartes d’électeur, une composante politique avait, selon les dires de Me Kéré, mobilisé la population de Manga pour empêcher la tenue des élections dans la ville. Mais suite aux négociations, c’est vers 5h30 que les populations ont accepté de lever le mouvement. Les votes se sont donc bien déroulées.

Au regard du rôle qu’ils ont joué, le président de la CENI a réitéré ses remerciements à l’ensemble des acteurs pour leur implication réelle dans la mise en oeuvre "exemplaire" du processus électoral, ce malgré les difficultés.
En attendant, la proclamation des résultats "le plutôt possible pour éviter les suspicions de tripatouillages des résultats", la CENI a commencé la centralisation de ces résultats des bureaux de votes jusqu’à son quartier général en passant par les centres communaux de compilations des résultats (CCCR). Et une plénière est prévue pour demain 23 mai dans la soirée, a annoncé le patron de la CENI.

HBF
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 mai 2016 à 07:18, par Tapsoba R(de H)
    En réponse à : Elections municipales : La CENI peut débuter la centralisation des résultats

    Tout est bien qui finit bien même s il faut déplorer la démobilisation des électeurs due à plusieurs facteurs:déception ,contexte économique difficile qui n épargne personne,insécurité face à laquelle l Etat semble démissionner,etc.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2016 à 10:05, par ka
    En réponse à : Elections municipales : La CENI peut débuter la centralisation des résultats

    Le seul regret c’est de se lever à 4h du matin, et être le premier votant à 6h45, et au final 60% se sont abstenu a notre bureau de vote. Le plus avantageux était l’accouplement des votes. Malgré l’abstention de la population ou les négligences des trois communes et de celui qui avaient fauché les cartes, disons que la démocratie est en marche. Nous n’avons pas vu des distributions de l’essence gratuite, ou des achats de conscience des SALIA ou de François Compaoré, tout le monde est allé voté selon sa conscience pour un objectif ’’’faire avancer sa ville’’’ et non pour un individu. Vive la victoire du peuple et sa jeunesse sur la corruption électorale. Vive la nouvelle CENI qui commence à prendre ses vraies responsabilités a la lettre.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2016 à 16:56
    En réponse à : Elections municipales : La CENI peut débuter la centralisation des résultats

    Il n’ y a pas d’alternance ici ? (CENI) il est temps que l’on remette aux jeunes leur destin pour qu’ils le gère !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés