Code électoral : Des députés CDP ont déposé une proposition de loi pour sa modification

lundi 7 mars 2016 à 00h38min

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a tenu ses premières journées parlementaires de l’année 2016, les 04 et 05 mars 2016 à Kombissiri dans la région du Centre-Sud. 48 heures durant, les députés CDP ont réfléchi sur le thème : « Contribution et missions des groupes parlementaires de l’opposition dans la 7è législature : Rôle du groupe parlementaire CDP ». Au sortir de ces premières journées parlementaires de l’année, ils se disent outillés pour assumer au mieux leurs missions de parlementaires.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Code électoral : Des députés CDP ont déposé une proposition de loi pour sa modification

En ce début de législature, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a choisi de porter ses habits de parti d’opposition. Une première depuis sa création. Pour mieux le faire, il a choisi de se pencher sur le thème de réflexion choisi pour les présentes Journées : « Contribution et missions des groupes parlementaires de l’opposition dans la 7è Législature : rôle du groupe parlementaire CDP ». Un thème plein d’intérêt selon les députés du CDP. « Notre groupe parlementaire qui fait dorénavant partie de l’opposition parlementaire s’impose de jouer son rôle, rôle éminemment important pour la construction et la consolidation de l’Etat de droit », a précisé Afred Sanou, le président du groupe parlementaire.

Outre les membres du Bureau exécutif national et du Bureau politique national, ainsi que des responsables des structures du parti de la province du Bazèga et de nombreux militants du parti, la cérémonie d’ouverture a connu la présence de représentants des groupes parlementaires MPP, UPC et Paix, Justice et réconciliation nationale (PJRN), mais aussi du Ministre de la Communication chargé des relations avec le Parlement.

Trois communications pour mieux maîtriser leur rôle

Trois communications ont ponctué ces premières journées parlementaires de l’année du groupe CDP. La première, présentée par Siaka Coulibaly, juriste et analyste politique, a porté sur le thème : « Contribution et missions des groupes parlementaires de l’opposition dans la 7è législature ». La deuxième communication, sur le thème « Rôle du groupe parlementaire du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) dans la 7e législature » a été présentée par le député Alphonse Kirigahon Nombré. La troisième communication sur « le travail parlementaire » a été présentée par Mélégué Traoré, ancien Président de l’Assemblée nationale et Président du Centre parlementaire panafricain (CPPA).

Les députés CDP ont également eu une pensée particulière pour leurs camarades incarcérés. « Il nous semble impératif, aujourd’hui, que les citoyens qui croupissent en prison depuis plusieurs mois sans jugement soient libérés pour permettre à tous d’amorcer un processus de réconciliation vraie », a rappelé Alfred Sanou. Aussi, a-t-il précisé : « Dans notre rôle de législateur, des députés de notre groupe parlementaire ont déposé sur le Bureau de l’Assemblée nationale le 25 février dernier, une proposition de loi portant modification du Code électoral. Nous osons espérer ne pas rencontrer d’entraves à cette noble initiative ».

Des échanges avec le président par intérim du CDP

Au cours de ces premières Journées parlementaires de l’année 2016, les députés se sont également entretenus avec le Président par intérim du CDP, Achille Marie Joseph Tapsoba notamment sur la vie du parti, les missions de chaque député du parti et du groupe parlementaire. Aussi, des questions d’actualité et d’intérêt national ont fait l’objet d’échange. Ces questions concernent notamment les élections municipales à venir au cours desquelles le CDP entend obtenir des résultats plus qu’honorables. A l’issue de cette rencontre, Achille Tapsoba a réaffirmé le soutien du Bureau exécutif national au Groupe parlementaire tout en le félicitant pour l’unité et la cohésion en son sein, gage de résultats probants dans le travail parlementaire.

A l’issue de leurs travaux, les députés du Groupe parlementaire CDP ont adopté une motion de remerciement et une recommandation sur la formation des députés en légistique. « Je prends le ferme engagement d’entreprendre des démarches pour donner une issue heureuse à vos différentes recommandations pour peu que nous sachions demeurer dans la même dynamique de toujours apporter notre contribution dans la construction ou la consolidation de l’Etat de droit », a promis le président du groupe parlementaire, Alfred Sanou.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés