Humanisation sanitaire : Le centre Camillianum met 54 diplômés au service de la Nation

lundi 26 octobre 2015 à 21h38min

Le centre de pastorale sanitaire Camillianum a effectué, dimanche 25 octobre 2015 à Ouagadougou, la sortie de sa 8e promotion d’étudiants baptisée « Alfred Diban Ki-Zerbo ». Après avoir acquis pendant deux ans les outils nécessaires pour soulager la souffrance physique et psychologique des malades, les récipiendaires ont reçu leurs diplômes de fin de formation au cours d’une cérémonie patronnée par le président du Faso Michel Kafando et coparrainée par le ministre de la santé, Prosper Guiguemdé et Monsieur Hervé Ouédraogo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Humanisation sanitaire : Le centre Camillianum met 54 diplômés au service de la Nation

C’est sous le thème « Soigner et prendre soin dans le respect et la dignité de la personne souffrante », que le Camillianum a voulu marquer d’une pierre blanche cette cérémonie assez « exceptionnelle » de sortie de promotion. C’est en effet, la première fois en 19 ans d’existence que le centre accueille en même temps « un président du Faso, deux ministres et quatre évêques », souligne le Père directeur Edgard François Yaméogo. Grande était la joie des 54 étudiants récipiendaires, fiers de servir dans la compassion et l’humilité à l’image d’Alfred Diban Ki-Zerbo [décédé à l’âge de 105 ans en 1980, NDLR] dont la promotion porte désormais le nom. Sa belle-fille, Jacqueline épouse de feu Pr Joseph Ki-Zerbo était l’invitée d’honneur à cette cérémonie.

Une formation « complète »

« Tout homme bien portant est un malade en sursis », fair remarquer le ministre de la santéAmédée Prosper Guiguemdé, pour qui l’humanisation des hôpitaux est d’actualité. Et la formation reçue par ses filleuls rappelle, selon lui, « le besoin qu’il faut combler afin de soulager le malade ». Et ce soulagement, il doit être à la fois physique, psychologique et surtout spirituel. C’est pourquoi, durant deux ans (2013-2015), les étudiants ont reçu chaque samedi, deux heures durant, des cours de bio éthique, d’approche philosophique, anthropologique et psychologique de la maladie, de spiritualité sanitaire selon le Coran et la Bible, etc. Parmi les apprenants figurent aussi bien des agents de santé, que des employés de banque, des secrétaires, des institutrices.

Promouvoir l’humanisation sanitaire

Tout en exhortant leurs filleuls à rester « maîtres d’eux-mêmes » et à être « des personnes efficaces, psychologiquement aguerries, humainement et spirituellement équilibrées », le ministre de la santé et Hervé Ouédraogo, PDG de l’entreprise AGEIM, ont invité les encadreurs des écoles de santé à s’inspirer des modules de formation de Camillianum et à les adapter à leurs curricula.
Dans son discours, le Père Paul Ouédraogo, Vice provincial des Camilliens au Burkina, a remercié le gouvernement de la transition, notamment le ministère de la santé pour son soutien aux 120 structures sanitaires privées catholiques disséminées dans tout le Burkina et pour avoir autorisé l’ouverture d’une école de santé depuis le 1er octobre 2015.

Avant de poser pour la postérité, les récipiendaires ont offert des présents aux responsables religieux et à Michel Kafando qui, lui, a laissé ses « empreintes » dans le livre d’or du centre Camillianum.

Herman Frédéric BASSOLE
Photos : Bonaventure PARE
Lefaso.net

Le Camillianum en quelques mots

Le Centre de pastorale sanitaire Camillianum a ouvert ses portes à Ouagadougou le 26 octobre 1996. Il a pour mandat de former toute personne sensible au monde de la souffrance afin qu’elle soulage les malades. Sa vocation première est donc de « changer le regard du soignant sur le soigné afin de l’amener à adopter les meilleurs attitudes et comportements dans le monde de la souffrance ». Le niveau minimum requis pour accéder au centre est le BEPC et le recrutement se fait tous les deux ans. La formation est assurée par des universitaires et des praticiens bénévoles qui interviennent chaque après-midi de samedi.

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés