Le Burkina Faso renforce son dispositif de lutte contre les maladies animales

lundi 16 novembre 2015 à 22h34min

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le Burkina Faso renforce son dispositif de lutte contre les maladies animales

Le ministère des Ressources animales a procédé au lancement officiel des campagnes nationales 2015-2016 de vaccination contre la Péripneumonie contagieuse bovine (PPCB) et la Maladie de Newcastle (MNC) le 30 Octobre 2015 à Saponé, Province du Bazèga, Région du Centre-Sud.
Chaque année, le Burkina Faso perd environ 150 milliards de francs CFA, soit 80 milliards pour la volaille et 70 milliards pour les bovins, du fait des pertes directes dues à la mortalité.
Toutefois, ce manque à gagner peut être considérablement atténué dès lors que les éleveurs consentent à faire vacciner leurs animaux à temps et internalisent cet acte comme une activité permanente dans leurs processus de production.
Cette année, les prix de cession des vaccins aux producteurs sont harmonisés sur toute l’étendue du territoire national et se présentent comme suit :
• Maladie de Newcastle (MNC) (volaille) : 50 FCFA par tête
• Péripneumonie Contagieuse Bovine (PPCB) (bovins) : 125 FCFA par tête.
Le gouvernement exhorte l’ensemble des acteurs du sous-secteur de l’élevage à faire de la campagne en cours, une réussite par une adhésion massive au regard des objectifs de couverture vaccinale qui sont de 75% pour les deux maladies.
Il invite les éleveurs, les techniciens, ainsi que les partenaires intervenant dans le sous-secteur, à travailler en synergie afin de faire de la vaccination des ruminants (bovins) et de la volaille, un réflexe permanent, un réflexe qui sauve le cheptel et souhaite aux acteurs une bonne campagne 2015-2016 de vaccination contre la PPCB et la Maladie de Newcastle.

Le service d’information du gouvernement

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 novembre 2015 à 11:24, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Le Burkina Faso renforce son dispositif de lutte contre les maladies animales

    - Regardez-mo ces chèvres squeletiques qui n’ont que la peau sur les os ! Au lieu de les avoir en petit nombre et les élever de sorte à avoir plus de lait et de viande, donc d’argent à la vente, ils préfèrent les avoir en nombre élevé malgré toute la capacité destructive de la chèvre !

    - TAHIROU BARRY, sensibilise en priorité tes parents à se départir des pratiques ancestrales d’élevage !!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés