C’est maintenant qu’on a besoin d’un sursaut patriotique …

samedi 30 avril 2016 à 03h22min

Plus de 100 jours après l’investiture de Roch Marc Christian Kaboré à la tête du pays, le changement se fait encore attendre. Les revendications perlent de partout, les problèmes aussi et les anciennes mauvaises habitudes reprennent du service. Pourtant plus que jamais, c’est maintenant même qu’il est nécessaire d’unir les forces pour que dans un dernier effort nous arrivions à poser les bases d’un Burkina qui rompra avec les années d’errements et qui nouera avec des années de développement pour et par les populations.

C’est maintenant qu’on a besoin d’un sursaut patriotique …

Désillusion pour les uns, jubilations pour les autres et lassitude pour le grand nombre, les 100 jours de règne de Roch n’ont pas convaincu grand nombre. C’est ce qui ressort des sondages effectués par la CODEL en partenariat avec Diakonia sur sa plate-forme presimetre.bf. On pourrait dire qu’à la décharge de Roch ce n’est que l’analyse de l’élite (celle qui a accès au Net en tout cas) et que les choses peuvent être ressenties différemment ou en tout cas avec une certaine nuance au niveau des populations. Ce d’autant plus qu’en 100 jours on ne puisse pas vraiment dérouler un programme de 5 ans. Mais que nenni ! Les populations à la base sont encore plus amères et le montrent de plusieurs façons : incivisme, revendications doublées de manifestations parfois violentes envers les représentations de l’Etat. Mais pouvait-il en être autrement ?

Ce que l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014 a apporté ce n’est pas seulement le départ de Blaise Compaoré et la plupart des ténors de son régime, c’est surtout de nouvelles mentalités et/ou espérances. Il y en a de bonnes comme la fierté ragaillardie d’être Burkinabè et le sens élevé de l’intégrité à observer mais il y en a aussi de mauvaises comme la tendance à manifester violemment ou à fronder pour la moindre contradiction. Mais on ne peut pas aimer le lait de brebis et détester l’animal comme dit l’adage. C’est parce que les populations sont fières d’être Burkinabè, qu’elles sont regardantes sur l’intégrité des dirigeants et la tenue de leurs engagements et c’est ce qui explique aussi la violence des propos ou des actions qu’elles entreprennent. Néanmoins il faudrait engager les uns et les autres dans une démarche plutôt positive et c’est en cela peut être que les nouvelles autorités ont le plus failli : la mobilisation des forces vives pour l’atteinte des objectifs qu’ils s’étaient fixés de réaliser une fois à la tête du pays.

On peut comprendre aisément qu’ils n’aient pas pu réaliser ce qui était prévu vu les grands imprévus qui sont rentrés en ligne de mire comme la question sécuritaire ; mais on comprend difficilement que même les attentats n’aient pas permis de consolider l’union nationale (pourtant si forte pendant la transition et qui a eu le dessus sur le putsch) ou tout au moins de rassembler le grand nombre ne serait-ce que le temps de finir les enquêtes et de tirer les conséquences qui s’imposent de façon unanime.

C’est sûr, si on continue sur cette lancée, on va droit vers une nouvelle insurrection ou une guerre civile réactionnaire ! Sans être ni pro-MPP, ni conservateur, il serait bien de mettre à profit notre expérience passée de la période de transition pour recadrer les choses et aller de l’avant. Il faut donc avant tout et urgemment retrouver un minimum de consensus national. C’est pourquoi le gouvernement serait avisé d’organiser une rencontre avec toutes les forces vives pour que, de façon claire et concise, on fasse l’état de l’économie et des prospections dans un court et moyen termes. Sur base de ce qu’on a et peut espérer, qu’on s’entende sur les projets à mettre en œuvre pour les prochaines années et que durant cette période (qu’on pourrait considérer comme transitoire) les efforts soient mis dans la réalisation des accords, le parachèvement des actions de la transition (loi 081, bail locatif, assurance maladie universelle, PSUT, …) et la mise à plat des contentieux (judiciaires entre autres). Cela coûtera 2 à 3 ans de la gouvernance MPP mais aurait l’avantage de mettre les bases nécessaires pour que le Burkina-Faso puisse prendre définitivement son envol. Et surtout cela nous éviterait de revenir dans un ordre ancien ou de sombrer dans des travers qui pourraient nous faire perdre plus de 10 ans sur des choses non essentielles au rayonnement de notre pays à tous.

Ouattara Dimitri

Vos commentaires

  • Le 30 avril 2016 à 06:23, par paul yapi En réponse à : C’est maintenant qu’on a besoin d’un sursaut patriotique …

    Voici une analyse qui aurait du être livrée en novembre 2015 ou en décembre 2015. En mai 2016 les uns et les autres s’assument simplement. Ojourd’hui ce n’est plus d’actualité. Il y aura trop de dindons de la farce si jamais on met en oeuvre cette union avec des gens qui font feu de TOUT BOIS.

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2016 à 07:41, par sankara B Stanislas En réponse à : C’est maintenant qu’on a besoin d’un sursaut patriotique …

    Très belle analyse ; le peuple doit rester mobilisé derrière la liberté et la démocratie qu’il a choisiees. le progrès ne viendra de nulle part que de notre union autour du même idéal

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2016 à 09:20, par bdahien En réponse à : C’est maintenant qu’on a besoin d’un sursaut patriotique …

    Je prends entièrement fait et cause pour cette publication.
    Il nous faut un sursaut d’orgueil, sinon, nous le paierons encore plus cher dans l’auto-déchirement, par la diabolisation des uns des autres. Je le dirai toujours, il n’y a aucun saint dans notre cher Faso. Tout le monde est coupable de ce qui nous arrive, maintenant, en dehors des enfants qui n’ont pas encore le droit de vote.
    Sachons, raison-gardée, préserver l’essentiel. Que chaque burkinabè ponde ce qu’il pense avoir de meilleur en lui-même pour que notre CHER FASO avance. Ne nous leurrons pas. Personne, pas même les bailleurs de fonds qui, souvent, nous induisent en erreurs selon leurs intérêts ne nous tireront d’affaire...
    Il n’y a qu’un aveugle pour ne pas voir la grâce de Dieu pour notre pays, que nous transformons tout le temps, en poisses, pour servir nos égoïsmes
    ...J’espère me tromper..., oui, il y a bien des fois où j’aimerais avoir tort, mais les faits sont têtus.
    Il nous appartient, donc, d’être intelligents. Que Dieu continue de nous aider.

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2016 à 11:04, par KA.O En réponse à : C’est maintenant qu’on a besoin d’un sursaut patriotique …

    @ Sankara Bénéwendé, c’est au nom de quel idéal que tu es allé à la soupe avec les anciens camarades de ton adversaire historique, Blaise ? Toi tu es définitivement fini. On te présentait comme le seul homme politique constant et probre du Burkina. Tu vas sombré avec le mpp comme Gilbert Ouédraogo a sombré avec le cdp,
    C’est mathématique et tu ne pourras pas faire autrement. Tu aurais mieux fait de rester avec Zéph, même si Zeph n’est pas parfait. Qui n’a pas de défaut ? KA.O

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2016 à 13:20, par Alexio En réponse à : C’est maintenant qu’on a besoin d’un sursaut patriotique …

    Apres tant d annees de Clientelisme politique. comment ce fait-il que le citoyen s attende Aun un changement radical des sequelles de l ancien regime kleptomaniaque ? Ou tout les secteurs cles de l Etat etaient monopolises par ses apatrides du peuple qui n avaient pas une vision du Burkina Faso. Un liberalisme demesure qui n etait pas au diapason avec les aspirations sosiales et culturelles d un peuple appauvrit par des elites inconscients dont la magouillles etaient la courte echelle a l Ascension sosiale. Malgre leur intellectualite des uns et des autres issuent des grandes ecoles europeennes. Rome ne s est pas construit un seul jour par Cesar. Il est grand temps que le realisme refasse surface dans notre maniere de pensee, du vivre ensemble, le merite par la sueur de son front et non les coups de pistons politicien, ou encore par les plus influents de la cite. Chacun doit apporter sa pierre pour l edidification du Faso. Ce serait naif d attendre le gouvernement pour se realiser ses reves. Mais le devoir de celui-ci est la creation d un cadre qui epaulera tous les acteurs de developpemnent pour assoir a vie les initiatives sans couleurs politique.

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2016 à 13:30, par le patriote En réponse à : C’est maintenant qu’on a besoin d’un sursaut patriotique …

    Très bel analyse.ROCK gagnerais a travailler avec l’esprit de l’insurrection en reunissant toute les force vive autour lui.malheureusement il na pas compris et il a déclasser l’esprit de l’insurrection pour pouvoir instaurer une nouvelle ordre qui semble être mafieutique.

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2016 à 14:24, par Le Peuple En réponse à : C’est maintenant qu’on a besoin d’un sursaut patriotique …

    Le texte est court, concis, précis, aéré, agréable à lire et surtout, les idées sont pertinentes. Je ne suis pas professeur de français mais c’est ce que je ressens.
    Malheureusement, il me semble que c’est légèrement un peu tard. Qui sait ? Peut-être que RMCK trouvera la formule pour glisser vers cette formule. C’est aussi ça l’art de faire la politique.

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2016 à 14:57, par Cheikh En réponse à : C’est maintenant qu’on a besoin d’un sursaut patriotique …

    Aujourd’hui, tous ceux qui ont choisi la voie de la violence, le font consciemment pour continuer à saboter la venue et le règne du nouveau régime. Comme on le dit chez nous, on ne peut contraindre un âne quine le veut pas, à lécher la farine. Ils ont choisi de tout gâter, pour se venger de l’éviction de Blaise qui a promis un déluge de feu à ses successeurs.
    Donc, il ne s’agit pas ici de réactions logiques, solubles par voies de dialogue.Mais plutôt de d’actes de mépris obsessionnels, qu’il faut absolument sanctionner avec la dernière énergie. Et ce, fût-il par le biais des GIGN français, dont ils ont peur, et dont ces mêmes saboteurs sont les premiers à condamner l’arrivée.

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2016 à 17:38, par Vetcho En réponse à : C’est maintenant qu’on a besoin d’un sursaut patriotique …

    Belle analyse, mais l’auteur était certainement hors du pays pendant le déroulement de la campagne présidentielle et il n’a probablement pas pu suivre la RTB. Dieu merci, Rémi Dandjinou était le journaliste qui a animé le plateau ce jour ci, alors je me rappelle de la dernière question à lui poser par ce dernier " pourquoi les burkinabe doivent-ils voter le candidat Rock Marc Christian Kaboré ?" Réponse du candidat : les burkinabe doivent me voter, parce que pour avoir aussi longtemps travaillé avec l’ancien régime pendant près de 25 ans je connais les problèmes de ce pays ; alors si je suis élu je ne tâtonnerai pas, j’irai droit au but. Mieux, la question sécuritaire dont l’auteur fait cas dans ce écrit n’est pas un fait nouveau dans la mesure ou tous les candidats,sans exception y compris les plaisantins, ont abordé et insiste sur cette question, donc arretez de distraire les gens, car vous n’êtes pas Rock. Il dit connaître les problème ou est donc votre problème, les griots d’une autre époque

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2016 à 23:51, par Honest En réponse à : C’est maintenant qu’on a besoin d’un sursaut patriotique …

    je ne fais pas confiance à Roch jusqu’à preuve de contraire.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2016 à 07:07, par xenon kambiré En réponse à : C’est maintenant qu’on a besoin d’un sursaut patriotique …

    Cette publication est en retard de 5 à 7 mois. Je me demande comment on être normal qui a tout suivi les campagnes du 29 Nov 15 et la constitution des groupes parlementaires peut faire une telle prpoposition. C’est trop tard et le dolo est servi. Publication hors jeu.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2016 à 09:42, par deusdedit En réponse à : C’est maintenant qu’on a besoin d’un sursaut patriotique …

    Sachez maintenant apaisez le coeur des burkinabé

    Répondre à ce message

  • Le 4 mai 2016 à 13:48, par Le Dozo En réponse à : C’est maintenant qu’on a besoin d’un sursaut patriotique …

    Bonne analyse

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés