Archi- diocèse de Bobo- Dioulasso : Evariste Sanon installé curé dans la paroisse Saint Jean Paul II

mardi 17 mai 2016 à 04h44min

L’Archevêque métropolitain de Bobo-Dioulasso, Monseigneur Paul Ouédraogo a célébré la solennité de la pentecôte le dimanche 15 mai 2016 dans l’église de Lafiabougou. Plusieurs faits ont ponctué cette célébration au nombre desquels l’installation d’un nouveau curé de paroisse.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Archi- diocèse de Bobo- Dioulasso : Evariste Sanon installé curé dans la paroisse Saint Jean Paul II

Monseigneur Paul Ouédraogo, archevêque métropolitain de Bobo-Dioulasso a célébré le dimanche 15 mai 2016 la fête de la pentecôte dans l’église de Lafiabougou. La fête de la pentecôte faut-il le rappeler, est la descente de l’esprit saint de Dieu sur les apôtres. Au cours de cette célébration, Monseigneur Paul a érigé cette église en paroisse. Celle-ci est mise sous la protection de Saint Jean Paul II. La fête patronale de cette paroisse est fixée le 22 octobre de chaque année. Elle se détache ainsi de sa paroisse d’origine qui était la cathédrale, avec les communautés chrétiennes de base de Kodéni, Matourkou, Farakoba, Darsalamy et Lafiabougou. A cet effet, l’Abbé Evariste Sanon a été nommé curé de la nouvelle paroisse et installé au cours de cette célébration. Il est le premier curé de la paroisse Saint Jean Paul II. Son installation était fortement attendue des fidèles.

L’abbé Evariste se réjouit de cette nomination qu’il qualifie de « grâce divine ». Il a reçu des mains de Monseigneur certains effets lui permettant d’administrer aisément sa paroisse. Sa devise se résume en ceci : « Venu pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude ». Pour l’abbé Evariste, les défis à relever sont nombreux au nombre desquels travailler à avoir des hommes de foi, des communautés vivantes, une église paroissiale. Dans son cursus sacerdotal, Evariste a fait son cycle de philosophie à Saint Pierre Saint Paul, le cycle de théologie à Saint Jean Baptiste de Ouayalguin. Il a aussi servi dans la paroisse Saint Maurice de Sakabi, puis à l’archevêché de Bobo-Dioulasso. Il a également été le chargé des œuvres, puis le secrétaire exécutif de l’OCADES.

Pour Monseigneur Paul, on ouvre de nouvelles paroisses pas pour faire un cadeau aux paroissiens, mais pour les inviter à travailler à l’éclosion de la mission d’évangélisation afin que Jésus-Christ soit mieux connu, mieux aimé et mieux imité. C’est aussi pour qu’ils prennent une portion du territoire afin que l’évangile continue de progresser et d’atteindre tout le monde entier.

Un dernier fait marquant est la confirmation des 58 personnes. Par des chants et des danses, les fidèles catholiques ont exprimé leur joie à cette célébration.

Emmanuel Sombié
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés