Elections municipales du 22 mai : La commission sécurité rassure

jeudi 19 mai 2016 à 02h55min

La commission sécurité des élections municipales du 22 mai a animé une conférence de presse ce 19 mai 2016 pour faire le point des mesures sécuritaires prises pour la bonne tenue du processus électoral. Présidée par le chef d’Etat-major général de la gendarmerie nationale et secondée par le directeur général de la police nationale, la commission mobilisera 24 000 agents des forces de défense et de sécurité sur l’ensemble du territoire. 594 millions ont été alloués à la commission qui a rassuré que tout est mis en œuvre pour des élections sécurisées et apaisées.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Elections municipales du 22 mai : La commission sécurité rassure

« Avec la montée en puissance du grand banditisme, des actes de défiance vis-à-vis des forces de l’ordre et de l’incivisme grandissant, les forces de défense et de sécurité chargées de la sécurité des personnes et des biens sont en alerte constante afin d’assurer au mieux leurs missions régaliennes », a rassuré le Colonel Tuandaba Coulibaly, chef d’Etat-major général de la gendarmerie nationale et président de la commission sécurité des élections.

Attaques des sièges locaux de la commission électorale nationale indépendante (CENI) dans plusieurs localités du pays, manifestations violentes des populations, attentats terroristes du commissariat de police de Koutoukou dans le sahel, sont entre autres actes qui pourraient entraver la bonne tenue des élections. Mais avec ses 24 000 agents des forces de défense et de sécurité, la commission se veut optimiste quant à la bonne tenue du processus électoral.

Une batterie de mesures a été prise pour que rien n’entache le scrutin. Et les populations de Koutoukou qui ont été témoins de l’attaque terroriste du commissariat peuvent également se rassurer et aller voter tranquillement. Après les événements, la sécurité a été renforcée et tout est mis en œuvre pour rassurer les populations, a indiqué le directeur général de la police nationale, le contrôleur général de police Lazare Tarpaga.

La mission de la commission couvre aussi bien la campagne électorale, les opérations de vote, la proclamation des résultats et les recours contentieux. Les forces vont escorter le matériel électoral sensible de Ouagadougou aux sièges des différentes commissions dans les communes et arrondissements, des patrouilles motorisées terrestres seront effectuées par la gendarmerie et la police surtout dans les zones à risques à Ouagadougou.

Le territoire national est également survolé par des aéronefs depuis le 16, et les manœuvres se poursuivront jusqu’au 25 mai, ont laissé entendre les responsables de la commission. Pour parer à toute éventualité, surtout dans les arrondissements de Ouagadougou, des piquets d’intervention de maintien de l’ordre sont repositionnés depuis le 21 mai. Et ce sera ainsi jusqu’au 24 mai.

La commission sécurité des élections est pilotée par une coordination nationale, avec des démembrements régionaux au niveau des commandements des trois régions de gendarmerie qui supervisent des postes de commandement opérationnels dans les régions administratives et les provinces.

Les Forces de défense et de sécurité qui assureront la veille de l’ensemble du scrutin :
-  la police nationale
-  la gendarmerie nationale
-  l’armée de terre
-  l’armée de l’air
-  le groupement central des ramées
-  la brigade nationale de sapeurs-pompiers
-  les eaux et forets
-  les douanes
-  la garde de sécurité pénitentiaire
-  la coordination des polices municipales
-  des éléments du service national de développement
-  des retraités militaires et paramilitaires
Ce sont 594 millions qui ont été attribués à la Commission sécurité des élections subdivisée en huit sous commissions.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés